Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

Gelée de coing (recette traditionnelle)

Gelée de coing (recette traditionnelle)
Gelée de coing (recette traditionnelle)Gelée de coing (recette traditionnelle)
Gelée de coing (recette traditionnelle)

 

Je la réalise en même temps que la Pâte de coings.

 

Le jus de cuisson des coings a été précieusement conservé !! Vous avez bien fait !

 

- Passer-le à travers un tamis fin (nos grand-mères utilisaient un torchon en lin réservé à cet usage ce qui donnait une gelée exempte du moindre débris).

 

- Peser -le.

 

- Verser-le dans un faitout ou une casserole à confiture.

 

- Ajouter son poids exact en sucre (il ne faut pas frauder car la gelée ne prendrait pas...).

 

- Presser un citron et récolter le jus que vous rajouterez à la préparation.

 

- Quand le sucre est totalement fondu, placer la casserole sur le feu.

 

- Laisser prendre l'ébullition et cuire à gros bouillon pendant 10 minutes.

 

- Vérifier la bonne prise de votre gelée en laissant couler une goutte sur une assiette très froide (placée au réfrigérateur ou au congélateur selon quand vous y pensez).

 

- Si la goutte s'étale, pousuivez la cuisson (cela dépend des années et de la quantité de pectine des fruits).

 

- Lorsque vous êtes satisfaits, mettre en pots et bien les fermer sans les retourner.

 

NE DEPLACER PAS LES POTS tant qu'ils ne sont pas TOTALEMENT refroidis. C'est indispensable pour laisser prendre la gelée...

 

C'est un régal pour le petit déjeuner ou le goûter, sur une simple tartine de pain grillé ou non, ou pour les gourmands, des crèpes ou des pancakes...

 

Maman Blanche (ma grand-mère d'adoption) s'en servait en l'étalant sur une simple tarte aux pommes, ce qui faisait un glaçage maison délicieux. Pour cela, elle la chauffait légèrement au bain-marie pour la ramollir un peu (nous on a un micro onde !) et l'étalait avec un pinceau sur la tarte encore chaude. En refroidissant la tarte prenait un brillant particulier. Et tout la tablée se régalait.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Une grande première pour moi la gelée de coing . J'en ai fait pas plus tard que jeudi . Une voisine m'en a offert un plein cageot . Par contre , je n'ai pas osé pour la pâte . Si j'avais su , j'aurais attendu de te lire ... L'année prochaine , je saurais ;-)
Cette année, beaucoup de framboises , de groseilles , de mirabelles , de pommes alors j'ai fait mes provisions de "soleil sucré " .
Je garde précieusement ta recette . Je fais l'imprimer .
Merci Manou
Répondre