Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 avril 2020 6 11 /04 /avril /2020 05:24
La couve crestoise

La couve crestoise

Restons encore un peu en Provence aujourd'hui, mais migrons un peu vers le "nord", jusque dans la vallée de la Drôme pour découvrir une recette familiale de Pâques, la couve crestoise.

Comme son nom l'indique, cette recette est typique de la région de Crest, dans la Drôme.

 

Le gâteau symbolise un nid de poules...

Normalement, j'aurais dû prévoir davantage de pâte pour réaliser la décoration sur le dessus. En principe, il faut façonner avec la pâte, des œufs plus gros que les miens et aussi une poule... mais cela ne vous étonnera pas si je vous dis que j'économise les ingrédients au maximum en ce moment, pour sortir le moins souvent possible. Alors cette année, je ne l'ai pas fait. 

 

Ce dessert qui date du XVIIIe siècle, se confectionnait pour Pâques dans  la plupart des familles.

Peu à peu, il a été remplacé par le Suisse dont je vous ai déjà parlé ici sur le blog.

 

Mais revenons à notre "couve" crestoise.

Les ingrédients (à doubler pour les grandes familles...):

300 g de farine

1 œuf

80 g de sucre fin

90 g de beurre à température ambiante

50 g d'écorces d'oranges confites hachées finement (ou le zeste râpé d'une orange)

1 cuillère à soupe d'eau de fleur d'oranger ou 1càc d'arôme orange pour pâtisserie

1 peu de confiture d'orange amère (facultatif)

La réalisation

- Dans un saladier ou un robot, battre le sucre et le beurre pour bien les émulsionner ensemble.

- Ajouter l’œuf, la farine, les écorces d'orange, le parfum et bien mélanger.

- La pâte doit être bien homogène !

 

Là, vous pouvez procéder de deux façons :

- Partager la pâte en trois parts inégales (2 égales +1).

- Avec les deux parts égales façonner deux disques de même diamètre.

- Placer le premier au fond de votre moule. Perso j'ai pris un plat en terre car je n'avais que ça à la bonne taille.

- Étaler la confiture d'orange.

Etaler la confiture d'oranges amères

Etaler la confiture d'oranges amères

- Recouvrir avec le second disque et bien souder les bords...en les roulant pour symboliser sommairement le bord d'un nid. 

- Entailler les bords avec le couteau pour faire plus joli.

- Avec la troisième part plus petite, former de petits oeufs que vous mettrez sur la pâte pour décorer. 

- Laisser reposer au frais une nuit...

Laisser reposer une nuit au frais

Laisser reposer une nuit au frais

Le lendemain...

- Étaler du lait sucré pour obtenir une jolie couleur dorée à la cuisson (ou un jaune d’œuf si vous n'en manquez pas et que vous avez des poules...)

- Cuire à 200 ° pendant 25 minutes environ pas plus pour que la couve reste moelleuse. 

 

Dans une autre version simplifiée, vous pouvez ne former qu'un seul disque de pâte sans confiture donc, que vous décorerez à l'envie et ferez cuire de la même manière après une nuit de repos... 

 

Et voilà le résultat !

Prêt à déguster !

Prêt à déguster !

Comme vous le voyez, c'est un gâteau sablé tout simple, sans fioriture, confectionné sans aucune levure. Il se conserve très bien et peut donc être réalisé à l'avance. 

 

Il se déguste en fin de repas, au moment du café, avec un verre de clairette de Die. On peut aussi le servir avec une boule de glace ou une salade de fruits, et quelques chocolats maison, comme ceux-ci par exemple faits cette année avec les moyens du bord, et pourquoi pas quelques brownies même s'ils n'ont rien de provençal (ma recette ICI)

C'est inenvisageable cette année que nous allions acheter des chocolats en ville, et nous exposer inutilement. Je réalise que finalement si on fête Pâques en famille chaque année, c'est surtout pour les petits et le plaisir de voir leurs yeux pétiller de bonheur. 

Un bon café et quelques chocolats

Un bon café et quelques chocolats

Joyeuses Pâques à tous,

même confinés

et loin de nos familles...

Partager cet article

Repost0
20 avril 2019 6 20 /04 /avril /2019 05:16
Joyeuses Pâques à tous !

Joyeuses Pâques à tous !

Je vous souhaite à tous un superbe week-end de Pâques ! 

 

Etant donné que comme beaucoup de grands-parents, nous gardons nos petits-enfants, je serai en pause la semaine prochaine, tout du moins pour mes visites chez vous...

 

Je viendrai vous voir dès mon retour, c'est promis ! 

 

De mardi à samedi prochain, vous trouverez cependant sur le blog, si cela vous intéresse bien entendu, quelques articles programmés depuis longtemps et que je ne voulais pas encore décaler... 

 

A bientôt ! 

Et Bonne semaine à tous...

 

Joyeuses Pâques à tous !

Partager cet article

Repost0
31 mars 2018 6 31 /03 /mars /2018 05:27
Joyeuses Pâques à tous ! Joyeuses Pâques à tous !
Joyeuses Pâques à tous ! Joyeuses Pâques à tous !
Joyeuses Pâques à tous ! Joyeuses Pâques à tous !

 

Je suis en pause tout le week-end...

Je vous retrouve mardi avec grand plaisir

 

Bon week-end de Pâques à tous...

 

Partager cet article

Repost0
15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 06:38

 

Je vous retrouve avec plaisir dès la semaine prochaine...

 

Photo du net

Photo du net

 

Et en attendant...

Je vous souhaite à tous de passer un magnifique weekend ! 

Que vous soyez...

en famille ou pas,

en vacances ou pas...

chez vous ou pas...

profitez de l'instant présent et du printemps !

 

Photos du net
Photos du netPhotos du net

Photos du net

Bon weekend de Pâques à toutes et à tous !

Partager cet article

Repost0
27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 07:30
Voilà mes "petits suisses" prêts à être dégustés...Ok je suis d'accord ils ne ressemblent que de loin à des gardes suisses!

Voilà mes "petits suisses" prêts à être dégustés...Ok je suis d'accord ils ne ressemblent que de loin à des gardes suisses!

 

Le Suisse est un bonhomme confectionné dans une sorte de pâte sablée. Il est appelé "Pantin" dans la région de Romans (Drôme). C'est sous ce nom-là que je l'ai goûté la première fois avant de découvrir son histoire.

 

Il a toujours été confectionné dans ma belle-famille au moment des fêtes de Pâques en particulier le jour des Rameaux (c'est-à-dire le dimanche avant Pâques), ou bien acheté dans une des boulangeries de la ville. 

Mais quand on ne pouvait pas se réunir pour les Rameaux, on le dégustait impérativement le dimanche de Pâques, où il avait une place de choix sur la table familiale à côté des chocolats apportés par le petit lapin bien connu de tous (ou par les cloches selon les familles) !

 

 

Un peu d'histoire...

 

Ce biscuit sablé est une spécialité de la ville de Valence (Drôme) car il est lié à son histoire. Le spécialiste de ces sablés est la maison Nivon. Bien sûr d'autres artisans proposent leurs produits dans la ville et aux alentours...

 

On raconte qu'à la fin du XVIIIe siècle, le pape Pie VI prit fait et cause, pour Louis XVI et le Directoire.

A la suite de la proclamation de la République, Pie VI est alors révoqué et fait prisonnier, en dépit de son grand âge (88 ans), puis il est envoyé via les Alpes en exil en France, par le général Bonaparte, passant d'abord par Bologne, puis par Briançon, Grenoble pour enfin arriver à Valence, où il sera incarcéré dans la citadelle de la ville. Il y décèdera trois mois après en  août 1799. 

 

 

Il faudra deux ans jusqu'à la signature du Corcordat pour que sa dépouille soit autorisée à regagner la ville de Rome. Pendant ce temps, elle sera gardée par un détachement de Gardes Suisses.

 

L'histoire ne s'arrête pas là ! L'évêque de Valence, Gabriel-Melchior de Messey, adresse alors une demande au Vatican pour récupérer des reliques qui sont désormais conservées dans la cathédrale Saint-Apollinaire de Valence, en souvenir de cette période de l'histoire.

 

Lors du défilé de la garde Suisse du souverain pontife, une boulangère de l'époque eut l'idée de confectionner un gâteau reproduisant fidèlement le costume des soldats lors de la parade.

 

Il faut dire que ce costume, dont le dessin est attribué à Michel Ange, avait fait forte impression sur la population. 

 

 

Le costume actuel de la garde suisse pontificale

 

Le biscuit représente donc un bonhomme trapu, revêtu de l'uniforme d'un garde Suisse. Il symbolise la convivialité et fait le régal des enfants et des grands qui adoreront le déguster avec leur café ! 

Vous pouvez le confectionner de toutes les tailles...

 

*******************************

 

Les ingrédients (pour 2 gros suisses ou 4 à 5 petits suisses)

 

- 200g beurre

- 200g sucre

- 500g farine

- 3 oeufs (prélever un peu de jaune pour dorer)

- 1/2 à 1 sachet de levure (ou du bicarbonate de soude).

- écorces d'orange confites (ou le zeste d'une orange)

parfum = fleur d'oranger ou rhum  (2 cuillères à soupe)

 

 

 

La réalisation...

 

Vous pouvez confectionner la pâte au robot ou à la main. 

 

1 - Travailler les oeufs avec le sucre et le beurre fondu mais refroidi.

 

2 - Ajouter les zestes d'orange coupés fins et le parfum.

 

3 - Incorporer peu à peu la farine à laquelle vous aurez ajouter la levure.  

 

4- Ramener la pâte en boule et la laisser reposer au frais 1/2 heure environ.

 

5 -La découper en autant de morceaux que vous voulez réaliser de bonhommes.

 

6-  Etalez la pâte d'une épaisseur d'environ 2 centimètres, soit avec la paume de la main, soit le rouleau à pâtisserie. Donner une forme ovale à chacun, et la placer sur une plaque beurrée ou recouverte d'un tapis de silicone, puis la façonner en forme de bonhomme trapu. 

 

Pour cela...

 

7- Diviser visuellement, chaque bonhomme en 3 dans la hauteur.

 

8- Pincer entre le pouce et l'index pour former la tête dans le 1/3 supérieur ou découper un triangle de pâte de chaque côté pour former le cou. 

 

9 - Diviser longitudinalement avec un couteau le tiers inférieur pour façonner deux jambes et avec les doigts, deux pieds.

 

10- Former les bras en pratiquant une entaille verticalement de chaque côté du corps. Pour les écarter sans risque, j'huile ou je farine un couteau, une spatule ou le manche d'une petite cuillère et j'écarte délicatement les bras du corps avec cet "instrument". 

 

Ne vous cassez pas trop la tête car en cuisant la plupart du temps, le sablé s'étale un peu et les bras disparaissent presque...mais ils sont là !

 

11 - Terminer en plaçant si vous le désirez, un petit chapeau et une fine moustache. N'oubliez pas le nez ! 

 

12- Enfin faire les faux-boutons avec des raisins secs, les yeux avec des amandes et la bouche, avec une baie de goji ou de canneberge séchée.

 

13- Badigeonner les bonhommes avec un mélange, jaune d'oeuf - miel, ou jaune d'oeuf - lait.

 

C'est le moment d'enfourner à 180°

C'est le moment d'enfourner à 180°

 

14 - Cuire à four préchauffé à 180°pendant 20 à 30 minutes selon la grosseur de vos suisses. 

 

15- Les sortir du four lorsqu'ils sont bien dorés.

 

16 - Et les laisser refroidir complètement avant de les déplacer dans le plat de service, sous peine de les casser... 

 

Vous pouvez les conserver un certain temps...ne me demander pas combien car je ne le sais pas : les miens sont toujours mangés dans le week-end !

 

Bonnes fêtes de Pâques à tous...

La maison Nivon de Valence est un lieu incontournable depuis 1856. où vous trouverez les meilleures spécialités de Valence

Partager cet article

Repost0

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -