Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

The girls / Emma Cline

Quai Voltaire 2016

Quai Voltaire 2016

Personne ne m’avait jamais regardé avant Suzanne, pas véritablement, elle était devenue ma référence.

Je remarquais leurs cheveux tout d'abord longs et pas coiffés. Puis leurs bijoux qui captaient l'éclat du soleil....Ces filles semblaient glisser au-dessus de tout ce qui les entourait...

 

L'histoire se passe dans le nord de la Californie à la fin des années 60. Evie, 14 ans est une adolescente sans histoires. Elle est simplement mal dans sa peau et accepte mal le divorce de ses parents. De plus, elle vient de se fâcher avec Connie, son amie d'enfance. Que va-t-elle faire de ce long été, surtout que la perspective de l'internat qui l'attend à la rentrée ne l'enchante guère...

 

Un jour qu'elle se balade en ville, elle est attirée par un groupe de filles débraillées pour ne pas dire carrément sales, qui semblent se moquer de tout et en particulier du regard des autres.

Elles vivent dans une sorte de communauté qui squatte une demeure délabrée au fin fond des collines, le ranch.

Aussitôt Evie va être fascinée par Suzanne, la plus âgée des filles qui semble les mener toutes par le bout du nez et elle va se laisser entraîner dans ce cercle de filles, toutes sous l'influence du maître, le charismatique Russell, dont elles sont amoureuses...

 

Subjuguée par ce qu'elle découvre, le vent de liberté et l'atmosphère particulière du lieu, Evie ne voit pas que ce qu'elle trouve exotique ne l'est pas. Elle a une telle soif d'être regardée et adoptée, qu'elle est prête à tout pour passer au ranch, le plus de temps possible.

Ainsi, pendant que sa mère la croit chez Connie, elle se rend là-bas et peu à peu, se fait adoptée, participe à la vie de la communauté, aux corvées mais aussi aux descentes au village où il est question de trouver à manger, voire de voler, y compris sa propre mère...

 

Obsédée et profondément troublée par le regard de Suzanne, Evie va commettre méfaits sur méfaits pour apparaître comme  la meilleure à ses yeux.

Elle ne s'aperçoit pas que peu à peu Russell plonge la communauté dans la violence psychologique...jusqu'à l'inéluctable. 


 

La façon dont ces filles parlaient de Russell, c'était différent, leur adoration était plus pragmatique...Leur certitude était inébranlable, elles évoquaient le pouvoir et la magie de Russell comme s'ils étaient aussi largement reconnus que la force marémotrice de la lune ou de l'orbite terrestre.

 

Racontée par une Evie devenue adulte, mais toujours meurtrie par les événements passés, l'histoire de ces jeunes femmes enrôlées dans cette secte et sous la coupe de cet homme charismatique, prend une force incroyable. 

Le roman démarre d'ailleurs alors qu'Evie adulte est logée par un ami dans sa maison. Julian, le fils de celui-ci débarque sans prévenir avec sa petite amie.  Ils vont la questionner sur ce passé qu'elle voudrait tant arriver à oublier.

Elle va alors se remémorer l'été de ses 14 ans, et sa rencontre avec les filles de Russell...

 

Autant le livre de Simon Liberati sur le même thème et sorti quasiment en même temps, ne me tentait pas du tout, autant ce roman-là qui est un premier roman m'a époustouflé et je l'ai lu quasiment d'une traite.

Ne voyez aucun voyeurisme dans cela, car si je n'ignorais pas que l'histoire s'inspirait du fait réel, c'est-à-dire du meurtre en 1969 de Sharon Tate (l'épouse de Roman Polanski) et de ses amis par la bande de la communauté de Charles Manson, c'est la lecture de la chronique d'Hélène du blog Lecturissime dont je vous mets le lien plus bas qui m'a convaincu de le lire.

En effet, ici point d'étalage de violence, de personnages nommés ou de descriptions sanglantes...

L'auteur s'attache à donner la parole à une des protagonistes qui n'a pas participé au massacre "mais qui aurait pu". Elle nous livre ici une description qui sonne toujours juste de la psychologie des personnages sans s'étaler sur les raisons d'un tel crime.

Elle nous emmène au coeur de la psychologie de cette jeune adolescente. Si ses problèmes ressemblent à ceux de la plupart des filles de son âge ce qu'elle va vivre cet été-là ne sera pas commun. 

L'auteur réussit parfaitement à nous attacher à elle qui nous apparaît si démunie et nous respirons quand nous découvrons qu'elle a évité le pire.

 

Je me souvenais très bien de ce fait divers qui a modifié le regard que portait les gens sur ces communautés a-priori inoffensives mais où trop de drogue et d'alcool circulaient.

Tuer par amour pour un homme charismatique parce qu'il en fait simplement la demande, cela paraît bien sûr complètement fou, mais c'est ainsi que les choses sont présentées.  

En nous faisant entrer dans cette communauté, l'auteur nous permet de mieux connaître les rouages utilisés par les manipulateurs, pour réduire leurs adeptes à néant et les faire devenir de gentils toutous incapables de réflexion personnelle et de libre arbitre, prêts à tout même au pire. 

Un livre marquant...et à faire connaître aux grands ados dès le lycée. 

 

Plus tard je lirais quelque part que Russell traquait les gens célèbres et à moitié célèbres, les parasites, tous ceux qu'il pouvait courtiser et à qui il pouvait soutirer de l'argent, emprunter des voitures ou des maisons...

 

Un autre avis (et quatre étoiles) chez Hélène du blog Lecturissime, ci-dessous...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
J en'ai pas lu celui-ci, mais il me fait envie. J'ai lu "California Girls' de Simon Liberatti sur le même sujet. Celui-ci me semble mieux même si Simon Liberatti a bien décrit la situation. Merci pour la chronique et la piqûre de rappel.
Répondre
M
Comme je n'aime pas Simon Liberati et que je suis chaque fois déçue par ses écrits (trop de voyeurisme à mon goût) j'ai choisi celui-là et je n'ai pas été déçue. Les deux doivent tout de même se compléter pour ceux qui découvrent le fait divers en question...
N
Ah? Que me réserves-tu de si étrange? Je vais me languir, moi, mais je sais que ce sera super bien. Je commence à cerner, un peu mieux, ta jolie personne. Je t'embrasse et te souhaite un bel après-midi
Répondre
M
Hi hi...tu verras !
M
tu lis combien de livre par semaine.....il me semble que tu en lis beaucoup ....en tout cas tu nous fais de beaux exposés...passe une bien douce journée
Répondre
M
Oh un ou deux environ ! C'est rien par rapport à quand je travaillais encore...je ne regarde que rarement la télé, ceci explique cela ! Bises
R
Je n'irais pas jusqu'à lire ce livre mais je te remercie pour tout le travail effectué suite à ta lecture, tu es une professionnelle en la matière
En matière de secte, les pouvoirs ont une grande responsabilité bien négligée depuis des décennies en laissant faire ......
Répondre
M
Tu as parfaitement raison...tout pourrait être fait par nos politiques pour protéger les jeunes de ces sectes et pour tant d'autres choses. Bisous Rose et à bientôt
N
Une histoire inspirée de faits réels et quels faits!!! Le pouvoir néfaste que peut exercer un individu sur d'autres et, surtout, le traumatisme que cela peut engendrer. Un livre qui doit être particulièrement prenant. merci pour ton avis personnel, ma chère Manou. Je t'envoie de gros bisous et te souhaite une belle soirée. Oui, en effet j'ai beaucoup de travail en ce moment. Il me faudrait avoir 10 mains à la fois. Merci pour ta sollicitude.
Répondre
M
Je ne t'oublie pas et même si tu n'as pas le temps de venir me voir tous les jours, ce n'est pas grave...Je ne t'oublie pas. Par contre ce serait bien si jeudi sans faute tu me promettais de venir faire un tour ici (tu vois je m'y prends à l'avance...) Surprise ! Bisous
L
Une histoire bien réelle
Répondre
M
Oui la base de l'histoire est réelle mais ensuite l'auteur imagine ce qu'a vécu la jeune fille et comment elle en est arrivée là.
L
Une histoire très prenante,
une secte ou quelque chose qui lui ressemble?
il faut absolument que je trouve ce livre.
Merci Manou de me le faire connaitre
Passe une douce soirée
Plein de bisous
Maryse
Répondre
M
C'et une secte mais au fond on en apprend très peu sur ses pratiques, c'est surtout le ressenti de la jeune héroïne qui nous touche. Gros bisous ma douce Maryse. Je trépigne !!
V
un beau livre j'ai l'impression, bisous
Répondre
M
C'est le cas...Bisous et une bonne soirée
E
L'âge de l'adolescence ou l'âge ingrat. ..
Répondre
M
Un âge où l'herbe est toujours plus verte ailleurs et où on est influençable et fragile. Bises
C
Ouf! Ce qu'on peut être vulnérables quand on est si jeune! Ce désir de plaire et d'être aimé est si fort. Bises et bonne journée !
Répondre
M
Oui cela se termine bien pour elle mais elle est encore meurtrie des années après et poursuivie psychologiquement par cet été-là et ce traumatisme est effrayant...Bises et une belle soirée bien que chez toi je ne sais plus où tu en es avec le décalage horaire
C
Comme il est facile de se faire " enrôler " quand est jeune, un peu paumé, et qu'on manque de repères, la première personne qui s'intéresse à nous on est prêt à faire n'importe quoi pour elle ... hélas !
Bel après-midi, bisous !
Cathy
Répondre
M
C'est tout à fait l'histoire Cathy. C'est la raison pour laquelle on s'attache à cette jeune personne car on la sent si démunie...Je rentre de balade et nous avons même eu un petit rayon de soleil ! Bisous et une douce soirée
B
un sujet terrifiant , un moment de faiblesse est s'est termine, ados ou adultes, c'est la même chose, les sectes, un cauchemar. J'ai une amie française dont les deux filles sont embrigadées d'une secte ici, mon amie ne sait pas ou elles logent etc, c'est terrible mais ici il n'y a pas de limite claire entre religion et secte. Merci pour le partage Manou, et pour finir je te conseille un film captivant sur ce sujet, je te mets le lien,
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=185291.html (Martha Marcy May Marlene) A voir de toute urgence! Bises.
Répondre
M
Merci beaucoup pour le lien...je pense qu'il intéressera tout le monde...C'est un sujet douloureux pour les familles touchées en effet et je plains de tout mon coeur ton amie. On en parle de moins en moins alors que le sujet est toujours d'actualité. Bises et à bientôt
F
Un titre à retenir, donc.je me souviens de ces évènements effectivement.
Il semble très intéressant. Je vais noter le titre.
Bonne semaine
Répondre
M
Merci ! Je serais ravie de lire ton avis...Bonne semaine à toi aussi
Y
Dans ta partie commentaires personnels, libre à nous de penser de plus en plus distinctement à l'idée de secte. Et si par hasard on y avait pas pensé de nous même tu le proposes ensuite. Une montée escalade vers une deshumanisation, une descente devrais-je dire. Oh, comme on est fragile à certains moments de notre vie.
Bises amicales. Yann
Répondre
M
Oui ce roman montre bien la fragilité de l'adolescence et la faciliter à admirer un adulte pour peu qu'il soit charismatique. Bises
D
Très bon article, voilà une bonne analyse littéraire, ton blog est passionnant et ouvre bien des portes
Répondre
M
Merci beaucoup Domi pour ce compliment qui me touche beaucoup venant de toi. Bises
Y
Coucou;
merci pour ton intéressante proposition pour la fleur my's terre.
Une liliacée. Je suis devant trois propositions et toutes trois des liliacées.
- gloire des neiges
- jacinthe des bois
- scille à deux feuilles.
Il faudra bien choisir, .....
Bises et bon début de semaine à toi. Yann
Répondre
M
Je te réponds ici...autant je suis sûre que ce n'est pas une jacinthe sauvage...autant comme je te l'ai dit la gloire des neiges a normalement le centre de la fleur plus clair...mais il me semblait que la moindre des choses auraient été, s'il s'agit de la scille de nous montrer un peu plus les feuilles car on dirait bien qu'il y en a plus de deux en tous les cas, c'est tordu. Relis bien les consignes car si le journal dit que le mystère sera pris dans la flore cela sous-entend sauvage dans ce cas-là tu peux retirer la première réponse qui est une fleur à bulbe cultivée je crois bien chez nous.
Bises
M
Bonjour chère Manou,
Encore un livre très intéressant.
Je note tellement que je ne sais plus suivre.
L'âge ingrat, certains enfants font de grosses bêtises, ces sectes le savent, c'est l'enfer qui commence !
Un très bon livre.
Bonne semaine, bisous doux.
Répondre
M
Oui tu n'es pas obligée de le lire mais tu peux avoir envie de le faire connaître autour de toi parce qu'on parle moins des sectes en ce moment mais elles existent encore. Bisous et une belle journée
É
Bonjour Manou. Tu m'as donné très envie de lire ce livre. Je suis allée lire la critique d'Hélène qui m'a confortée. Bonne journée et bisous
Répondre
M
Hélène présente beaucoup de livres très intéressants et je suis abonnée à son blog depuis longtemps. J'aime sa façon de parler des livres et de nous livrer son ressenti sans se laisser influencer par les médias ! Elle m'a fait faire de belles découvertes. Toi aussi d'ailleurs :) Bisous
P
Merci pour ce partage Manou.
Ah je n'ai malheureusement pas le temps de lire autant que je le voudrais même si je lis un peu chaque jour.
Les journée ne sont pas toujours assez longues ;-)
Bonne journée
Répondre
M
Tu ne peux pas être partout et toi ta passion première c'est la photo, puis la nature ou l'inverse :) Moi c'est la lecture et la nature, ou l'inverse :) On se complète ! Bon lundi à toi
M
ce livre est alléchant, une jolie proposition de lecture....passe un bien doux lundi
Répondre
M
Merci à toi ! et une belle journée aussi