Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Les filles de Montparnasse. 3 / Les jupes noires / Nadja

Olivius, 2013

Olivius, 2013

Quand la vie devient art...non...quand l'art devient la vie...

 

Le tome 2 se terminait mal et laissait présager une suite pas du tout conforme à ce que j'imaginais. Nous sommes en 1874, toujours à Montparnasse et nous retrouvons nos quatre héroïnes.

 

Garance peint toujours mais s'interroge beaucoup sur sa peinture.

Veut-elle continuer à peindre des natures mortes...à utiliser ces tons neutres et finalement trop tristes ? 

Elle va découvrir par hasard le courant impressionniste. Sa peinture va alors prendre un nouveau tournant, tout à fait inattendu. La jeune artiste va se passionner pour un nouveau sujet qui risque de faire parler d'elle...mais pourra-t-elle pour autant montrer aux autres ses nouvelles œuvres ?

 

Amélie n'arrive plus à écrire et se sent de plus en plus mal dans sa peau : elle ne se reconnaît plus et, en plus, elle a pris du poids et a perdu le goût de vivre. 

Comment se remettre de l'humiliation qu'elle a subi ? Arrivera-t-elle à affronter la réalité et à aller dire ses quatre vérités, à cet odieux Gaston Blanchart, qui l'a humilié en lui volant son histoire ?

 

Elise se rapproche enfin de son père et ne voudrait plus du tout que sa vie soit différente. Elle revient vivre avec les filles (enfin c'est ce que j'ai compris !) pour être plus près de lui. Chante-t-elle encore ? Nous ne le saurons pas dans ce tome...

 

Quant à Rose-Aymée, dont l'histoire est au centre de la seconde partie de cet opus, elle va être obligée d'affronter son passé, car être modèle à cette époque, cela voulait dire beaucoup d'autres choses sous-entendues...

Et même si ses amies sont surprises de ce qu'elles apprennent sur elle, et qu'elles auraient aimé apprendre directement, rien ne change quant à leur amitié et les jeunes femmes vont se serrer les coudes.

 

Un vent de révolte souffle lorsqu'elles font connaissance avec un groupe de féministes affirmées, les jupes noires, dont la "meneuse" n'est autre qu'une ancienne amie de Rose-Aymée qui, comme elle, a rejeté son passé. 

Amélie en verra sa vie bouleversée et elle ne sera pas la seule...


 

Comme si on n'existait qu'au moyen de ce qu'on montre...Merde !
C'est pas ça qui est important...c'est ce qu'on fait librement, sans contrainte, c'est ce qui compte !

 

Même si, bien sûr, cette BD n'est que pure fiction, elle nous rappelle que les mouvements féministes sont nés à la fin du XIXe siècle. Des femmes, dont on ne parle presque jamais, se sont battues pour notre liberté d'aujourd'hui. Elles venaient de différents milieux...Ne les oublions pas ! 

Voici une BD résolument moderne et réaliste dans laquelle les héroïnes s'affirment et se révoltent. Nous retrouvons de belles planches colorées, et une jolie fresque féminine et toujours aussi intimiste et sensuelle...qui ne plaira pas à tout le monde, je le sais bien, mais  que j'ai trouvé agréable à découvrir. 

Ce que j'ai dit, sur les précédents tomes, est toujours vrai : les couleurs, le dynamisme, les sentiments de nos héroïnes, tout est là pour une lecture plaisante, qui se "regarde" comme un tableau vivant mais, peut-on dire cela d'une lecture ?!

L'auteur a voulu nous montrer que l'histoire de ces jeunes femmes était intemporelle. Derrière leur vie quotidienne et leurs déboires amoureux, elles, qui ont une vie bien plus difficile que la nôtre et se heurtent sans cesse au pouvoir des hommes, ne désirent qu'une chose, être reconnues pour ce qu'elles font et... être libres. 

 

Prendre le pouvoir...
les femmes n'en sont pas là...
elles en sont encore à se débattre avec elles-mêmes...
à se définir, à demander qu'on reconnaisse leur existence...

Olympe de Gouges ! Eugénie Niboyet ! Flora Tristan ! Claire Démar ! Toutes ces femmes qui ont donné leur vie, leurs forces pour la cause des autres femmes ! Elles se sont battues contre l'esclavage, ont posé les fondements d'une société nouvelle où les femmes ne seront plus considérées comme des animaux uniquement nécessaires à la reproduction...
N'est-ce pas merveilleusement inspirant ?
Bien sûr, mais...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
merci de ta présentation de ce tome qui encore une fois passionnante
quel sacré combat que celui des femmes et comme tu dis notre vie actuelle est tellement moins difficile qu'a ces époques...
et en plus nous nous sommes vraiment "bien" et ne devrions pas autant nous plaindre qu'on entend souvent quand on regarde la condition féminine en 2018 dans tant de pays !!!!!!!!!!!
no comment !
bisous
patricia
Répondre
Q
Longtemps, nous avons été considérées comme n'ayant pas d'âme... il en faudra encore beaucoup pour que nous soyons toutes logées à la même enseigne, hélas !
Je suis restée aussi longtemps sur tes dernières citations... il y a encore beaucoup à faire.
Merci pour ce partage. Bisous.
Répondre
M
Le débat est toujours plus que jamais d'actualité...et dans certains pays encore davantage que chez nous. Bisous et une douce journée
M
en tout cas elles étaient bien courageuses à cette époque.....pour ce qui est du plongeon dans la mer au Portugal, rassure toi moi non plus je ne m'y risquerai pas.....(lol) douce journée
Répondre
M
C'était si beau...je n'ai pas pus résister de le dire :) Bonne journée Bises
C
Ta dernière citation est lourde de sens ! nous avons de la chance d'être née en France, il suffit de voir ce qui se passe en ce moment en Iran pour en être persuadée ! et il y a bien d'autres exemples ! Bisous et bonne fin de soirée !
Répondre
M
En effet le chemin est long qui reste à parcourir et dans certains pays encore plus long et difficile...Bises et une belle soirée
D
Merci de nous faire partager cette belle série BD qui met les revendications féministes en avant, et qui sont toujours d'actualité. Belle semaine à toi.
Répondre
M
Je confirme qu'elle est pour les grands ! J'ai vu que Babelio certains l'avait tagué en littérature jeunesse ! Il faudrait que j'écrive à un responsable pour lever ce tag car si Nafja est bien un auteur qui pour l'instant n'a publié qu'en jeunesse, là c'est vraiment pour les grands ados. Tu me donneras ton avis si tu la lis. Bonne journée
G
coucou sans lire ton article j'ai reconnu la couverture et me suis souvenue de la couverture du tome précédent ; c'est vrai que les féministes de cette époque nous ont beaucoup donné ; et que les femmes de maintenant ne doivent pas tourner le dos à leur héritage ; bisous
Répondre
M
Oui c'est la suite de l'histoire...mais on va faire un break peut-être assez long car le tome 4 n'a pas encore été acheté par ma médiathèque ! Bisous et une douce soirée
C
Être une femme à cette époque n'était pas facile c'est certain ! Et c'est bien que des femmes se soient battues pour que nous ayons les mêmes droits que les hommes, comme le droit de vote par exemple. Après de nos jours, même s'il y a encore des choses à revendiquer, comme l'égalité des salaires par exemple, il ne faudrait pas aller trop loin non plus ...
Bel après-midi, bisous !
Cathy
Répondre
M
Cela paraît parfois incroyable qu'encore aujourd'hui nous devions revendiquer l'égalité de salaire pour un même travail !! Mais nous ne sommes pas trop à plaindre dans notre pays, d'autres femmes ailleurs ont bien d'autres revendications que nous. Bisous Cathy et bon courage pour tes préparatifs
D
C'est très beau de se serrer les coudes face à l'adversité! Elles ont eu beaucoup de courage les premières féministes.
Très belle journée, bises
Répondre
M
Oui c'est bien vrai ! Leur vie ne devait pas être tous les jours faciles...Bisous et une belle soirée
D
La bd a sa place dans la littérature et tu le fais savoir avec talent
Répondre
M
J'essaie mais cela ne plaît pas beaucoup pour autant :)
R
Ton récapitulatif de cette BD est super mais comme dit, je n'affectionne pas les BD donc tans pis. Cela n'enlève pas la qualité de ton contenu. Bisoussssss
Répondre
M
Je sais bien ma douce Renée et c'est ton droit...Je peux comprendre que tu préfères un bon roman ! Bisous et une belle soirée
Y
Content qu'au niveau des contre temps, ça aille mieux. En tous les cas, tu as magnifiquement su te concentrer sur les mots du mercredi. Pourtant pas si faciles. Et même tu as su ciseler un commentaire pour chacun.
Et pour le " tableau vivant " suggéré par une lecture, ça doit dépendre du degré d'imagination du lecteur. Là, pour ta part, je soupçonne que tu arrives facilement à animer tout ce beau monde et ces décors croisés dans ces belles BD.
Bises de bon début de semaine. Yann
Répondre
M
Contente de te voir passer Yann ! J'espère que tu vas bien et que je te retrouverais plus souvent sur ton blog...tu nous as trop manqué :) Bisous et un bon début de semaine à toi aussi
É
Bonjour Manou. Comme toujours, ta chronique donne envie d'en savoir plus, de découvrir cette BD. Bonne journée et bisous
Répondre
M
Peu de gens aiment les BD autour de moi, mais je reconnais qu'en ce moment ça me change les idées et c'est vite lu ! Bisous et une belle soirée
R
Je suis loin de lire à ta cadence , mon cerveau tourne au ralenti et pour que je prenne du plaisir je prends mon temps hihi mais je note tes impressions:)
Merci Il neige il neige ce matin
Ma contrée est immaculée :)
Répondre
M
Tu as bien raison de prendre ton temps, moi ça dépend des saisons, l'hiver je lis davantage, les jours sont courts et le mauvais temps nous empêchent parfois de sortir...Que ce doit être beau la neige ! je languis de voir tes photos. Plein de bisous et une belle soirée
M
Bonjour chère Manou,
Je vois que tu es toujours séduite par la suite !
Même si c'est intéressant, je passe mon tour !
Merci pour ta jolie chronique.
Belle et douce semaine, bisous en pagaille.♥
Répondre
M
Le tome 4 est introuvable pour l'instant donc je ne vous en parlerai pas tout de suite, je te rassure :) Merci de passer quand même...Bisous et une belle soirée
M
Une histoire en images décidément non merci !
gros bisous et bonne semaine
MITOU
Répondre
M
Je sais bien Mitou mais personne ne t'y oblige ! Bisous et une belle soirée
L
Je crois que tu mets le doigt sur ce qui me freine dans une BD. Est-ce de la lecture ? Je crois que non mais c'est de la lecture d'image un peu différente quand même. J'aime lire des mots. Par contre, j'aime aussi lire des images mais ça me prend un temps fou car je ne suis pas assez observatrice.

Gros bisous et excellent début de semaine !
Répondre
M
C'est vrai que dans une BD il faut lire les images et je comprends que cela puisse ne pas plaire. Ce n'est pas grave...C'est vrai qu'en hiver je lis davantage de BD parce que je suis parfois plus fatiguée le soir et que j'ai du mal à me concentrer sur autre chose. Bisous et une douce soirée
E
Je n'ai pas encore repris la lecture mais ça viendra un jour je le sais ! Bon lundi, bisous
Répondre
M
Bien sûr que ça reviendra un jour prochain. Il ne faut rien brusquer...Bisous et une douce soirée
M
Belle semaine. Bisous
Répondre
M
Toi aussi Martine. Bisous et une bonne soirée