Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 avril 2017 5 21 /04 /avril /2017 06:15
L'arbre des secrets / Agnès de Lestrade et Mathilde Lebeau

 

Aujourd'hui je vous présente à nouveau un livre jeunesse ! Désolée pour ceux qui n'ont pas d'enfants, ni de petits-enfants...

Mais que voulez-vous, j'ai passé une partie des vacances à raconter des histoires à mes petits-enfants alors autant vous en parler tout de suite avant que je les oublie, vu que les livres sont repartis dans leurs valises, au milieu des autres souvenirs de vacances. 

Je vous parlerai plus tard des quelques lectures que j'ai pu faire et surtout des jolies balades printanières, puisque nous avons eu de la chance : le soleil était au rendez-vous !

Celui-ci est une histoire à la fois touchante et tout à fait adaptée à l'imaginaire des plus jeunes. 

 

Quand j'étais petit, il me consolait quand j'avais du chagrin. Quand j'ai dû partir loin, j'ai écrit mon nom sur son tronc. Et je lui ai promis qu'un jour on se reverrait.

 

Rami et Lara ont décidé d'aller construire une cabane.

Mais alors que Rami grimpe dans un arbre, ce dernier qui pourtant semblait tout à fait mort, se met à pousser, pousser, pousser toujours plus haut vers le ciel, entraînant avec lui le petit garçon en larmes, très loin au dessus du sol...

Et si l'arbre avait dans son coeur un si grand secret qu'il n'ait pas trouvé d'autre moyen pour en parler ?

Il faudra l'aide de tous les petits animaux de la forêt pour que Lara le découvre et puisse sauver ainsi son petit frère en le faisant redescendre sur terre. 

Pour une fois, je vous dévoile un peu de ce secret dans l'extrait ci-dessous...

 

Autrefois, cet arbre avait pour ami un petit garçon. Un jour, ce petit garçon a dû partir loin. L'arbre n'a pas supporté de perdre son ami.

 

Je vous ai déjà parlé de cette collection "Un Monde à Lire CP" qui s'adresse aux enfants qui commencent l'apprentissage de la lecture lorsque je vous ai présenté "La plante du bonheur" et "Kimamila le lutin". 

Ce livre est dans la même veine...

Et mon petit-fils me réclame les autres titres alors je n'ai pas fini de vous en parler ! Mais bon, on apprend à lire qu'une seule fois dans sa vie...

Partager cet article

Repost 0
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 07:11
Nathan 2015

Nathan 2015

Kimamila déteste les disputes !

 

Un jour Petitou le chien, qui n'a de petit que le nom, emmène chez ses amis, Manu et Alorie, un petit lutin trouvé dans la forêt et qui s'est perdu dans la neige : c'est Kimamila.

Que fait-il là et d'où vient-il ? Aucun des deux enfants ne se le demande, car ils sont bien trop occupés à se disputer tous les deux pour un oui ou pour un non, puis à montrer leur trouvaille à leurs petits camarades de classe.

Et si Kimamila avait une mission à accomplir ?

 

Un conte tout simple qui s'adresse aux enfants en cours d'apprentissage de la lecture. Bien sûr on y trouvera quelques répétitions salutaires pour l'apprenti lecteur et oh combien encourageante pour lui.

Les illustrations complètent très bien le texte et servent de support à la découverte de l'histoire.

Une série indispensable à avoir à la maison pour les 5-6 ans et faire le lien entre la Grande section de maternelle et l'année du CP.

L'histoire, bien sûr peut être lue à des enfants plus jeunes !

 

Comme ça doit être bon, un bisou, pense Kimamila.
Ça doit être sucré.
Ça doit descendre jusque dans le coeur.
Moi, personne ne me fait de bisous.

 

Je vous ai déjà parlé de cette collection "Un Monde à Lire CP" qui s'adresse aux enfants qui commencent l'apprentissage de la lecture lorsque je vous ai présenté "La plante du bonheur"

Ce livre est dans la même veine...

Partager cet article

Repost 0
3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 07:32
La plante du bonheur / René Gouichoux et Claire Frossard

 

Parce qu'il s'ennuie auprès de sa grand-mère, un jeune mulot part à la recherche de la plante du bonheur.

Peut-être se trouve-t-elle de l'autre côté de la rivière, ou dans cette vallée verdoyante, ou bien encore derrière cette colline ?

Guidé par les animaux rencontrés sur sa route, il n'hésitera pas à franchir la montagne pour trouver cette plante merveilleuse.

Mais, arrivé tout là-haut, la marmotte lui conseille de rentrer à la maison...

Un conte initiatique, empli de poésie, qui sera l'occasion de rêver à d'autres horizons. 

 

En rentrant, j'ai le temps de repenser aux paroles de Sage Marmotte.
- Raconte tes aventures et tu trouveras la plante, disait-elle.
Mais comment est-ce possible ?

La plante du bonheur / René Gouichoux et Claire Frossard

 

La collection "Un Monde à Lire CP" s'adresse aux enfants qui commencent l'apprentissage de la lecture. Chaque petit livre permet de découvrir un thème différent, permettant d'appréhender le monde, l'art ou la citoyenneté tout en respectant l'imaginaire de l'enfant. 

Le texte est imprimé en deux grosseurs correspondant à deux niveaux de lecture, ce qui permet à l'enfant débutant en lecture, de lire déjà des phrases tout seul et d'en être fier. 

La taille 1 propose les phrases les plus simples contenant un vocabulaire accessible aux plus jeunes. Elles sont repérées facilement grâce à une flèche rouge. 

La taille 2 permet de franchir une étape supplémentaire en lisant un texte plus long au vocabulaire plus riche et diversifié. C'est ce texte-là que vous pourrez lire aux enfants. 

A la fin du livre, un imagier permet d'enrichir le vocabulaire et d'élargir l'horizon des plus jeunes.

Une belle initiative pour les enfants de Grande section de maternelle qui déjà pourront déchiffrer quelques mots simples et pour l'apprentissage progressif de la lecture, l'année du CP.

Je trouve que c'est une collection qui fait bien le lien entre l'école et la maison.

A suivre donc... 

 

Partager cet article

Repost 0
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 07:36
Ecole des Loisirs /Lutin poche, 2016

Ecole des Loisirs /Lutin poche, 2016

Rafara, un conte populaire africain / Illustré par Anne-Catherine De Boel

 

Rafara vit en Afrique avec sa famille.

Un jour, alors qu'elle est partie cueillir des morelles dans les bois, ses deux soeurs aînées l'abandonnent. Rafara ne sait pas retrouver son chemin toute seule, et bientôt la nuit tombe.

La petite fille tremble de peur car elle sait que le monstre Trimobe n'est pas loin...

Il emporte la fillette dans sa demeure en lui promettant quelle sera sa petite fille chérie. Mais en fait, ce qu'il désire surtout, c'est la séquestrer pour pouvoir la nourrir pendant quelques jours... avant de la dévorer !

Un jour elle donne un peu de son riz à une petite souris... Celle-ci décide alors de l'aider à s'enfuir. Mais avant de partir, elle lui offre trois objets magiques : un bâton, une pierre et un oeuf.

Ils vont être bien utiles à Rafara pour empêcher le monstre, parti à sa poursuite, de la rattraper...et de n'en faire qu'une bouchée !

 

 

 

Rafara, un conte populaire africain / Illustré par Anne-Catherine De Boel

Une nuit, tandis que le monstre ronflait comme dix soufflets de forgeron, une petite souris se glissa sous l'oreiller de Rafara. "Rafara, Petite Mère", dit la souris, "j'ai faim...Donne-moi un peu de ton riz".
Rafara tendit aussitôt à la souris l'écuelle qui était sous son lit. "Merci" dit la souris.
"Puisque tu as bon coeur, je vais t'aider".

Rafara, un conte populaire africain / Illustré par Anne-Catherine De Boel

 

De nombreuses fiches pédagogiques, ça et là sur internet, montrent l'intérêt des professeurs des écoles pour ce joli conte, entièrement illustré aux couleurs de l'Afrique, qui fera voyager les jeunes enfants, tout en leur permettant de faire connaissance avec une autre culture.

Une belle façon d'ouvrir leur monde...

 

On raconte que Vovondréo, grand oiseau aux ailes puissantes passait par là et que Rafara l'appela : "Vovondréo, gentil oiseau, prends-moi sur ton dos et ramène-moi dans mon village. Je te promets en récompense des pierres de toutes les couleurs qui feront scintiller ton plumage".

Partager cet article

Repost 0
13 décembre 2016 2 13 /12 /décembre /2016 07:19
Les Editions de L'officine, 2016

Les Editions de L'officine, 2016

 

"Les premières aventures de Canélou" illustré par Christian Blanchard, nous racontaient en deux tomes parus en 2011 (tome 1) et 2012 (tome 2) les aventures d'un petit caniche pas comme les autres, sauvé d'une fourrière par une vieille dame, Mademoiselle Mathilde. Mais, dans ce tome, Canélou est kidnappé par de méchants personnages qui n'hésitent pas une seconde à demander une rançon...

Dans "Les nouvelles aventures de Canélou" déjà illustré par Pointilleuse, et paru en 2015, Canélou vivait encore de multiples aventures et nous révélait son intelligence hors norme. 

Vous serez soulagés de le retrouver en famille auprès de sa tendre maîtresse, pour ce dernier opus "Les dernières aventures de Canélou" qui vient de paraître... 

 

 

L'histoire

Mademoiselle Mathilde  vit à Paris avec Elise, dite Lisette, une petite fille que la DASS lui a confié et Manu, un jeune homme au grand coeur qui a eu des problèmes, mais est devenu un travailleur, sérieux et généreux qui s'assume. 

Un après-midi tranquille, Mathilde que les enfants appellent marraine, reçoit un mystérieux coup de fil. Son interlocutrice lui donne rendez-vous dans un café pas très loin de chez elle. C'est la maman d'Elise !

Mademoiselle Mathilde pense qu'elle veut lui enlever la petite fille. Mais elle découvre que sa maman veut tout simplement travailler chez elle et l'aider pour le ménage... 

Mathilde, peut-elle faire confiance à cette femme ancienne alcoolique qui, dans le passé, a volé, fait de la prison et  abandonné sa petite fille au soin de la DASS, parce qu'elle ne pouvait pas s'en occuper correctement ? 

Mademoiselle Mathilde a bon coeur et accepte de l'aider. 

 

Peu de temps après,alors que toute la famille est au cinéma, une bande de dangereux cambrioleurs tentent de s'introduire chez eux.

Heureusement, en l'absence de ses habitants, Canélou défend la maison, tous crocs et griffes dehors, et réussit à les faire fuir. Il a reconnu l'un d'entre eux ! 

Mais un doute subsiste...

Comment les cambrioleurs savaient-ils que toute la famille était sortie pour l'après-midi ? Tout accuse la maman d'Elise qui semble le comprendre et quitte subitement la maison...

Qui va jouer l'entremetteur à votre avis ?

En guise de conclusion à l'histoire, le lecteur retrouve la famille, dix ans plus tard, mais chut je ne vous dirai pas le dénouement de l'histoire !

 

 

Voilà une histoire toute simple qui plaira aux enfants à partir de 6 ans, si vous leur racontez l'histoire. Mais c'est un album à réserver aux plus de 8-9 ans pour une lecture en solitaire car le récit est assez difficile au niveau du texte mais aussi par rapport aux thèmes évoqués. 

Les prouesses de cet adorable petit chien "surdoué" ne manqueront pas de leur plaire. Les dialogues entre Mathilde et son chien qui se comprennent sans paroles, sont absolument savoureux.

L'histoire se comprend même si vous n'avez pas lu les tomes précédents (ce qui est mon cas). Cependant, il faudra donner quelques explications sur les précédents épisodes aux plus jeunes, ou des indices concernant les liens qui unissent les différents personnages. Il faudra aussi expliquer certains mots de vocabulaire que je trouve difficiles. Je vous conseille donc de lire l'histoire une fois jusqu'au bout avant de la raconter aux enfants ou de la leur donner à lire tout seul. 

L'histoire n'est pas facile à aborder mais elle est instructive en ce qui concerne la société d'aujourd'hui. Elle nous parle de différence, d'alcoolisme, de délinquance, du bien et du mal... Ce sont des thèmes peu exploités dans la littérature jeunesse. 

 

En découvrant cet album, je suis surtout tombée sous le charme des illustrations toute en délicatesse de Pointilleuse, l'illustratrice,  que j'ai découvert d'abord sur son blog, puis sur ce dernier album.  

Son trait fin et minutieux donne aux expressions du visage beaucoup de réalisme et permet aux émotions de passer en direct. Les mimiques des enfants sont rendus à merveille. La tristesse, la colère, la honte aussi. Les décors sont également très bien évoqués et je vous mets la page représentant la chambre d'Elise ci-dessous. Ainsi vous pourrez mieux vous faire une petite idée de l'ambiance...

 

La maman d'Elise (extrait du blog de Pointilleuse)

La maman d'Elise (extrait du blog de Pointilleuse)

 

Canélou, ce petit caniche espiègle et plein de ressources est dessiné de manière tellement vivante qu'on entend presque ses jappements de joies ou ses grognements de colère.

Grâce aux illustrations, son courage et sa bravoure ne pourront que vous toucher davantage. Et vous verrez que lui qui est si petit que l'on a envie de le protéger par moment, a un coeur grand comme ça...

Les illustrations toujours précises et la justesse du trait nous permettent de vivre les diverses situations comme si nous étions spectateurs de l'histoire. Vous ne pourrez qu'être conquis par l'intelligence de ce malicieux petit chien, et rire de ses frasques.

 

Canélou (extrait du blog de Pointilleuse) ceci n'est pas une planche du livre !

Canélou (extrait du blog de Pointilleuse) ceci n'est pas une planche du livre !

 

La douceur et la tendresse qui émanent des dessins de Pointilleuse, contrebalancent la dureté de certains passages et complètent le texte à merveille. Ce que l'enfant ne comprendra pas en lisant le texte est explicité dans les images.

Les images racontent une histoire à elles toutes seules et il n'y a pas besoin de mots pour que les émotions passent...L'enfant pourra donc revivre l'histoire en faisant une lecture parallèle par l'image, ce qui ne manquera pas d'aider le jeune lecteur débutant.

 

Pointilleuse est une belle découverte. Ne manquez pas d'aller visiter son univers délicieux, bourré de tendresse et de douceur (ça je l'ai déjà dit) mais jamais mièvre,  sur son blog...

Je suis sûre que vous serez sensibles, comme moi, pour ceux qui ne la connaissent pas encore, à son immense talent. 

 

Partager cet article

Repost 0
16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 06:55
Cette réédition est illustrée par Quentin Blake

Cette réédition est illustrée par Quentin Blake

 

Dans la vallée vivent trois fermiers qui ont bien réussi dans la vie, mais ne sont pas prêts à partager leurs biens. 

Il y a d'abord Boggis qui élève des poulets, puis Bunce qui préfère les canards et les oies, et enfin Bean qui élève des dindes dans son verger rempli de pommes...

 

Tous trois n'ont qu'une seule idée en tête, attraper Maître Renard qui vit dans le bois avec sa famille, quitte à défoncer la colline.

Son terrier est juste au pied du grand chêne, et tous les soirs, il attend que la nuit tombe pour venir se servir directement chez les fermiers et nourrir ainsi sa femme et ses petits renardeaux affamés.

Alors, mon amie, demanda Maître Renard, que voudras-tu pour dîner ?
- Eh bien, ce soir, ce sera du canard, répondit Dame Renard. Veux-tu bien nous rapporter deux canards dodus, un pour toi et moi, un pour les enfants ?
- Va pour des canards ! dit Maître Renard. Chez Bunce, c'est le mieux !

 

Mais Maître Renard est bien trop malin pour eux !

 

Pourtant, depuis la fusillade qui lui a fait perdre une partie de sa queue, Maître Renard et sa famille sont pris au piège : les trois fermiers ont décidé de monter la garde à l'entrée du terrier.

 

Pendant trois jours et trois nuits, cette petite attente continua.
"Combien de temps un renard peut-il tenir sans boire et sans manger ? demanda Boggis, le troisième jour.
-Plus très longtemps, maintenant, répondit Bean. La faim et la soif le feront bientôt sortir. C'est sûr."
Bean avait raison. Dans le tunnel, lentement mais sûrement, les renards mouraient de faim.

 

Alors au bout de trois jours et trois nuits, devant ses petits renardeaux affamés, Maître Renard a une idée ! Puisqu'il ne peut plus sortir du terrier pour nourrir ses petits et bien, il gagnera les fermes en creusant un gigantesque tunnel très profond... 

Au cours de son périple, il va rencontrer d'autres animaux, traqués et obligés de vivre sous terre comme lui, pour éviter les dangers de l'extérieur.

 

Pendant que tous s'organisent pour faire un merveilleux festin avec les victuailles volées chez les fermiers, les trois hommes attendent tranquillement au bord du trou, et je crois bien qu'ils y sont encore ! 

 

 

Un petit roman délicieux à lire dès 7-8 ans. Il est bien découpé en chapitres courts ce qui permet au jeune lecteur de découvrir la lecture-plaisir sans pour autant trop se fatiguer...car il fait tout de même une centaine de pages.

Je me rappelle l'avoir lu avec mon fils aîné dès le Ce1, en pratiquant la lecture d'un chapitre chacun...ce que nous faisions très souvent pour l'encourager. 

Il y a du suspense, de la tendresse, de l'humour bien sûr et cette histoire d'un renard, toujours aussi rusé, qui tient tête aux trois "méchants" fermiers pour nourrir sa famille, ravira les jeunes lecteurs. 

 

Le livre que je possède à la maison date de 1983. Il était illustré à l'époque par Jill Bennett.

En voici la couverture, empruntée sur le net. 

Couverture de l'édition de 1983/1986

Couverture de l'édition de 1983/1986

 

De ce roman de Roald Dahl a été tiré en 2010, un film dont voici l'affiche et la bande annonce en français.  

Fantastique Maître Renard / Roald Dahl

Fantastique Maître Renard

Partager cet article

Repost 0
15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 06:47
La girafe, le pélican et moi / Roald Dahl

 

Vous en avez assez de faire le ménage et surtout les vitres.

Et bien qu'est-ce que vous attendez pour appeler le "Gang des laveurs de carreaux". 

Comment, vous ne les connaissez pas ? Ils habitent pourtant tout près de chez Billy, dans la maison abandonnée, celle que justement Billy rêvait d'acheter un jour...

 

Et vous ne connaissez pas Billy non plus ! 

Alors c'est très simple, ouvrez ce petit livre et suivez-les dans leurs péripéties quotidiennes.

 

Et quand vous verrez qu'à eux trois (ou plutôt quatre), ils sont capables de laver les carreaux de six cent soixante-dix-sept fenêtres, toutes extrêmement sales, sur plusieurs étages et cela sans échelle, vous viendrez me remercier de vous les avoir fait rencontrer.

 

Vous ne me croyez pas ? Et bien vous n'avez qu'à aller demander au Duc de Hampshire.

Oui je sais, c'est un grognon...mais bon, il faudrait savoir ce que vous voulez !

 

Comme d'habitude, Roald Dahl nous offre-là une petit bijou de lecture, plein de fantaisie, d'humour et de tendresse. 

Les illustrations de Quentin Blake apportent encore une fois, une touche de couleur et de drôlerie.

 

Un vrai régal à raconter dès  5 ans et à lire tout seul dès 7 ans.

 

La girafe, le pélican et moi / Roald Dahl

Partager cet article

Repost 0
14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 06:56
Gallimard jeunesse / Folio cadet /Premiers romans /1992,2016

Gallimard jeunesse / Folio cadet /Premiers romans /1992,2016

 

Vous aimez les tortues et les histoires d'amour ? 

Alors cette histoire est faite pour vous...

 

Le vieux mais adorable M.Hoppy est amoureux de sa voisine du dessous, Mme Silver. Mais il est bien trop timide pour le lui avouer d'autant plus qu'elle n'a d'yeux que pour Alfred, son adorable tortue qu'elle élève sur le balcon. 

 

Un jour, désespérée qu'Alfred ne grossisse pas davantage, elle se confie à son gentil voisin.

 

M. Hoppy voit là, la chance de sa vie ! 

A l'aide d'une formule magique, il met en place tout un stratagème pour faire croire à Mme Silver que sa tortue grossit...

 

En fait je vous dévoile le secret...mais CHUT ! Ne le dites pas à vos enfants : il remplace chaque jour la tortue de Mme Silver, par une tortue un tout peu plus grosse !

 

Un amour de tortue / Roald Dahl

 

C'est une histoire pleine de malice. Les deux personnages, un papy et une mamie seuls, mais prêts à tomber amoureux, sont inoubliables et les enfants en apprendront davantage sur ce drôle de petit animal de compagnie. 

 

C'est plein de charme, d'humour et d'amour ! 

Inutile de vous dire que les enfants adorent...

 

Ce court roman est en plus facile à lire tout seul, dès 7 ans et au-delà.

 

Les illustrations de Quentin Blake sont comme d'habitude, très expressives et bourrées de tendresse. 

 

Un amour de tortue / Roald Dahl

 

En 2014, le roman a été adapté (pour les plus grands) en téléfilm avec dans les rôles principaux Judi Dench et Dustin Hoffman. Je n'ai jamais eu l'occasion de le voir...

Partager cet article

Repost 0
13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 07:00
Gallimard jeunesse / 1979, 1983,2016

Gallimard jeunesse / 1979, 1983,2016

Depuis toujours, je sais me servir du Doigt Magique.
Je ne peux pas vous dire comment j'y arrive, parce que je ne le sais pas moi-même. Mais cela arrive toujours quand je me mets en colère et que je vois rouge...
Et soudain, une sorte d'éclair jaillit en moi, un éclair rapide, quelque chose d'électrique.
Il jaillit et touche la personne qui m'a fait enrager.
Et après cela...il se passe des trucs.

Aujourd'hui est la date anniversaire de Roald Dahl dont je vous ai déjà parlé dernièrement. Il aurait cent ans

 

J'ai profité de la présence de mes petits-enfants à la maison ces jours-ci pour relire avec eux quelques-unes de ses oeuvres.

Ma petite fille, qui vient d'entrer au CE1, les a lu toute seule sans aucun problème et son petit frère les a écouté avec délice.

 

Je vous avais parlé en décembre dernier déjà de l'énorme crocodile que j'ai la chance de posséder en album.

Les autres titres que je possède à la maison, sont tous en poche, et les éditions datent des années 80-90.

 

Je commence aujourd'hui par "le doigt magique" où il est question d'un sujet d'actualité : la chasse.

J'ai trouvé en effet particulièrement déplacé que la chasse débute ce dimanche. Nous nous sommes réveillés au milieu des tirs incessants, alors qu'il est interdit de chasser dans les vignes qui entourent mon petit hameau.

J'ai la chance de vivre à la campagne, mais je vous certifie que cette chance se transforme en cauchemar, non seulement l'été quand il y a des risques d'incendie car au delà des vignes, il y a la forêt mais en plus au moment de l'ouverture de la chasse. J'ai déjà eu une chatte tuée par les chasseurs, et ma voisine a eu la sienne criblée de plomb dont certains n'ont jamais pu être retiré mais elle a été sauvée...

Bref après la canicule de cet été, et vu la chaleur qui se prolonge, les animaux souffrent. Il aurait été de bon ton de reculer la date de l'ouverture...

Evidemment ce n'est que mon avis !

 

Donc pour parler de ce sujet avec mes petits enfants, je leur ai raconté l'histoire de M. et Mme Cassard et de leurs enfants...

 

La narratrice, une petite fille de 8 ans, habite juste à côté de leur ferme et vient souvent jouer chez eux car un de leurs petits garçons, a le même âge qu'elle. 

Mais voilà, cette famille a un énorme défaut : c'est une famille de chasseurs !

 

Alors, un jour où elle se met en colère, les traitant de tous les noms, car ils ont tué des animaux dans les bois, elle fait quelque chose qu'elle s'était jurée de ne plus jamais faire : elle pointe le doigt vers eux !

 

Rien de bien grave me direz-vous ? Et bien vous vous trompez, car ce que je ne vous ai pas dit, c'est que son doigt est MAGIQUE...

 

Et que va-t-il arriver à M. et Mme Cassard et à leurs deux garçons, Bernard et Richard ? Et bien vous le verrez bien en lisant cette histoire.

 

Mais comme je suis dans un bon jour, je vous dirai juste que cela va les faire réfléchir et qu'ils n'auront plus jamais, mais alors JAMAIS, envie de prendre un fusil !

 

 

Paru pour la première fois en France en 1969, ce titre est moins connu car il vient à peine de faire l'objet de sa seconde réédition cette année.

 

Le sujet est traité avec beaucoup d'humanité et d'une façon très abordable pour de jeunes enfants.

Ils sont très sensibles à la morale de l'histoire.

 

C'est un petit livre qui permet de réfléchir aux conséquences de ses actes, qui invite à se projeter dans le ressenti des autres et à éprouver une certaine compassion pour eux. Et cela toujours avec beaucoup de poésie et d'humour

 

L'édition que je possède a été illustrée par Henri Galeron et traduite de l'anglais par Marie-Raymond Farré, deux auteurs très connus. 

Ce conte est dédié aux deux plus jeunes petites filles de l'auteur, Ophelia et Lucy.

A raconter dès 5 ans et à lire tout seul dès 6-7 ans !

 

Voilà l'édition que j'ai à la maison !

Voilà l'édition que j'ai à la maison !

Partager cet article

Repost 0
3 décembre 2015 4 03 /12 /décembre /2015 09:44
MacPat le chat chanteur / Julia Donaldson et Axel Scheffler

Collection Gallimard Folio Cadet / Premières Lectures.

Je lis tout seul niveau 2

Ancien titre (2009) = Paddy MacPat.

 

 

 

Paddy MacPat est le chat de Fred, un musicien ambulant. Il amuse beaucoup les gens car il accompagne son maître par un miaulement sonore et puissant qui ponctue, couplets et refrains...

Du coup, les gens n'hésitent pas à mettre quelques pièces dans le vieux chapeau à carreaux.

 

Un jour pendant le déjeuner de son maître, MacPat part faire un petit tour de ville et rencontre une jolie petite chatte aux yeux verts avec qui il passe du bon temps.

Pendant ce temps, son maître se fait voler son chapeau plein d'argent et part à la poursuite du voleur, mais badaboum, il s'étale en marchant sur son lacet défait et se casse la jambe.

Lorsque MacPat cherche à le retrouver, il n'y a personne sur la placette du square...MacPat est bien malheureux : le chanteur des rues a disparu ! Le chat croit qu'il a été abandonné...

 

Heureusement il va retrouver Socquette, la jolie petite chatte aux yeux verts qui va le recueillir dans sa maison. MacPat s'amuse comme un fou auprès de Socquette et de ses deux maîtresses, Nella et Isa...

 

Mais ce que MacPat ne sait pas, c'est que Fred est sorti de l'hôpital et le recherche : il ne joue plus à présent sur la petite place du square, devant le lion, car cet emplacement a été pris par un autre groupe de musicien pendant son absence.

 

Pendant ce temps, MacPat est très occupé, d'autant plus que Socquette vient de mettre au monde trois adorables petits chatons.

 

Mais Fred, son ami musicien lui manque et MacPat décide de partir à sa recherche pour le revoir...

 

 

C'est une histoire pleine de tendresse et de rebondissements, une histoire de séparation et de retrouvaille qui se termine bien, sur une note d'humour.

Cette fin plaît particulièrement aux enfants, car l'idée du petit chaton qui chante faux, mais prend la place de son père auprès de Fred, est très rassurante pour eux qui ont connu un peu d'inquiétude lors de la séparation des deux amis...

 

Qui sont les auteurs ?

 

Julia Donaldson est un auteur de livres pour la jeunesse et écrit ses livres en anglais.

Elle a grandi dans le nord de Londres au sein d'une grande famille où tout le monde aimait les livres et la lecture. Elle a commencé à écrire très jeune.

Après des études à l'université de Bristol, elle commence à écrire pour la télévision. Puis, elle écrit des chansons et des livres éducatifs.

Elle s'associe ensuite avec l'illustrateur Axel Scheffler en 1993, ce qui donne naissance à de nombreux succès tels que Gruffalo, par exemple.

Elle écrit aussi pour la BBC, le théâtre et l'industrie du disque, et organise, avec son mari, des ateliers de théâtre et de musique pour les enfants, à Glasgow où elle habite en famille.

Julia Donaldson a été décorée, par la Reine, de l'Ordre de l'Empire britannique.

Elle a également occupé, jusqu'en 2013, la fonction de "Children's Laureate", Ambassadrice du livre pour enfants.

Vous pouvez consulter sa bibliographie sur le site de RICOCHET.


 

Axel Scheffler est l'illustrateur du livre.

Il est né en 1957 à Hambourg (Allemagne). Arrivé en Angleterre en 1982 pour étudier à la "Academy of Art de Bath", il a été remarqué rapidement par des éditeurs britanniques et s'est installé à Londres.

Il a illustré plus de 150 ouvrages, traduits dans plus de 40 langues et célèbres dans le monde entier.

Axel Scheffler est l'illustrateur du fameux Gruffalo, vendu à plusieurs millions d'exemplaires.

En Allemagne comme dans les pays anglo-saxons, ses illustrations sont si connues qu'elles symbolisent à elles seules l'univers du livre pour enfants.

Il vit à Londres, avec sa compagne Clémentine, qui est française, et leur fille Adélie, trilingue et très douée en dessin. Sa vie quotidienne, lorsqu'elle avait environ trois ans, a inspiré la délicieuse série « Pip et Prune ».

[Source : site Gallimard jeunesse]

 

 

Anne Krief a traduit l'histoire. C'est une traductrice.

Elle a fait des études de langue et a commencé à traduire des livres pour adultes.

Puis elle s'est spécialisée dans la traduction de livres pour la jeunesse.

En 2003, elle a même écrit un album "Vivement ce soir !", paru chez Gallimard Jeunesse, à lire à partir de 5 ans.

Anne Krief vit à Cluny, en Bourgogne du Sud.

 

Partager cet article

Repost 0
16 novembre 2015 1 16 /11 /novembre /2015 09:45
La pêche à l'ours / Jean Leroy et Eric Gasté

 

Petit-aigle, le petit indien, adore pêcher. Il se rend donc au bord de la rivière.

Lorsqu'il voit un ours pêcher sans canne à pêche, il décide d'essayer aussi. Mais ce n'est pas si simple d'attraper un poisson avec les mains... le poisson glisse et retombe dans l'eau !

Au troisième essai, Petit-aigle réussit à attraper un gros poisson.

Il est fier de lui et court rejoindre son père.

 

Mais l'ours est jaloux et compte bien faire de ce poisson, son dîner...

 

 

 

Humour et plaisir sont là !

Une lecture facile pour les petits apprentis lecteurs :)

 

***********************************************************

 

La collection Milan poche Poussin s'adresse aux enfants de 6 ans qui commencent à lire.

 

Bien sûr vous pouvez raconter les histoires aux plus petits...qui auront ensuite le plaisir de les lire tout seul en rentrant au CP.

 

Pour la présentation de la collection voir ma chronique sur "Gare au loup !"

 

Qui est l'auteur ?

 

Jean Leroy est un auteur de littérature jeunesse.

Il publie son premier livre en 1997 mais il ne commencera à publier régulièrement qu'en 2007. Il travaille comme instituteur jusqu'en 2010, date à laquelle il se consacre entièrement à l'écriture.

 

Il commence à travailler d'abord tout seul et écrit des romans, puis il s'associe avec Matthieu Maudet, vers 2005.

 

Il est l'auteur de superbes albums jeunesse, comme par exemple :

- Super Loup va à l'école (Frimousse, 2015) à partir de 4 ans.

- Le pirate et le roi (Ecole des Loisirs, 2015) à partir de 5 ans.

- Deux manchots sur un glaçon (Kaléidoscope, 2015) à partir de 3 ans.

- Capitaine Ours blanc (Kaléidoscope, 2015) à partir de 3 ans.

 

et de petits romans faciles à lire, comme par exemple :

- Super JC (Ecole des Loisirs / collection Mouche, 2015)

- Quand les poules auront des dents (Milan Poche Benjamin, 2015)

 

Retrouvez sa bibliographie complète sur son blog ICI.

Il travaille avec différentes maisons d'édition comme Bayard Presse, Milan, l'École des Loisirs, Casterman...

 

 

 

Qui est l'illustrateur ?

 

Eric Gasté est né à Angers en 1969. Il a suivi la formation de l'école d'arts appliqués Estienne (à Paris).

Il travaille ensuite comme directeur artistique pour Bayard Presse et en particulier pour les revues "J'aime lire", "Astrapi", "Youpi", "Babar".

Actuellement il habite à Toulouse.

Il illustre des ouvrages pour les plus jeunes, chez de nombreux éditeurs comme Milan jeunesse, Actes Sud jeunesse, Bayard, Nathan, Flammarion ou Epigones... et travaille avec différents auteurs pour la jeunesse.

 

Pour en savoir plus, il suffit de visiter son blog ICI.

 

 

Partager cet article

Repost 0
9 novembre 2015 1 09 /11 /novembre /2015 09:46
Gare au loup ! Christophe Loupy et Baptiste Amsallem

L'histoire

 

Alice va voir sa grand-mère...

Dans son panier, sa mère a placé une galette et un petit pot de... chocolat !

Sa mère lui interdit de passer par la forêt, c'est trop dangereux : il y a le loup.  Elle lui conseille de prendre plutôt le chemin des vaches, qui est plus court et traverse les prés.

Mais Alice n’a pas peur du loup…alors forcément, elle désobéit !
 

Ça vous rappelle quelque chose ? Non ?!

 

Surprises et rires sont au rendez-vous de cette petite histoire qui fait écho à un conte bien connu des enfants.

 

Ma petite fille adore et son petit frère qui n'a que 4 ans et ne manque déjà pas d'humour, écoute bouche bée sa soeur lui lire (déjà) l'histoire toute seule...

Un bon moment de complicité.

 

 

Présentation de la collection...

 

Ce petit album format poche est édité chez Milan Poche Poussin / Série Quelle aventure  car lire tout seul,   c'est en effet une véritable aventure...

 

Tous les petits livres de cette collection s'adressent aux enfants qui  viennent d'entrer au CP.

 

Le livre est composé de deux parties :

- Dans la première, il y a des jeux pour s'entraîner à la lecture, retrouver certains sons, faire connaissance avec les personnages ou certains éléments concrets de l'histoire (les lieux, les objets...).

- Dans la deuxième partie, l'histoire proprement dite est écrite en gros caractères, faciles à déchiffrer.

 

Certains mots sont surlignés car ils sont expliqués à la fin du livre sur un petit rabat de la couverture.

 

Les illustrations très colorées et pleines d'humour, soutiennent la compréhension du texte.

 

Enfin l'histoire se termine par une comptine reprenant les mots et personnages de l'histoire, à chanter sur l'air d'une comptine déjà connue par l'enfant.

 

Pour voir les autres titres de la collection, cliquer ICI

Qui est l'auteur ?

 

Christophe Loupy est né en 1962. Il devenu auteur parce qu'il était bon en français !

Tout du moins c'est ce qu'il raconte aux enfants...

 

Il habite à Olivet (dans le 45) où il est instituteur en maternelle. Sa grande passion est, vous l'aurez deviné de raconter des histoires aux enfants...

 

Il a commencé à publier des BD dans le magazine Spirou, puis des albums jeunesse. Mais il aime écrire pour tous les âges, de la petite enfance à l'adolescence.

Il coécrit également des scénarios de film ou d'animation, notamment en anglais, avec l'américaine Chris Baker.

 

Il a publié plusieurs titres pour les plus petits chez Milan jeunesse :

- les albums "Dans la cour de l'école"  et "Où est mon ours ?"

- "Après la récré", son dernier album est sorti en août 2015.

Chez  Milan Poche "Vive les bêtises" par exemple.

Aux Éditions Belin  "La Petite Boule blanche" par exemple.

 

Pour les plus grands, il écrit le plus souvent sous le pseudo de Metantropo.

Sous ce nom il a écrit par exemple :

- Wallis B., 14 ans, sauveur du monde (Milan 2013)

- Un fantôme pas comme les autres (Océan éditions 2012)

- Piège à Venise (Pocket jeunesse 2002)

- Mon cheval, ma liberté (Flammarion 2002)

- Le cavalier d'Olympie (Flammarion 2002)

 

 

 

Qui est l'illustrateur ?

 

Baptiste Amsallem est né à Paris en 1986. Après son baccalauréat, il apprend le dessin à l'atelier API.

En 2009, il décide de travailler dans le monde du livre jeunesse et rejoint la capitale où il habite toujours aujourd'hui. Ce qu'il aime surtout dessiner, ce sont les animaux et les personnages.

Durant son temps libre il joue de la guitare et de l'ukélélé...

 

Il a illustré de nombreux livres pour enfants dont :

- Dino et Pablo (Bang Ediciones) en 2010.

- Les aventures de Monsieur Lapin, aux éditions Des ronds dans l'O.

Il travaille avec plusieurs maisons d'éditions pour la jeunesse.

 

Vous pouvez visiter son "book" ICI.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'es le printemps maintenant !

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -