Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

L'abbaye cistercienne de Valcroissant (4) : Le réfectoire des moines et la fin de la visite / Balade dans la Drôme

 

Aujourd'hui je vais clore la visite de l'abbaye de Valcroissant, en vous faisant visiter le réfectoire des moines ainsi que le premier étage situé au-dessus des bâtiments privés.

Nous n'avons pas accès aux autres parties de l'abbaye, ce qui est bien normal ! Si vous voulez voir ce qu'il reste de l'intérieur du chœur, il ne vous restera plus qu'à venir séjourner dans le gîte d'étape. Il a, depuis la Révolution, toujours servi d'habitation...et nous n'avons pas pu le visiter bien sûr, puisqu'il était occupé. 

L'accès au réfectoire des moines vu du premier étage...
L'accès au réfectoire des moines vu du premier étage...L'accès au réfectoire des moines vu du premier étage...

L'accès au réfectoire des moines vu du premier étage...

 

Le réfectoire des moines est une grande salle, haute de 10 mètres environ, qui sert aujourd'hui de salle de concert, car elle a une acoustique exceptionnelle.

Il s'ouvre directement sur le cloître. Devant se trouvait le lavabo du cloître qui a aujourd'hui disparu (des traces des arrivées d'eau et autres canalisations ont cependant été retrouvées).

Le réfectoire est éclairé par une rosace et par deux fenêtres en lancettes, typiques de l'architecture gothique, ce que nous avions déjà vu lorsque nous avons visité les jardins et l'architecture extérieure. 

La rosace et les fenêtres qui éclairent le réfectoire des moines

La rosace et les fenêtres qui éclairent le réfectoire des moines

 

Dès l'entrée, le réfectoire offre à la vue du visiteur une superbe voûte de pierre, soutenues par des arcs décorés...

La voûte du réfectoire

La voûte du réfectoire

 

Toute la salle, en fait, était richement décorée et colorée, ce qui est peu conforme à l'austérité habituelle des abbayes cisterciennes.

Les historiens spécialisés dans cette période, pensent  que cette partie-là du bâtiment est plutôt d'influence gothique, par rapport à l'ensemble de la construction plus ancienne. 

 

Les décors dateraient en effet du XIVe siècle. Il en reste quelques traces ici ou là, sur les murs, les piliers, les culots ou la voûte, comme nous venons de le voir.

Toutes les couleurs sont encore là mais moins vives qu'à l'origine : le blanc du badigeon de lait de chaux date du XIIe siècle ; l'ocre rouge est caractéristique du début du XIIIe siècle ; et  la peinture polychrome date du XIVe siècle.

Mais en réalité, ces couleurs ne recouvraient que la partie supérieure des murs qui à la base, étaient peints en noir jusqu'aux bandeaux.

 

Sur les décors restants, on aperçoit des fleurs, des feuilles, ou des figures géométriques...

Les spécialistes distinguent deux périodes, et datent différemment les décors selon qu'ils se trouvent sur les piliers ou les murs, mais je ne peux vous en dire plus car, une fois n'est pas coutume, j'ai totalement oublié les commentaires pourtant très intéressants de notre guide à ce sujet.

 

N'oubliez-pas, comme d'habitude, de cliquer sur une photo pour les voir en grand et les faire défiler...

 

Les décors du XIVe à l'intérieur du réfectoire des moinesLes décors du XIVe à l'intérieur du réfectoire des moines
Les décors du XIVe à l'intérieur du réfectoire des moinesLes décors du XIVe à l'intérieur du réfectoire des moines
Les décors du XIVe à l'intérieur du réfectoire des moinesLes décors du XIVe à l'intérieur du réfectoire des moines

Les décors du XIVe à l'intérieur du réfectoire des moines

 

Sur un des murs se trouvent même des graffitis, gravés sur la peinture noire qui seraient eux-aussi très anciens puisque datés entre le XIVe et le XVIIIe siècle.

Il est prouvé qu'ils sont l'oeuvre des moines qui ont vécu et travaillé au sein de l'abbaye : certains ont laissé leur nom apposé au dessin.

Par contre, c'est très difficile de les prendre en photos sans grimper en hauteur.  Peut-être grimpaient-ils sur des bancs pour les réaliser ou bien le niveau du réfectoire était différent...

Quelques-uns des graffitis réalisés par des moines...
Quelques-uns des graffitis réalisés par des moines...Quelques-uns des graffitis réalisés par des moines...

Quelques-uns des graffitis réalisés par des moines...

 

En plus des décors, nous pouvons aussi observer l'ouverture vers la cuisine qui permettait de passer les plats ainsi qu'une ancienne pile (un évier donc).

Cet évier était aménagé pour ranger la vaisselle comme l'attestent les traces d'un support d'étagère, encore bien visible sous la voûte. 

 

L'accès à la cuisine et la pile...
L'accès à la cuisine et la pile...L'accès à la cuisine et la pile...

L'accès à la cuisine et la pile...

 

Pour terminer la visite, nous faisons le tour des bâtiments par l'extérieur, pour pénétrer, au premier étage, dans la partie privée utilisée par les propriétaires pour leur exploitation. 

 

C'est de là-haut que j'ai pu faire les photos du cloître, car de la fenêtre ouverte, nous avons une vue imprenable sur les bâtiments conventuels, les jardins et les toits...

Vues de la fenêtre sur les toits et les bâtiments
Vues de la fenêtre sur les toits et les bâtiments

Vues de la fenêtre sur les toits et les bâtiments

 

Ce qui est intéressant dans cette partie-là de la visite, c'est que plusieurs vitrines nous attendent.

Une d'entre elles, nous présente un plan général de l'abbaye, la montrant telle qu'elle devait être au moment de sa construction.

 

La restitution de l'abbaye...

La restitution de l'abbaye...

 

En plus du plan, des maquettes et des dessins nous montrent des reconstitutions des bâtiments à diverses périodes et selon plusieurs angles de vue différents.

Reconstitution sous forme de maquettes ou de dessins...Reconstitution sous forme de maquettes ou de dessins...
Reconstitution sous forme de maquettes ou de dessins...Reconstitution sous forme de maquettes ou de dessins...

Reconstitution sous forme de maquettes ou de dessins...

 

A l'étage, dans les murs nous trouvons de nombreuses traces de l'ancienne construction...

 

Des traces de l'ancienne abbaye, au premier étage des bâtiments privés...Des traces de l'ancienne abbaye, au premier étage des bâtiments privés...
Des traces de l'ancienne abbaye, au premier étage des bâtiments privés...Des traces de l'ancienne abbaye, au premier étage des bâtiments privés...
Des traces de l'ancienne abbaye, au premier étage des bâtiments privés...Des traces de l'ancienne abbaye, au premier étage des bâtiments privés...
Des traces de l'ancienne abbaye, au premier étage des bâtiments privés...Des traces de l'ancienne abbaye, au premier étage des bâtiments privés...

Des traces de l'ancienne abbaye, au premier étage des bâtiments privés...

 

Voilà, la visite de cette abbaye est terminée...

Nous retournerons sans doute dans la Drôme durant l'année pour d'autres découvertes !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Quelle belle visite, merci ! Grâce à vous, j'ai découvert un très beau lieu !
Répondre
M
Merci Sigrid. Contente que ce petit coin perdu au pied de Vercors te plaise ! Bonne journée
E
Le site est très joli et bien entretenu! Les photos sont top!
Répondre
M
Merci Eglantine !
T
Oh la la que c'est beau, ces roses et ces bleus passés, cette vue sur les toits, merci Manou et bonne fin d'après-midi à toi après ces jolies promenades romantiques parmi les vieilles pierres et la verdure. Bisou !
Répondre
M
C'est bien vrai que c'est un lieu très romantique surtout en hiver et à l'automne...Bisous
M
Un grand merci à tous pour votre balade ! Je suis contente que cette visite vous ait plu :) Bon dimanche à tous
Répondre
R
Coucou Manou,
Je passe tard, j'avais des amies qui sont venues diner; je leur ai fait la soupe de lentilles !
c'était vraiment bon, c'est la première fois que je fais ça , merci pour ta recette ....
Je n'ai plus pensé à prendre des photos pour les mettre sur mon blog !!! une autre fois !
Une belle fin de ta visite de cette abbaye ! j'ai vu le passe plats, ça se faisait beaucoup à cette époque !!
Passe un bon dimanche..... sous la pluie !! bises
Répondre
B
Ton reportage, tes photos sont excellentes ! On imagine la vie qu'il devait y avoir là, il y a bien longtemps... Cette visite doit-être vraiment impressionnante. On le ressent en regardant tes clichés.
Je te souhaite une agréable soirée ainsi qu'un très bon dimanche.
Je t'embrasse très fort Manou.
Bernadette.
Répondre
R
Super intéressante cette visite et j'aime beaucoup les maquettes ça donne une bonne idée. Bisousss
Répondre
C
Je suis toujours très admirative quand je vois des peintures ou des fresques anciennes ! le peu qui en reste souvent nous montre la richesse des décors et des tons auxquels, pour ma part, je ne pense pas d'emblée en visitant une église !
Très belle visite, mon imagination m'a fait galoper en te suivant dans tous ces espaces !! Bisous Manou !
Répondre
P
Très bon article qui me donne envie de visiter les lieux !
Répondre
M
Merci pour cette belle visite, vraiment magnifique! Bise, que ton samedi te soit tout beau et tout doux!
Répondre
D
globalement quel bon reportage ; en voyant les peintures murales, je me dis que ce dut être superbe dans le passé et j'imagine que les restaurer serait aussi difficile qu'onéreux
En tous cas bravo pour l'excellence de cet article illustré
Répondre
R
Coucou Manou ! comme d'habitude un article magnifique, merci pour ton super travail de partage. Bon W.E. Bises
Répondre
R
Une belle découverte et surtout bravo pour la rosace avec vue sur le ciel :), merci pour les explication qui vont avec ...
Bonne journée
Bisous
Répondre
M
C'est magnifique, j'aime beaucoup découvrir ces hauts lieux où souffle l'esprit, ça fait du bien et aide à supporter le poids des absences...
Merci Manou
Répondre
M
J’aime toujours découvrir les traces des peintures anciennes, on a toujours l’impression que ces moines vivaient dans la pénombre alors qu’il n’en est rien. Au contraire, les murs étaient richement décorés et certainement riches également en lectures représentatives de leur croyance. Et pour continuer sur la richesse, le pouvoir de cette abbaye en dit long quand on abserve, grâce aux maquettes, l’importance de sa construction.
Merci Manou pour cette belle visite et bon week-end !
Répondre
D
C'est vraiment une très belle visite, un site à ne pas manquer lors de vacances dans cette région.
Un grand merci pour ce très beau reportage très complet.
Bonne journée, bises
Répondre
M
Bonjour chère Manou,
Très jolie visite.
J'aime la rosace, on dirait un soleil !
Il y avait déjà des graffitis.
J'aime aussi les maquettes, bref, une visite intéressante.
Merci pour tes jolies photos.
Il fait toujours moche, ce ne sera pas une belle journée.
Passe un beau week-end.
Je dépose un panier de bisous doux.♥
Répondre
E
Bonjour Manou. Merci pour la visite très intéressante de cette abbaye qui a dû être magnifique. Bonne journée et bisous
Répondre
C
Merci Manou, j'ai adoré cette visite, c'est passionnant ! Oui on a du mal à croire aujourd'hui que les églises et autres cathédrales étaient très colorées autrefois, ça devait être magnifique ! Grâce au plan et à la maquette on se rend mieux compte de la taille de l'abbaye. Bon je note le nom ... qui sait, peut-être un jour ...
Bon week-end, bisous !
Cathy
Répondre
M
la Drôme est un bien joli département, dont quelques endroits comme celui là, nous reste encore à découvrir....passe une bien agréable journée
Répondre