Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Le blé de la Sainte-Barbe une tradition provençale

Le blé a bien poussé...cela porte chance !

Le blé a bien poussé...cela porte chance !

Aujourd'hui c'est le 4 décembre et c'est le jour de la Sainte-Barbe. En Provence, c’est le début de la période calendale (du provençal calèndo = noël).  

La tradition veut que l’on commence ce jour-là les préparatifs de noël dans tous les foyers : Décoration de la maison, réalisation de petits biscuits, mise en place de la crèche...que l'on soit croyant ou pas, puis du sapin avec les enfants.

Noël est la fête de l'année où les traditions provençales sont les plus tenaces et les plus belles. Il faut dire qu'elles nous rappellent notre enfance et que nous n'avons qu'une seule envie, celle de les perpétuer et de les transmettre à nos petits-enfants. 

 

Ce jour-là, pour respecter la tradition provençale, on commence donc la période calendale en plantant du blé (que l'on peut acheter aujourd'hui dans toutes les bonnes boulangeries au profit des enfants hospitalisés) mais qui avant, provenait de la récolte de l'année précédente. On peut aussi faire germer des lentilles car elles sont très aériennes et tiennent plus longtemps dans nos maisons chauffées.

Il faut placer les graines dans 3 coupelles différentes ou des petites assiettes creuses (rappel de la trinité pour les croyants). J'en plante quatre, juste par esprit de contradiction, car je ne suis pas croyante. 

 

Ce petit rituel familial remonte à l'Antiquité. A la maison la plantation est traditionnellement effectuée par les enfants les plus jeunes, lorsqu'ils sont là, bien évidemment ! 

D'abord ça les occupe dans cette période où ils ont envie que le temps passe plus vite, ensuite cela permet de leur faire garder un contact avec la terre, chose qu'en ville, ils ne font pas toujours. 

 

Une fois plantées, les graines doivent être bien surveillées tous les jours. Il faut  cependant les arroser sans excès.

L'idéal est de les placer tout près de la fenêtre, voire directement en plein soleil.  

Les plantationsLes plantationsLes plantations
Les plantations

Les plantations

Au moment de noël, elles seront placées sur la nappe blanche, entourées d'un ruban (rouge chez moi), lors du gros souper (le 24 décembre) et y resteront jusqu'au lendemain, pour le repas de midi du 25 décembre.


On les placera ensuite dans la crèche au milieu des santons pour y symboliser les champs.


Puis après l’épiphanie, il faudra diviser les plants et les planter aux quatre coins du jardin !

Si les graines donnent des plantules solides et abondantes, ce sera un signe de bonne santé, de joie et de prospérité pour la nouvelle année.

J'avoue que je n'ai jamais planté les plants aux quatre coins du jardin, n'ayant pas eu de jardin pendant de nombreuses années. Mais mes grands-parents le faisaient !

 

Comme le disait mon grand-père :

"Quand lou blad vèn bèn, tout vèn bèn !"  Littéralement : quand le blé vient (=pousse) bien tout vient (=pousse) bien.  Autrement dit : "blé bien germé c’est la prospérité pour toute l’année"…

 

Remarque : le blé donne naturellement des tiges plus drues et vertes que les lentilles !

 

Je fais ça depuis mon enfance et ni ma grand-mère ni ma mère n’ont jamais oublié de planter le blé ou les lentilles le 4 décembre. J’ai pu observer depuis, que bien que les coupelles soient placées au même endroit chaque année, les graines ne poussent pas de la même façon !

Donc les années se suivent et ne se ressemblent pas.

Vous en doutiez ? 

 

Les lentilles sont en avance sur le blé !

Les lentilles sont en avance sur le blé !

D’où vient cette tradition encore très ancrée en Provence ?

Elle remonterait en fait à une coutume païenne datant de l’antiquité qui correspondrait à un rite de fécondité.

En effet à cette époque beaucoup de paysans étaient superstitieux.

Dès la mi-décembre, par peur de voir la nature rester endormie et ne plus se réveiller, ils plantaient des graines dans différents plats puis lorsqu'elles avaient germé, ils les transplantaient au bord des champs, comme s'il s'agissait d'une offrande. Une façon d'honorer la terre nourricière et de lui rappeler comment il fallait faire pour nourrir les hommes.

Et une façon aussi de prévoir les récoltes à venir...car, pour eux, si la germination se faisait bien, la prospérité à venir était assurée !

Cette coutume païenne a été récupérée ensuite par l'église catholique.

 

Puis la tradition a évolué et la légende dit qu’au XIII° siècle,  Barbe qui vivait à Nicomédie en Asie mineure, était une jeune fille vierge qui fut séquestrée dans une tour par son père, Dioscore, un riche païen inquiet des ravages occasionnés par sa beauté, car elle était très courtisée.

Durant l’absence de son père, elle se convertit au christianisme et se fit baptisée par un prêtre déguisé en médecin qui s’introduisit en cachette dans la tour.

A son retour, son père furieux la fit torturer puis la décapita de sa propre main. Il fut immédiatement foudroyé pour son acte de barbarie…

Depuis, Sainte Barbe est devenue le symbole et la sainte patronne de tous ceux qui travaillent avec le feu ou la poudre : pompiers, artilleurs, mineurs, couvreurs et charpentiers, qu’elle protégerait de la mort violente.

 

Sainte Barbe a été retirée du calendrier en 1969 pour être remplacée par Sainte Barbara !

Cette tradition est tellement ancrée en Provence que les écoles commandent un énorme sac de blé chaque année pour que, après en avoir planté à l'école, les enfants en ramènent un petit paquet chez eux pour le planter.

Cet article est paru sur ce blog la première fois en décembre 2012. Il a été mis à jour en 2015, puis des photos nouvelles sont venues l'enrichir un peu plus chaque année.

Merci de votre intérêt ! 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Quelle charmante tradition Manou, merci !
Répondre
M
Tu vois il n'y a pas longtemps, je ne connaissais encore pas cette tradition. Depuis l'an dernier, grâce à tes explications je plante du blé et des lentilles, je trouve que cela fait une belle décoration sur la table.
Passe un bon weekend.
Bisous.
Répondre
C
Une tradition très originale que je découvre.
Bon vendredi Manou.
Bises.
Christian
Répondre
A
Bonjour,

Je viens de chez Danielle casaphotos et je suis heureuse de lire cet article fort intéressant.
Merci pour toutes ces infos; n 'étant pas de la région, je ne connaissais pas, même s'il me semble avoir entendu parler de cette tradition il n' y a pas longtemps.
Bonne journée
Répondre
M
Merci beaucoup ! Ce sont des traditions de Provence très anciennes...et je les suis chaque année. Merci de ta visite. Bonne fin de journée
N
Bonjour Danièle
Je ne connaissais pas cette tradition, mais je crois que j'en ai entendu parler de faire pousser du blé comme ça.
Bon je ne le ferais pas car Noël ne se passe pas chez moi, et je vais encore attendre pour faire le sapin de Noël
Je te souhaite une bonne journée, bisous
Répondre
M
Bonjour Noisette
Ici c'est Manou !! Danièle a eu la gentillesse de mettre un lien vers mon article ! Merci de ta visite...
C
Bonjour, je viens du blog de Laure et je vois que nous avons des choses en commun :)
Avec mon mari, nous mettons des lentilles dans une soucoupe, tous les ans, depuis très longtemps, le jour de la Sainte-Barbe. Ouf, elles poussent bien... croisons les doigts!
Merci pour ce joli billet et que décembre t'apporte (je me permets de te tutoyer) de belles choses ainsi qu'à tes proches, amitiés
Cendrine
Répondre
M
Merci de ta visite Cendrine...c'est sympa de venir jusqu'ici ! Je vois que nous partageons les même traditions :) Je viendrais te rendre visite moi aussi pour découvrir ton blog. A bientôt
N
C'est super. Nous avons les mêmes traditions. Je les ai " semé" hier.....De plus, le 4 décembre est l’anniversaire de mon grand-père qui aurait aujourd'hui 117 ans.... Personnellement je les mets dans du coton pour garder l'humidité.... Je me permets de vous faire un " bi "....
Répondre
M
Moi aussi je les mets sur du coton et c'est vrai que j'ai oublié de le dire ! Cela me paraissait si évident :) Bonne journée
D
Très sympa cette tradition familiale !!! Un vrai plaisir à lire .:) D
Répondre
M
Merci c'est gentil...je viendrai explorer votre jolie blog :)
F
C'est un sympathique coutume, tu as bien raison de la perpétuer. J'ai vu les graines dans beaucoup de boutiques ; parfois j'en achète ,mais je ne savais pas qu'on pouvait les replanter ; Bonne soirée;
Répondre
M
Alors en Corse cela ne se fait pas si je comprends bien...tu m'apprends quelque chose. Je ne savais pas que cette coutume n'avait pas traversé la méditerranée :) Bises
M
J'aime ces traditions, les provençales sont nombreuses et charmantes, j'ai toujours fait la crèche comme ma maman la faisait, à mes yeux c'est important pour fêter Noël
Bisous Manou
Répondre
M
C'est vrai qu'un noël sans crèche, pour moi non plus ce n'est pas noël...Bisous
S
merci pour cet article instructif...
d'ailleurs, ça me fait penser que j'ai zappé cette année.. doublement honteux si on pense que je aussi pompier.. 8/
bonne continuation.
Répondre
M
ça c'est plus grave, pauvre Sainte Barbe que les pompiers oublient de fêter !
T
J'ignorais tout de cette tradition vraiment sympa qui permet aux enfants de patienter en attendant Noël et qui, en plus, décore la crèche. Petite question : est-ce que les chats mangeraient de cette belle herbe verte ? Un gros bisou Manou, bonne journée !
Répondre
M
Hélas oui pour tes plantations ! Les miennes ne le font pas mais j'ai une amie qui a été obligée d'arrêter de les planter car sa chatte adorait les manger. Par contre les pousses ne sont pas du tout toxiques puisque même les hommes peuvent en manger :) Mais là n'est pas le but. Bisous
L
Sur la première photo avant de lire je pensais à de l'herbe à chat, mais non.
Répondre
M
Et non...c'est du blé !
C
coucou une superbe tradition ; ici on va faire le plum pudding cette semaine ; et la semaine prochaine les parents vont commencer à chercher des betteraves pour que les enfants fassent les guénels ;bisous
Répondre
M
Je ne connais pas les guénels !! J'espère que tu nous expliqueras ce que c'est sur ton blog, ou bien Victoria ?! Bisous
D
génial comme idée, et ça fait une barbe verte qui me convient bien en tant que barbu un peu écolo
Répondre
M
Mon mari pourrait dire de même :)
G
une très belle tradition ; dans le boulonnais aussi nous avons nos traditions de Noël ; tout à fait différentes ; bisous
Répondre
M
C'est normal chaque région préserve son authenticité et j'aimerais que ça dure au lieu qu'on mélange tout. Bisous et une douce soirée.
C
merci de ton formidable article sur cette tradition et ce blé à faire germer aujourd'hui
tu sais moi je n'ai jamais connu ça enfant ni même adulte après et découvert que récemment depuis que je suis sur la blogo....
idem pour d'autres choses comme l'avent, les bougies, les biscuits fait maison etc....
donc peut être pas étonnant que je n'aime pas beaucoup cette période de ce que j'appelle des "soit disant" fêtes et présentées comme quasi "obligatoires" et mots du genre par des gens autour de moi au boulot tiens on en parlait tout à l'heure et qui n'aiment pas du tout eux ....
moi j'aimais tant quand il y avait de la vie, de la famille autour du sapin, de la table que je mettais tout mon cœur à décorer, à faire un repas le meilleur possible pour tous etc etc...mais depuis tout est fini, la famille qui était déjà bien petite est maintenant complètement décimée alors ça me fait mal ces deux jours
mais bon c'est comme ça ......alors je vais mettre des lentilles oui (j'ai pas de blé) et vais décorer un peu de mon mieux la maison le WE prochain...
les petites lumières feront de la gaité ...
gros bisous
patricia
Répondre
M
Je te comprends Patricia. Pour beaucoup de gens noël est une période triste car on se souvient de nos années d'enfance et nous pensons à tous ceux qui ne sont plus là. Il n'y aucune obligation d'aimer les "fêtes". Chez nous on privilégie les traditions. Je n'ai pas chaque année mes petits-enfants car il est bien normal qu'une année sur deux ils soient avec les autres grands-parents... ce sera le cas cette année. Mais je décore quand même la maison et mercredi je ferai la crèche avec ma petite fille...pour les petits c'est toujours une belle attente que noël. Et la maison est plus gaie décorée. Bisous et une douce soirée
M
Je me souviens d'avoir déjà lu ça. Je crois que dans le sud on vend des petits sacs de blés pour l'occasion. Par ici, le problème est de trouver le blé...
Bisous et merci de nous faire connaître ces coutumes régionales
Répondre
M
Les petits sacs de blé qu'on appelle "le blé de l'espérance" sont vendus dans les boulangeries, jardineries, bureaux de tabac...au profit des enfants hospitalisés. Et je crois bien que c'est vraiment dans le sud-est car même dans la Drôme je n'en ai jamais vu en vente. Cela fait des années que c'est ainsi mais je sème aussi des lentilles :) je les trouve même plus jolies que le blé ! Mais j'en achète quand même c'est l'occasion de faire une bonne action dans chaque foyer. Bisous
R
Avait essayer il y a 1-2 ans mais avec lentilles et ça n'as pas été concluant....Mais une jolie tradition. Bisous Manou
Répondre
M
Il ne faut pas trop les arroser ce que nous faisons tous au début :) Mais je fais ça chaque année depuis ma plus tendre enfance alors je sais doser ! Bisous
D
tu m'apprends beaucoup de choses. Bises et merci
Répondre
M
Merci de ta visite...Bises