Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Au bord de la Roanne : la flore / Balade dans la Drôme

Au bord de la Roanne

Au bord de la Roanne

En nous baladant au bord de la Roanne, durant le mois d'avril dernier,  nous n'avons vu que très peu de fleurs : cette année les gelées tardives avaient bien stoppé la végétation. 

Malgré la présence de l'eau, les bords de la rivière étaient assez secs, les rochers n'étant jamais bien loin. 

Partout, cependant, il a des saules et des aulnes. Les saules étaient en chatons... 

Les saules en chatons...
Les saules en chatons...
Les saules en chatons...
Les saules en chatons...

Les saules en chatons...

Plus loin des rives, les pins ainsi que quelques chênes ont colonisé les pentes. Le sentier est bordé par une flore caractéristique que l'on retrouve dans tout le sud de la France sur terrain calcaire, sec et rocailleux. 

 

Les pins sur les coteaux

Les pins sur les coteaux

L'hellébore fétide (ou pied-de-griffon) doit son nom a son odeur forte. Attention car c'est une plante vénéneuse. 

Au Moyen-Âge, on attribuait à ses graines, la vertu de soigner la folie, usage abandonné à cause de la toxicité de la plante. 

Elle fleurit en hiver, égayant de ses fleurs pendues comme des clochettes vertes, les sous-bois clairs et les coteaux ensoleillés. Comme elle est très mellifère, elle est précieuse pour beaucoup d'insectes. La partie fleurie est d'un vert plus tendre que le reste du feuillage, mais chaque fleur est bordée d'un liseré de couleur rouge. La plante ne fleurit qu'au bout de quatre à cinq ans, parfois davantage, d'où sa fragilité, car ensuite le pied sèche définitivement et, il ne refleurira qu'exceptionnellement une seconde fois. 

Et le cycle recommence : les graines tombées au sol germent, et il faudra attendre plusieurs années pour les voir fleurir, et mourir... 

L'hellébore fétide (Helleborus foetidus)
L'hellébore fétide (Helleborus foetidus)
L'hellébore fétide (Helleborus foetidus)

L'hellébore fétide (Helleborus foetidus)

Les violettes bien entendues tapissaient de nombreux endroits dans le sous-bois. 

Les violettes

Les violettes

De la même couleur ou presque sont les fleurs des hépatiques trilobées, qui comme leur nom l'indique, ont une feuille à trois lobes (d'où son nom d'hépatique). Cette plante est considérée comme ayant des vertus médicinales : elle serait cholagogue (bonne pour le foie). 

Hépatique trilobée (Hepatica triloba)Hépatique trilobée (Hepatica triloba)
Hépatique trilobée (Hepatica triloba)
Hépatique trilobée (Hepatica triloba)Hépatique trilobée (Hepatica triloba)

Hépatique trilobée (Hepatica triloba)

Souvent les hépatiques fleurissent à côté des primevères, formant des tapis contrastés. 

La primevère acaule (Primula vulgaris) est en effet très commune. Elle ressemble à celle de nos jardins, mais elle est de couleur blanche ou jaune, rarement d'une autre couleur. Elle présente une rosette de feuilles d'où partent de nombreuses "tiges" qui sont en fait les pétioles des fleurs. Au bout de chacun des pétioles, se trouve la fleur à cinq pétales, chacun muni d'une tache orangé qui se voit de loin.  

Primevère acaule et Hépatique trilobée

Primevère acaule et Hépatique trilobée

Primevères acaules (Primula vulgaris)
Primevères acaules (Primula vulgaris)
Primevères acaules (Primula vulgaris)

Primevères acaules (Primula vulgaris)

Dans les sous-bois ou les prairies, il n'est pas rare de trouver à ses côtés, sa cousine, le coucou. 

Il y a deux sortes de primevères appelées "coucou".

La primevère élevée (Primula eliator) ou coucou des bois qui pousse dans les bois clairs et les clairières. De la rosette de feuilles part un pétiole unique, plus grand que les feuilles, qui se termine par une ombelle de fleurs jaune. Chaque fleur a des pétales soudés à la base, mais ouverts et étalés, tachés d'ocre jaune.

La primevère de printemps (Primula veris), qui pousse dans les prairies et clairières, est appelée aussi primevère officinale. Pour moi, c'est elle le vrai coucou ! Elle porte aussi un pétiole unique qui part de la rosette, mais ses fleurs sont disposées en une ombelle serrée, toujours penchée d'un seul côté. Les pétales soudés à la base, sont plus petits et légèrement tachées d'orange.

Je crois bien avoir les trois espèces sur cette photo mais c'est un pur hasard si c'est le cas, croyez-moi ! 

Les trois espèces de primevères

Les trois espèces de primevères

Primevères de printemps (Primula veris)
Primevères de printemps (Primula veris)

Primevères de printemps (Primula veris)

Primevère élevée  (Primula eliator)

Primevère élevée (Primula eliator)

C'est avec ce flambé, venu boire dans la vase au bord de l'eau que se termine mon article du jour. 

Je me mets en pause pour tout le week-end de l'Ascension et vous retrouve donc avec grand plaisir lundi prochain.

Bonne fin de semaine à tous ! 

A bientôt !

A bientôt !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Merci pour cette belle balade très agréable. Ce sont bien les fleurs de chez nous en Provence. Les Alpes de Haute Provence et la Drôme sont voisines et le décor est quasiment le même. Belle journée à vous.
Répondre
C
il est superbe ce flambé....
et tu dis peu de fleurs mais c'était déjà bien ce que vous avez vu et les hépatiques sont très belles, délicates et graciles
une balade très sympa
bisous
patricia
Répondre
M
Un grand MERCI à tous pour vos commentaires et votre visite. Etant très en retard pour venir vous voir après ma pause et ayant cette semaine encore beaucoup d'occupations prévues, je viens vous voir dès que possible mais je ne répondrais pas individuellement à vos messages, désolée pour ceux qui y tiennent...Belle semaine
Répondre
M
Je les aime ces primevères sauvages et 3 d'un coup c'est chouette, et aussi je trouve l'eau de la rivière d'une couleur très belle.
Répondre
M
Une très jolie balade - coup de coeur pour les coucous qui me rappellent mon enfance - bonne et belle journée - bisous
Répondre
V
Un beau bouquet de printemps , ces premières fleurs sont sans doute les plus belles , des sauvageonnes comme je les aime.
Depuis, la végétation a fait un bon mais ce n'est pas tout à fait comme les autres années. Les premières roses sont encore frileuses mais je commence à percevoir un peu de rose sur les boutons, ça vient bon ;-)
Merci Manou pour cette balade .
Bon week-end
Je t'embrasse
Véronique
Répondre
J
Merveilleuse promenade nature où l'on en apprend un rayon sur la botanique. Il faudrait que je m'y remette, enfant j'avais une passion pour les plantes et avait même constitué un herbier avec l'aide de ma mère (cette passion c'est elle qui me l'avait refilée). On passait des heures dans la partie sauvage de notre immense jardin ou dans les champs alentours, à observer plantes et insectes. Un vrai régal !
Répondre
L
merci pour toutes les senteurs virtuelles et les clichés bien réels !
Répondre
M
Un coup de cœur pour les coucous, mes élèves m'en apportaient des bouquets cueillis dans les fossés en venant à l'école...
Répondre
M
je connaissais Roanne , la ville mais pas la rivière, quelle belle balade ou je retrouve des hellébores fétide, il y a qquels années on en trouvait en Ardéche ou j'habitais, j'aimais beaucoup ces plantes. .belle journée
Répondre
T
Bonjour Manou, quelle belle balade dans la Drôme, je fais à nouveau la découverte de jolies plantes que je ne rencontre pas autour de chez moi. Surtout les primevères des 2 sortes que tu nous présentes, n'apparaissent pratiquement jamais au cours de mes balades, et c'est bien dommage car elles sont très jolies ! Les violettes en revanche sont bien plus courantes chez nous, tant car j'adore leur couleur ! Merci pour ce bel article, passe une belle journée
Répondre
J
Quelle belle leçon de choses !
des s coucous comme j’en raffole,
un flamboyant flambé strié de noir en apothéose,

voici de quoi creuser dans nos bouquins de botanique pour cette longue
fin de semaine (annoncée pluvieuse), qui arrive.

(pour la botanique lorsque je découvre des plantes sauvages inconnues j’ai recours à


http://abiris.snv.jussieu.fr/flore/flore.php

mais tu dois certainement connaitre !
a lundi pour d'autres fabuleuses photos
amicalement
Jak
Répondre
M
J'ai plusieurs flores à la maison et quand nous partons nous en emmenons toujours une pour déterminer les plantes. Après des années je fais encore des découvertes et je révise aussi tout ce que j'oublie ! Je suis déjà tombée sur cette flore en ligne lors de mes recherches car tu sais comme c'est il manque toujours quelques choses pour déterminer les plantes, parfois on a les fleurs mais il faudrait avoir les fruits, les feuilles mais pas la rosette !! C'est pas toujours simple mais le tout c'est d'apprendre, n'est-ce pas ! Bises et merci pour ton intérêt
B
Les hépatica triloba sont foison en ce moment !
Répondre
C
C'est une bien jolie balade fleurie et qui se termine bien avec ce papillon! Bises et bon jeudi!
Répondre
É
Je ne connaissais pas les hépatiques, elles sont bien jolies !, en plus elle ont des vertues medicinales ! Je vais en parler à mon frère qui a un problème avec son foie ! On en apprend des choses avec toi ! Merci Manou!
Répondre
L
Sais-tu que je suis venue fouiner sur ton blog à la recherche d'informations sur ton département. Mais en fait, nous étions déjà trop au sud.
Je vois de temps en temps des hellébores mais je ne me suis jamais rendue compte qu'elle sentaient mauvais. Peut-être y en a t'il des différentes.
Par contre j'adore tes petits chatons de saule.
Bon we !


Gros bisous et belle nuit.
Lavandine
Répondre
D
Le printemps est bien frais. Merci pour tes photos. Bised
Répondre
P
J'adore les hépatiques ! Je n'en ai jamais vu en vrai ! Une fleur de toute beauté ! De toute beauté aussi, ce papillon que je n'ai rencontré qu'en vacances.
La nature est un merveilleux jardin. Merci de nous y emmener.
Répondre
E
Un bien bel article d'un coin que je ne connais pas.
Coucou et primevère, il y a bien longtemps que je n'en avais pas vu...
Merci pour la balade et bravo pour ce joli flambé entre mi ombre et mi soleil !
Bonne soirée et bon week-end de l'Ascension.
Bisous
Répondre
C
Une fois encore un très bel article ! On prend vraiment plaisir à voir tes photos et découvrir des petits coins de paradis comme celui-ci :)
Répondre