Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mars 2016 7 20 /03 /mars /2016 07:53

 

Semaine de la francophonie oblige, je vais vous proposer quelques mots et expressions francophones...juste pour s'amuser un peu et ne pas oublier la richesse de notre langue française et sa variété à travers le monde.

 

Tout d'abord nous allons donner la définition  (simplifiée) des dix mots qui ont été l'objet cette année de la bataille des dix mots.

 

Connaissiez-vous la définition de... ?

 

- chafouin ou chafouine (France) : se dit d'une personne qui est rusée, voire sournoise.

 

- champagné (Congo) : c'est une personne influente.

 

- dépanneur (Québec) : chez nous en France on sait tous ce que c'est qu'un dépanneur mais au Québec il s'agit d'un petit commerce où on trouve de tout (alimentation, ...) pour se dépanner donc...

 

- dracher (Belgique) : c'est ce qu'on dit quand il pleut sans discontinuer... Synonyme de notre expression "Il pleut à verse". 

 

- fada (France)  : c'est celui qui est un peu fou dans le midi. Terme affectueux mais un peu moqueur ! Le fada peut aussi être l'idiot du village. 

 

Qu'est-ce qu'un fada ?

 

- lumerotte (Belgique) : c'est à la fois une toute petite lumière (la veilleuse dans la chambre d'enfant) et un légume (style la citrouille) percé d'ouvertures, et dans lequel on va placer une bougie par exemple. 

 

- poudrerie (Québec) : c'est de la neige poussée et soulevée par le vent qu'elle soit déjà au sol ou en train de tomber.

La poudrerie expliquée en détails et en images !

 

- ristrette (Suisse) : c'est un café très fort, bien serré. 

 

- tap-tap (Haïti) : c'est une voiture richement décorée qui sert de transport en commun. 

 

- vigousse (Suisse, Jura) :  cette expression se dit d'une personne en pleine vie, d'un animal robuste ou d'une plante vigoureuse.

 

 

 

 

Tour du monde de la francophonie...quelques expressions !

 

"Être bleu de quelqu'un" c'est "être...amoureux" en Belgique et "glisser pour quelqu'un" au Cameroun. 

Si vous volez le petit ami de votre meilleure copine, vous ferez "un coup d'Etat" au Mali et votre copine, bien sûr, sera "jalouse" : elle sera "gros-coeur" à la Réunion. 

Ensuite elle "attrapera le black" = elle sera "d'humeur morose" à Saint-Pierre-et Miquelon, ou bien "sera simplement lait et citron" = "fâchée" en Haïti, ou encore "nioulera" (du verbe niouler = "pleurer") en Savoie !

Il faudra ensuite qu'elle prenne une "débarbouillette" = un "tissu éponge pour se laver le visage", au Québec. 

Puis "au pas de caméléon" = "très lentement" au Congo-Brazzaville, elle ira s'acheter une "mitraillette" = "un sandwich  garni de frites" en Belgique.

Une fois rassasiée, elle aura le "va-va" = la "bougeotte" en Suisse, partira "à fond Loulou dans la caillasse" = "à fond la caisse" quoi ! en Nouvelle-Calédonie,  pour rencontrer un "jaguar" = un "bel homme" au Bénin, et enfin "palabrer" = "parler longtemps" en Afrique, avant de "tomber en amour" à nouveau = "tomber amoureuse" au Québec.

 

Toutes ces expressions proviennent du livre :  Lâche pas la patate ! Mots et expressions francophones" / Marie Treps (Editions le Sorbier, 2009)  

 

Quelques mots et expressions francophones...

 

Enfin sur le blog de Nell, je vous invite à aller lire les articles suivants  :

- les expressions belges...

les expressions québécoises...

- les expressions qui ont du chien...

 

Bonne lecture et bon dimanche de printemps à tous et à toi...Nell !

Partager cet article

Repost 0
17 mars 2016 4 17 /03 /mars /2016 09:00
Semaine de la Langue française et de la francophonie 2016

 

Cette semaine (du 12 au 20 mars 2016), en plus d'être encore le Printemps des Poètes (du 5 au 20 mars 2016), c'est aussi la Semaine de la Langue française et de la francophonie. 

 

Voici un petit tour des animations auxquelles vous pouvez participer ou que vous trouverez dans votre ville...

 

- le camion des mots se déplace dans plus de 120 villes de France. Il  existe depuis plus de 10 ans et propose un plateau télévisé équipé de matériel audiovisuel. Il est ouvert aux classes souhaitant participer dès le niveau du CE2.

 

- Le Trophée d'Impro  propose  à plus de 500 collégiens de toute la France, de  s'initier à l'écriture et à l'expression théâtrale à travers le montage de scénettes et le travail sur l'improvisaton.

Douze compagnies de théâtre proposent ainsi de travailler avec les collégiens.

 

- Le Concours Poésie en liberté 

C'est un  concours international de poésie en langue française qui se déroule sur internet.

 

Il est ouvert aux lycéens, étudiants et apprentis, et à tout jeune en formation âgé de 15 à 25 ans quel que soit son pays.

Il consiste à envoyer un texte de 30 lignes (ou vers) maximum.

Vous avez encore jusqu'au 7 avril si vous voulez participer...

 

Semaine de la Langue française et de la francophonie 2016

 

- La bataille des dix mots permet chaque année depuis 2011 d'utiliser ou d'illustrer un, plusieurs ou l'ensemble des dix mots proposés.

Les dix mots étaient :  Chafouin, champagné, dépanneur, dracher, fada, lumerotte, poudrerie, ristrette, tap-tap et vigousse !

 

La création peut prendre diverses formes : vidéo, musique, lecture d'un poème, nouvelle, photographie, œuvre artistique ou digitale, performance, danse, chant...

 

Cette semaine c'est le moment du vote ! Les créations ont en effet été déjà déposées. Si vous désirez participer, il faudra noter cette activité pour l'année prochaine. 

Par contre, vous pouvez utiliser ces dix mots dans votre poème, si vous voulez participer au Concours Poésie en liberté...Il est encore temps.

A noter... pour une participation ultérieure, les dix mots sont dévoilés dès l'automne !

 

- Dans les écoles de nombreuses manifestations ont lieu : il n'y a pas d'âge pour jouer avec les mots et les lettres. Retrouvez Ici le tour de France des animations proposées

 

- Dans les médiathèques, de nombreuses animations sont également programmées. Rapprochez-vous de votre commune... Les bibliothécaires sont invités à créer un jeu de piste numérique dans leur médiathèque pour les enfants de plus de 10 ans : "La chasse aux mots... de OUF !"

 

- Vous êtes invités cette semaine à fêter la Francophonie...

Le français a 1001 saveurs...vous ne le saviez-pas ? 

 

- Enfin, si vous êtes accro aux réseaux sociaux...rendez-vous sur facebook pour participer au grand jeu "L'expression qui vous fait voyager", sur twitter avec le mot-dièse #slff16  pour "Voyager en francophonie" et fêter la langue française ...

 

Toutes ces idées sont extraites du site "Dis-moi dix mots".

Partager cet article

Repost 0
6 février 2016 6 06 /02 /février /2016 07:25
L'accent circonflexe est défendu par la ville de Nîmes mais ne sera pas supprimé dans les noms propres...

L'accent circonflexe est défendu par la ville de Nîmes mais ne sera pas supprimé dans les noms propres...

La réforme de l'orthographe adoptée en 1990, (il y a 26 ans déjà) et qui a été validée par l'Académie française, va s'appliquer dans les manuels scolaires de l'école primaire à la rentrée prochaine. A l'époque c'est le trop grand décalage entre la langue parlée et la langue écrite qui avait motivé le travail de simplification des académiciens. 

Forcément cela suscite des réactions...Il y a les POUR et les CONTRE. 

 

Dès cette annonce, les réseaux sociaux ont relayé l'info.

Deux # :  #jesuisaccentcirconflexe  et   ont fait circuler les avis des internautes de tous bords sur twitter. Puis, toutes les chaines de TV en parlent aux infos nationales et régionales, de quoi attiser le débat...

Qu'ils soient jeunes ou moins jeunes, littéraires ou pas, les internautes ont été nombreux à réagir.

 

 

Pour info depuis 1990, cette orthographe était déjà préconisée à l'école et les correcteurs du bac et du brevet ne devaient pas compter les "fautes" sur certains mots. 

Depuis 2008, certains éditeurs de manuels scolaires (comme Hatier) et certains enseignants du primaire appliquaient déjà cette "orthographe rectifiée", devenue la référence, comme le stipulait déjà le BO de juin 2008. 

 

Mais le phénomène ne s'est pas généralisé : certains éditeurs refusaient même d'être des pionniers en la matière et réclamaient un engagement du ministère de l'Education nationale en faveur de la modification des contenus car ce n'est pas pédagogique de confronter les élèves à deux sortes d'orthographes, d'une part celle des manuels et d'autre part celle de l'instituteur. 

 

C'est chose faite depuis le BO sorti en novembre dernier qui préconise que cette réforme soit réellement appliquée.  

 

 

Quel contenu pour cette réforme ?

 

Elle concerne en particulier les accents et les traits d'union mais pas uniquement.

 

2 400 mots sont concernés, ce qui représente environ 4 % du lexique. Les manuels scolaires édités, appliquant la réforme seront signalés par un macaron "nouvelle orthographe" sur la couverture.  

 

Le macaron qui sera apposé sur les manuels scolaires appliquant la réforme

Le macaron qui sera apposé sur les manuels scolaires appliquant la réforme

L'accent circonflexe ne sera pas supprimé dans tous les cas en particulier sur la voyelle a, o et e, mais il ne serait plus obligatoire sur le i (entrainer au lieu de entraîner) et le u sauf dans certains cas particulier comme par exemple en cas d'homonymie. 

Dommage, car du coup la blague qui circule en ce moment sur le net : "la semaine prochaine je me fais un petit jeune" (au lieu de jeûne) tombe à l'eau !

 

Il ne sera pas non plus supprimé dans les noms propres. Donc la ville de Nîmes peut se rassurer...

 

Donc les mots : entrainer, ile, maitre(esse), corole, weekend, assoir, portemonnaie, millepattes, entretemps, nénufar, ognon, ...devront s'écrire ainsi désormais ! 

Et je ne vous parle pas du ü ! 

Ni de vos chèques écrits à la main,  sur lesquels tous les chiffres écrits en toutes lettres devront être reliés par des tirets. 

 

"Bien installé sur un nénufar, le millepatte passe son weekend à interpeler les autostoppeurs. Ce risquetout joue les marioles et s’entraine à faire disparaitre des ognons avec son révolver, malgré un cout élevé pour le portemonnaie."

Avant on aurait dénombré un certain nombre de fautes ! Maintenant c'est tout bon (source : nouvelobs)

 

Si cela vous intéresse, vous trouverez la liste des mots concernés sur le site ICI.

 

En fait, ce n'est pas exactement comme ça que les choses vont se passer  : les deux orthographes seront acceptées et on pourra écrire les mots comme on veut. Les enseignants n'auront plus le droit de considérer cette transcription comme fautive...

Et qu'on se rassure, les textes littéraires reproduits dans les manuels seront transcrits comme ils l'ont toujours été par leurs auteurs (pour l'instant...).

 

 

Quels sont les problèmes liés à l'application de cette orthographe rectifiée?

 

Une réforme de l'orthographe ne peut être efficace que si elle est acceptée par la population. En effet l'orthographe fait partie d'un patrimoine culturel et tout changement entraine des débats passionnés. Il y a ceux qui veulent tout conserver en l'état et ceux qui pensent que pour moderniser il faut tout changer.

 

Le problème majeur est que, par rapport à d'autres langues,  la langue française est difficile car la langue écrite est très éloignée de la langue parlée. 

Les enseignants ont peur de troubler encore plus les élèves. Ce qui sera le cas entre l'orthographe acceptée en cm2 et celle de la classe de sixième par exemple. De plus eux aussi auront du mal car la plupart ont appris à écrire avec les anciennes règles et ne peuvent pourtant pas être considérés déjà comme des vieux.

 

 

Le second problème est que les nouvelles règles sont encore une fois remplies d'exception qu'il faudra bien apprendre pour écrire correctement et qu'il ne s'agit pas du coup d'une réelle simplification.

De plus, ce n'était pas forcément ces fautes-là qui étaient les plus courantes chez les élèves. Ils font le plus souvent des fautes d'accord, de conjugaison...et là pas de simplification.

 

Le troisième problème est que la plupart des parents, peut-être traumatisés par leurs années de classe, culpabilisent lorsqu'ils font des fautes d'orthographe, d'autant plus que celles-ci jouent le rôle de marqueur social. Comment vont-ils s'en sortir avec cette nouvelle façon d'écrire pour aider leurs enfants ?

 

La complexité de la langue française fait partie de notre culture. Autant dire aussi que c'est normal que les amoureux des lettres se lancent dans la contre-offensive, mais il n'y a pas qu'eux, car bien sûr, il y a aussi des récupérations politiques.

 

Bon du coup, je ne sais plus si je dois ou pas mettre le tiret à contre-offensive et je ne pense pas que les correcteurs orthographiques soient déjà mis au goût du jour. 

C'est sûr dans quelques temps, tout le monde devinera notre age (âge) en fonction de notre façon d'écrire...

 

 

Qu'est-ce que ça changera pour les élèves ?

 

"Je ne pense pas que les enfants vont être perturbés par cette réforme. Ils ne vont pas faire grève pour cela (rires). Ce sont plutôt les professeurs qui risquent de l'être." nous dit Bernard Pivot (Retrouver-le  ICI). 

 

Qu'une langue évolue, c'est une bonne chose, que des mots nouveaux largement utilisés par tous entrent dans le dictionnaire, aussi, car notre langue est comme son nom l'indique une langue vivante.

Mais puisque cette réforme n'a jamais été acceptée cela pose un vrai problème.

Faire des fautes d'orthographe a toujours été discriminatoire, il ne faut pas que cette réforme aggrave le phénomène (fénomène). 

Beaucoup de personnes malgré les années passées à l'école ne maîtrisent (maitrisent) toujours pas les règles de grammaire. 

 

Or cette réforme, d'après le ministère de l'Education Nationale va être facultative : il faudra donc que les élèves apprennent les deux orthographes (orthografes ?)  et la plupart des enseignants pensent que cela creusera encore plus les inégalités.

 

Je ne cache pas que c'est aussi mon inquiétude. Comment les plus faibles ou ceux dont les parents ne parlent pas français correctement, feront-ils pour intégrer les deux orthographes ?

 

Et pour une fois (car c'est très rare) je suis d'accord avec certains médias...

"Et tandis que certains professeurs consciencieux enlèveront les accents circonflexes, de méchants réactionnaires qui dirigent au plus haut niveau se feront un plaisir de faire de cette distinction un critère de jugement, voire un marqueur social inratable ou presque. Et bizarrement, ce sont certainement ceux qui écriront «paraître» et «a priori» qui gagneront, à ce petit jeu…" (source : le figaro)

 

Bon pour décontracter le débat, il paraît que même les grands écrivains faisaient des fautes d'orthographe comme le précisent Anne Boquel et Étienne Klen dans leur recueil "Les plus jolies fautes de français de nos grands écrivains", de la main d'auteurs majeurs comme Balzac, Zola, Hugo, Baudelaire...

Alors si j'en ai laissé passer quelques-unes, du coup de le savoir, ça me fait moins culpabiliser...

 

Pour finir voici l'avis de Jean d'Ormesson, qui était déjà membre de l'Académie française lors de cette réforme en 1990... 

"Ce qui me choque, ce n'est pas la réforme de l'orthographe, c'est qu'on la sorte en ce moment. La situation du pays est tragique. Jamais la France n'a été dans un état aussi mauvais d'un point de vue moral et c'est le moment que l'on choisit", critique-t-il au micro de RTL.

 

C'est vrai que pendant que tout le monde, sur les réseaux sociaux, débat de cette réforme qui sera appliquée ou pas et qui, certes, concerne nos chères têtes blondes, d'autres problèmes plus graves restent en suspend dans le pays (et dans le monde). 

Et en ce moment, il y a de vrais problèmes à résoudre, plus important que de se battre pour une réforme qui ne sera pas peut-être pas suivie car elle ne correspond pas à un besoin urgent des français.

Car hélas, que le mot chômage s'écrive ou pas avec un accent circonflexe, cela ne change pas grand chose pour ceux qui n'ont pas d'emploi. 

Un peu d'humour extrait du site ICI.

Cette image a été empruntée sans autorisation de l'auteur.

Cette image a été empruntée sans autorisation de l'auteur.

Partager cet article

Repost 0

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est déjà l'automne...

 

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -