Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

La Cathédrale Notre-Dame de Die (1) Balade dans la Drôme

Vue générale de Die prise de la médiathèque

Vue générale de Die prise de la médiathèque

 

Aujourd'hui je vais vous raconter l'histoire de la Cathédrale Notre-Dame de Die.

Cette cathédrale imposante est inscrite depuis 1840 au titre des Monuments Historiques. On ne peut pas la rater quand on arrive dans la ville car le clocher se voit de loin ! 

 

Le clocher vu de différentes rues de la ville
Le clocher vu de différentes rues de la villeLe clocher vu de différentes rues de la ville
Le clocher vu de différentes rues de la ville

Le clocher vu de différentes rues de la ville

 

Aux pieds de la cathédrale, côté nord, une grande place est occupée deux fois par semaine par un marché très fréquenté en toutes saisons par les producteurs locaux. 

Trois portes latérales permettent d'entrer dans la nef en passant sous le clocher-porche : ce sont  les portes nord, sud et ouest. La porte nord s'appelle souvent dans les écrits spécialisées la porte rouge, car c'est devant cette porte que l'on rendait la justice. Vous la voyez sur la photo ci-dessous. 

La photo de 1958 a été empruntée à la collection de cartes postales anciennes du site des Archives départementales de la Drôme

 

La cathédrale vue de la place de la République et sa porte côté nord (en 1958 et aujourd'hui)
La cathédrale vue de la place de la République et sa porte côté nord (en 1958 et aujourd'hui)

La cathédrale vue de la place de la République et sa porte côté nord (en 1958 et aujourd'hui)

 

Un peu d'histoire...

 

La cathédrale a été construite au XIIe et XIIIe siècle sur l'emplacement d'un édifice existant depuis le Ve siècle.  C'était la cathédrale de l'évêché jusqu'en 1801, date à laquelle la ville de Die est rattachée à l'évêché de Valence.

 

La cathédrale médiévale comprenait : une sacristie en forme de tour carrée, un clocher-porche datant de la fin du XIIe et une nef unique dont la construction ne s'est achevée qu'au XIIIe.

Au XVe, une première rénovation du clocher a lieu mais il ne ressemble pas encore pour autant  à celui d'aujourd'hui  : il n'a que deux étages.   

 

 

L'histoire de la cathédrale est assez tumultueuse... 

En effet, pendant les Guerres de religion, qui ont été particulièrement violentes dans le Diois (comme dans l'Ardèche, les Cévennes...), le cloître des chanoines, le mur nord et le baptistère sont totalement détruits.  La voûte de la nef ne résiste pas longtemps et les pierres du mur nord sont réutilisées comme pierre de taille, dans les constructions des maisons de la ville. 

Pendant près d'un siècle, le culte a lieu sous le porche, seul abri encore debout permettant de réunir les fidèles.

Lors des fouilles de 2011, organisées par l'INRAP au moment de la rénovation de la place de la République, des traces du mur du cloître ont été retrouvées.  

 

 

Il faudra attendre le XVIIe siècle pour que la cathédrale soit entièrement reconstruite. 
 

Plan actuel de la cathédrale

Plan actuel de la cathédrale

 

La cathédrale conserve du bâtiment roman d'origine...

 

Tout d'abord, le clocher-porche datant de la fin du XIIe...

Ses trois portes permettent toutes l'accès à la nef. 

Du côté ouest, se situe la porte principale de la cathédrale. On voit bien sur la photo ancienne qu'en 1887, des maisons étaient encore accolées côté nord, là où se trouve la grande place. On voit bien aussi que le clocher-porche était plus bas et encore surmonté par une terrasse. 

 

L'église en 1887 et aujourd'hui vue de sa façade ouest
L'église en 1887 et aujourd'hui vue de sa façade ouest

L'église en 1887 et aujourd'hui vue de sa façade ouest

 

Une autre vue actuelle du clocher-porche roman montre la porte sud du côté de la rue Saint-Vincent...

