Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juillet 2019 2 23 /07 /juillet /2019 05:15
Le bureau de poste du village

Le bureau de poste du village

Le village de Saint-Cannat dont je vous ai raconté l'histoire, récemment, et montré les lavoirs et les fontaines, est un savant mélange d'ancien et de moderne où il fait bon vivre. 

Certes la rue principale est propice aux embouteillages tout au long de l'année et il serait temps pour les habitants, que soit faite la fameuse déviation dont ils entendent parler depuis la fin des années 70. En effet le village est au carrefour de deux grandes routes : l'ex-nationale 7 qui arrive d'Avignon, et la route de Salon-de-Provence. Et je peux vous dire qu'en été c'est pire avec tous les touristes qui visitent la région. 

 

Aujourd'hui, je vais vous donner un bref aperçu de l'intérieur du village. Nous aurons sans doute l'occasion à la rentrée ou à l'automne prochain de poursuivre la visite...

Je vous ai déjà montré la mairie construite à l'emplacement de l'ancien château, mais je ne vous ai pas montré le monument aux morts sur la place, ni les maisons qui bordent l'ex-nationale 7, dont l'ancien relais de poste. 

 

La mairie et les maisons qui bordent la rue principale (ex-nationale 7)
La mairie et les maisons qui bordent la rue principale (ex-nationale 7)
La mairie et les maisons qui bordent la rue principale (ex-nationale 7)
La mairie et les maisons qui bordent la rue principale (ex-nationale 7)
La mairie et les maisons qui bordent la rue principale (ex-nationale 7)

La mairie et les maisons qui bordent la rue principale (ex-nationale 7)

J'ai laissé mes pas me mener où bon leur semblait...et j'ai trouvé quelques maisons anciennes rénovées ou pas. 

Quelques maisons anciennes du village
Quelques maisons anciennes du village
Quelques maisons anciennes du village
Quelques maisons anciennes du village

Quelques maisons anciennes du village

Des traces du passé récent ou plus lointain...

Le village de Saint-Cannat (4) : là où vont mes pas / Balade dans les Bouches-du-Rhône
Le village de Saint-Cannat (4) : là où vont mes pas / Balade dans les Bouches-du-Rhône
Le village de Saint-Cannat (4) : là où vont mes pas / Balade dans les Bouches-du-Rhône
Le village de Saint-Cannat (4) : là où vont mes pas / Balade dans les Bouches-du-Rhône

Quelques vestiges rares de la vieille ville médiévale...

On voit tout de suite en se promenant dans les rues que le village est construit en cercle autour de l'église et de l'ancien château : les maisons ont été bâties contre les anciens remparts. 

Le boulevard qui encercle le village et une ancienne porte
Le boulevard qui encercle le village et une ancienne porte

Le boulevard qui encercle le village et une ancienne porte

J'aime aussi beaucoup le charme de l'ancienne cave vinicole. 

L'ancienne cave vinicole

L'ancienne cave vinicole

Et ces veilles portes...La seconde est celle de la poste. 

Portes anciennes
Portes anciennes

Portes anciennes

Tous ces détails forment un beau mélange à qui sait ouvrir les yeux...

Quelques détails dans le village
Quelques détails dans le village
Quelques détails dans le village
Quelques détails dans le village
Quelques détails dans le village

Quelques détails dans le village

Juste en s'éloignant un peu de la rue principale, on tombe sur des maisons plus récentes. 

Une des jolies maisons du village

Une des jolies maisons du village

Le village est très animé. Il y a souvent des foires, des marchés...Ici une foire à la brocante qui a attiré pas mal de touristes et d'habitants de la région. 

Foire à la brocante en juin
Foire à la brocante en juin

Foire à la brocante en juin

Et c'est avec ces deux charmants personnages, que je vous propose d'attendre la fin des vacances pour poursuivre notre visite, car il faudra bien que je vous fasse visiter...l'église. 

A bientôt pour la poursuite de la visite
A bientôt pour la poursuite de la visite

A bientôt pour la poursuite de la visite

Partager cet article

Repost0
20 juillet 2019 6 20 /07 /juillet /2019 05:18

 

En plus des lavoirs que je vous ai montrés dernièrement, le village de Saint-Cannat possède plus d'une dizaine de fontaines et je crois bien que je ne les ai pas toutes trouvées à ce jour.

 

La plus imposante, qui est située sur la place jouxtant la mairie d'aujourd'hui, est la fontaine seigneuriale Notre-Dame.

Je vous rappelle que la mairie est bâtie à l'emplacement exact où se trouvait le château de Saint-Cannat, fortement endommagé lors du séisme de 1909. Il était le domaine des Seigneurs, d'où le nom de cette fontaine qui se trouvait dans les jardins. 

Elle a été bâtie au XVIIe siècle, puis reconstruite au XIXe. Elle ressemble beaucoup aux fontaines aixoises, avec ses quatre canons et son obélisque. 

 

La fontaine seigneuriale Notre-Dame

La fontaine seigneuriale Notre-Dame

Détails de la fontaine seigneuriale
Détails de la fontaine seigneurialeDétails de la fontaine seigneuriale
Détails de la fontaine seigneuriale

Détails de la fontaine seigneuriale

Pas très loin de cette imposante fontaine, se trouve la petite fontaine du château. Cette fontaine qui date du XVIIIe siècle est aujourd'hui accolée à la statue du Bailli de Suffren vue dans mon premier article sur le village, ICI. 

La fontaine du Château (recto verso)La fontaine du Château (recto verso)
La fontaine du Château (recto verso)La fontaine du Château (recto verso)
La fontaine du Château (recto verso)La fontaine du Château (recto verso)

La fontaine du Château (recto verso)

La fontaine de l'amandier, appelée auparavant fontaine de l'ancien relais de poste, est située dans la rue principale et accolée comme son nom l'indique, à un ancien relais. 

La fontaine de l'amandier
La fontaine de l'amandier
La fontaine de l'amandier

La fontaine de l'amandier

La fontaine Paul Arquier a été bâtie en hommage à cet homme qui, au XIXe siècle, fut le bienfaiteur de l'Hospice et un passionné de la civilisation arabe. 

La fontaine est surmontée par son buste. 

La fontaine Paul Arquier
La fontaine Paul Arquier

La fontaine Paul Arquier

La fontaine des Barri, bâtie au XIXe siècle elle-aussi, est une des plus belles fontaines du village. De plus elle nous raconte son histoire...

En effet, il s'agit d'une fontaine-abreuvoir. Elle nous rappelle que de nombreux troupeaux parcouraient les collines et que le village était un haut-lieu de transhumance.

La fontaine de forme ovale était pour les hommes. L'autre en arrière-plan, était pour les chevaux et les ânes, et la plus basse servait d'abreuvoir aux moutons. 

J'y retournerai un jour, peut-être en hiver quand la lumière sera plus douce...pour la prendre plus en détails. 

La fontaine des Barri
La fontaine des Barri

La fontaine des Barri

La fontaine de la Place antique, située près de l'église, date du XVIIIe siècle. Elle est située à l'emplacement exact du château des évêques, aujourd'hui disparu. 

La fontaine de la Place antique
La fontaine de la Place antique
La fontaine de la Place antique

La fontaine de la Place antique

Quelques détails de la fontaine
Quelques détails de la fontaineQuelques détails de la fontaine

Quelques détails de la fontaine

La fontaine du Portalet date du XIXe siècle. Elle est située elle-aussi dans les ruelles du village. 

La fontaine du Portalet
La fontaine du Portalet
La fontaine du Portalet

La fontaine du Portalet

Enfin la plus ancienne est la fontaine de Boulègue. Elle daterait de l'époque médiévale. 

Je ne l'ai pas retrouvé la dernière fois que je suis allée dans le village, je n'ai donc à vous proposer qu'une photo prise avec mon téléphone portable, l'année dernière. 

La fontaine de Boulègue
La fontaine de Boulègue

La fontaine de Boulègue

Et c'est avec cette dernière fontaine dont j'ignore le nom, que je termine mon article du jour.

Comme vous le voyez je n'ai pas trouvé les dix fontaines du village, mais... presque !

Une fontaine au nom inconnu

Une fontaine au nom inconnu

Prochainement, nous ferons une courte balade dans les rues du village, enfin, comme d'habitude...si vous le voulez bien !

Partager cet article

Repost0
18 juillet 2019 4 18 /07 /juillet /2019 05:17
Le lavoir de la Seigneurie

Le lavoir de la Seigneurie

Comme beaucoup de villages de Provence, Saint-Cannat possède trois lavoirs qui ont été tous les trois rénovés récemment, et une dizaine de fontaines que je vous montrerai bientôt, car aujourd'hui nous allons découvrir seulement les lavoirs. 

 

Le lavoir de la Seigneurie

Le plus grand lavoir du village est situé au bord de la route de Salon-de-Provence, au cœur d'une terre agricole appelée, "la Seigneurie" parce que les Seigneurs y avaient autrefois leurs jardins. 

A l'origine, ce lavoir était une simple fontaine couverte (la "Font couverte" du jardin seigneurial). Il devient ensuite lavoir communal.

Il se compose de trois bassins qui ne communiquent pas entre eux. Il est fait mention sur une pancarte apposée au mur, qu'un d'entre eux était réservé au linge des malades ou en provenance de l’hospice proche. 

L'eau arrivait du village par un petit canal que vous voyez sur ma première photo. Les eaux usées se déversaient dans une rigole extérieure vers les champs en contrebas.

Ce lavoir a été rénové en 2002. Je n'en sais pas davantage sur son histoire. 

 

N'oubliez pas de cliquer sur une photo pour l'agrandir et les faire toutes défiler...

Le Lavoir de la Seigneurie
Le Lavoir de la SeigneurieLe Lavoir de la Seigneurie
Le Lavoir de la SeigneurieLe Lavoir de la Seigneurie
Le Lavoir de la SeigneurieLe Lavoir de la Seigneurie

Le Lavoir de la Seigneurie

Le Lavoir de Font Neuve a été bâti au XIXe siècle comme beaucoup de lavoirs provençaux. Il est situé sur la petite route d'Éguilles, lui aussi un peu en périphérie du village. 

La couverture qui datait de 1865 a été entièrement rénovée en 2011, et le lavoir en 2012. 

Ce lavoir est bien connu par les touristes et les habitants de la région car il se situe juste à côté d'un grand parking. Il ne peut donc passer inaperçu. Il se compose de deux bassins, bâtis sur le même principe que ceux du Lavoir la Seigneurie.

A noter qu'il est très rare en Provence que les barres d'égouttage ne soient plus présentes dans les lavoirs, comme c'est le cas dans les lavoirs du village. 

Le lavoir de Font Neuve
Le lavoir de Font Neuve Le lavoir de Font Neuve
Le lavoir de Font Neuve Le lavoir de Font Neuve

Le lavoir de Font Neuve

Enfin, le Petit lavoir ne comporte qu'un seul bassin. Il est situé au cœur du village dans une ruelle que j'ai toujours du mal à retrouver !

J'ai bien aimé les pancartes...

Le Petit Lavoir (photos effectuées avec mon téléphone portable)
Le Petit Lavoir (photos effectuées avec mon téléphone portable)Le Petit Lavoir (photos effectuées avec mon téléphone portable)

Le Petit Lavoir (photos effectuées avec mon téléphone portable)

Voilà, notre courte visite des lavoirs de Saint-Cannat, est terminée pour aujourd'hui. Si j'ai l'occasion de faire un jour une visite commentée du village, j'en apprendrais peut-être davantage sur leur histoire. 

Très bientôt, nous ferons le tour des fontaines, enfin, comme d'habitude...si vous le voulez bien !

Partager cet article

Repost0
16 juillet 2019 2 16 /07 /juillet /2019 05:17
La mairie actuelle du village de Saint-Cannat (13) édifié en 1930 et située à l'emplacement de l'ancien château

La mairie actuelle du village de Saint-Cannat (13) édifié en 1930 et située à l'emplacement de l'ancien château

Revenons un peu en Provence, pour visiter un petit village qui ne manque pas de charme.

Le village de Saint-Cannat, situé au pied de la chaîne de la Trévaresse où je vous ai souvent emmené promener, est coupé en deux par l'ex-nationale 7... mais ceux qui y vivent, ne voudraient le quitter pour rien au monde. 

A deux pas d'Aix-en-Provence et de Salon-de-Provence, il est chaque année traversé par de nombreux touristes qui ne pensent pas toujours à s'y arrêter. Dommage pour eux...

 

Le village n'est réellement connu que depuis le XIIe siècle, date à laquelle il apparaît dans les archives. Pourtant, les archéologues pensent qu'auparavant, un castrum a existé et que dès l'époque gallo-romaine, de nombreuses villas étaient dispersées dans la plaine, les denses forêts de la Trévaresse ayant été de hauts lieux druidiques, fréquentés par les habitants des villes environnantes. 

Selon la légende, quand l'évêque de Marseille vint à mourir, CANUS NATUS sembla tout désigné pour être son successeur. Une délégation vint donc lui offrir le Siège épiscopal qu'il déclina disant "qu'il n'y avait pas plus de raison pour lui de devenir Evêque de Marseille que sa vieille canne de roseau desséchée de reverdir !"… Mais la canne reverdit miraculeusement et CANUS NATUS prit donc le chemin du vieux port !

C'est Canus Natus, un ermite catholique romain, né au Ve siècle qui a donné son nom au village. Il est enterré au lieu-dit Le Sauzet. Il était né avec des cheveux déjà blancs d'où son nom, "canus natus" qui veut dire "né vieux" en latin. 

Il fut un des quatre évêques de Marseille a être reconnu Saint, et à faire l'objet d'un culte. Il donna aussi le nom de Saint-Cannat à une église de Marseille, construite en 1526. 

Le village de Saint-Cannat aurait pris naissance autour du Sauzet. 

 

Voici la petite chapelle Saint-Cannat, construite en 1657, qui fût dédiée au Saint, pour le remercier d'avoir protégé le village contre la peste en 1629. Elle a été miraculeusement épargnée par le séisme de 1909. 

On trouve la statue de Saint-Cannat dans le village mais je n'ai pas trouvé la rue où il avait son ermitage, lequel était situé près d'une source, précieuse à cette époque... 

 

La chapelle Saint-Cannat
La chapelle Saint-CannatLa chapelle Saint-Cannat

La chapelle Saint-Cannat

Le clocher de la petite chapelle Saint-Cannat

Le clocher de la petite chapelle Saint-Cannat

Au XIIIe siècle, les villageois se retournent contre l'archevêque et prêtent allégeance au Seigneur des Baux-de-Provence, puis aux Rois de Sicile. Trois ans après, le village est rendu à son évêque mais celui-ci l'échange avec la baronnie d'Aubagne dont le propriétaire était alors le Roi René, bien connu dans notre région. 

Le Roi René devient alors le premier seigneur non évêque du village, premier d'une  longue liste que je ne vous dresserai pas. Il possédait déjà de nombreuses villes dont Aix-en-Provence. Il a également laissé sa trace dans le village proche de Lambesc.  

 

Les Templiers pendant ce temps se sont établis dans la Commanderie de la Bargemone, aujourd'hui devenue une cave vinicole réputée.

La commanderie de la Bargemone (Photo internet)

La commanderie de la Bargemone (Photo internet)

Au XVIIIe siècle, un personnage célèbre dans la région, naît le 17 juillet 1729 au château. C'est Pierre André de Suffren. Il deviendra le Bailli de Suffren, personnage marquant du village. Un musée lui est dédié que je compte bien aller visiter un jour. J'aurais donc l'occasion de vous parler plus en détail de cet homme d'exception, aventurier, faisant partie des plus grands marins français et qui à sa manière, a révolutionné la Marine de guerre. 

 

Sa statue date de 1951 et trône à l'entrée du village...

 

La Statue du Bailli de Suffren (entrée de Saint-Cannat)
La Statue du Bailli de Suffren (entrée de Saint-Cannat)

La Statue du Bailli de Suffren (entrée de Saint-Cannat)

Enfin, comme je vous l'ai dit récemment, le village de Saint-Cannat fait partie des villages qui ont été détruits lors du tremblement de terre du 11 juin 1909. 

Vous pouvez donc vous référer à mes articles parus la semaine du 11 juin dernier, si vous désirez en savoir plus. 

 

Notre petite présentation du village est terminée pour aujourd'hui. Très bientôt je vous ferai faire un petit tour des lavoirs, cela nous rafraîchira un peu enfin, comme d'habitude...si vous le voulez bien ! 

Partager cet article

Repost0

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -