Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Notre-Dame d'Estours / Balade en Haute-Loire

Notre-Dame d'Estours

Notre-Dame d'Estours

Comme promis, nous voilà au départ du hameau de la Vialle d'Estours où nous avons pu garer la voiture près du couder(c)...

Il faut suivre la petite route un bref instant puis prendre le large chemin qui descend à droite vers les gorges de la Seuge.

Ce chemin caillouteux et très pentu est interdit à la circulation car il n'est pas praticable en voiture. La seule possibilité de se rendre à la chapelle, c'est à pied !

Nous la découvrons très vite au premier lacet formé par le chemin. Elle est bien là, cette petite chapelle sur son promontoire rocheux au-dessus de la rivière. A cet endroit, il y un banc pour ceux qui veulent, à deux pas de la route, profiter de la beauté  du site sans forcément y descendre. 

 

Il faut dire que le site est grandiose : la Seuge, qui va se jeter dans l'Allier à Prades, a creusé des gorges profondes dans les roches. La forêt est partout et les gorges sont si abruptes qu'on ne voit pas la rivière...

De l'autre côté de la vallée, on aperçoit le village de Cubelles par lequel on peut aussi atteindre la chapelle à pied. 

Le site est grandiose !
Le site est grandiose !Le site est grandiose !
Le site est grandiose !Le site est grandiose !
Le site est grandiose !Le site est grandiose !

Le site est grandiose !

Un peu d'histoire

Le culte de Notre-Dame des Tours (qui deviendra plus tard d'Estours), aurait débuté vers 1100-1200. 

 

La légende dit que Notre-Dame serait apparue à des enfants qui gardaient leur troupeau près des gorges. Elle leur aurait demandé qu'on lui érige une chapelle.

Mais voilà exactement ce que dit la légende :  

Le culte de la Vierge y remonterait au temps « immémorial », où, selon la légende, la Vierge apparut à des petits pâtres dans la montagne, leur signifiant qu’« elle voulait ici recevoir la louange de son peuple et lui accorder ses bienfaits ». Peu après, on dit que des vachers de Cubelles trouvèrent, dans la fente quasi-inaccessible d’un rocher voisin dominant la Seuge, une statue de la Vierge, signalée par les meuglements persistants de bœufs, sur la rive opposée. On porta cette statue à l’église de Cubelles, puis de Monistrol d’Allier, puis de Saugues ; mais elle revenait toujours dans ses rochers, où l’on finit par lui construire un sanctuaire.

La légende

Les fondateurs de cette chapelle furent des seigneurs locaux, les De Peyre et les Douchanès.  Ils firent construire une première chapelle sur le lieu-dit appelé à cette époque "Les Tourns". 

Ce mot désignait au Moyen Âge en langue d'oc, un "promontoire qui s'avance au niveau du coude d'une rivière". La chapelle est bâtie en effet sur un éperon rocheux qui domine la Seuge.

En Haute-Loire, on trouve beaucoup de toponymes ou des noms de village contenant ce mot ! 

 

Au départ c'est dans la chapelle que se trouvait la Vierge en majesté que je vous ai fait découvrir en visitant l'église de Monistrol-d'Allier. On dit que cette statue aurait pu être rapportée des Croisades, ou bien alors qu'elle est l'oeuvre d'un sculpteur local...

Je vous la montre à nouveau pour ceux qui n'ont pas vu mon article. Pour en savoir plus je vous invite à consulter ce site ici. 

 

 

Vierge en majesté en bois polychrome 

(Eglise Saint-Pierre de Monistrol-d'Allier)

En 1464, un prieur est nommé à la chapelle ce qui prouve qu'elle est très fréquentée. Son patronage passe ensuite à la famille d'Apchier. 

Démolie pendant les guerres de religion, la petite chapelle d'origine est reconstruite et agrandie vers 1560. A la nef et l'abside en cul de four d'origine, on accole des chapelles latérales et un clocher. 

 

La vierge sera implorée pendant longtemps par la population et les pèlerins, lors des famines, des épidémies, lors des vagues de peurs qui ont fait suite aux massacres perpétrés par la célèbre "bête du Gévaudan"...

Malgré sa situation isolée, cette petite chapelle reste toujours largement fréquentée par un public encore très nombreux en toute saison.

 

Est-ce parce que les prières ont été exaucées, ou parce que dans ce site remarquable, nous nous sentons tellement petits face à la nature grandiose que nous devenons plus humbles et plus à même d'être heureux de l'instant présent ?

Je n'ai pas la réponse, mais la vue de cette chapelle apporte son lot de douceur et de rêve dans ce pays rude, resté pauvre et isolé pendant de nombreuses années. 

 

La Vierge a été couronnée en septembre 1913. A l'époque d'après un journaliste présent, une dizaine de milliers de fidèles seraient venus à pied de Prades ou du plateau, pour la vénérer...

Puis la chapelle a été inscrite aux Monuments Historiques en 1926. 

 

Chaque année un pèlerinage a lieu début septembre. Il met à l'honneur ce sanctuaire bâti entre le Gévaudan et le Velay et attire toujours les foules. Un jour peut-être...

Comme vous le voyez sur mes photos, le clocher porche de la chapelle était en travaux. 

Le clocher-porche de la chapelle était en travaux
Le clocher-porche de la chapelle était en travaux

Le clocher-porche de la chapelle était en travaux

Voici quelques détails visibles à travers les échafaudages...et la porte qui bien entendue était fermée ! 

Quelques détails...
Quelques détails...
Quelques détails...

Quelques détails...

En face de l'église se trouve la vierge. On peut grimper jusqu'à ses pieds pour admirer la vue...

Notre-Dame d'Estours
Notre-Dame d'Estours
Notre-Dame d'Estours

Notre-Dame d'Estours

En descendant dans la vallée, une passerelle permet de traverser la rivière (quand elle n'est pas en crue) pour remonter jusqu'au petit village de Cubelles. Les courageux peuvent même partir de Prades et faire un circuit que nous tenterons peut-être un jour, qui sait...

La rivière et la passerelle submersible
La rivière et la passerelle submersibleLa rivière et la passerelle submersible
La rivière et la passerelle submersible

La rivière et la passerelle submersible

Ici et là affleure le fameux granite à dents de cheval dont je vous ai parlé dans mon article précédent...

Affleurement de granite à dents de chevalAffleurement de granite à dents de cheval

Affleurement de granite à dents de cheval

La flore est celle que l'on retrouve dans les sous-bois humides et le sentier est très agréable en été. 

Le sentier est très frais en été
Le sentier est très frais en étéLe sentier est très frais en été

Le sentier est très frais en été

Cependant, cette année, nous avons choisi de rebrousser chemin avant d'atteindre le village.

Il nous faut à présent à regret, quitter le sous-bois, contourner le grand éperon, retraverser la rivière et retrouver la sécheresse du plateau...et le chemin qui monte vers le village !

Du sous-bois au bord de la rivière jusqu'au plateauDu sous-bois au bord de la rivière jusqu'au plateau
Du sous-bois au bord de la rivière jusqu'au plateauDu sous-bois au bord de la rivière jusqu'au plateau
Du sous-bois au bord de la rivière jusqu'au plateauDu sous-bois au bord de la rivière jusqu'au plateau

Du sous-bois au bord de la rivière jusqu'au plateau

Et jeter un dernier coup d'oeil sur le site avant de rejoindre la voiture...

Notre-Dame d'Estours / Balade en Haute-Loire

Et pour finir cette visite, je vous propose cette vidéo découverte sur youtube qui vous montre à quel point ce site grandiose mérite la visite...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Un très grand merci pour votre reportage si complet (vos photos me permettent de découvrir les choses à voir en Haute-Loire !). Je l'avais parcouru avant de partir, mais pas lu à fond, et je viens de découvrir qu'on peut rejoindre Cubelles depuis la chapelle : à faire à notre prochaine visite !.... Le chemin n'est pas marqué sur la carte IGN au 1/25000ème, sinon, je l'aurais fait !..
J'aimerais savoir la date de votre visite (pour les travaux). J'ai fait ma visite le 11 septembre 2021 et tout était en ordre.
Répondre
M
Nous y étions en été 2019 cela devait être fin juillet ou début août. Les travaux donc forcément sont à présent terminés ! Pour rejoindre Cubelles il faut prendre le sentier, que l'on voit d'ailleurs très bien à gauche sur mes deux premières photos. Vous arrivez ensuite au gué de la rivière et quand l'eau est assez basse vous pouvez donc la franchir, un seul chemin monte à Cubelles. Nous n'y sommes pas retournés depuis comme prévu, mais je compte un jour le faire aussi. Contente de vous avoir donné envie de découvrir ce lieu. Belle journée
T
Ouf c'est vertigineux. Et cet échafaudage c'est de bon augure, ça veut dire qu'on entretient la chapelle.
Répondre
M
Ils ont déjà refait l'intérieur et la toiture, cette fois c'était le clocher mais je ne perds pas espoir de la trouver un jour ouverte et sans échafaudage :)
E
La région et le lieu méritent qu'on s'y rende...mais il faut avoir de bonnes jambes pour la visiter. Tu fais toujours de tres belles photos et tes explications sont dignes d'un guide étoilé !.Merci pour ces moments d'évasion à travers tes écrits.
grosses bises
Répondre
M
N'exagérons rien, :):) Cet endroit est tellement beau qu'il mérite d'être vu par le plus grand nombre. Pour te rassurer le banc est accessible facilement du bord de la route et domine toute la vallée par contre pour descendre jusqu'à la chapelle, c'est plus compliqué en effet...bisous
S
Coucou,
Quelle belle balade avec de jolies photos. Merci beaucoup. Bonne soirée
Répondre
M
Merci de ton passage ici...Contente que tu aies aimé cette balade :) belle semaine à toi
M
Une belle balade en ce dimanche soir!
Répondre
M
Merci de ta visite, c'est un lieu qui t'inspirerai de jolies poèmes...moi je ne sais pas !
K
Grandiose !! Magnifiques photos et vidéo.
Bisous Manou
Répondre
M
Merci ! je suis contente que tu apprécies ce lieu un peu magique...bisous
E
Très bel endroit, beau relief et ruisseau rafraîchissant. Vous avez dû vous régaler.
Merci pour ce joli partage.
Répondre
M
Te voilà rentrée ! J'espère que tu t'es bien régalée toi-aussi...je vais de ce pas aller voir si tu as publié ! bisous
C
oh c'est vraiment magnifique, je suis fan, c'est une région qui me plairait. j'ai bien reçu tes participations jaunes, un grand merci à toi. bises.celine
Répondre
M
Contente que tu aimes...il faudrait s'installer là et peindre :) bises
P
Ce site est grandiose et d'une grande beauté. On ne put que se sentir apaisé devant! J'aime beaucoup la légende et l'histoire de cette église. une belle découverte. Merci du partage.
Répondre
M
C'est un endroit que nous avons vraiment beaucoup aimé ! Nous y retournerons je pense pour faire un plus grand circuit de balade :) bises et bon we
M
C'est une région que je connais pas du tout. Magnifique balade !
Répondre
M
Un jour tu auras peut-être envie de la découvrir :)
R
Merci Manou pour ce lieu magique que j'adore. Bon WE. Bises.
Répondre
M
Merci René, un coin où le grand baroudeur que tu es se régalerai :) bises
L
coucou merci pour cette belle découverte; je vois que la chapelle de Notre Dame d' Estours n'est malheureusement pas accessible aux personnes handicapées :( bisous
Répondre
M
Tu as tout à fait raison...Nous y avons pensé en y allant c'est pour ça que je l'ai mentionné dans mon texte. Mais depuis toujours elle n'est accessible qu'à pied...et avant les gens venaient de Prades qui est beaucoup plus loin. Peut-être qu'un 4x4 peut descendre et remonter la pente ce qui permet aux pèlerins quel que soit leur handicap de participer tout de même. Merci pour tes remarques. bisous
L
coucou , étant en fauteuil, c'est souvent la première chose qui me vient en tête quand je vois quelque chose de beau ; je me dis que ceux qui, comme moi, ont des difficultés pour se déplacer, sont souvent privés de la joie de voir ce dont ils ont envie ; et en effet, comment font les pélerins malades et/ou handicapés ; bisous
M
Non tu as bien compris c'est hélas le problème et c'est pourquoi je le précise, car le chemin est large mais impraticable même en 4x4, non pas à cause de la descente mais de la remontée. D'ailleurs la dernière fois qu'une personne s'est blessée à cet endroit, il a fallu faire appel à l'hélicoptère. Mais le premier banc a été installé à environ 50 mètres de la route pour ceux qui ne peuvent pas descendre, ma première photo est prise de là. Je me demande comment ils font lors des pèlerinages d'ailleurs...Bisous
A
merci pour cet article et ces images. Tu as raison, la nature nous console de bien des maux et tant que les deux pattes de derrière fonctionnent , comme le disait Jean Monod, il faut savoir en profiter, c'est ce qui nous rend plus vivants.En sortant des gorges, j'avais malgré la pluie pris une photo et écrit un Haïku. La brume qui montait ne me rassurait guère mais c'était si beau! http://marge-ougreve.eklablog.com/brume-matinale-a117696530 bises et bonne soirée
Répondre
M
Je vais aller le lire bien entendu...et cela ne m'étonne pas que tu aies été inspirée par ces lieux encore sauvages selon la saison...Merci ! Bises et une douce journée
L
C'est bien que ce soit restaurer, un site magnifique que j'aimerai bien faire
Répondre
M
Un jour tu prendras des vacances ou tu viendras montrer tes créations dans la région, qui sait...
C
Merci pour cette découverte ! Encore une belle balade à faire - et la vierge en bois polychrome est tout juste magnifique ...
Répondre
M
Oui je l'ai découverte en visitant l'église du bourg où elle est mise en sécurité à présent !
C
Oups ...
Bel après-midi, bisous !
Cathy
Répondre
C
Le site est vraiment grandiose, quelle jolie vue sur la chapelle !
La légende qui entoure cette chapelle est très jolie, il me semble en avoir déjà entendu une quasi identique.
Merci de nous montré à nouveau la Vierge en majesté, elle est superbe.
La chapelle est vraiment très belle, et la vierge également.
Répondre
C
C'est possible Manou, je ne sais plus !
Désolée pour la faute ... montrer, et pas montré !
Bon week-end, bisous !
Cathy
M
Merci Cathy ! Mimi dit plus bas qu'elle a déjà entendu une légende similaire en Bretagne...cela ne me dit rien mais c'est peut-être celle dont tu te souviens :) bisous et bonne journée
D
bravo, tu as encore fait là un reportage complet
Répondre
S
la vue est à couper le souffle!!! bisous
Répondre
Y
On m'a donné de voir cet endroit dans un précieux téléfilm.
Mais je n'avais pas noté les lieux en visionnant le générique et les lieux de tournage.
Du coup, ça m'a pris du temps pour situer ce vallon escarpé avec ce promontoire habité.
Bon il était dit que c'était en Haute Loire, ça m'a aidé.
Une apparition de la Vierge, et hop, la chapelle a été érigée.
Et là, maintenant, toi, tu nous l'offres avec tes commentaires éclairés.
J'apprécie beaucoup.
Et la vidéo " drone " nous met la saison un peu en avance, avec ces couleurs d’automne.
J'apprends aussi que Prades et toute proche, je me la suis notée pour ses belles orgues, à visiter d'urgence.
Bon Wend à toi. Yann
Répondre
M
Oui Yann comme je te l'ai dit je n'ai pas vu ce téléfilm mais j'ai trouvé un commentaire d'un internaute, cinéphile comme toi qui dit qu'il languit que le DVD paraisse car cette chapelle est proche de chez lui et apparemment c'est bien celle-là que l'on voit à la fin du tournage. Mais aucune autre précision nulle part sur le net, ni même sur l'OT du bourg ce qui m'étonne beaucoup...Du coup je compléterai à l'occasion cet article, je demanderai à la mairie qui a forcément donné des autorisations de tournage...bises et un bon week-end