 

Le clocher porche roman

Le clocher porche roman


 

La sacristie de forme carrée, accolée à l'abside côté sud, fait elle aussi partie de l'ancienne construction romane...

La sacristie accolée à l'abside bien visible sur la gauche de la photo

La sacristie accolée à l'abside bien visible sur la gauche de la photo

 

Et enfin, le mur méridional de la nef a lui aussi résisté aux protestants.

Il comprend à l'extérieur six travées et ses contreforts arrachés sont bien visibles. Ils sont couronnés par des arcatures au-dessus des fenêtres. Les pierres qui ont servi à son édification sont de grandes tailles donnant à l'ensemble une impression de robustesse. 

 

Le mur roman situé au sud en 1887 et aujourd'hui
Le mur roman situé au sud en 1887 et aujourd'hui

Le mur roman situé au sud en 1887 et aujourd'hui

 

Le mur nord, totalement détruit ainsi que la voûte de la nef ont été reconstruits en totalité au XVIIe. En regardant de plus près (ce qui n'est pas possible sur ma photo) on voit que les pierres du mur sont de petites tailles et donnent à la bâtisse un aspect différent du mur sud. 

 

 

 

Le mur nord côté place

Le mur nord côté place

 

La nef  se prolonge par une abside à l'est dont vous avez déjà vu la face sud où se trouve la sacristie.

L'abside en 1887 et aujourd'hui
L'abside en 1887 et aujourd'hui

L'abside en 1887 et aujourd'hui

 

C'est vers 1930, que l'architecte Jules Formigé entreprend, grâce à une souscription publique, des travaux importants de rénovation.

Le sommet du clocher-porche est alors surélevé d'un  troisième étage qui remplace la terrasse d'origine que l'on aperçoit sur la photo datée de 1887. 

Le sommet du clocher-porche aujourd'hui

Le sommet du clocher-porche aujourd'hui

 

Enfin dans le courant des années 90, la nef est entièrement restaurée.

Les derniers travaux de rénovation datent de 2011. Ce sont eux qui ont permis de rénover la place et de mettre davantage en valeur la cathédrale en dégagent son entrée principale.

 

Remarque : A l'exception de la première photo ancienne, toutes les autres photos anciennes ont été empruntées au site monumentum mais vous pouvez en trouver d'autres, si cela vous intéresse sur le site du Musée archéologique de Die et du Diois

 

Bientôt nous continuerons la visite et je vous montrerai quelques détails de cette jolie et imposante cathédrale, enfin... si vous le voulez bien !

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Bravo voilà Manou un article bien documenté, et bien illustré. J'aime. Je ne recevais plus de notification à ton excellent blog et je vais donc me réabonner. Bises
Répondre
M
Merci Domi mais peut-être que tout serait rentré dans l'ordre quand même...Bonne soirée
C
c'est impressionnant, nos anciens construisaient des merveilles, je ne suis pas sure que nos constructions actuelles resisteront aussi longtemps. je pense que j'en chercherai d'autres de cet auteur, il m'a enchanté. merci pour ton mot d'encouragement. bises. celine
Répondre
M
Merci Céline ! C'est vrai qu'à l'époque il savait utiliser les bons matériaux et construire pendant des décennies ne leur faisait pas peur. Bises et bon courage
C
Merci de toutes ces explications de cette belle cathédrale. Moi aussi je veux bien la suite! Bises et bon vendredi !
Répondre
M
Merci Cléo...tu l'auras, un peu de patience :) Bises
Y
Oui, je le voule bien, encore des explications avec quelques vues interieures.
De l'exterieur, je vois bien le rehaussement du clocher, partie gothique, celle là, je crois.
Petites briques alternative des plus grandes, architcte est un sacré métier, il faut
de l'imagination, et des connaissances techniqes.

Je te souhaite un bon jeudredi.
Et bravo pour cet article documenté.
Yann
Répondre
M
Hélas je te montrerai l'intérieur plus tard la plupart de mes photos sont beaucoup trop foncées donc à refaire la prochaine fois que j'y retourne, promis. Par contre je montrerai quelques sculptures dans quelques jours, qui sont à l'extérieur ou sous le porche. Bises et une belle fin de semaine
R
Un article très intéressant, ce patrimoine est remarquable
Merci aussi pour les liens qui peaufine ton bel article
@ Demain
Bisous d'une Auvergne sous la pluie
Répondre
M
Contente de partager comme toi tu le fais aussi, c'est le grand plaisir de nos échanges. Bisous Rose et à très bientôt
M
Bonjour douce Manou, que tout est beau, une magnifique balade! Bise, bon jeudi dans la joie!
Répondre
M
Merci Maria-Lina, contente que cela te plaise...une douce journée à toi aussi
G
une belle cathédrale; j'aime beaucoup ta première photo; bisous
Répondre
M
Merci Victoria, cela me touche venant d'une spécialiste comme toi...Bisous
R
Bonjour Manou,
Une bien belle cathédrale, vu sous tous les angles !!
un très beau patrimoine qu'il faut bien sûr conserver !!
Je pense voir l'intérieur !!!! Bonne journée, bises
Répondre
M
Je montrerai l'intérieur plus tard car il faut que je recommence presque toutes mes photos :) Patience donc...Bisous et un bel après-midi
É
Bonjour Manou. Merci pour toutes ces informations sur cette cathédrale de Die qui a fière allure malgré toutes les destructions subies et remaniements. Bonne journée et bisous
Répondre
M
Elle est vraiment incontournable dans la région...Mais finalement même moi j'ai découvert des choses que j'ignorai, en écrivant mon article :) Bises et un bel après-midi
J
merci je ne la connaissais pas, bises
Répondre
M
Moi aussi cela fait longtemps que je l'a vois et la visite mais je ne m'étais jamais réellement penché sur son histoire...Bises
V
on pense aux destructions qui ont eu lieu à la Révolution, mais rarement à celles des guerres de religions. heureusement que cette belle cathédrale n'a pas été rasée pour en construire une nouvelle! merci pour cette documentation. gros bisous Manou. cathy
Répondre
M
Et c'est sûr cela aurait pu arriver et comme dans la Drôme il y a beaucoup de construction d'âge roman, cela aurait été perdu. Bisous et à très bientôt
M
J'ai oublié de te dire, tu dis à ton fils, que chaque pot a son couvercle !
Ca arrive quand on s'y attend le moins.
Pas désespérer, elle est là, elle l'attend !
Répondre
M
C'est ce qu'on dit aussi chez nous :)
M
Bonjour chère Manou,
C'est toujours un régal de partir en balade avec toi.
Toujours bien expliqué, de jolies photos.
Je ne connais pas du tout, toutes ces vieilles pierres, j'aime beaucoup.
Elle est spéciale en tout cas.
Bonne journée, une pluie de bisous.
Répondre
M
Merci Mousse. Contente que cela te plaise. Nous n'aurons pas assez d'une vie pur voir tout ce qu'on aimerait voir. Bisous et merci pour tes messages
M
Bien sûr que l'on te suit Manou, cette cathédrale toujours débout malgré les péripéties mérite notre attention. Bisous et belle journée.
Répondre
M
Même moi, j'ai découvert des choses en lisant son histoire car c'est souvent ce que l'on côtoie de près que l'on oublie de regarder vraiment...Bisous et un bel après-midi
D
Une vie tumultueuse pour cette cathédrale!! je te suis avec plaisir pour la suite.
bonne journée, bises
danièle
Répondre
M
Bon et bien à bientôt alors ! Plein de bisous
M
c'est bien que l'on puisse conserver tous ces chefs d’œuvre.....c'est une partie de l'histoire de notre pays.....passe un doux jeudi
Répondre
M
Nous en avons bien des choses à découvrir...c'est presque sans fin !