Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Le chardon Marie

 

Nom commun

Le chardon Marie

 

Nom latin

Silybum marianum

C’est une plante bisannuelle robuste pouvant atteindre 1 mètre de hauteur.
Son capitule de couleur rose foncé termine des tiges hérissées de piquants.

chardon-marie.jpg
Les feuilles vert clair, tâchées de marbrures blanches, sont elles aussi hérissées de piquants.
Les feuilles de la base sont disposées en rosette, celles de la tige sont alternes.
La plante a colonisé les lieux secs, ensoleillés et arides jusqu’à 700 mètres d’altitude environ.

 

 

 

 

 

Autre nom

-artichaut sauvage.

-chardon de Notre-Dame.

-lait de Notre-Dame.

 

Famille

Astéracées (ex Composées)

 

Culture

Le Chardon-Marie  a été longtemps cultivé pour ses vertus culinaires. Il se sème à partir de février.

Histoire

La légende raconte que Judée, voyageant d’Égypte en Palestine, pour échapper à Hérode, donna le sein à l’enfant  Jésus près d’un bosquet de chardon. Quelques gouttes de son lait tombèrent sur les feuilles d’où les marbrures blanches.
Originaire des régions méditerranéennes, le chardon Marie était déjà utilisé dans l’Antiquité pour ses vertus hépatiques. Il a peut à peu gagné l’Europe du Nord et l’Amérique où il prolifère au Canada et au Mexique.

Au Moyen Age, il chassait la « mélancolie » ou « bile noire ».

Il est utilisé en Europe et en Amérique depuis le XIXe siècle pour ses propriétés hépatiques.

 

Récolte

Les capitules se consomment (comme l’artichaut) avant la maturité de la fleur lorsque celle-ci est en bouton (début juin à juillet)

Les jeunes feuilles se récoltent avant la formation de la tige florale.

Les racines se récoltent dès que la plante commence à fleurir.

 

Vertus

médicinales

Maladies cardiovasculaires, anti nausées, cholagogue, cholérétique, diurétique, tonique, hypertenseur, anti diabétique, favorise la lactation (voir la légende), active la circulation sanguine. Protégerait le foie lors des chimiothérapies.

 

 

Contre-indication

 Ne pas consommer les graines sans avis médical.

 

Partie utilisée

Les jeunes feuilles, les jeunes pousses, les capitules, les racines.

Les graines sont données aux volailles, la plante entière broyée au bétail.

 

 

Conso

Les jeunes feuilles sont préparées en salades ( !), les racines, les jeunes pousses  et les capitules cuits à l’eau sont servis comme des légumes d’où son nom commun. Les graines torréfiées peuvent servir de succédané de café.

 

Composants

Tyramine (action sur les maladies cardiovasculaires), silymarine (isolée depuis 1968),

 

Ne pas confondre

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Margaux 04/07/2014 15:03

Dommage que cette plante soit encore considérée comme de la mauvaise herbe alors qu'elle possède pleins de vertus santé.

manou 30/05/2014 18:05

Merci pour ce complément d'info !

chardon marie bio 02/04/2014 16:44

Bonjour, très bon récapitulatif. Je rajouterai aussi que cette plante a des vertus digestives, donc sur le foie et biliaires.