Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Le hameau du Villard / Balade en Haute-Loire

Vue générale du hameau en arrivant de Saint-Privat d'Allier
Vue générale du hameau en arrivant de Saint-Privat d'Allier

Vue générale du hameau en arrivant de Saint-Privat d'Allier

 

Le hameau du Villard dont je vais vous parler aujourd'hui est celui qui se trouve près de Saint-Privat d'Allier.

En effet, je vous précise cela car ce toponyme est fréquemment employé dans les campagnes françaises. Ce nom de lieu "Villard" est issu du mot " Vilar". Il trouve son origine dans le mot "villa" (du latin "villare"),  qui signifierait "dépendance de la villa", "partie du domaine", simple dépendance donc devenue un hameau beaucoup plus tard...

 

Ce petit hameau n'est pas sur la route de Saint Jacques de Compostelle, et seuls les marcheurs qui, du "lac de l'oeuf" après Montbonnet, désirent faire une halte à Rougeac, un hameau dont il faudra aussi que je vous parle un jour, et qui possède un très joli gîte d'étape, auront à le traverser pour regagner Saint-Privat d'Allier en empruntant une partie du chemin que je vous ai montré lundi.

 

Il s'agit d'une variante pour ceux qui désirent marcher sur le chemin de Saint-Jacques en faisant de courtes étapes et en profitant de chacune...

C'est néanmoins un petit hameau rural tout à fait charmant dont beaucoup de maisons ont été rénovées à présent. Il y a encore des éleveurs en activité, dont un jeune couple, un qui possède des chevaux et quelques retraités qui s'occupent encore de quelques animaux.

Les autres maisons sont des résidences secondaires, rénovées depuis peu ou depuis des années. 

 

La première maison que l'on aperçoit à notre gauche possède une petite cloche. C'est l'assemblée, encore appelée "maison d'assemblée" parfois. Cette maison construite à la fin du XIXe siècle en Haute-Loire par les habitants du village servait à abriter la béate. En bas une grande salle commune permettait à de nombreuses personnes de s'installer autour de la cheminée et à l'étage, il y avait un logement succinct. Souvent la maison d'assemblée était située, près du four, de la source et au centre du village, ce qui est le cas de celle du Villard. 

 

Qui étaient les béates ?

On surnommait ainsi "les petites soeurs des campagnes". Il s'agissait de personnes qui se portaient volontaires pour aller dans les villages reculés de Haute-Loire enseigner le catéchisme aux enfants. Elles leurs apprenaient aussi à lire et à écrire ainsi que des rudiments de calcul. Elles-mêmes avaient été formées par des religieuses du Puy-en-Velay. Souvent durant les soirées, elles apprenaient aux femmes et aux jeunes filles à pratiquer la dentelle aux fuseaux, dentelle très recherchée qui leur permettait de gagner trois sous car elle se vendait à la ville, au mètre.  

Nées en Velay au cours de la seconde moitié du XVIIe siècle, 1200 maisons d'assemblée ont été recensées dans tout le département et il y en avait encore près de 900 en Haute-Loire et en particulier dans le Velay en 1880, date à laquelle celle du Villard a été construite, juste avant que les lois Jules Ferry interdisent  aux béates d'enseigner.

Ces demoiselles ont eu le mérite d'apporter l'instruction, bien avant l'école, dans des petites communes éloignées de la ville. Certaines béates étaient même formées à apporter les premiers soins. 

Dans certains lieux très reculés, elles ont existé jusqu'en 1960. 

 

La maison d'assemblée rénovée
La maison d'assemblée rénovéeLa maison d'assemblée rénovée
La maison d'assemblée rénovéeLa maison d'assemblée rénovée

La maison d'assemblée rénovée

 

En face la maison d'assemblée, se trouve le four du hameau (sans doute un four banal). La porte est ouverte et on voit que ce four a été rénové et est utilisé de temps en temps. 

Le four du hameauLe four du hameau
Le four du hameau
Le four du hameauLe four du hameau

Le four du hameau

 

En parcourant le hameau, nous découvrons quelques jolies maisons.

Je ne les ai pas toutes prises en photos, car les habitants étaient présents et c'était donc difficile de faire des photos discrètement. 

Un aperçu des différentes maisons du hameauUn aperçu des différentes maisons du hameau
Un aperçu des différentes maisons du hameauUn aperçu des différentes maisons du hameau
Un aperçu des différentes maisons du hameauUn aperçu des différentes maisons du hameau

Un aperçu des différentes maisons du hameau

 

Quelques granges proches des habitations...

Des granges en activité ou pas
Des granges en activité ou pas

Des granges en activité ou pas

 

Une ruine est située en plein centre...

Le hameau du Villard / Balade en Haute-Loire Le hameau du Villard / Balade en Haute-Loire
Le hameau du Villard / Balade en Haute-Loire
Le hameau du Villard / Balade en Haute-Loire Le hameau du Villard / Balade en Haute-Loire

 

Je vous montre quelques détails...pris en me promenant au hasard dans les rues du hameau. 

Le hameau du Villard / Balade en Haute-Loire
Le hameau du Villard / Balade en Haute-Loire Le hameau du Villard / Balade en Haute-Loire
Le hameau du Villard / Balade en Haute-Loire Le hameau du Villard / Balade en Haute-Loire
Le hameau du Villard / Balade en Haute-Loire Le hameau du Villard / Balade en Haute-Loire

 

En repartant nous croisons des animaux...

Le hameau du Villard / Balade en Haute-Loire Le hameau du Villard / Balade en Haute-Loire
Le hameau du Villard / Balade en Haute-Loire
Le hameau du Villard / Balade en Haute-Loire Le hameau du Villard / Balade en Haute-Loire Le hameau du Villard / Balade en Haute-Loire

 

Nous passons devant un abreuvoir sans doute encore utilisé et...un autre abandonné.

Et surprise ! En contrebas de la route, en retournant vers le bourg, un lavoir est là, abrité par un haut mur en pierres basaltiques, construit en demi-cercle. Il attendait notre visite...

Les abreuvoirs et le lavoir (sans toit)
Les abreuvoirs et le lavoir (sans toit)Les abreuvoirs et le lavoir (sans toit)
Les abreuvoirs et le lavoir (sans toit)Les abreuvoirs et le lavoir (sans toit)

Les abreuvoirs et le lavoir (sans toit)

 

Voilà notre balade est terminée pour aujourd'hui. J'espère que la visite de ce petit hameau rural (et montagnard) vous a plu. 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Magnifique présentation du village. Je recherche la maison de la famille Bongrand, mon arrière grand-père est né au Villard en 1864 simplement pour prendre une photo. je suis en cours de composition de l'histoire de ma famille et cela me permettrait d'illustrer mon propos. merci
Répondre
M
Quelle heureuse coïncidence en effet ! La maison de votre famille est en plein cœur du village. Si vous voulez en savoir plus, envoyez-moi un message par le formulaire de contact du blog que vous trouverez dans "contact" colonne de droite en haut, dans le carré intitulé "description", je vous répondrais très vite par mail...je ne veux pas vous répondre en direct sur le blog, je pense que vous le comprendrez. Merci infiniment
F
Merçi pour votre message et au plaisir de nous rencontrer dans notre cher Villard.
Répondre
F
Bonjour Manou,
C'est avec surprise et grand plaisir en me promenant sur le web que je tombe sur votre blog et que je découvre notre maison de Béate au Villard.Si vous voyez les volets ouverts n'hésitez à venir nous voir pour parler du Villard ! Corinne et François
Répondre
M
Quel hasard en effet !! Je ne manquerai pas de vous faire un petit coucou...d'ailleurs nous nous sommes rencontrés plusieurs fois et je peux même affirmer que nous nous connaissons :) mais le hasard du calendrier et des événements familiaux font que nous nous ratons souvent. La preuve : nous étions là-bas depuis deux semaines et vous...pas ! A bientôt
Q
Très belle promenade et superbes photos.
J'ai adoré tes rencontres. :)
Bisous et douce soirée.
Répondre
M
Merci Quichottine ! C'est une région que j'aime aussi...elle apporte beaucoup de paix. Bisous
M
Il est magnifique ce hameau, et les animaux aussi, grands ou petits !
Répondre
M
J'aime beaucoup m'y promener car je vois les maisons anciennes ou abandonnées reprendre vie. Bisous
M
il y a des endroits comme celui là resté à l'abandon, c'est dommage....l'endroit est très plaisant...passe un bien agréable vendredi
Répondre
M
Le hameau n'est pas du tout abandonné et une seule maison est en ruine, toutes les autres sont habitées ou sont des résidences secondaires. Il y a encore plusieurs éleveurs et je trouve très bien que ce petit coin de France soit paisible ! Bises
B
Bonjour. Très joli reportage ; merci de nous avoir fait voyager ! (comme quoi en France on a des trésors).
Bonne fin de semaine. Bises. Michèle J.
Répondre
M
C'est sûr qu'en Provence on ne s'ennuie pas si on veut visiter tous les jolis coins...Bises et une douce journée
C
Oh Manou, bien sûr que ça m'a plu, et j'ai appris tout plein de choses grâce à toi, entre autres ce que sont les béates, c'est la première fois que j'en entends parler ! Moi qui aime tant les vieilles pierres je suis gâtée, et puis un lavoir ... c'est le summum !
Belle soirée, bisous !
Cathy
Répondre
M
Merci Cathy ! J'ai plein de photos de lavoirs en réserve...(en fait beaucoup moins que toi) mais je te les montre au compte goutte ! Bisous
C
Un village très pittoresque, et j'ai de plus appris ce qu'étaient les béates... Chris
Répondre
M
Cela ne fait pas longtemps que je connais leur existence. C'est en me demandant pourquoi dans presque chaque hameau, il y avait une maison avec une cloche, que j'ai découvert ces maisons puis les béates et depuis je les cherche quand elles sont rénovées !Bises
É
Bonjour Manou. Merci pour la balade et la découverte des béates et des maisons des assemblées. Ces maisons en pierre sont superbes. Bisous
Répondre
M
Toutes les maisons sont en pierre ici. Un peu plus loin dans d'autres hameaux, ils bâtissent les maisons en gneiss au lieu du basalte ce qui est plus gai, car les pierres sont plus claires. Bisous
G
coucou le chat est couleur maison^^ mais il est craquant ; merci pour cette promenade ; bisous
Répondre
M
D'ailleurs au début je ne l'avais pas vu car il était couché sous l'abri formé par le haut de la cheminée...après il m'a suivi et il est descendu dans la rue. Bisous
R
Bonjour Manou,
Alors là !! c'est la pleine campagne, hi,hi,hi, le chat perché, il fallait le voir !!
j'aime ces maisons typiques, quand on passe, c'est si triste , personne dehors !!
Je te souhaite une bonne journée, bises
Répondre
M
Oui il est trop mignon caché dans la cheminée, à l'abri du soleil. Je ne pense pas qu'il descende dans le four tout de même. C'est vrai que les gens là-bas ne sont pas du styles à boire le café sur la terrasse :) Bisous et à bientôt
R
cette balade nous enchante les photos sont belle et ta documentation complète, merci. Bisous
Répondre
M
Merci Renée. Cette région est un petit coin de France que j'aime beaucoup tout à fait paisible, éloigné de l'envahissement touristique...Bisous
C
merci pour tes com, cela me touche, même si je ne viens pas sur la blogo aussi souvent que je le voudrais. il est superbe ce village, j'aime beaucoup la ruine, elle a un charme fou, pour les photographes et peintres. si tu peux trouver ce livre, l'histoire va te tenir en haleine. sinon Maman va de mieux en mieux, on verra le verdict du chirurgien la semaine prochaine; pour ma part, les points résorbables sont enfin partis (merci Mme l'infirmière); maintenant le gros morceau est le bac de notre fille, croisons les doigts. bises.celine
Répondre
M
Tu sais Céline, chacun fait comme il peut et je suis contente que tout s'arrange pour vous. Il faut de la patience pour consolider une blessure et se remettre après une opération. L'important est de prendre son temps. Croisons les doigts pour le bac. C'est un événement pour toute la famille ! Bises
N
Un seul mot: j'adore!!! On ressent cette sérénité, même dans les maisons abandonnées (quel dommage!!) Des détails que tu relèves de plus en plus je remarque. C'est charmant, même si c'est vieillot. Je t'envoie de gros bisous et te souhaite une belle journée ♥
Répondre
M
Peu à peu les maisons anciennes sont rénovées dans ce coin de Haute-Loire ce qui donne un peu plus de gaieté. C'est sûr que pour les habitants, voir toutes ces maisons fermées ce n'est pas très gai...mais en été, il y a davantage d'animation et personne ne se plaint du bruit des voisins :) J'espère que tes travaux avance. Gros bisous et à bientôt je vais venir voir ce que tu as publié aujourd'hui
M
Wow, tout est tellement beau, quelle magnifique région, superbe! Bise, bon jeudi tout en douceur!
Répondre
M
C'est le centre de la France, encore rural et paisible et il faudrait le conserver comme ça ! Bisous
S
Je vais me répéter mais encore une bien belle balade que tu nous présente. Qu'est ce que j'aime ces vieux petits villages, la nature, les animaux... le calme ! Bisous Manou
Répondre
M
ça pour être calme. A part quelques aboiements de chien, le coq le matin et le meuglement de vaches il n'y a pas beaucoup de bruit quand les enfants sont à l'école ! Tous les villages sont des havres de paix et la nature les entourent. Bisous et une douce journée
M
Bonjour chère Manou,
Merci pour cette jolie balade campagnarde, c'est vraiment la campagne, on fait de jolies rencontres, ces animaux sont libres !
Ces maison sont immuables, c'est plein de charme cet endroit !
Tu as l'oeil pour les détails . Le four, cuire un pain ou une pizza, c'est certainement un délice.
C'est gai la campagne, ils ne vivent pas comme les gens des villes, ils sont heureux, les animaux aussi.
Très joli reportage.
Passe une agréable journée.
Je t'embrasse avec toute ma tendresse.
Répondre
M
Les gens n'ont pas l'air malheureux du tout dans ce petit hameau. Il y a un ramassage scolaire qui fait le tour des campagnes. Oh ce n'est pas un gros car mais quand même, Les enfants sont libres de jouer dans les rues sans danger. Les tracteurs font attention à eux...Il y a même des commerçants qui font des tournées de hameau en hameau. Pas de soucis du coup ! Mais leur vie a été rude et parfois les hivers sont encore longs. Bisous et à très bientôt
D
Quelle belle visite, un grand merci. J'aime bien cette idée que nos anciens avaient d'une maison pour se rassembler autour du feu pour les veillées, c'était une vraie communauté, la vie devait être heureuse, les Béates faisaient un beau travail.
très belle journée, bises
danièle
Répondre
M
Ces assemblées qui ont aussi servi d'école, ont en effet créer du lien surtout lorsque les hivers étaient très longs et que les villages étaient bloqués par la neige. L'été les éleveurs avaient beaucoup de travail. Pas besoin de télé à cette époque ! Bisous et une belle fin de semaine