Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Le garçon qui voulait devenir un Être humain. 3/ Le voyage / Jorn Riel et Christel Espié

Sarbacane, 2007

Sarbacane, 2007

Pour Solvi, l'expédition vers ces contrées inconnues était une véritable aventure. A seize ans, elle n'avait jamais fait de voyage en traîneau, et elle était bouche bée d'admiration devant la force des chiens d'Apuluk et son habileté à les diriger.
-Il faudra que tu descendes du traîneau de temps en temps, lui cria Leiv. Sinon tu auras froid...
Solvi avait appris beaucoup de choses cet hiver-là parmi les Inuits. Et pendant qu'elle courait, elle repensait à tout ce qui lui était arrivé au cours de l'année passée...

 

Nous avions laissé nos trois amis alors qu'ils venaient de réussir à vaincre les deux frères sanguinaires...

 

Le groupe de Shili décide de se diriger vers le nord pour passer l'hiver et éviter ainsi de croiser d'autres islandais pas forcément paisibles eux non plus.

Pendant ce temps, Leiv et Apuluk se dirigent vers le sud, espérant rencontrer un groupe aussi paisible que celui de  Thorstein qui puisse prendre en charge les femmes et les enfants laissés en vie dans la ferme de Grimur.

Ils ne sont pas responsables de la cruauté des deux frères et ont bien assez soufferts comme ça. 

Ils rencontrent ainsi les gens de Vestribyggd qui acceptent d'aller chercher les rescapés et de s'en occuper.

Leur route ne croise pas celle de Thorstein, mais ils apprennent qu'un bateau pirate anglais fait des ravages sur la côte, incendiant des villages, kidnappant femmes et enfants pour les revendre comme esclaves...

 

Les deux garçons se décident à rejoindre leur groupe pour l'hiver. Le vieux Shili voudrait adopter Frida, la fille de Thorstein mais pour Leiv c'est impossible de le faire sans savoir ce qu'il est advenu de son vieil ami disparu. Ils décident de partir à sa recherche...

Les deux jeunes gens se mettent en route, accompagnés de Narua et de Solvi, la petite esclave chargée de s'occuper de Frida qui s'émerveille de tout ce qu'elle voit...et qui aimerait tant être aussi libre que ses nouveaux amis. 

 

Les deux équipages et leurs traîneaux se dirigent vers le nord, bravent la tempête, doivent défier les ours...


 

Ils doivent braver la tempête...

Ils doivent braver la tempête...

 

Mais ils ne sont pas au bout de leur surprise quand ils vont tomber dans un piège beaucoup plus machiavélique : le bateau de pirate anglais est dans les parages.

Pris par les glaces,  l'équipage encore en vie est bien décidé à profiter de l'aubaine...en voyant deux garçons solides et tout en muscles qui peuvent les aider à le dégager !

Le bateau pirate est pris par les glaces

Le bateau pirate est pris par les glaces

 

A 16 ans, ils sont prêts à tout pour survivre et ce sont les filles qui cette fois, vont les sortir de ce très mauvais pas.

Dans la cale, d'autres prisonniers attendent leur délivrance et parmi eux...

Thorstein ! 

 

Cette trilogie est une belle approche de la différence entre les peuples, une leçon de tolérance, un bel exemple d'amitié et de partage, une initiation aux traditions et aux coutumes de ce peuple magnifique que sont les Inuits... 

Il ravira aussi ceux qui sont passionnés par les Vikings ! 

 

Je vous rappelle qu'à défaut de lire ce récit à vos enfants ou petits-enfants en épisodes et sous son format album, vous pouvez le trouver en un seul volume...

 

A plat ventre sous une peau d'ours, Narua et Solvi rampaient, avec une infinie lenteur, vers le bateau pirate. Bien que ce soit la pleine nuit, une lumière plate, presque inanimée, donnait l'impression que tout sur la glace se confondait. Narua murmurait des formules magiques censées leur apporter l'aide des esprits. Elle tirait un gros sac avec de l'huile de baleine, du suif et sa lourde lampe en stéatite, tandis que Solvi poussait devant elle un petit récipient avec de l'huile en feu...

 

Désolée pour le captcha, mais je vous rappelle que je suis en vacances et donc obligée de le rétablir durant mon absence...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Un Grand MERCI à tous pour vos commentaires...
Répondre
S
J'aime beaucoup les dessins !
Répondre
M
On devrait en parler dans les écoles
Répondre
C
Je l'ai déjà pris en note : ça semble une superbe aventure! Comme Nell, je trouve les dessins bien beaux aussi. Bises et bon week-end!
Répondre
M
Merci Cléo ! J'espère que tu le trouveras chez toi, sinon tu pourras te rabattre sur le roman : le texte est le même mais alors tu n'auras pas les illustrations. bisous
N
Oui, une superbe histoire de tolérance. Très beaux dessins aussi on dirait. J'espère que tu as passée des vacances lumineuses. Pour moi tout ce petit monde est reparti et je vais souffler... Enfin je vais passer à autre chose (le ponçage de mes persiennes) Excellent week-end Manou et gros bisous ♥
Répondre
M
J'espère que tu as pu souffler depuis...je suis rentrée jeudi soir ! Bon courage pour le ponçage des persiennes, c'est fastidieux par rapport à des volets pleins :) bisous
L
En voici un voyage
Répondre
G
coucou manou; cette sage semble vraiment super; bisous
Répondre
P
Vraiment une très belle histoire que je découvre en ta compagnie.
Bise et bonne journée Manou
Répondre
M
J'adore Jorn Riel...ces romans sur le Grand Nord sont toujours merveilleux et de belles leçons de vie. Bisous
D
Un très bel album pour apprendre à vivre ensemble ! Bonne journée
Répondre
M
Oui c'est exactement ça... Les Inuits ont bien sûr beaucoup changé mais leurs valeurs peuvent susciter de nombreux débats et faire réfléchir sur le comportement individualiste d'aujourd'hui :)
C
Apprendre la tolerance ..tout un programme , alors si en lisant le message peut passer ..je note !!
Bises
Répondre
Q
J'aime beaucoup ce que tu en dis... une leçon de tolérance à mettre entre toutes les mains. ;)
Passe une douce journée. Bisous.
Répondre
M
Merci Quichottine...il n'est jamais trop tard pour en parler avec des jeunes enfants ou des ados...bisous et un doux week-end
R
Je suis bien de l'avis de Domi
Bonne journée Manou
@+
Répondre
D
rien que pour la leçon de tolérance, ce livre mérite la promotion que tu lui offres
Répondre
M
Merci Domi. Tous les écrits de Jorn Riel sont ainsi faits qu'ils me touchent beaucoup :)