Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Crimes et jeans slim de Luc Blanvillain

 

Adélaïde (Adé pour les copines) est une lycéenne un peu intello, plutôt rangée et en tous cas très sage et cultivée à la maison.

Pour qu'on la laisse tranquille, pour ne plus sortir du lot, elle décide avec la complicité de sa grand-mère de se déguiser tous les jours en "pouffe" avant d'aller au lycée : petits hauts moulants, jeans slim ultra dégagé laissant voir le nombril, chaussures de marque (la bonne si possible) et maquillage pas du tout discret... Puis le soir, elle repasse chez sa grand-mère pour se changer... et en profite pour discuter un peu avec elle et se faire  concocter un sublime chocolat ...salé (car elle a un début d'Alzheimer).

 

Mais voilà qu'une de ses copines de lycée est retrouvée assassinée, puis une autre.  On retrouve dans la ville des tracts indiquant clairement que d'autres vont suivre : un serial-killer a décidé d'éliminer toutes les "pouffiasses" trop maquillées, trop sexy, trop courtes vêtues, trop tout !!

Avec l'aide de Rod, son petit frère, passionné par les éléphants depuis que le grand-père est mort écrasé par celui du zoo, et de Thibault, un garçon intello de sa classe mais si mignon, elle va tout faire pour  tenter d'échapper à la menace qui pèse sur elle... NON ! Elle n'est pas comme les autres, elle a juste voulu se fondre dans le moule...



Un roman policier résolument moderne, plein d'humour, présentant les ados d'aujourd'hui avec tendresse et humour. Moi qui travaille avec des jeunes,  j'ai souvent rit aux éclats tant les réparties, les contradictions et les comportements sonnent juste même si l'auteur a sciemment un peu poussé le portrait pour nous amuser et oublier un peu les parents pour nous montrer des ados indépendants, grégaires mais encore si fragiles !

 

La vie de famille est également très juste avec la complicité frère-soeur, les accords silencieux ou par signe que les parents ne comprennent pas ou font exprès de ne pas voir, les disputes "obligatoires" du vendredi...

 

J'aime beaucoup cet auteur que je ne connaissais pas...Il a été ou est toujours enseignant.

Qui osera dire encore que les enseignants ne comprennent pas les ados ???

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

tilnine 13/05/2019 19:59

aurez vous un passage favori?

manou 14/05/2019 06:11

J'ai lu ce livre depuis longtemps et je ne me souviens pas d'un passage particulier, juste d'un livre sympa à lire :)