Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 octobre 2020 2 06 /10 /octobre /2020 05:17

 

Nous allons aujourd'hui visiter un petit village situé à plus de 1200 mètres d'altitude tout près du Mézenc. 

Nous sommes passés à Saint-Front, un jour de canicule, par pur hasard, alors que nous rentrions par le Puy-en-Velay en revenant d'une de nos balades. 

 

A proximité, se trouve un lac d'origine volcanique, le lac de Saint- Front. Il s'est formé de la même manière que le Lac du Bouchet et comme lui, c'est  un maar de forme arrondi, puisqu'un cratère d'explosion.
Il ne mesure que sept mètres de profondeur, mais son fond vaseux épais de 47 mètres, a fait l'objet d'études scientifiques précises. Les chercheurs ont ainsi pu remonter dans l'histoire géologique de la région jusqu'à 130 000 ans avant notre ère. 

La baignade y est interdite mais des circuits de randonnées sont tracés sur son pourtour. Nous avons préféré visiter le village et faire juste une courte halte au bord du lac pour nous rafraichir car il faisait beaucoup trop chaud ce jour-là. Pour les balades ce sera une autre année ! 

Le Lac de Saint-Front (43)
Le Lac de Saint-Front (43)
Le Lac de Saint-Front (43)
Le Lac de Saint-Front (43)

Le Lac de Saint-Front (43)

Le village est bien entretenu et joliment rénové. J'apprécie toujours de trouver ces maisons en pierre apparentes et ces jolies toitures de lauzes. 

 

La mairie, rénovée dans les années 2000, se trouve sur une grande place qui sert de parking aux visiteurs et aux habitants. Elle a été construite en 1874 et a servi un temps d'école privée. Ravagée en 1881 par un incendie, qui détruisit une partie des archives de la commune, elle sera rapidement reconstruite et servira d'école municipale jusqu'en 1950. Le bâtiment sert aussi actuellement de bureau de poste. 

La mairie

La mairie

A proximité se trouve la bascule, que l'on appelle aussi "poids public".  C'est une petite maisonnette aujourd'hui inutilisée mais qui a beaucoup servi dans le passé lors des foires aux bestiaux

Elle est entièrement construite en basalte, et recouverte par une toiture de lauzes.

Voilà comment se déroulait une foire aux bestiaux.

Tout d'abord la vente entre l'éleveur et l'acheteur était conclue par la "pâche" qui scellait la vente. Ils se tapaient fort dans la main !

Je ne connaissais pas ce terme trouvé sur un des panneaux explicatifs. Je pense qu'il doit provenir du mot patois "pacha" qui se prononce "patsa" et qui signifie "vente", "marché". 

Une fois l'affaire conclue, les animaux étaient pesés. Le placier, qui comme aujourd'hui sur les marchés installait les éleveurs à un endroit donné, était chargé de la pesée de chacun des animaux. On les faisait entrer par une porte et sortir par l'autre. 

Je vous ai monté durant l'été, lors de ma visite à Landos, une autre bascule qui conservait encore à l'intérieur les précieuses balances. 

La bascule du village

La bascule du village

En nous baladant dans le village, nous avons fait d'autres belles découvertes comme cette vierge qui se trouve sur une placette proche de l'église romane que je vous ferai découvrir dans un prochain article.

La vierge de Saint-Front
La vierge de Saint-Front

La vierge de Saint-Front

Voici aussi l'école actuelle du village que j'ai trouvé adorable avec sa petite cour et son entrée décorée. 

L'école du village
L'école du village

L'école du village

Et quelques toitures de lauzes (plaques de phonolithes) vues de près...

Toitures de lauzes
Toitures de lauzes

Toitures de lauzes

Voici le jardin public, son entrée..et les jeux pour enfants. A noter le jardin est situé contre l'église dans l'ancien cimetière du village. 

Le jardin public
Le jardin public
Le jardin public

Le jardin public

Et cette croix datant du VIe siècle, qui se trouve à l'entrée du jardin public, sur la place de l'église. Elle est classée MH depuis 1906. Je n'ai pas réussi ma photo d'ensemble mais sachez qu'elle est beaucoup plus haute que la plupart des croix que j'ai pu observer jusqu'ici. 

Erigée sur une base composée de plusieurs gradins, la partie centrale de forme carrée est sculptée sur toutes ses faces (mais bien entendu je n'ai pas pu toutes les prendre en photos à cause du contre-jour). On y reconnaît (dans l'ordre de mes photos)  Adam et Eve au pied de l'arbre, puis la vierge surmontée d'une étoile et sur les deux autres faces, des personnages que je n'ai pas pu identifier. 

La croix au sommet comporte d'un côté la vierge, et de l'autre (non photographié) un christ couronné d'épines. 

La croix classée aux MH
La croix classée aux MH
La croix classée aux MH
La croix classée aux MH

La croix classée aux MH

Et bien entendu, nous poursuivrons très bientôt la découverte de ce joli village en visitant l'église romane, enfin comme d'habitude... si vous le voulez bien. En voici un aperçu ! 

L'église romane de Saint-Front

L'église romane de Saint-Front

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2020 3 01 /07 /juillet /2020 05:14
Le maar du Péchay (Costaros/ Haute-Loire)

Le maar du Péchay (Costaros/ Haute-Loire)

Voici un petit "lac" plein de charme, un endroit à ne fréquenter que si vous aimez la nature et son côté paisible. Il est proche du village de Costaros, une petite commune de Haute-Loire, située au bord de la nationale qui rejoint le Puy en Velay, en venant d'Aubenas par le col de la Chavade.

Ce lac est en fait un cratère de maar, c'est-à-dire une dépression créée par une éruption volcanique de type phréato-magmatique. Le cratère s'est formé lorsque le magma en fusion, remontant vers la surface a rencontré la nappe phréatique : l'eau de la nappe sous l'effet de la chaleur, se vaporise en partie, entraînant une surpression ; les roches situées au-dessus constituent alors un bouchon qui explose brutalement, formant un cratère le plus souvent de forme ronde qui se remplit peu à peu d'eau, souvent stagnante et propice à la création d'un marécage qui en s'asséchant peut se transformer en tourbière. 

 

Sur le plateau du Devès il y a plusieurs maars qui se sont ainsi formés, dont le célèbre Lac du Bouchet, dont je vous ai souvent parlé sur ce blog.  Je vous avais également fait découvrir l'année dernière,  les narces de la Sauvetat ICI et ICI, ainsi que le marais de Limagne près de Beyssac.

 

Quand nous sommes en Haute-Loire, nous ne nous lassons pas de ces paysages emplis de sérénité

Si vous le désirez vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus et les faire toutes défiler...

Autres vues du maar du Péchay de Costaros : Des paysages emplis de sérénité...
Autres vues du maar du Péchay de Costaros : Des paysages emplis de sérénité...
Autres vues du maar du Péchay de Costaros : Des paysages emplis de sérénité...
Autres vues du maar du Péchay de Costaros : Des paysages emplis de sérénité...

Autres vues du maar du Péchay de Costaros : Des paysages emplis de sérénité...

Le maar du Péchay a été réhabilité en 2010-2011 et transformé en un joli lieu de balade et de découverte à deux pas du village.

A l'origine, c'était un marécage d'environ 11 hectares. La zone humide a été agrandie et des aménagements ont été réalisés pour que le marécage ne s'assèche plus. Il regorge de vie : libellules, tritons et autres amphibiens en particulier, et d'espèces végétales variées. Pour la préserver des promeneurs, la zone humide des marécages est par endroit, clôturée. 

La zone humide...
La zone humide...La zone humide...La zone humide...
La zone humide...La zone humide...
La zone humide...La zone humide...

La zone humide...

Un chemin de bordure a été aménagé pour permettre l'accès facilité des promeneurs (et des pêcheurs).

Mais les bords du cratère, autour du lac, ont été préservés pour permettre aux agriculteurs de continuer à cultiver leurs champs ou faire paître les troupeaux, comme ils le faisaient avant. De nombreux murets délimitent les parcelles et les haies ont été conservées.

Les zones de culture et de pâturage autour du cratère.Les zones de culture et de pâturage autour du cratère.
Les zones de culture et de pâturage autour du cratère.
Les zones de culture et de pâturage autour du cratère.Les zones de culture et de pâturage autour du cratère.

Les zones de culture et de pâturage autour du cratère.

Une aire a été installée avec des tables de pique-nique, et un panneau explicatif complète les aménagements. Un poste d'observation permet aussi de se cacher pour mieux découvrir les oiseaux. 

Le panneau explicatif et l'observatoire
Le panneau explicatif et l'observatoire Le panneau explicatif et l'observatoire
Le panneau explicatif et l'observatoire

Le panneau explicatif et l'observatoire

La conservation et la réhabilitation des zones marécageuses sur le plateau du Devès est un des projets du Conseil général de Haute-Loire car ces lieux préservent la biodiversité et constituent des lieux intéressants tant pour le tourisme que pour la découverte de la nature.  

Bien qu'aucune plante patrimoniale n'ait été recensé sur le maar du Péchay, le site possède une flore variée où l'on retrouve des espèces communes à tous les lieux humides.  

Sa faune par contre, est un sujet d'étude important, surtout en ce qui concerne les oiseaux, particulièrement en période migratoire, les libellules et les amphibiens.

Si vous voulez en avoir une idée plus précise, vous pouvez vous rendre sur le site suivant d'où est extrait le plan des lieux ci-dessous... 

Zone d'étude du Péchay (http://www.ode43.fr/index.php?page=201)

Zone d'étude du Péchay (http://www.ode43.fr/index.php?page=201)

Nous avons pu observer à la jumelle quelques oiseaux d'eau : des foulques macroule, des canards colverts, tous deux en famille, et des hérons...en plus des busards qui survolaient le lac. 

Voici les quelques photos (de loin) que j'ai pu faire avec mon petit APN. Je n'ai pas le matériel adéquat pour prendre les oiseaux de plus près...

Une famille de foulque macroule au loin et des femelles de canards
Une famille de foulque macroule au loin et des femelles de canards

Une famille de foulque macroule au loin et des femelles de canards

Les hérons cendrés vus de loin
Les hérons cendrés vus de loin

Les hérons cendrés vus de loin

Et vus de plus près... en zoomant
Et vus de plus près... en zoomant
Et vus de plus près... en zoomant

Et vus de plus près... en zoomant

Ce petit lac est une jolie découverte. La balade autour du lac est très courte mais nous y avons passé une matinée agréable avec nos jumelles à observer de plus près la nature environnante.

Il est possible de faire aussi le tour du cratère en hauteur (environ 6 km) ou de rejoindre le village de Landos pour découvrir d'autres maars (environ 16 km) en boucle bien entendu. 

 

Et c'est sur cette photo insolite pour ne pas dire "incongrue" de ce totem au bord de l'eau que je vous dis, à bientôt, pour d'autres balades en Haute-Loire, enfin...comme d'habitude, si vous le voulez bien ! 

A bientôt !

A bientôt !

Partager cet article

Repost0
8 avril 2020 3 08 /04 /avril /2020 05:23
Le lac de Peyrolles (13)

Le lac de Peyrolles (13)

Restons encore un peu en Provence, dans les Bouches-du-Rhône, et retournons faire virtuellement le tour du Lac de Peyrolles que je vous ai déjà présenté en détails au mois de juin 2017 sur ce blog (ICI, ICI, ICI et ICI pour les curieux). 

C'était pendant les vacances de février dernier...

Encore insouciants, et non confinés, nous y avions emmené notre petit-fils pour qu'il se défoule sans danger.

 

J'aime toujours autant les vues sur le lac

Vues sur le lac
Vues sur le lac
Vues sur le lac
Vues sur le lac
Vues sur le lac

Vues sur le lac

Je rappelle que ce lac est bordé par une plage surveillée en été, des aires de jeux et par un parcours sportif qui donne l'occasion à mon pitchounet de courir, sauter et grimper. 

On grimpe on saute et on s'amuse bien !
On grimpe on saute et on s'amuse bien !
On grimpe on saute et on s'amuse bien !

On grimpe on saute et on s'amuse bien !

Il faisait si beau ce jour-là que nous avions même emporté le goûter.

C'est l'heure du goûter !

C'est l'heure du goûter !

Sur le lac, on fait quelques jolies rencontres (je n'avais pas le zoom  ni les jumelles). 

Un grèbe huppé
Un grèbe huppé
Un grèbe huppé

Un grèbe huppé

Des grands cormorans et des goélands au loin
Des grands cormorans et des goélands au loin

Des grands cormorans et des goélands au loin

C'est l'occasion aussi d'une petite leçon de géologie pour répondre à la question posée : c'est quoi ces gros blocs ? 

Ce sont des blocs d'origine glaciaire. 

 

Ils proviennent de la moraine frontale du glacier de la Durance, qui se situait au Quaternaire, plus haut dans la vallée et descendait jusqu'à l'emplacement actuel de la ville de Sisteron. Ils ont été transportés jusqu'à cet endroit, par les eaux de la Durance, lors des débâcles glaciaires...le lac de Peyrolles étant situé, je le rappelle, sur une ancienne carrière exploitée dans l'ancien lit de la rivière. Ils sont souvent de taille impressionnante

Les blocs d'origine glaciaire
Les blocs d'origine glaciaireLes blocs d'origine glaciaire
Les blocs d'origine glaciaireLes blocs d'origine glaciaire

Les blocs d'origine glaciaire

Voilà, notre balade est terminée pour aujourd'hui. Nous allons rester encore un peu en Provence, enfin comme d'habitude...si vous le voulez bien ! 

A bientôt !

A bientôt !

Partager cet article

Repost0
23 novembre 2019 6 23 /11 /novembre /2019 06:13
Le lac du Bouchet à l'automne

Le lac du Bouchet à l'automne

Je ne peux pas résister à vous montrer, encore une fois aujourd'hui, quelques photos de ce lac de cratère, où j'aime beaucoup aller me promener quand je suis en Haute-Loire. 

Chaque fois, je retrouve cette impression d'être partie loin d'ici, et de me retrouver pour un temps...au Canada ! 

Un lac au Canada mais non c'est la Haute-Loire !
Un lac au Canada mais non c'est la Haute-Loire ! Un lac au Canada mais non c'est la Haute-Loire !
Un lac au Canada mais non c'est la Haute-Loire !

Un lac au Canada mais non c'est la Haute-Loire !

Le sentier borde le lac...

Le sentier borde le lac...
Le sentier borde le lac...Le sentier borde le lac...
Le sentier borde le lac...Le sentier borde le lac...

Le sentier borde le lac...

Je vous laisse admirer les jolies couleurs d'automne...

Les jolies couleurs d'automneLes jolies couleurs d'automne
Les jolies couleurs d'automne
Les jolies couleurs d'automneLes jolies couleurs d'automne

Les jolies couleurs d'automne

Les pêcheurs profitent du soleil...

Les pêcheurs...
Les pêcheurs...Les pêcheurs...
Les pêcheurs...Les pêcheurs...

Les pêcheurs...

Malgré l'aménagement de plusieurs parkings, il y a peu de monde en-dehors de la saison touristique et, nous terminons toujours la balade, quand nous avons nos pitchounets, par quelques instants à l'aire de jeux aménagée pour les enfants, près du restaurant du lac..

L'aire de jeux pour les enfants

L'aire de jeux pour les enfants

Voilà notre balade est terminée pour aujourd'hui...

La semaine prochaine nous continuerons nos découvertes en Haute-Loire, enfin comme d'habitude...si vous le voulez bien ! 

Avez-vous pensé à cliquer sur les photos pour les voir en grand ? 

A bientôt !

A bientôt !

Partager cet article

Repost0

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -