Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Petits insectes du jardin / Balade en Provence

Visiteurs du jardin

Visiteurs du jardin

 

Restons encore un peu dans mon jardin de Provence pour observer quelques-uns des insectes qui viennent le visiter.

 

Tout d'abord, je vous présente l'Adèle australe (Adela austra), un petit papillon aux très longues antennes surtout chez les mâles. 

Les antennes peuvent atteindre jusqu'à trois fois la longueur du corps chez les mâles. Les femelles par contre, ont des antennes plus courtes et un peu élargies à la base. Le plus souvent les adèles volent en groupes autour des fleurs de mon olivier ou de mon oranger car ce sont des insectes qui se nourrissent de nectar. 

Le corps est fin et les ailes sont irisées et barrées par une bande blanche. La couleur générale est bleuté avec un peu de jaune, de gris foncé et de violet parfois. 

 

Les scientifiques se sont interrogés sur l'utilité de ces antennes aussi longues, plutôt handicapantes pour les papillons. En fait il s'agirait simplement d'un atout pour la séduction, facilitant la reproduction, les femelles recherchant les mâles ayant les plus longues antennes...Les antennes chez les papillons, je le rappelle, sont des organes sensoriels qui s'apparentent au goût, au toucher et à l'odorat. 

Ces petits papillons sont tout en légèreté et j'adore les regarder voleter si gracieusement. Bien entendu je vous montre des photos au repos ! 

Une adèle mâle sur mon oranger
Une adèle mâle sur mon oranger

Une adèle mâle sur mon oranger

Une adèle femelle (pas très nette mais on devine l'élargissement des antennes à la base)

Une adèle femelle (pas très nette mais on devine l'élargissement des antennes à la base)

J'ai fait une découverte cette année avec cette petite mouche appartenant à l'Ordre des Diptères que j'ai eu du mal à déterminer tant elle ressemblait à nos mouches domestiques. Cependant, son comportement sur les fleurs de mon oranger m'a interpellé. En effet, elle semblait se nourrir du nectar.

Puis en l'observant de plus près avec ses tâches noires sur le thorax et le dessus de l'abdomen, son ventre jaune et ses gros yeux rouges j'ai fini par pouvoir lui donner un nom. 

Il s'agit d'une Anthomyia appartenant à la famille des Anthomyiidae. Ce sont des espèces aux ailes très transparentes mais bien veinées dont le corps est très poilu, leur donnant cet aspect grisâtre. Elles ont de courtes antennes au milieu du front. Souvent les femelles pondent les œufs dans un nid d'oiseaux car les larves se nourrissent d'excréments. 

Après avoir observé mes photos de près (évidemment c'est un peu flou vu sa taille...et mon petit APN ne fait pas de miracles !!) je pense qu'il s'agit de l'anthomyie pluviale. Mais on peut confondre les femelles avec celles de l'anthomyie procellaris. Alors si vous avez la solution je suis preneuse... 

 

L'anthomyie pluviale (?)
L'anthomyie pluviale (?)

L'anthomyie pluviale (?)

J'ai aussi des abeilles domestiques dans mon jardin. Comme vous l'avez vu sur ma première photo en début d'article, elles n'hésitent pas à partager leur festin avec les anthomyies. 

Je vous ai montré la semaine dernière, les ruches que nous avons pas très loin de chez nous, à moins d'un kilomètre. 

 

 

Les abeilles sur mon oranger
Les abeilles sur mon oranger
Les abeilles sur mon oranger

Les abeilles sur mon oranger

Dans mon jardin, j'ai aussi de nombreuses abeilles charpentières qui préfèrent le jasmin odorant à toutes les autres fleurs. Impossible de les prendre en photos tant elles butinent vite d'une fleur à l'autre. Parfois elles viennent aussi se poser sur mes fleurs d'oliviers en boutons, je ne sais pas pourquoi. 

L'abeille Charpentière
L'abeille Charpentière

L'abeille Charpentière

Mes agrumes et mes rosiers sont colonisés depuis les dernières pluies par de nombreux pucerons. Cette année mes plantes sont très attaquées. Je referai un traitement à base de savon noir dès que le soleil reviendra. Les agrumes ont déjà été traités contre les cochenilles, il y a une quinzaine de jours, pas les rosiers qui commencent à peine à être attaqués. Vous l'avez peut-être remarqué sur mes photos, il y a encore quelques spécimens de cochenilles que je n'ai pas réussi à détacher. 

Une attaque de puceronUne attaque de puceron
Une attaque de puceron

Une attaque de puceron

Enfin j'avais demandé si quelqu'un pouvait m'aider à identifier cette nymphe trouvée entre deux pots de fleurs. Mon appel a été entendu ! 

La nymphe a été identifiée grâce à Yann qui a mis sur le coup un ami blogueur (voir son blog ICI).

Cette "nymphe" appartient à un papillon de la famille des Psychidae. Les larves ont l'habitude de fabriquer un fourreau avec ce qu'elles trouvent dans leur environnement. Je vous en dirai davantage un jour si j'en observe d'autres dans mon jardin. 

Merci à eux pour leur aide ! 

Je suis un fourreau larvaire de Psychidae

Je suis un fourreau larvaire de Psychidae

Voilà, l'exploration de mon jardin est terminée pour aujourd'hui. Prochainement nous ferons un petit tour dans mes plantations de printemps et mes plantes aromatiques. 

 

Un petit "Coup de gueule" (c'est plutôt rare chez Manou...) ! 

Je suis scandalisée de voir que certains bords des chemins chez moi, ont déjà été fauchés !

C'est la saison où les insectes peuvent se développer normalement et où les oiseaux qui s'en nourrissent, ont leur portée à mener à terme.

Cela paraîtrait donc logique que pour maintenir la biodiversité de nos campagnes, les communes (mais aussi les particuliers) ne coupent pas aussi tôt l'herbe des bords de chemins.

Je peux le comprendre au bord de nos petites routes de campagne, car elles sont souvent bordées de fossés profonds, et il en va de la sécurité des conducteurs... mais pourquoi le faire au bord des chemins.

Est-ce pareil chez vous ?

Nous n'avons pas fini de voir nos populations d'insectes disparaître, entre l'emploi des pesticides, des insecticides et la tonte précoce des champs et de leurs bordures. Forcément cela ne peut qu'impacter fortement les petits oiseaux et la biodiversité... 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Bonjour, merci pour votre tres joli blog, j'y suis arrivee recemment en cherchant a identifier des fleurs sauvages poussant le long des routes :D C'est le seul veritable avantage du confinement a mes yeux. Quelles beautes, quel spectacle ! La nature bien vivante, bien portante ! Oui au fauchage tardif ! J'adore aussi les animaux minuscules, les jardins, la pierre ... Tres heureuse d'etre abonnee a votre blog qui respire l'amour de la Terre. Belles pensees depuis l'Herault
Répondre
M
C'est vraiment très gentil Rosa ! J'aime beaucoup la nature et je cherche toujours moi-aussi à en savoir plus. Apprendre est un très grand plaisir quotidien pour qui est curieux et c'est vrai que le confinement nous a donné du temps pour en profiter même si c'est à côté de la maison. Belle soirée (sous la pluie en Provence)
K
Un superbe billet sur les petits insectes qui habitent dans ton jardin de Provence.
Comme je comprends ton coup de gueule... Quel désastre !
Bisous Manou
Répondre
M
Merci de ton passage...Bonne fin de week-end et prudence demain surtout pour le déconfinement, il faut rester prudents
Z
Oui, certains accotements sont déjà fauchés. 0 la décharge des entrepreneurs, ils ont beaucoup de travail et doivent bien commencer par un bout. comme il n'y a plus de cantoniers, ce sont des entreprises privées qui opèrent, au dépens de nos petites bestioles, je suis d'accord avec toi. A tout centraliser et déléguer, on perd un peu de son âme.
Répondre
M
Chez moi c'est encore les employés communaux qui le font et je pense qu'ils ont profité du peu de travail lié au confinement pour s'avancer...je sais bien mais il faudrait une véritable réflexion autour de tout ça je trouve !
M
Quelle joie de voir tant d'insectes, moins nombreux ici...
Bonne journée manou
Répondre
P
Coucou Manou,
Je viens de lire à haute voix ton coup de gueule à mon mari. Il me dit que tu as parfaitement raison.
(je vous approuve).
Sinon,un grand BRAVO pour tes photos. Elles sont nettes, précises, lumineuses et super belles. Bisous de ta voisine un peu plus au nord (très chaud ce jour)
Répondre
M
Merci Elisa...Je fais ce que je peux côté photo mais j'y prends plaisir avec le matériel que je possède :) bises et une douce journée (oui il fait une chaleur de juin, même la nuit je trouve)
B
ah oui un régal pour moi qui adore les insectes et les fleurs !! tes macros sont superbes !! et les bébètes également bisous a+
Répondre
M
Merci Bébert c'est gentil, côté photo mon petit APN fait ce qu'il peut pour me faire plaisir ! bisous bonne fin d'après-midi
B
Je te remercie Manou pour ce partage et toutes ces précisions.
Je te souhaite une douce fin de soirée ainsi qu'un agréable mercredi.
Gros bisous.
Bernadette.
Répondre
M
Nos jardins sont des terrains d'apprentissage fabuleux ! bisous et un doux mercredi à toi aussi
P
Chez nous, on ne peut plus faucher les bords de route depuis quelques années.
Je ne connais pas tous ces insectes. Ce papillon, je suis sûr de ne l'avoir jamais vu !
Chez moi, c'est surtout les hellébores qui sont attaqués par les pucerons ! Beurk !
Répondre
M
Ils choisissent leurs proies les petits malins :) C'est bien que la Belgique ait pris cette décision, en France cela varie d'une commune à l'autre...belle journée
L
coucou tu as raison pour le bord des chemins ; hier Vic s'est faite piquer par un insecte qu'elle n'a pas vu sur son travail et elle a fait une réaction allergique ; elle a gonflé :( elle a dû consulter ; bisous
Répondre
M
Il n'y a pas beaucoup d'insectes piqueurs...il faudrait qu'elle sache à quoi elle est allergique ! La pauvre ! J'espère qu'elle va mieux aujourd’hui. Bisous
L
Cela donne bien, c'est toujours agréable de suivre la nature
Répondre
V
Les insectes sont nécessaires à l'équilibre de la biodiversité et si nos butineuses n'existaient pas , nous n'aurions pas de fruit .
Ah, les pucerons ! J'en ai plein mon rosier ( je n'ai pas de jardin mais j'ai aménagé ma cour en un petit jardin d'agrément ) . j'ai commencé à le traiter . Tout comme toi je fais mon insecticide à base de savon noir . La ciboulette ou la menthe les repousse également ainsi que le marc de café . Mais je remarque qu'ils sont de plus en plus résistants , alors lorsque je vois une coccinelle , je suis contente .
Quel dommage pour tes bords de chemin !
Par chez moi , beaucoup de communes ont adopté le fauchage tardif pour ainsi créer des couloirs "écologiques" et sincèrement , je trouve cela tellement beau . .
Quant à ta nymphe , je ne sas pas. Il s'agit sans doute de la chrysalide d'un papillon , de nuit ?
Merci Manou .
La vie est partout et au bout de ces petites ailes , elle est d'autant plus précieuse .
Bonne soirée
Je t'embrasse
Répondre
M
Tu as raison sur tout et je trouve formidable les communes qui ne taillent pas les bords de chemin dès le début du printemps...C'est vrai que les coccinelles se font rares et il faut donc les préserver en n'utilisant pas de produits chimiques dans nos jardins. Bisous et une douce journée
R
It is enchanting to see your insect visitors. I am not quick enough to get photos of the many bees, moths and other insects on my flowers and bushes. Friendship
Répondre
C
Merci Manou pour tes jolies photos, je découvre grâce à toi l'adèle et l'anthomyia, c'est même la première fois que j'en entends parler ! Bon pucerons et cochenilles par contre ... je connais ! La nymphe je ne connais pas, pour ce qui est du fauchage des chemins ben forcément ... je ne peux pas te dire !
Bel après-midi, bisous !
Cathy
Répondre
M
Contente de te faire découvrir quelque chose :) L'adèle forcément elle aime les oliviers alors vu que chez toi ils ne doivent pas courir les rues...Bon je n'ai pas pu aller commenter ton article car tous les blogs de Canalblog sont inaccessibles ou bien mon commentaire saute et je le perds quand je l'envoie, alors j'attends un peu...bisous et une douce journée
C
Bonjour Manou, merci pour ce joli billet ! je ne connaissais pas du tout l'adèle.
Ça fait plaisir de voir que tu as des abeilles ^^ par contre j'ai une frousse des abeilles charpentières...trop impressionnantes ^^
Bonne fin de journée, bisous
Répondre
M
Elles sont totalement inoffensives les abeilles charpentières et ne piquent pas ! Bisous
R
Dis donc, il y a tout un monde chez vous! J’aime bien le premier avec ses grandes antennes
Répondre
M
L'adèle est vraiment très jolie, je ne me lasse pas de l'admirer et de la regarder voler, elle danse :)
R
oulala t'est envahie de ces pucerons espérons que t'arrive à les éliminer....Drôle de truc sur le dernier cliché je ne peux aider. Bisous
Répondre
M
Cette année on a des pucerons sur beaucoup de plantes, l'hiver a été trop doux, je pense ! bisous
M
Bonjour Manou,
Je ne m'y connais guère en insectes et je ne pourrai pas identifier ta nymphe.
A part ça, je ne savais pas pour le fauchage des bords de chemin. Je n'ai pas remarqué mais il est vrai que je suis dans une petite ville dont je ne sort pour des motifs évidents en ce moment... ;-)
Bisous,
Mo
Répondre
M
Mais tu as un jardin qui est propice à la biodiversité et donc tu préserves la nature chez toi c'est déjà beaucoup ! bisous et une belle journée
M
Voilà de bien jolis insectes et de superbes photos mais malheureusement on peut les admirer et ne pas trop les aimer surtout quand ils ravagent nos plantations ! Le nord des chemins et des routes cette année ne sont pas fauchés à cause du confinement les oiseaux ont de la nourriture à volonté au parc il y a des endroits qui sont préservés chaque année . Mais malheureusement avec le fauchage raisonné il y a aussi beaucoup de laisser aller vers la ville !
gros bisous et bonne journée
MITOU
Répondre
M
Ce que tu appelles le laisser-aller pour nous en campagne c'est la nature tout simplement. Il nous faut aussi la laisser vivre ou ce sera pire ce qui nous attend qu'avec le coronavirus...le jour où les insectes pollinisateurs auront disparu, on mangera quoi ?? Il faut y penser maintenant...bisous et une belle journée
C
Les insectes s'en donnent à coeur joie! C'est bien d'utiliser des méthodes écologiques pour les insectes qui dérangent les plantes. Bises et belle journée.
Répondre
M
Je fais ça depuis longtemps il faut repasser souvent car c'est moins radical qu'un produit chimique...mais au moins mon jardin reste "bio" bises et une belle journée
R
Bonjour Manou,
Tu te distrais bien !! lol ! je ne connaissais pas les fleurs d'oliviers !!!
Les pucerons déjà !! ça promet !! j'ai aussi ce genre d'abeilles !!
Passe une bonne journée, bises
Répondre
M
L'hiver doux les a fait sortir plus tôt que d’habitude ! bises