Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

La foulque macroule

Un couple de foulque macroule et leur petit

Un couple de foulque macroule et leur petit

Je vous propose aujourd'hui, pour changer de mes lectures, de découvrir de plus près un oiseau d'eau commun, que vous êtes nombreux à voir dans les parcs de vos villes, mais que moi dans ma Provence, loin de l'eau, je ne vois jamais ou presque.

Il s'agit de la foulque macroule (Fullica atra) appelée encore, le macroule

J'ai eu la chance d'en observer au bord de l'Auron, une rivière qui traverse la ville de Bourges, alors que je me promenais avec ma petite famille, dans le jardin des Prés Fichaux au mois de mai. 

La foulque macroule est un petit échassier de la famille des Rallidae. On la voit souvent "marcher" sur l'eau avant son envol, ou encore plonger sous l'eau, parfois à plusieurs mètres de profondeur, pour aller rechercher sa nourriture. Elle ressort ensuite, à l'autre bout du plan d'eau ou sur la rive opposée de la rivière. De couleur gris anthracite, elle nous apparaît noire. Elle mesure de 30 à 40 cm de long et présente une large zone blanche sur le front (=une plaque frontale) ainsi qu'un bec blanc, qui se voit de loin. Elle n'est pas craintive et ne se cache pas de l'homme. 

J'ai eu la chance de pouvoir observer plusieurs couples, en train de nicher et, surprise (!), certains petits venaient de naître. Une personne, qui venait là tous les jours se promener dans le parc, m'a confirmé qu'ils n'étaient pas là la veille. 

Il y avait trois nids, tous différents, mais constitués de branchages, plus ou moins bien agencés. Ils sont bâtis à la surface de l'eau, dans une zone peu profonde en bordure de la rivière, donc bien visibles et à peu de distance des berges.

La femelle pond 5 à 9 œufs dès le début du printemps. Entre avril et juillet, elle peut avoir plusieurs couvées. L'incubation dure 21 jours et les petits naissent de manière échelonnée sur plusieurs jours. J'ai eu donc beaucoup de chance de les découvrir. La période de couvaison n'était pas encore terminée et sans nul doute, d'autres petits doivent à présent être nés depuis ma visite. 

Dans le premier nid, pas de petits à l'horizon. La femelle était bien installée sur son nid et couvait tranquillement parfaitement indifférente à notre présence.  

Pas de petits à l'horizon !

Pas de petits à l'horizon !

Dans le second nid, un seul petit était né et ne s'éloignait pas de sa mère, restée sur place. En nous voyant arriver, elle l'avait caché sous elle, et nous avons mis un moment avant de le voir sortir puis s'enhardir un peu. 

Sur la première photo le petit est bien caché sous sa mère !
Sur la première photo le petit est bien caché sous sa mère !
Sur la première photo le petit est bien caché sous sa mère !

Sur la première photo le petit est bien caché sous sa mère !

Dans le troisième nid, deux petits étaient déjà là, et batifolaient sous les yeux attentifs de leurs parents. La mère arrangeait sans cesse les brindilles du nid, tout en les surveillant. 

Il y a deux petits mais ils batifolent et ne sont pas sur toutes les photos... Il y a deux petits mais ils batifolent et ne sont pas sur toutes les photos...
Il y a deux petits mais ils batifolent et ne sont pas sur toutes les photos... Il y a deux petits mais ils batifolent et ne sont pas sur toutes les photos...
Il y a deux petits mais ils batifolent et ne sont pas sur toutes les photos... Il y a deux petits mais ils batifolent et ne sont pas sur toutes les photos...
Il y a deux petits mais ils batifolent et ne sont pas sur toutes les photos... Il y a deux petits mais ils batifolent et ne sont pas sur toutes les photos...

Il y a deux petits mais ils batifolent et ne sont pas sur toutes les photos...

Voilà les petits vus de plus près ! Ils ont une tête rouge et un bec rouge à la naissance et leur corps est recouvert d'un duvet gris foncé.

Les petits vus de plus près
Les petits vus de plus près
Les petits vus de plus près

Les petits vus de plus près

Un héron dérangeait sans cesse les couples, et s'approchait des nids. Le mâle partait alors sur l'eau en "marchant" et fonçait sur lui, pour l'obliger à s'éloigner. 

Le héron solitaire, mais agressif

Le héron solitaire, mais agressif

J'apprends en rédigeant cet article qu'une fois toute la couvée éclose, les parents séparent les petits en deux groupes, et se partagent la tâche de les élever et donc, de les surveiller. Les prédateurs sont nombreux dans les parages, et il faudra environ 4 semaines pour que les petits deviennent autonomes pour se nourrir.  

Un cygne solitaire traversait inlassablement la rivière.  

Le cygne solitaire
Le cygne solitaire

Le cygne solitaire

Au loin, un couple de canards colverts se baladait.

Le couple de canard colvert

Le couple de canard colvert

Voilà, notre balade est terminée pour aujourd'hui. La semaine prochaine nous visiterons le parc, enfin comme d'habitude... si vous le voulez bien ! 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

dasola 06/06/2021 21:36

Bonsoir Manou, grâce à toi, j'ai fait la connaissance du m'écroule. Je ne connais pas du tout cet oiseau. Les oisillons sont tout minis. La nature est bien belle. Bonne soirée.

Marie Minoza 06/06/2021 10:59

Une page de découvertes et d’émerveillement devant ces oiseaux dont tu as fait de jolis portraits

Eglantine Lilas 06/06/2021 10:44

Tu cultives mon " inculture " par chacun de tes écrits :-) certes je ne vais pas tout retenir, à mon âge on oubli plutôt, mais le fait que ce soit illustré par tes photos, du moins quelques images me resterons ! Tu dois être sacrément patiente pour prendre toutes ces photos !
grosses bises, bon dimanche et merci !

Petits Bonheurs 05/06/2021 16:41

Que ta série est belle !
Tes clichés sont très bons et tu as pu faire un bien joli documentaire sur cet oiseau.
Lorsque nous habitions dans les Alpes du Nord, on en voyait pas mal et ils sont assez difficile à photographier. J'ai toujours trouvé les petits disgracieux (disons bizarres) Merci pour ce partage animalier. C'est S U P E R B E

manou 08/06/2021 07:59

Merci Elisa, j'ai aimé les découvrir car c'était la première fois que je voyais des petits, c'est vrai qu'ils ne sont pas beaux mais craquants dans leur maladresse...bises

francine 05/06/2021 15:33

Bonjour, j'adore les petits, ils ne sont vraiment pas beaux ! les foulques et les cygnes ne s'entendent pas, c'est toujours la bagarre entre eux ! je te souhaite un bon week end, bisous

manou 08/06/2021 07:58

Et bien là le cygne ne disait rien et ne s'approchait pas des nids, c'est le héron qui était agressif et je pense qu'il espérait bien gober un œuf ou un petit au passage...Bisous

ecureuilbleu 05/06/2021 08:42

Bonjour Manou. Je vais revenir voir le nid pour chercher si je vois les petits. Bisous et bonne journée

manou 08/06/2021 07:57

Super idée, je serais ravie de voir tes photos, tu as un appareil bien plus performant que le mien et toi au moins tu galères pas pour faire de bons réglages :) bisous et une belle journée

chemindetables 04/06/2021 14:48

formidable ton reportage, j'adore !!!
comme c'est de belles scènes de vie animalières que tu as photographié
ils sont terriblement craquants ces bébés.....
et j'imagine leur père faire fuir le grand héron
bisous
patricia

manou 08/06/2021 07:56

Oui j'aurais aimé filmer la scène mais c'était trop rapide le temps que j'enclanche, le héron était loin...Bisous

Quichottine 04/06/2021 10:05

Je n'avais jamais vu les petits, merci !
Merci pour toutes tes rencontres, c'est bien agréable de te tenir compagnie.
Bisous et douce journée.

manou 08/06/2021 07:56

Pareil pour moi, je les ai trouvé craquants comme on le fait tous d'ailleurs quand on aime les animaux...Bisous et une douce journée

Mauricette 04/06/2021 09:06

Coucou,
Merci beaucoup pour les infos sur ce magnifique couple .Bon week-end

Elena800 04/06/2021 04:33

Bel oiseau que j'ai sûrement vu mais ne reconnaît pas ! Chez mon fils il y a des oiseaux qui piquent dans le toit de sa pergola pour faire leur nid ! Bise

Véronique S. 03/06/2021 21:41

Près de chez moi, se trouvent des étangs où je vais très souvent. Tous les ans , j'attends ce moment où les petits foulques, les canetons commencent à apprendre les lois de la nature sous la bonne garde de leur parent. L'instinct maternelle est incroyable. J'ai assisté à des scènes d'une telle force.
Tu as réalisé un superbe reportage. Tes photos accompagnent tes mots avec brio.
Ta balade au fil de l'eau respire la sérénité.
Merci Manou pour les réponses que tu apportes à mes commentaires.
Douce soirée
Je t'embrasse
Véronique

manou 04/06/2021 08:12

J'étais sous le charme car je n'avais jamais vu leur nid, ni les petits canetons. J'étais fasciné de voir le courage du père pour faire fuir inlassablement le héron très intéressé par les petits...qui eux ne pensaient qu'à batifoler pendant que la mère couvait encore...C'était magique !
Merci pour tes commentaires, je ne prends pas le temps de répondre certains jours à tous, et je le regrette mais j'essaie au moins de le faire pour ceux qui ne publient sur leur propre blog que de temps en temps, par contre je clique toujours sur ton lien ce qui te fais une visite de plus, et parfois je relis ton article, admire à nouveau tes photos...Je t'embrasse

Philippe D 03/06/2021 20:52

Je connais les foulques. J'en vois souvent, mais jamais d'assez près pour faire des belles photos. C'est un oiseau assez reconnaissable. Il me plait bien.
Bonne soirée.

Mo 03/06/2021 20:28

Bonjour Manou,
c'est extraordinaire ces nids flottants. Ces oiseaux sont doués!
Et les petits sont adorables.
Gros bisous et bonne soirée,
Mo

manou 04/06/2021 08:08

Un moment nature plein de charme...à deux pas de la ville, cela était magique ! bisous

Carmen 03/06/2021 19:30

Quelle jolie balade, trop mignons ces petits. tu as eu de la chance d'en voir car c'est rare. Merci pour cette belle découverte. Bises .

manou 04/06/2021 08:07

Oui j'ai eu beaucoup de chance c'était un moment magique ! bisous

Églantine 03/06/2021 19:26

Ils sont trop mignons les petits avec leur plumage tout ébouriffé , et les parents qui sont aux petits soins se partageant la tâche !!!Merci Manou pour le partage ! Bisous

CathyRose 03/06/2021 18:44

J'ai eu l'occasion d'en voir il y a quelques jours sur un autre blog et c'est la couleur du plumage des petits qui m'avait surprise. Oui les parents doivent être très attentifs, les petits ne voient pas le danger et les prédateurs rôdent. Merci Manou pour ce joli reportage.
Belle soirée, bisous.
Cathy

manou 04/06/2021 08:07

Assister à ces scènes c'est un vrai bonheur et voir le père faire fuir le héron aussi (je n'ai pas réussi à filmer car c'était trop rapide et imprévisible). Les petits sont totalement insouciants, le père les ramenait au nid sans cesses, et eux ils n'avaient qu'une envie, filer !! C'était drôle finalement :) bisous et une douce journée

Erika 03/06/2021 18:39

Ouah ! j'adore... tous mimis ses bébés foulques.
Pas simple pour tous ses oisillons de survivre alors que pleins de prédateurs rôdent.
J'ai moi aussi vu un nid mais pas de bébés visibles (trop loin) et depuis, nous n'y sommes pas retournés.
C'est une superbe balade que tu as faite ce jour là !
Bonne soirée.
Bisous

manou 04/06/2021 08:05

J'ai eu beaucoup de chance grâce à ma belle-fille qui adore se balader dans ce parc, un peu plus "sauvage" que les autres. C'est vrai que devant de telles scènes on se croirait très loin de la ville...or ce n'est pas le cas. Bisous et une douce journée

Théo 03/06/2021 18:36

Bonsoir Manou, effectivement il est peu commun de voir un nid en plein milieu de l'eau. Sûrement par protection des petits j'imagine... Même si, cela ne semble pas faire peur au héron du coup. Je découvre un nom d'oiseau que je ne connaissais pas et ni l'oiseau en lui-même d'ailleurs... Merci pour ce reportage très intéressant. Passe une belle soirée :-)

manou 04/06/2021 08:03

Très exposé le nid car en haut peu profonde, mais protégé du courant car sur la rivière...je n'avais pas pensé que le héron pouvait exercer une telle pression sur les parents foulques. C'est vrai qu'à défaut d'autres choses il peut manger oeufs d'oiseaux et petits...Bon week-end

Bernie 03/06/2021 18:36

merci pour toutes les explications sur cet oiseau. les photos sont superbes

manou 04/06/2021 08:01

Merci Bernie

jacre 03/06/2021 18:21

c'est génial de pouvoir admirer les oiseaux et je trouve cela reposant et j'ai un mari qui est un grand fan d'oiseaux....bises et bonne soirée