Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Le Pont à coquille de Lourmarin / Balade dans le Vaucluse

Le Pont de la Meirette (Lourmarin_84)

Le Pont de la Meirette (Lourmarin_84)

Sur la commune de Lourmarin, dont je vous ai déjà parlé sur ce blog, se trouve un pont à coquille appelé le Pont de la Meirette. Le pont est inscrit sur la liste des Monuments Historiques depuis 1988. 

 

Il a été construit en 1606 pour enjamber le lit de l'Aiguebrun, une des rivières du Vaucluse dont je vous ai déjà parlé. C'est la commune elle-même qui a financé sa construction pour remplacer un pont plus ancien. 

A l'époque, le chemin rural qui permettait de joindre le village de Lourmarin à Bonnieux passait sur le pont. Aujourd'hui, la route franchit la combe de l'autre côté de la rivière.

Je vous rappelle que la combe dite "de Lourmarin" a été creusée par l'Aiguebrun et permet de traverser le Luberon qui ainsi se divise en deux parties : le "grand Luberon" et le "petit Luberon" où se trouve la forêt des Cèdres. 

 

Le pont malheureusement, est situé dans une propriété privée clôturée, ce qui ne permet pas de descendre au bord de la rivière pour le photographier. Il y a paraît-il une inscription portant le nom des maçons que, bien entendu, je ne pourrais pas vous montrer. 

 

Mes photos ont presque toutes été prises du bord de la route.  La coquille est située à gauche de l'arche du pont. 

Le pont à coquille de Lourmarin
Le pont à coquille de LourmarinLe pont à coquille de Lourmarin

Le pont à coquille de Lourmarin

L'idéal pour aller le contempler est de le faire en hiver, car dès la belle saison, ce pont disparaît totalement à la vue derrière le couvert végétal, ce qui explique que la plupart des touristes passent à côté sans le voir,surtout en conduisant.

 

Plus loin dans la combe, sur la commune de Bonnieux, il existe un autre pont à coquille, davantage connu car sur un chemin balisé. Construit vraisemblablement à la même époque, et par les mêmes maçons, il est cependant différent car la coquille se situe à droite de l'arche, quand on regarde le pont, côté aval. Nous y retournerons un jour pour que je puisse refaire des photos, et vous le montrer sur le blog...

 

Pourquoi cette coquille a-t-elle été construite en même temps que le pont ? Le mystère reste entier !

Au niveau du bâti, elle pourrait jouer le rôle de contrebutement et compenserait alors la pression de l'arche en la consolidant.  

Il est possible aussi que la coquille protège tout simplement le pont de l'érosion du cours d'eau, car l'Aiguebrun, comme la plupart des rivières du sud, a des crues spectaculaires...

 

Lors de notre balade, nous avons pu observer les grimpeurs sur les falaises de la combe : ils sont juste de l'autre côté de la route et doivent avoir de là-haut une vue sur le pont remarquable en toutes saisons ! 

Les grimpeurs et la falaise
Les grimpeurs et la falaise
Les grimpeurs et la falaise

Les grimpeurs et la falaise

A bientôt pour d'autres balades...

A bientôt sur les routes de Provence ou d'ailleurs...

A bientôt sur les routes de Provence ou d'ailleurs...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
C'est la photo de Missfuji qui m'a signalé votre article. Merci à toutes les deux!
Selon les infos que j'ai trouvé sur un site consacré au Luberon [https://luberon.fr], plus d'un siècle pourrait séparer la construction des deux ponts (1606 / 1722)?
Répondre
R
Suis revenue revoir grâce à Sabine il le mérite bien ce pont. Bisous
Répondre
P
ce pont est magnifique et original cordialement
Répondre
M
Merci en effet je n'en ai jamais vu de semblable ! Belle journée
S
Cette particularité architecturale est impressionnante quand on pense aux difficultés à assembler les pierres - si importantes, avec les moyens d'alors. Merci pour ces images.
Répondre
C
Original le pont ! j'ai une amie qui adorerai escalader la falaise :)
Répondre
C
un lieu que je ne connais pas et que ut me fais découvrir, un grand merci à toi, c'est superbe, par contre la grimpette, très peu pour moi... heureuse que cette aquarelle te plaise, j'aime ces rayons de lumière, en plus là ils étaient juste au niveau de l'église, c'était "irréel". bon dimanche, tout gris par ici. bises. celine
Répondre
M
Je te rassure, je n'ai pas grimpé ! Bises
N
Et oui bien souvent on passe à côté des choses sans les voir et c'est ce qui arrive avec ce pont. L'endroit est bien intéressant pour faire toutes sortes de balades sportives ou autres. Excellente journée, Manou, et gros bisous
Répondre
R
Coucou Manou. Superbe lieu comme je les aime. Merci pour cette belle découverte. Bon WE.Bises.René
Répondre
M
Le Luberon offre en effet de bien belles balades :) bises
F
Originale cette coquille, cet assemblage de pierre en éventail. Il ne semble pas avoir de vocation décorative, et nécessite un tel travail de taille que son utilité se trouve sans doute du côté de la solidité dans le temps, et de la résistance de l'ouvrage aux éléments. Jamais vu ça ailleurs que chez toi !? L'hiver dénudé révèle bien des choses intéressantes à celles et ceux qui promènent leurs curiosités !
Bises et bon weekend Manou
Répondre
M
C'est ce que je pense aussi...cela n'existe apparemment que sur cette petite rivière aux crues exceptionnelles...bises
P
Une belle balade à faire comme je mes aimes ...
Bises bon weekend !
Répondre
M
Merci ! J'aime bien découvrir quand je me balade...
M
Une curiosité qui trouve peut-être sa réponse dans le renforcement de la structure du pont... En tout cas, c’est la première fois que je vois ça.
Répondre
M
Je n'en connais pas ailleurs qu'en Provence...mais je sais qu'il en existe dans des villes pour renforcer des bâtiments peut-être ?? Bisous
R
Coucou Manou,
Merci pour cette belle balade, j’ai beaucoup apprécié.
Merci pour le partage.
Super belle journée à toi.
Rohnny
Répondre
E
C'est très beau à voir mais je ne l'aurai pas fait, j'aurai eu le vertige. Bonne fin de semaine, bisous
Répondre
M
Je n'ai pas grimpé je te rassure :) bisous
C
C'est vraiment la première fois que je vois ça ! C'est frustrant de ne pas savoir le pourquoi de cette coquille mais bon, on ne peut pas toujours tout expliquer ! En tous cas superbe ce pont !
Belle soirée, bisous !
Cathy
Répondre
M
Seuls les maçons donnent une explication plausible. je crois qu'il faut les écouter. Bisous
L
Que c'est joli !
Mon ordinateur est en panne actuellement, j'attends le nouveau disque dur, et la copie de l'ancien abîmé à 30%
Répondre
L
coucou elle est toute belle cette coquille ; aucun ingénieur des travaux publics n' a donné d'explication ? bisous
Répondre
P
J'ai bien aimé voir ce pont Manou. De notre côté nous venons d'aller voir le Pont de la Reine Jeanne (Hte Provence)
Pas facile à photographier et encore nous sommes aidées car les feuilles ne recouvrent pas tout.
C'est toute une histoire et ces découvertes sont souvent émouvantes.
Merci à toi (je ne connaissais pas)
Je te souhaite une belle soirée
Répondre
M
C'est bien vrai que l'hiver favorise la vue sur certaines constructions cachées ensuite par la végétation ...je ne connais pas le pont dont tu parles ( sauf de nom). Bisous
V
Un petit pont à l'abri des regards qui poursuit sa vie au fil du temps . Est-ce que ce pont se trouve sur un chemin qui mène à Compostelle ? Il est dommage que tu n'aies pas pu descendre pour recueillir les noms des maçons . Cela aurait été un bel hommage pour eux .
Merci Manou pour cette découverte et ce détail qui me râvit . Oh combien !
Douce soirée
Bisous
Répondre
M
Non pas du tout de rapport avec Compostelle...certains ont émis cette hypothèse mais elle a été aussitôt contestée...d'ailleurs sur les chemins de Compostelle, les coquilles ne sont pas aussi grandes. Bisous
C
Une découverte complète pour moi ! j'ignorais totalement que ce genre de pont existait !! on voit très nettement la coquille ! et puis, tu sais, même si on ne connait pas l'utilité de la coquille, on peut toujours admirer le savoir faire de ceux qui l'ont construite et …. ce n'est pas rien ! Bisous et une douce soirée Manou.
Répondre
M
J'admire aussi en effet surtout quand on sait qu'il y en a un second dans la même combe réalisé par les mêmes maçons ! Contente de te faire découvrir cette construction. Bisous
M
Effectivement on ne l'a pas vu, j'ai tant aimé cette région et nous avons eu le grand plaisir de visiter ces villages mais trop brièvement, il faudrait y revenir Manou !
Merci pour cette découverte !
Répondre
M
En saison il est totalement caché même de la route...pourtant si tu as franchi la combe de La, tu es passée tout près non seulement de celui-ci mais aussi du son jumeau...bisous