Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 novembre 2018 5 09 /11 /novembre /2018 06:27
La sculpture du monument aux morts sur la place des poilus, face à l'église
La sculpture du monument aux morts sur la place des poilus, face à l'église

La sculpture du monument aux morts sur la place des poilus, face à l'église

 

Restons encore un peu en Provence aujourd'hui !

Cela ne vous aura pas échappé que nous commémorons cette année, le centenaire de la signature de l'armistice qui a mis fin aux horreurs de la Grande Guerre.

 

Les journaux locaux se sont fait l'écho, dès le mois de mai dernier (ICI la Marseillaise par exemple), d'une décision municipale qui divise la population de la petite ville de Lambesc encore aujourd'hui. 

Les pauvres poilus lambescains qui ont laissé leur vie pendant la Première Guerre Mondiale voient leur monument déplacé...
 

La sculpture réalisée par Jean Merignargues représente un soldat mourant dans les bras d'une  femme. Elle a été mise en place en 1930, face à l'église du village, que j'ai visité pendant les Journées du Patrimoine (et que vous apercevez en arrière-plan sur mes deux premières photos). Elle se trouvait précédemment depuis 10 ans sur la place principale...en attendant que l'église soit rénovée suite au tremblement de terre de 1909, dont je vous (re)parlerai un jour. 

 

Le monument était installé jusqu'à présent sur la place qui porte symboliquement le nom de "Place des poilus". Certes, il était le plus souvent entouré de véhicules, garés malgré les interdictions, ce qui ne le mettait pas du tout en valeur. 

Quelques vues des maisons qui entourent la Place des Poilus
Quelques vues des maisons qui entourent la Place des Poilus Quelques vues des maisons qui entourent la Place des Poilus
Quelques vues des maisons qui entourent la Place des Poilus Quelques vues des maisons qui entourent la Place des Poilus

Quelques vues des maisons qui entourent la Place des Poilus

 

Le Pourquoi de ce changement...

Le monument gênerait, paraît-il, le déroulement des cérémonies à l'église et la circulation du centre...circulation soit dit en passant qui pourrait être facilement réglementée pour les riverains, l'accès aux trois commerces de la place et les besoins de l'église. 

Pourquoi ne pas rendre la place en partie piétonne le reste du temps : il y a trois parkings proches, et je pense que les riverains s'en trouveraient bien mieux, mais eux-même sont divisés car ils aiment aussi se garer devant chez eux, ce qui est compréhensible. 

 

La municipalité désire réhabiliter la place, ce qui part d'une bonne intention, mais hélas,  il semble que ce soit pour en faire encore un nouveau parking au lieu de la transformer en lieu de vie intergénérationnel...

Vue sur les trois commerces situés sur la place
Vue sur les trois commerces situés sur la place

Vue sur les trois commerces situés sur la place

 

Un peu d'histoire récente...

 

La première idée de la municipalité a été d'installer le monument à l'entrée du cimetière, très excentré par rapport au centre du village actuel. Sauf erreur de ma part, les habitants n'avaient pas été consultés. 

Heureusement un comité de défense du Monument aux Morts a vu le jour très rapidement. Tout cela a fait grand bruit et bien entendu la télévision locale et les réseaux sociaux se sont emparés de l'affaire.

 

Apparemment, tout cela a porté ses fruits puisque le monument est cette semaine, en cours d'installation derrière la mairie, sur la petite place du Parage. Cette place est à deux pas, je le précise de l'endroit où la statue se trouvait précédemment, car il y a juste un grand escalier à descendre à côté de l'église pour arriver sur cette place ! Nos deniers publics servent aussi à des choses inutiles, vous en doutiez ? 

 

Bref, au-delà de ses considérations pratiques et des problèmes soulevés partout en ville, ou au cœur des villages, par les nouvelles pratiques de nos concitoyens qui ne savent plus marcher à pied, je m'interroge sur le message qui est ainsi transmis par la municipalité aux nouvelles générations.

Déplacer un monument aux morts l'année du centenaire, pour laisser passer des voitures dans des ruelles étroites à voies uniques et sur des places qui pourraient être aménagées en superbes lieux de vie, me semble relever de la pure provocation. 

 

Nous vivons un drôle de monde, je trouve...

Des milliers de soldats sont morts pour sauvegarder la liberté de la France et la paix, et je ne parle pas des civils, de la souffrance des rescapés, ni des familles brisées...

Il n'a jamais été autant d'actualité de parler de la guerre aujourd'hui pour justement tenter de maintenir la paix dans le monde.

 

Comment obtenir des jeunes un quelconque intérêt si on respecte si peu nos morts ?!

 

Voici quelques détails photographiés sur la Place des poilus... lors de ma visite de l'église. Vous remarquerez au passage les mascarons sur la façade d'une des maisons...

Quelques vues de la place des Poilus...Quelques vues de la place des Poilus...
Quelques vues de la place des Poilus...Quelques vues de la place des Poilus...
Quelques vues de la place des Poilus...Quelques vues de la place des Poilus...

Quelques vues de la place des Poilus...

Voici la statue en cours d'installation sur la Place du Parage. Elle a été entièrement nettoyée pour ce déménagement.

Dommage que l'arbre qui a été planté récemment, la cache en partie. J'espère qu'ils enlèveront au moins les poubelles avant la cérémonie de dimanche...

La Place du Parage avec le monument en cours de déplacement...
La Place du Parage avec le monument en cours de déplacement...La Place du Parage avec le monument en cours de déplacement...

La Place du Parage avec le monument en cours de déplacement...

La statue remise à neuf

La statue remise à neuf

Et voici la place des Poilus sans les Poilus...telle qu'elle était cette semaine. On remarquera du coup, l'absence quasi totale de voitures ce qui agrandit considérablement l'espace...

La Place des Poilus sans les Poilus ! La Place des Poilus sans les Poilus !
La Place des Poilus sans les Poilus !

La Place des Poilus sans les Poilus !

Cet article est mon hommage à nos poilus et à nos ancêtres...

Ne les oublions pas !

 

Vous pouvez lire, celui de Véronique ci-dessous...

Partager cet article

Repost0

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'hiver est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -