Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

La Tourbière du lac de l'oeuf / Balade en Haute-Loire

La petite route qui traverse la forêt

La petite route qui traverse la forêt

Quand on part se promener au lieu-dit le lac de l’œuf, il ne faut pas s'attendre à voir un lac !

Il s'agit en fait d'une tourbière ou plutôt d'un ancien lac de cratère de maar, formé suite à une explosion, devenu tourbière au fil du temps. Il a une surface de 2 hectares et vu du ciel une forme ovoïde, d'où son nom.  

Le "lac" est situé à 1200 mètres d'altitude au cœur d'une forêt exploitée, riche en animaux sauvages. En saison, on peut y ramasser des champignons, des framboises et des myrtilles et admirer de nombreuses fleurs des forêts. 

Le "lac" est connu par les randonneurs qui font le chemin de Saint-Jacques car le GR le longe pendant quelques dizaines de mètres et souvent les randonneurs y font un halte avant de redescendre dans la vallée.

Il est situé à la croisée des chemins et au bord d'une minuscule route forestière. 

A la croisée des chemins...A la croisée des chemins...A la croisée des chemins...

A la croisée des chemins...

La tourbière en elle-même n'est pas très riche au niveau de la faune car elle est à présent quasiment toujours asséchée alors que j'y ai vu de l'eau, de façon temporaire, après de fortes périodes de pluie, ou à la fin de l'hiver.

Photo datant de 2007.

Photo datant de 2007.

On y trouve cependant grenouilles, crapauds et tritons mais aussi des oiseaux d'eau comme la bécassine des marais et le pipit des arbres. De nombreuses libellules sont bien présentes sur le site.

 

La Tourbière du Lac de l'oeuf fait partie des zones humides préservées du plateau volcanique du Devès qui ont fait l'objet d'un plan d'aménagement de la part de l'Observatoire de l'eau de Haute-Loire.  En effet ces zones humides ont tendance à se réduire à cause de l'assèchement des sols, de l'urbanisation et de l'activité agricole. 

 

C'est au niveau de la flore que la tourbière présente un grand intérêt écologique car elle est toujours considérée en formation et elle présente trois espèces remarquables : la linaigrette à feuilles étroites, le comaret des marais et le trèfle d'eau en plus des sphaignes caractéristiques et des carex. 

Elle est parsemée de saules et de pins sylvestres. 

Vous pouvez retrouver tous les détails sur le site ICI d'où est extrait la carte de végétation suivante. 

Carte de végétation du Lac de l'oeuf (http://www.ode43.fr/index.php?page=198)

Carte de végétation du Lac de l'oeuf (http://www.ode43.fr/index.php?page=198)

Autre particularité de cette tourbière, c'est qu'elle est entourée d'une belle forêt plantée de pins sylvestres et d'épicéas.  

 

Comment se forme une tourbière ?

Au départ lac de cratère, les végétaux notamment la sphaigne, deviennent au fil du temps de plus en plus épais et comblent le lac des bords vers le centre. La tourbe commence à se former à partir des plantes mortes. Cette accumulation de matière d'origine végétale, forme ensuite un tapis de plus en plus épais qui permet aux arbres de s'implanter puisque l'eau se retrouve de plus en plus éloignée de la surface. 

 

Une tourbière fixe l'histoire botanique d'une région. Elle conserve en son sein, les pollens de toutes les plantes qui ont poussées sur ses bords et en effectuant des "carottes" dans la tourbe, les spécialistes peuvent raconter l'histoire du lieu depuis les débuts de la formation de la tourbière. 

Une tourbière joue en plus un rôle de filtre car elle permet à l'eau conservée en profondeur d'être une ressource écologiquement très propre.

Pour en savoir plus sur les tourbières, consulter le site ICI. 

Quelques vues de la tourbière du lac de l’œuf en avril dernier
Quelques vues de la tourbière du lac de l’œuf en avril dernier
Quelques vues de la tourbière du lac de l’œuf en avril dernier
Quelques vues de la tourbière du lac de l’œuf en avril dernier

Quelques vues de la tourbière du lac de l’œuf en avril dernier

Le site a gardé un caractère sauvage. Il est cependant menacé par l'extension de la forêt et par l'absence trop prolongé de pluie et de neige en hiver.  Ces apports en eau constituent sa principale source d'humidité et c'est cette humidité emmagasinée pendant l'hiver qui va être restituée en été. 

 

Je vous avais montré dernièrement quelques photos du site en été en vous parlant de ma confiture de framboises...

La tourbière en été (juillet 2013)La tourbière en été (juillet 2013)
La tourbière en été (juillet 2013)La tourbière en été (juillet 2013)

La tourbière en été (juillet 2013)

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Je ne connaissais pas la tourbière, tes explications sont intéressantes !
Avec toi on apprend toujours quelque chose...
Merci beaucoup et bonne fin de semaine.
Bisous
Répondre
M
C'est une formation que l'on voit surtout en moyenne montagne :) bisous
C
c'est vraiment magnifique, je l'avoue, j'en ai déjà vu, c'est toujours impressionnant. par contre original ce nom, tu sais pourquoi? heureuse que "mon" sacré de Birmanie te plaise, j'avoue que j'aime travailler cet effet fourrure, le jury ne l'a pas remarqué mais merci pour le compliment que tu m'as fait , il me touche beaucoup. bises.celine
Répondre
M
Je viens de répondre à Thaddée et la réponse est aussi au tout début de mon article :) :) bises
T
Pourquoi "de l’œuf" ? - Je n'ai jamais vu de tourbière je crois. L'endroit est magnifique, ouf, tu as dû respirer un bon bol d'air frais ! Je te souhaite une belle journée Manou, gros bisous.
Répondre
M
Parce que comme je le dis dans mon article, vu du ciel il a une forme ovoïde :) bisous
É
Bonjour Manou. Merci pour ce reportage sur cette tourbière et sa flore. Bisous
Répondre
E
un biotope des plus intéressants, merci pour les explications
Répondre
M
La biodiversité est bien présente sur ce plateau :)
R
Thank you for the maps and interesting information. I enjoy the variety of views of this place. Friendship
Répondre
M
Merci Ruthie...j'aime beaucoup ces paysages de moyenne montagne. Amitiés
C
un joli endroit et passionnant tes explications pour accompagner tes belles photos
c'est sur il faut une pluviométrie correcte et régulière sur des périodes données pour qu'elle soit entretenue
on fait au labo un TP "pollens" justement pour dater et classer des échantillons de tourbe
bonne journée
bisous
patricia
Répondre
M
Oui je sais que c'est au programme et c'est intéressant pour les jeunes d'apprendre qu'on peut tout dater :) bisous
C
Un site qui commence à être bien impacté par le manque de pluie ….. dommage. Les agriculteurs commencent eux aussi à se poser des questions sur le reste de l'année à venir. Et encore, ici nous ne sommes pas dans les départements les plus touchés. Bisous toujours très ventés Manou.
Répondre
M
C'est vrai qu'en avril dernier j'ai trouvé la Haute-Loire beaucoup plus sèche que plus au sud...C'est un comble. J'espère qu'il va un peu pleuvoir d'ici cet été. Bisous et une douce journée
P
Un beau partage qui explique bien ce qu'est une tourbière et comment elle se forme. La promenade est bien agréable. Bises manou
Répondre
M
Les tourbières sont des milieux exceptionnels, j'avais adoré les découvrir dans les Cévennes et dans le Jura...bises
F
Ta balade m'a mis en appétit de confiture de framboises sauvages... vu ton article : quelle belle récolte de beaux fruits ! Je ne les connais que plus rabougris, mais je dois passer après d'autres consommateurs sauvages !?
Les tourbières sont un bien précieux un peu mystérieux, dont l'intérêt écologique indiscutable a été un temps "oublié". La différence de couleur est remarquable entre la sortie de l'hiver et la fin du printemps.
Bonne journée Manou
Répondre
M
Les fruits sauvages sont différents d'une année à l'autre mais il n'y a pas de secrets, il faut de la pluie, c'est comme pour les champignons :) Bonne journée Francis et merci pour ta fidélité
R
Merci pour tes explications quand à la formation car j'ai lu quelques polar qui parlait de tourbière sans jamais bien savoir ce que c'était réellement...Bisous
Répondre
M
C'est compliqué d'expliquer la formation et j'ai simplifié :) bisous
S
très belle ballade!!! bisous
Répondre
M
Merci Sotis ! bisous
M
Tu es complètement d'actualité. Tous les jours, il y a des articles sur les problèmes écologiques...
Répondre
M
Préserver les milieux naturels m'a toujours paru indispensable pour notre propre équilibre...aujourd'hui c'est à la mode d'en parler mais les vraies décisions ne sont pas prises pour autant, enfin ce n'est que mon avis... Bonne journée
N
Alors il était possible de s'enliser finalement? Mais cela reste très intéressant. Je n'ai jamais vue de tourbières et je ne pense pas qu'il y en ait dans le Tarn. Gros bisous, ma chère Manou, et belle journée, avec du soleil et il faut en profiter.
Répondre
M
Je ne peux te dire dans le Tarn mais comme il y en a dans les Cévennes, il doit y en avoir dans la Montagne noire...à voir ! bisous et une douce journée
C
C'est vrai que la manque d'eau peut vite faire du mal à des lieux comme celui ci...
Une balade qui doit être agréable en été. Il doit y avoir beaucoup de libellules.
Bonne journée
Répondre
M
Il faut qu'il y ait de l'eau...mais le lieu est très fréquenté en été surtout pour les fruits rouges :) bises
S
Coucou Manou , alors je connait pas du tout mais ça à l'air superbe !!!! jamais mit les pieds dans le Déves encore :) , merci à toi pour cette balade , amitié d'Auvergne
Répondre
M
Comment tu ne connais pas le Devès !! Ne me dis pas que je te le fais découvrir :) :) C'est un comble, toi le grand voyageur auvergnat...
V
elle est belle, et c'est intéressant, j'en avais visité une ou l'on trouvait de petites plantes carnivores. gros bisous Manou. cathy
Répondre
M
Là point de plantes carnivores :) Mais dans les Cévennes, j'en avais découvert une où il y en avait. C'est fascinant ces plantes...bisous et une belle journée
L
voilà un bon documentaire de bonnes explications et de superbes photos
bises amicales
Répondre
M
Merci Lyly pour ton intérêt. bises et une belle journée
M
Une merveille de la nature qui peut parfois être dangereuse, me semble-t-il. Merci Manou et belle journée
Répondre
M
Souvent les bords sont aménagés pour éviter les accidents. Là une barrière à l'endroit le plus profond qui est bordé par le sentier de Grande Randonnée le plus fréquenté, et des panneaux explicatifs. bisous et un bon mercredi
M
Rien que pour les grenouilles j'irais voir ce" lac" une belle réserve pour les animaux
gros bisous et bonne journée
MITOU
Répondre
M
C'est vraiment un milieu intéressant au point de vue écologique...Par chez toi, il doit y en avoir aussi. Bisous