Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 janvier 2015 5 02 /01 /janvier /2015 18:34
Le manteau de Greta Garbo / Nelly Kaprièlian

On en a parlé, certains lecteurs les ont aimé, moi je n'ai pas adhéré...peut-être que ce n'était pas le moment de les lire tout simplement !

En tous les cas, ces livres me sont tombés des mains et je n'ai pas réussi à les terminer...

Vous les retrouverez en 2015 dans la catégorie "Les pas finis".

 

J'ai toujours essayé de lire un roman jusqu'au bout par respect pour son auteur. Il y a tant d'auteurs que j'aimerai avoir le temps de lire et de découvrir.

J'ai donc décidé qu'en 2015, je ne perdrai plus mon temps à lire des livres qui ne m'intéressent pas !

Sage décision...dont Nelly Kapriélian est la première à faire les frais !

 

Quatrième de couverture

 

"En décembre 2012, la garde-robe de l'icône la plus secrète de l'histoire du cinéma a été exposée durant trois jours, puis vendue aux enchères à Los Angeles. Huit cents pièces. Les vêtements d'une femme peuvent-ils raconter une vie, éclairer ses mystères ? Pourquoi Greta Garbo achetait-elle des centaines de robes alors qu'elle n'en portait aucune, ne se sentant bien que dans des tenues masculines ? S'habille-t-on pour se travestir et se mettre en scène dans un rôle rêvé ? Pour donner une image de soi acceptable ou démentir une place assignée ? Pour séduire ou pour déplaire ? Se fondre dans une société ou s'y opposer ? Quels désirs secrets et enfouis, quelles pulsions obscures et inavouables, fondent-ils notre goût, notre style ?

 

Et moi-même, pourquoi avais-je acheté, lors de cette vente, le manteau rouge de Greta Garbo, alors qu'il n'était pas mon genre ?

 

Ce qui devait être un essai s'est peu à peu mué en roman : les vêtements racontent ces fictions que sont nos identités, et donnent à lire les narrations, souvent mystérieuses, que sont nos vies."

 

 

Pourquoi je n'ai pas réussi à le terminer...

 

On en a parlé à "La grande librairie" mais l'auteur ne m'a pourtant pas marqué ce jour-là...

Je l'avais noté sur mes listes de livres à lire parce que les médias en parlaient et que la problématique du vêtement, quoi qu'on en dise, nous les femmes, on connaît bien. On en a toutes quelques-uns dans notre armoire qu'on a acheté un jour pour ne jamais les mettre et qu'on ne veut toujours pas donner pour autant.

 

Le postulat de départ était donc intéressant.

Quel rapport entretient-on avec nos vêtements ?

Que disent-ils de nous ?

Un livre tentant donc...

 

L'auteur fait « le pari que la garde-robe d'une femme morte peut raconter sa vie et ses secrets, que chaque vêtement aurait le pouvoir de nous ouvrir une porte sur une facette de sa personnalité ».

 

Si j'admire Greta Garbo qui a été une grande actrice de son époque, j'ai été déçu que ce roman ne parle pas davantage d'elle.

 

De plus, je ne doute pas que l'auteur soit une excellente critique littéraire, mais elle ne m'a pas permis d'aprécier son style d'écriture que j'ai somme toute, trouvé plutôt lourd.

 

Elle ne m'a pas permis  non plus d'entrer dans son roman, je me suis ennuyée et je n'ai pas réussi (après deux essais) à dépasser les cent premières pages, trop décousues et fouillis, donc à terminer la première partie qui fait 167 pages.

Par moment je ne savais même plus de qui elle parlait, j'étais obligée de relire les dernières pages et comme il n'y  a pas de découpage du roman en chapitres, c'est pas évident de se repérer...

 

J'ai cru sur le coup que les vacances de noël n'était pas un bon moment pour ce type de roman (qui est plutôt un essai d'ailleurs) mais finalement je ne crois pas.

On passe de célébrités en célébrités plus ou moins connues, d'anecdotes en anecdotes, de citations en citations...savantes certes, mais trop d'infos c'est trop !

On s'y perd. On perd le fil directeur du livre et on perd du coup l'intérêt pour le livre.

 

Si l'auteur a voulu nous prouver qu'elle savait plein de choses sur le cinéma ou la littérature par exemple, qu'elle avait passé des heures à se documenter, elle a atteint son objectif...mais je m'en moque car si je voulais savoir tout ça, j'aurais ouvert une encyclopédie ou fait des recherches sur les acteurs ou les auteurs moi-même.

 

En plus, j'aurais aimé y découvrir davantage d'éléments sur la vie de Greta Garbo et beaucoup moins sur les états d'âme de l'auteur qui auraient pu faire l'objet d'une autre livre...

Non ?

Partager cet article

Repost 0

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est déjà l'automne...

 

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -