Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Rien ne t'efface / Michel Bussi

Les Presses de la cité, 2021

Les Presses de la cité, 2021

J'ai essayé de me raisonner, depuis trois jours. Je suis scientifique, j'ai suivi des études de médecine, je ne crois à aucun Dieu ni à aucun paradis, Esteban aurait vingt ans aujourd'hui, Tom n'en a que dix...

Je crois surtout que le monde se divise en deux.
Ceux, comme moi, qui se contentent de ce qu'ils voient, sentent, goûtent, entendent, touchent, et ceux à qui ça ne suffit pas. Ceux, comme toi, qui ont besoin de penser qu'il y a quelque chose, invisible, incolore, avant la vie ou après la mort. Ensuite toutes les religions se valent, toutes les superstitions, l'enfer, le paradis, la réincarnation...

Maddi est médecin généraliste à Saint-Jean-de-Luz, lorsqu'Esteban son fils disparaît mystérieusement le jour de ses 10 ans. Ce jour-là, la baignade était dangereuse et elle avait laissé seul son petit garçon, en lui interdisant d'aller à l'eau. Lui a-t-il désobéi ? Les policiers privilégient la noyade. Elle n'y croit pas un instant : elle est persuadée qu'il a été enlevé.

Dix après Maddi, revient à Saint-Jean-de Luz avec Gabriel, qui partage à présent sa vie. Alors qu'elle regarde les familles heureuses qui sont en vacances, elle découvre un enfant qui étonnamment ressemble à s'y méprendre à Esteban. Il porte un maillot identique, il a la même corpulence et les mêmes cheveux. 

Maddi en est obsédée au point de vouloir tout savoir sur ce petit garçon. Elle va aller jusqu'à déménager pour s'installer à Murol, le petit village d'Auvergne où il habite avec sa mère. Ils ont besoin d'un médecin généraliste et toute la population l'accueille gentiment. 

Elle a bien entendu l'occasion, des semaines plus tard, d'examiner de plus près le petit Tom, puisque c'est ainsi que s'appelle le petit garçon. Fait troublant qui bouleverse Maddi, il a la même tache de naissance qu'Esteban et située au même endroit. Peu de temps après, elle découvre que les deux enfants ont les même phobies et les même passions.

Dès lors, elle n'a plus qu'une seule obsession, sauver Tom qui va avoir bientôt dix ans et qui est selon elle, en grand danger, car pour elle c'est certain, c'est Esteban qui est là devant elle, seule la réincarnation peut expliquer une telle ressemblance.

Elle en oublie Gabriel, qui est de plus en plus souvent totalement livré à lui-même et bien seul...

Je ne sais pas si vous imaginez ce qu'une mère peut ressentir, Maddi, quand elle laisse sont bébé dans un tiroir, qu'elle le referme, et qu'elle repart. Je ne sais pas si vous pouvez imaginer tout ce que le cerveau peut inventer, pour se protéger, pour survivre, pour continuer à marcher sans se retourner.

Aster a exercé un peu tous les métiers, assistante de vie scolaire, animatrice en centre de loisirs, nounou et même baby-sitter : tous les boulots qui la mettaient en contact avec des enfants et lui permettaient de garder du temps pour sa véritable passion : Conteuse !

Voici un thriller étonnant vu le thème abordé (la réincarnation), mystérieux donc, mais très efficace car riche en rebondissements. 

Certes, il vous fera peut-être douter comme je l'ai fait, de votre rationalité habituelle (c'est le but de l'auteur !) et vous ne saurez plus si vous devez y croire ou pas, mais il vous plongera dans un suspense époustouflant.

De plus le thème de la disparition d'un enfant est toujours très addictif, car forcément il nous touche en profondeur. La souffrance ne peut s'effacer même si elle est modifiée au cours du temps, et le lecteur éprouve beaucoup d'empathie pour Maddi, partage sa peine et se désole de la voir ainsi perturbée.

Ce qui ne gâche rien, c'est que le roman vous fera voyager du Pays Basque en bord de mer, à Etretat, puis au cœur des volcans d'Auvergne à Murol, un petit village un peu perdu où les croyances et les légendes ont encore la vie dure. Là-bas, tout le monde se connait, enfin, croit se connaître, je devrais dire, car...comme dans chacun des romans de Michel Bussi, les personnages sont tous minutieusement décrits, mais le lecteur sait bien que derrière les apparences, se cache le vrai coupable. 

La fin n'en sera que plus délicieusement surprenante... car encore une fois, je me suis fait avoir en beauté ! 

D'autres avis chez Martine ICI, Philippe ICI. 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

FARFADET 86 28/06/2021 12:00

Bonjour Manou,
Il faut d'abord accepter l’inconcevable, cette disparition d'enfant... pour une mère c'est impossible. Le titre est fort approprié à l'intrigue :"Rien ne t'efface". Alors, quand 10 ans plus tard, cette mère est bouleversée par Tom un enfant si ressemblant à son fils disparu, elle va certainement vivre une expérience qui se place en-deça du rationnel...
La réincarnation une réalité ou une pure production de l'esprit ?...Des concepts "impalpables" fruits de l'imagination ou de la raison ?
Certainement une lecture passionnante . Je retiens et découvrirai ainsi Michel Bussi.
Bonne semaine.

Carole94p 28/06/2021 09:19

Je n'ai pas encore lu Michel Bussi, mais peut-être un jour :D

Azalaïs 24/06/2021 09:26

il me tarde de le lire, je vais avoir du temps, nouvelle fracture de la malléole, c'est très douloureux, j'ai le moral dans les chaussettes, bises et bonne journée

manou 24/06/2021 18:35

Oh tu n'as pas de chance toi qui te faisais une joie de partir en randonnée...Je comprends que ton moral en prenne un coup...Bises prends soin de toi surtout

Lavandine 23/06/2021 18:38

Je l ai lu tout récemment et j ai beaucoup aimé. Etvpour une fois je n ai trouvé le vrai coupable que fort tard.

Gros bisous
Lavandine

manou 24/06/2021 18:35

J'ai aimé aussi celui-ci. Il est aussi fort que ses premiers...Bisous

Bernie 23/06/2021 13:48

j'ai failli l'ajouter à ma PAL et après l'avoir eu entre mes mains je l'ai reposé. Ton avis me donne envie de le lire

manou 24/06/2021 18:36

Je me laisse toujours tenter mais il faut se garder du temps pour découvrir d'autres auteurs...

Martine Martin 23/06/2021 10:58

Désolée pour avoir mis mon lien en commentaires sans avoir vu que tu le citais. Comme j'avais lu le livre, je n'ai pas lu ta critique jusqu'au bout, il m'importait de savoir si tu avais aimé et pourquoi. Je commente une trentaine d'articles de blogs par jour et j'avoue ne lire intégralement ce qui m'intéresse comme tes critiques de livres pour adultes (excepté les BD). Le reste je le parcours rapidement et encore plus en ce moment où je profite de l'été et de la liberté retrouvée. Bisous

manou 23/06/2021 12:19

Pas de soucis Martine, ça m'a fait rire mais c'est bien aussi que ce soit mis deux fois :):) bisous, profites bien de la plage avant que les touristes t'envahissent...

Marine D 23/06/2021 09:15

A coup sûr c'est un livre passionnant, je tenterai de le trouver Manou
Bises

Bonheur du Jour 23/06/2021 06:38

C'est toujours bien, Michel Bussi. Je note celui-ci. Merci.

Elena800 23/06/2021 01:39

Il me semble avoir déjà lu l'auteur mais j'ai oublié quoi. Ta description me donne envie de le lire ! Bisous

Églantine 22/06/2021 21:10

Tu nous le présentes tellement bien!!! ... je note !

Philippe D 22/06/2021 21:01

Moi aussi, je me suis bien fait avoir !
J'ai lu tous les Bussi sauf l'avant-dernier pour lequel j'ai lu des avis négatifs, mais je le lirai un jour.
Un de mes auteurs préférés.
Bonne soirée.

manou 22/06/2021 21:50

J'avais oublié que tu l'avais lu aussi, du coup je viens d'ajouter un lien vers ta chronique en fin d'article ! Belle soirée

mouneluna 22/06/2021 20:29

je pense que je le lirais comme tout ceux qu il a écrit sauf le dernier que j'ai abandonné au milileu.
bonne soirée bises

manou 23/06/2021 12:30

Tiens tiens, cela ne m'est jamais arrivée avec Bussi :) bises

Béa kimcat 22/06/2021 17:37

Oh un livre captivant !
Je note car j'ai très envie de le lire...
Merci pour ta belle présentation qui donne envie.
Bisous Manou

Robert 22/06/2021 15:53

Merci pou cet extrait tu sais comment nous titiller l’imagination

ruthiebear 22/06/2021 15:49

OH this does sound like a fabulous book to read. Friendship

Martine Martin 22/06/2021 15:47

J'ai aimé ce roman, voici ce que j'écrivais sur mon blog à son propos : https://quaidesrimes.over-blog.com/2021/02/rien-ne-t-efface-de-michel-bussi.html . Bisous

manou 22/06/2021 17:17

Mais tu n'as pas vu, j'ai déjà mis un lien vers ton blog en bas de mon article !!! bisous

Pascale MD 22/06/2021 15:24

Merci pour le partage de cet ouvrage, c'est un sujet qui m'intéresse beaucoup, et donc je l'ai noté pour le lire à mon tour.
Bises et bonne soirée Manou

manou 24/06/2021 18:37

J'espère qu'il va te plaire...Bises et une douce fin de journée

Alex-Mot-à-Mots 22/06/2021 14:49

Un auteur qui me surprendra toujours : même après tant de livres, il réussi encore à nous surprendre.

manou 23/06/2021 12:29

C'est le cas pour celui-ci qui est différent des autres même si bien entendu on sait qu'on ne peut pas lui faire confiance :) Ce sont des polars faciles en plus ce qui ne gâche rien

Petits Bonheurs 22/06/2021 14:35

Un livre très étrange. Je crois que ce livre me plairait. Bises Manou et merci

Renée 22/06/2021 14:23

J'ai vu sa critique et ile me tente beaucoup mais il est encore cher pour un ebook....donc j'attend il baisseras sans doute. Bisous

manou 23/06/2021 12:28

Je fréquente deux médiathèques, tu sais je n'ai pas assez d'argent pour m'acheter tout ce que je lis par contre j'achète pour offrir ou quand c'est pour moi, comme toi, en ebook quand c'est abordable, ou encore en poche...Bisous