Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 septembre 2019 3 11 /09 /septembre /2019 05:21
Le Pont Eiffel de Monistrol-d'Allier (vu du chemin de randonnée vers Praclaux)

Le Pont Eiffel de Monistrol-d'Allier (vu du chemin de randonnée vers Praclaux)

Un peu d'histoire...

 

L'Allier a toujours été une rivière tumultueuse.

Plusieurs passages à gué ou des ponts ou passerelles provisoires existaient déjà au Moyen Âge, le long des gorges du Haut-Allier : les nombreuses églises et autres lieux de culte qui jalonnent la route empruntée par les pèlerins de la Via Podensis l'attestent. S'ils passaient dans la région, c'est qu'ils avaient trouvé un moyen de franchir la rivière !

Les historiens ne sont pas toujours d'accord sur le nombre ou l'emplacement de ces passages, qui permettaient moyennant finance, de traverser la rivière, et qui étaient régulièrement emportés par les crues.

Ce qui est sûr, c'est qu'au niveau du village de Monistrol-d'Allier, lieu de traversée des pèlerins, il en existait forcément un. 

 

D'autres chercheurs pensent même que les Romains passaient déjà d'une rive à l'autre de l'Allier par le village et avaient donc construits des ponts...mais rien n'est moins sûr vue la configuration des lieux, la profondeur des gorges à cet endroit, et le manque de vestiges allant dans ce sens ! 

Monistrol ne serait donc pas le fameux "condate" tant recherché dans la région, et dont personne n'est sûr de l'emplacement... 

 

Le premier texte mentionnant l'existence d'un pont à Monistrol-d'Allier date de 1467. Il cite ensuite la présence d'un bac en 1589. Le pont avait-il été détruit par une des crues dévastatrices de la rivière ? Rien ne l'indique mais tout le laisse supposer...

En 1715, Jean-Pierre de Lombard à qui appartenait ce bac, le confie à Etienne Coudeyre, moyennant loyer. Ce dernier connaîtra une fin tragique puisqu'il périra noyé en 1756  avec son fils, lors d'une traversée. 

On sait que ce bac fonctionna jusqu'en 1830. Il était bien entendu payant pour les usagers sauf quelques exceptions : les soldats, les fonctionnaires, les fidèles se rendant à la messe de l'autre côté de la rivière et bien entendu les gens d'église.

Il sera remplacé par un pont suspendu "en fil de fer" en 1835. Sa concession sera cédée à un particulier pour 97 ans. Ce premier pont qui mesurait 55 mètres de long pour 4.50 m de largeur, se situait au même niveau que le pont actuel mais a été endommagé plusieurs fois par les crues.

Celle de septembre 1866 a eu raison de lui (lire l'extrait ci-dessous si vous désirez en savoir davantage)...mais le pont sera reconstruit. Nos ancêtres étaient pugnaces ! 

 

Extrait des journaux d’époque :

Le journal « La Haute-Loire » du 27 septembre 1866 écrit :

Bulletin lugubre d’un cataclysme sans précédent dans la Haute-Loire, au dire de nos riverains les plus âgés. La grande inondation de 1846 de néfaste mémoire, est elle-même de beaucoup distancée par l’effroyable tempête du 24 septembre.

Les renseignements qui nous parviennent expliquent jusqu’à un certain point la catastrophe. En effet, pendant que sans répit, l’ouragan grondait 48h durant sur les basses terres, les plateaux élevés et dénudés qui, à tous les aspects, nous enserrent comme dans une ceinture granitique, voyaient les éléments se déchaîner sur leur cime avec la même persistance et la même fureur.

Or, pour quiconque jette un regard sur la carte de la contrée, sur ces nombreux cours d’eau, il est facile de se rendre compte des conséquences que devrait inévitablement entraîner une pluie aussi torrentielle que générale dans la région.

Les pertes sont incalculables et la désolation universelle. Aussi, n’est-ce pas sans un profond sentiment de tristesse que nous abordons la funèbre nomenclature des pertes causées à nos populations par le redoutable fléau.

 

Le pont suspendu de Monistrol-d’Allier n’existe plus. Dans cette commune (rive gauche), les flots de l’Allier ont balayé 3 cambuses, dont 2 avec leurs meubles et ustensiles, ainsi qu’un bureau de la compagnie des chemins de fer. Éboulement de plusieurs têtes de tunnels et d’un mur de soutènement de 4,5m de haut sur une longueur de 20m. L’entreprise Gaillard a vu ses remblais entraînés sur un parcours d’environ 2 km. Sur certains points, les eaux ont creusé des fossés de 2m de profondeur.

Que penser des malheurs survenus en amont de Monistrol-d’Allier, alors que, dans la journée du 24, les habitants de cette commune ont vu distinctement passer, roulés par vagues, une vache encore attachée à sa mangeoire, un cheval, et des meubles en grand nombre ?"

 

Extrait : Déroulement de la crue de l'Allier du 24 septembre 1866 (cliquer sur le lien pour découvrir le site)

La maison du gardien de l'époque existe toujours rive gauche à côté du pont actuel comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous.

En 1877, ce pont est finalement racheté par le département qui assure sa gratuité mais constate sa dangerosité.

Le Conseil général fait alors appel à la société Eiffel pour construire un ouvrage métallique avec "tablier sur voûte de brique et chaussée empierrée".

 

Le Pont Eiffel  (photo du net)

Le Pont Eiffel (photo du net)

Le pont Eiffel à treillis métallique est finalement réalisé en 1887-1888, soit juste après le Viaduc de Garabit et l'ossature de la Statue de la Liberté à New York mais juste avant la tour Eiffel, ce dont les habitants de la région ne sont pas peu fiers ! 

C'est un chantier gigantesque pour l'époque : des centaines d'ouvriers viennent travailler sur place, et la toute nouvelle ligne de chemin de fer permet le transport des matériaux, impossible autrement dans cette zone montagneuse aux hivers rudes, encore considérée comme dangereuse et très isolée. 

Le Pont Eiffel aujourd'hui (on aperçoit très bien la maison du gardien sur les deux dernière photos)Le Pont Eiffel aujourd'hui (on aperçoit très bien la maison du gardien sur les deux dernière photos)
Le Pont Eiffel aujourd'hui (on aperçoit très bien la maison du gardien sur les deux dernière photos)
Le Pont Eiffel aujourd'hui (on aperçoit très bien la maison du gardien sur les deux dernière photos)Le Pont Eiffel aujourd'hui (on aperçoit très bien la maison du gardien sur les deux dernière photos)

Le Pont Eiffel aujourd'hui (on aperçoit très bien la maison du gardien sur les deux dernière photos)

Le pont mesure 55 mètres de longueur. Il a été doublé d'une passerelle piétonne en 1933, puis rénové en 2000. Il a supporté un passage moyen journalier de 346 voitures et 52 poids lourds de moins de 12 tonnes, dans les années 60. Après avoir été renforcé, à la fin des années 60, il est maintenant réservé aux seuls usagers du village.

En été, il permet aux vacanciers et riverains, de s'amuser un peu au-dessus des eaux. 

Saut pendulaire du haut du Pont Eiffel (13 juillet 2019)
Saut pendulaire du haut du Pont Eiffel (13 juillet 2019)

Saut pendulaire du haut du Pont Eiffel (13 juillet 2019)

Depuis 1998,  un viaduc métallique permet le franchissement de la rivière par n'importe quel véhicule circulant sur la route départementale 589, aujourd'hui élargie et accessible même aux convois exceptionnels, ce qui ne pourrait être le cas sur le pont Eiffel.

 

A bientôt pour d'autres découvertes du village, enfin, comme d'habitude...si vous le voulez bien ! 

Partager cet article

Repost0
11 avril 2019 4 11 /04 /avril /2019 05:29
Le Pont de la Meirette (Lourmarin_84)

Le Pont de la Meirette (Lourmarin_84)

Sur la commune de Lourmarin, dont je vous ai déjà parlé sur ce blog, se trouve un pont à coquille appelé le Pont de la Meirette. Le pont est inscrit sur la liste des Monuments Historiques depuis 1988. 

 

Il a été construit en 1606 pour enjamber le lit de l'Aiguebrun, une des rivières du Vaucluse dont je vous ai déjà parlé. C'est la commune elle-même qui a financé sa construction pour remplacer un pont plus ancien. 

A l'époque, le chemin rural qui permettait de joindre le village de Lourmarin à Bonnieux passait sur le pont. Aujourd'hui, la route franchit la combe de l'autre côté de la rivière.

Je vous rappelle que la combe dite "de Lourmarin" a été creusée par l'Aiguebrun et permet de traverser le Luberon qui ainsi se divise en deux parties : le "grand Luberon" et le "petit Luberon" où se trouve la forêt des Cèdres. 

 

Le pont malheureusement, est situé dans une propriété privée clôturée, ce qui ne permet pas de descendre au bord de la rivière pour le photographier. Il y a paraît-il une inscription portant le nom des maçons que, bien entendu, je ne pourrais pas vous montrer. 

 

Mes photos ont presque toutes été prises du bord de la route.  La coquille est située à gauche de l'arche du pont. 

Le pont à coquille de Lourmarin
Le pont à coquille de LourmarinLe pont à coquille de Lourmarin

Le pont à coquille de Lourmarin

L'idéal pour aller le contempler est de le faire en hiver, car dès la belle saison, ce pont disparaît totalement à la vue derrière le couvert végétal, ce qui explique que la plupart des touristes passent à côté sans le voir,surtout en conduisant.

 

Plus loin dans la combe, sur la commune de Bonnieux, il existe un autre pont à coquille, davantage connu car sur un chemin balisé. Construit vraisemblablement à la même époque, et par les mêmes maçons, il est cependant différent car la coquille se situe à droite de l'arche, quand on regarde le pont, côté aval. Nous y retournerons un jour pour que je puisse refaire des photos, et vous le montrer sur le blog...

 

Pourquoi cette coquille a-t-elle été construite en même temps que le pont ? Le mystère reste entier !

Au niveau du bâti, elle pourrait jouer le rôle de contrebutement et compenserait alors la pression de l'arche en la consolidant.  

Il est possible aussi que la coquille protège tout simplement le pont de l'érosion du cours d'eau, car l'Aiguebrun, comme la plupart des rivières du sud, a des crues spectaculaires...

 

Lors de notre balade, nous avons pu observer les grimpeurs sur les falaises de la combe : ils sont juste de l'autre côté de la route et doivent avoir de là-haut une vue sur le pont remarquable en toutes saisons ! 

Les grimpeurs et la falaise
Les grimpeurs et la falaise
Les grimpeurs et la falaise

Les grimpeurs et la falaise

A bientôt pour d'autres balades...

A bientôt sur les routes de Provence ou d'ailleurs...

A bientôt sur les routes de Provence ou d'ailleurs...

Partager cet article

Repost0
4 avril 2019 4 04 /04 /avril /2019 05:23
Le Pont Julien de Bonnieux (vu côté amont)

Le Pont Julien de Bonnieux (vu côté amont)

Revenons encore un peu en Provence et en particulier dans le Vaucluse, sur la commune de Bonnieux où, les belles journées de ces derniers-temps ainsi que les jours qui grandissent, nous ont permis de retourner.

Aujourd'hui, je vais vous montrer un pont romain, datant de l'an 3 avant J.-C. Inutile de vous dire qu'il est classé Monument Historique depuis le 18 avril 1914. 

Il a été  construit sur ordre de Jules César, sur la voie Domitienne (la Via Domitia), une voie qui venait de Narbonne, qui passait par la ville de Cavaillon, puis gagnait les Alpes, avant de rejoindre Turin. 

C'est la ville d'Apt toute proche, qui lui a donné son nom (Apt se nommait alors Apta Julia). 

 

Ce pont a été construit sur une rivière appelée le Calavon dont je vous montrerai bientôt les berges...

C'est un pont dit "en grand appareil".

Il mesure 80 mètres de long et 6 mètres de large, pour une portée de 46 mètres. La chaussée fait 4.25 mètres et passe à 11.50 mètres au-dessus du lit de la rivière. Il est étonnant qu'il ne possède pas de parapet. Sans doute les pierres formant le parapet d'origine, ont été récupérées pour d'autres constructions durant le Moyen Âge... 

 

Il est composé de trois arches en plein cintre. 

L'arche centrale est la plus élevée et la plus large, les deux arches latérales étant plus petites et moins hautes...

Les trois arches du pont Julien (côté aval)

Les trois arches du pont Julien (côté aval)

L'arche centrale (côté aval)

L'arche centrale (côté aval)

Les deux arches latérales gauche et droite (côté aval)
Les deux arches latérales gauche et droite (côté aval)

Les deux arches latérales gauche et droite (côté aval)

Le pont a été bâti en molasse, une pierre calcaire riche en débris de coquillages, dont les carrières se trouvent dans le Luberon. Nos ancêtres n'allaient pas bien loin pour trouver de la matière première !

Ces pierres sont de taille imposante. 

Par contre, les contreforts et les accès, modifiés dans une période plus récente, sont construits en pierres de taille petites et régulières. 

Les accès (côté aval)
Les accès (côté aval)

Les accès (côté aval)

Les piles du pont mesurent 3.90 mètres en amont, et 3.70  mètres, en aval. 

Je me suis souvent demandée pourquoi les romains avaient prévus ces grandes ouvertures cintrées, de 3.40 mètres, sur les piles du pont.  Jusqu'au jour où nous avons vu le Calavon en crue !

Ces ouvertures s'appellent des dégueuloirs et permettent aux eaux en furie de se déverser sans trop appuyer sur les piles du pont, ainsi, le pont n'est pas emporté par la crue. 

Un des dégueuloirs

Un des dégueuloirs

On remarque aussi à l'intérieur des voûtes des trous de belles dimensions dont on ne connait pas réellement l'origine. 

La première hypothèse est que dans les trous se trouvaient des crampons de bronze, inclus dans le bâti qui servaient à consolider le pont, puis ont été enlevés.

La seconde prétend que ces trous ont servi à tenir un barrage provisoire, qui permettait de récupérer l'eau via un canal.

Une des piles du pont

Une des piles du pont

 

Rénové en 1789, puis à nouveau à la fin du XXe siècle, le Pont Julien a servi pendant près de 2000 ans.

Il n'est plus aujourd'hui autorisé à la circulation depuis 2005 environ, date à laquelle le pont neuf (que je trouve particulièrement moche à côté) a été construit pour dévier la route venant de Bonnieux. 

Bon d'accord, je ne suis pas objective sur ce coup-là, car j'aimais bien y passer, et j'ai des souvenirs d'épopées en 2 CV durant  les weekend de ma jeunesse, pour aller voir nos amis vauclusiens.

Deux véhicules ne pouvaient pas s'y croiser et il fallait ralentir pour le franchir, ce qui n'allait ni avec la circulation, ni avec le monde moderne, ni avec le tourisme...

 

Le Pont Julien est donc aujourd'hui seulement emprunté par les piétons ou les vélos. Seule la voie verte qui part de Cavaillon, passe par Apt, et à terme arrivera jusqu'à Volx, dans le département des Alpes-de-Haute-Provence, le franchit...

La voie verte ou véloroute

La voie verte ou véloroute

Le Pont Julien compte parmi les ponts routiers romains les mieux conservés de France, et fait partie des édifices provençaux parmi les plus prestigieux.

 

Voilà notre visite est terminée pour aujourd'hui ! J'espère qu'elle vous a plu...

Très bientôt, je vous montrerai plus en détails,  les berges du Calavon, enfin, comme habitude...si vous le voulez bien, mais en, en attendant, en voici ci-dessous un petit avant-goût de chaque côté du pont. 

Le Calavon en amont et en aval du Pont Julien
Le Calavon en amont et en aval du Pont Julien

Le Calavon en amont et en aval du Pont Julien

Partager cet article

Repost0
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 07:13

 

Je vous ai parlé récemment du Canal de Marseille au bord duquel je me promène souvent. 

Sur un des tronçons de ce canal, se trouve un pont Eiffel sur lequel passait une voie ferrée, vestige de l'ancienne ligne de chemin de fer Salon-de-Provence / La Calade. C'est un témoignage de l'activité passée qui fait maintenant partie du petit patrimoine de la région.

 

A-t-il été réellement construit par l'homme célèbre ou bien est-ce parce qu'il utilise sa technique qu'il est nommé ainsi. Je ne pourrai vous donner de réponse précise...

Inaugurée en 1903, la ligne était utilisée aussi bien par les voyageurs que pour les marchandises. 

 

Le pont Eiffel
Le pont EiffelLe pont Eiffel
Le pont EiffelLe pont Eiffel

Le pont Eiffel

 

Quelques photos vues de près, montrent la technique d'assemblage utilisée...

Une belle construction métallique...
Une belle construction métallique...Une belle construction métallique...
Une belle construction métallique...Une belle construction métallique...
Une belle construction métallique...Une belle construction métallique...

Une belle construction métallique...

 

Voilà aussi pour ceux qui n'ont pas le vertige, une vue imprenable du haut du pont Eiffel.

On voit bien que les rails ont été démontés...

Les rails ont été enlevés...
Les rails ont été enlevés...

Les rails ont été enlevés...

 

Pour vous faire une idée de l'environnement, nous terminerons par cette photo ancienne du pont, avec à droite une vue dégagée sur le Château de Bidaine dont je vous ai déjà parlé également sur le blog.

Il n'y avait pas beaucoup de végétation alentour, à l'époque où la voie ferrée était encore utilisée...

Le pont Eiffel dans le quartier de Bidaine

Le pont Eiffel dans le quartier de Bidaine

 

La gare du village est devenue aujourd'hui un restaurant de bord de route...

Elle avait été construite en 1903. Puis pendant la guerre, elle a été totalement rasée suite à un bombardement des alliés, visant à détruire un train de munitions allemands, stationné en gare.

Elle sera ensuite reconstruite et la ligne continuera à être utilisée jusqu'en 1954, date à laquelle les rails ont peu à peu été récupérés et les gares, vendues à des particuliers.

 

L'ancienne gare du village

L'ancienne gare du village

Partager cet article

Repost0

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'hiver est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -