Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans la Bulle de Manou

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

L'aneth

 

Nom commun

L’aneth

 

Nom latin

Anethum graveolens

 

Plante annuelle herbacée et mellifère, très aromatique et médicinale, cultivée dans les jardins pour ses feuilles et pour ses fruits.

Les fleurs jaunâtres en ombelles sont caractéristiques de la famille.

Les feuilles sont finement découpées. L’odeur forte est caractéristique.

L’aneth peut s’échapper des jardins et se retrouver dans la nature mais on ne la retrouve  jamais à l’état sauvage en Provence.

 

 

Nom provençal

 

 

Autre nom

- fenouil bâtard.

- faux anis.

 

Famille

Apiacées (Ombellifères)

 

Culture

Ne pas la planter dans un sol humide. Elle aime le soleil, un sol bien drainé voire sablonneux. Sa montée en graine étant rapide pensez à réaliser des semis espacés (tous les 2 ou 3 mois) pour disposer en permanence de feuilles fraîches et les congeler au fur et à mesure.

On la trouve aussi en pot chez la plupart des pépiniéristes. Elle est alors encore plus facile à cultiver ! Il suffit de la replanter.

 

Histoire

Elle est originaire du bassin méditerranéen et d’Asie  centrale. Les Égyptiens, les grecs et les romains avaient déjà découvert ses vertus médicinales. Les gladiateurs se frottaient les muscles avec son huile essentielle. Elle est même citée dans l’évangile selon Saint Matthieu qui signale qu’au 1er siècle de notre ère, l’aneth faisait l’objet d’un impôt comme le cumin, la menthe (ce qui était le cas de nombreuses épices importantes)… Elle était aussi utilisée dans la pharmacopée chinoise. Au Moyen âge les sorcières s’en servaient pour jeter un sort… « Avec un petit bouquet d’aneth, tout le monde n’en fait qu’à ma tête » !!

Elle est cultivée en Europe dans tout le midi, mais aussi en Europe de l’Est, en Russie et jusqu’en Scandinavie.

 

Récolte

Tout au long de l’été en fonction des besoins pour les feuilles fraîches. 

En septembre pour les graines. On arrache la plante et on secoue pour récolter les graines.

Congeler les feuilles fraîches ciselées dans un peu d’eau (utiliser les bacs à glaçons).

Sécher les graines à l’ombre.

 

Vertus

médicinales

Semblables à celles de l’anis vert et du fenouil :

- diurétique

- digestive

- antispasmodique (anti-nausée et vomissement)

- anti-inflammatoire.

- soigne les maux de bouche (fraîche ou en décoction) : gingivites, maux de dents…

- calmante pour la toux.

- antiseptique intestinal (soigne tous les désagréments intestinaux)

- stoppe le hoquet.

- anti ronflement (mettre quelques gouttes d’HE sur l’oreiller)

 

Elle favorise comme ses proches cousins (fenouil, anis, cumin…) la montée de lait des mamans  tout en calmant les coliques de bébé.

 

 

Contre-indication

Aucune,  sauf pour l’HE qui ne doit pas comme presque toutes les HE être utilisée chez la femme enceinte et par précaution chez l’enfant de moins de six ans.

 

Partie utilisée

Les tiges fleuries et l’huile essentielle (contenue dans les fruits).

 

 

Conso

Employée dans de nombreux pays d’Europe et en Asie pour aromatiser les viandes, les poissons, les salades, les légumes (en particulier les pommes-de-terre), la choucroute (graines), les marinades (graines), les sauces (feuilles)…

On la retrouve aussi dans les pickles anglo-saxons.

Elle a un petit goût anisé qui s’accommode bien avec tous les poissons crus ou cuits (la truite et le saumon par exemple)

Les graines se consomment en infusion.

 

Composants

 Riche en sels minéraux, tanins, mucilages, carvone, apiol, ect…

 

Ne pas confondre

Se confond parfois avec le fenouil bien que leur odeur diffère. Le fenouil (même sauvage) possède une base renflée comestible ce qui n’est pas le cas de l’aneth.

 

pl

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article