Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 septembre 2018 4 27 /09 /septembre /2018 05:29
L'intérieur de l'église Notre-Dame-de-l'Assomption de Lambesc

L'intérieur de l'église Notre-Dame-de-l'Assomption de Lambesc

Autres vues de l'intérieur de l'église
Autres vues de l'intérieur de l'église

Autres vues de l'intérieur de l'église

 

Lors des Journées du Patrimoine, j'ai donc visité l'Église Notre-Dame-de-l'Assomption de Lambesc, et je vous propose aujourd'hui d'entrer à l'intérieur de cet imposant édifice. Je l'avais déjà visité en détails mais il y a plus de 20 ans !

Des travaux de rénovation sont en cours...

L'intérieur doit être rénové, en particulier les murs qui ont perdu leur couleur d'origine, mais aussi  l'orgue à trois claviers, construit par Joseph Isnard en 1789 et certaines œuvres d'art. 

L'orgue se trouvait donc caché par un échafaudage, échafaudage qui masquait aussi au sol la mosaïque représentant les armes de la ville...

 

L'orgue en cours de démontage

L'orgue en cours de démontage

 

Dès l'entrée, on est surpris pas l'éclairage intense, rare dans une église. En effet, les vitraux mis en place en 1873, ont tous été détruits lors du tremblement de terre de 1909 et les ouvertures sont donc masquées par de simples vitrages.

De plus le dôme octogonal qui surmonte la croisée du transept, possède lui-aussi à la base une grande verrière formé de 8 panneaux. Les vitraux là-aussi ont été remplacés par des vitres. A l'origine, ils représentaient l'Assomption et les sept sacrements.

 

Les ouvertures sans vitraux...Les ouvertures sans vitraux...

Les ouvertures sans vitraux...

 

L'église comprend 10 chapelles latérales toutes décorées d'autels, de retables, de tableaux de grands artistes provençaux et de statues datant du XVIIe et XVIIIe siècle et classés au titre d'objets aux Monuments Historiques.

Je vous rassure : je ne vais pas vous dresser aujourd'hui l'inventaire précis de ces 10 chapelles, ce serait beaucoup trop long et je pourrai toujours y revenir une fois la rénovation terminée, pour vous les montrer en détails. 

 

Je vous laisse juste actionner le diaporama ci-dessous pour en découvrir quelques détails...

 

Une brève visite dans les chapelles de l'église
Une brève visite dans les chapelles de l'église
Une brève visite dans les chapelles de l'église
Une brève visite dans les chapelles de l'église
Une brève visite dans les chapelles de l'église
Une brève visite dans les chapelles de l'église
Une brève visite dans les chapelles de l'église
Une brève visite dans les chapelles de l'église
Une brève visite dans les chapelles de l'église
Une brève visite dans les chapelles de l'église
Une brève visite dans les chapelles de l'église
Une brève visite dans les chapelles de l'église
Une brève visite dans les chapelles de l'église

Une brève visite dans les chapelles de l'église


J'ai aimé les quatre statues presque à taille humaine, classées au Monuments historiques et représentant les quatre évangélistes. Elles sont simples mais imposantes je trouve. 

Dans la chapelle Notre-dame-de Lourdes, se trouvent la statue de Saint Matthieu et de l'ange, et celle de Saint Jean et de l'aigle...

Puis en face, dans la chapelle du Sacré-Coeur, vous reconnaîtrez la statue de Saint -Marc et le lion et de Saint-Luc et le taureau. 

Les quatre évangélistes
Les quatre évangélistes
Les quatre évangélistes
Les quatre évangélistes

Les quatre évangélistes

 

J'ai particulièrement aimé aussi la statue de Saint-Anne dans la Chapelle de la Visitation...

Je trouve toujours émouvante ces figures féminines qui dégagent une grande douceur.

 

Saint-Anne
Saint-Anne

Saint-Anne

 

Le chœur est très particulier.

Je n'aime pas particulièrement ce style mais je ne peux que reconnaître et admirer le travail de l'artiste. 

Dans le choeur se trouvent donc, classés depuis 1875, le maître-autel à baldaquin, érigé en 1828 et oeuvre de Bastiani Pezzeti, le retable et le dais de l'autel, dont les colonnes sont en porphyre, une roche volcanique rouge foncé contenant des cristaux de feldspath.

Le Maître-autel à baldaquin avec ses colonnes en porphyre
Le Maître-autel à baldaquin avec ses colonnes en porphyre
Le Maître-autel à baldaquin avec ses colonnes en porphyre
Le Maître-autel à baldaquin avec ses colonnes en porphyre

Le Maître-autel à baldaquin avec ses colonnes en porphyre

 

Nous avons eu également le privilège lors de la visite, d'entrer dans la sacristie et de découvrir d'autres vestiges dont Saint-Eldrad qui reprendra sa place dans l'église une fois la rénovation terminée. J'aurais l'occasion de vous reparler de lui un jour, car il a une grande importance dans l'histoire du village.

Saint Eldrad

Saint Eldrad

 

Et pour terminer la visite, nous avons également pu pénétrer dans la tour de l'ancien château, sur laquelle, je le rappelle a été érigé le clocher. J'aurais adoré y grimper mais ce que nous avons vu est tout autant impressionnant, puisque nous nous sommes retrouvés dans une petite chapelle privée...

La petite chapelle privée
La petite chapelle privéeLa petite chapelle privée
La petite chapelle privéeLa petite chapelle privée

La petite chapelle privée

 

Là dans cette adorable et paisible petite chapelle, se trouve un magnifique et émouvant christ en bois d'olivier, de taille humaine. Il est merveilleusement bien conservé.

Il se trouvait au début du XXe siècle sur une croix en bois, à l'extérieur de l'église en haut du calvaire exactement_ pour ceux qui connaissent le village. Nos ancêtres ont eu l'intelligence de le remplacer pour le mettre à l'abri des intempéries, reconnaissant ainsi le caractère exceptionnel de cette oeuvre...

 

Le christ en bois d'olivier
Le christ en bois d'olivier

Le christ en bois d'olivier

 

Ainsi se termine notre visite du jour...

Nous terminerons la semaine en douceur(s) et la semaine prochaine nous retournerons en Haute-Loire, enfin, si vous le voulez bien...

Partager cet article

Repost0
26 septembre 2018 3 26 /09 /septembre /2018 05:21
L'église Notre-Dame-de-l'Assomption de Lambesc (Bouches-du-Rhône)

L'église Notre-Dame-de-l'Assomption de Lambesc (Bouches-du-Rhône)

 

Restons encore dans les Bouches-du-Rhône où, lors des Journées du patrimoine, j'ai pu aller visiter l'Église Notre-Dame-de-l'Assomption de Lambesc.

 

Cette église, classée aux Monuments Historiques depuis 1982, a été édifiée entre 1700 et 1741, en plusieurs tranches, comme c'était souvent le cas à l'époque pour les édifices religieux, et chose rarissime, entièrement avec les deniers de la commune.  

 

Elle a été construite à l'emplacement d'une chapelle datant du XIIIe siècle, devenue trop petite qui était orientée est-ouest, et dont il reste quelques vestiges, comme l'ancienne porte d'entrée. 

 

La porte d'entrée de l'ancienne chapelle du XIIIe siècle

La porte d'entrée de l'ancienne chapelle du XIIIe siècle

 

Le clocher de l'église de forme carré a été érigé au XVIe siècle, sur les remparts et sur une tour du château de Saint-Eldrad (patron du village et des bergers) datant du IXe siècle.

Il se termine en plate-forme à mâchicoulis et il est surmonté d'un étage octogonal qui était à l'origine lui-même coiffé d'une flèche, laquelle s'est écroulée en partie lors du tremblement de terre de 1909.

Il a fallu alors la détruire à la dynamite ce qui a fortement endommagé les quatre cloches installées à la fin du XVIIIe siècle.

Des cloches existantes au moment du séisme, donc la Galopine, Marie Sauneterre, l'Agonisante et Le Gros Michel, seule reste en place aujourd'hui, la dernière, oeuvre du fondeur Vard.

 

Quelques détails du clocher bâti sur l'ancienne tour du château...
Quelques détails du clocher bâti sur l'ancienne tour du château...
Quelques détails du clocher bâti sur l'ancienne tour du château...

Quelques détails du clocher bâti sur l'ancienne tour du château...

 

C'est l'architecte provençal Jean Vallon, appartenant à une grande famille  aixoise d'architectes et de tailleurs de pierre, qui s'est chargé de la construction. Il s'est largement inspiré du style italien fin renaissance. On considère que l'église est de style baroque provençal. 

Vue de loin l'église est constituée d'un dôme octogonal imposant (rénové depuis les années 2011-2012), du clocher que je viens de vous montrer, d'une nef allongée et d'une façade pyramidale qui semble avoir été accolée à l'ensemble. 

L'église vue du côté de l'avenue Badonviller

L'église vue du côté de l'avenue Badonviller

 

Deux maîtres d’œuvres se succéderont pour la construire. Le premier, Jean Ollivier, un maçon de la région aixoise débuta les travaux, mais on doit leur achèvement au maçon lambescain, Armelin Matha. Ils mériteraient tous deux une rue à leur nom tant les travaux ont duré faute d'argent et il leur aura fallu beaucoup de ténacité pour arriver au bout du chantier ! 

Il faut dire que les dimensions de l'église sont assez inhabituelles pour cette petite ville. Pour comprendre pourquoi l'église est si grande, il faudrait que je vous raconte un jour le passé de Lambesc, qui au XVIIe siècle accueillait les Assemblées générales des communes de Provence. On surnommait alors la cité, le "Versailles aixois", c'est dire !

 

Pour aujourd'hui, nous allons rester à l'extérieur...

Toutes les infos proviennent de la visite commentée...j'ai donc forcément fait des oublis ou commis des erreurs que je suis prête à corriger.

 

La façade de l'église est imposante, et il est difficile de prendre assez de recul sur la petite place des poilus où elle se trouve, et dont je vous parlerai un jour prochain, pour la mettre véritablement en valeur. Elle est composée de deux étages et a été rénovée dans les années 90.  

 

La façade de l'église

La façade de l'église

 

Le fronton de l'église est décoré depuis 1866 d'un bas-relief intitulé "L'Assomption". Il a valu au sculpteur, Ambroise Pascal Liotard, dit "Liotard de Lambesc", d'obtenir la médaille d'argent de l'école des Beaux-Arts de la Maison du Roi. 

Sur le ruban tenu par les anges on peut lire "Regina coeli". On ne voit que le début de l'inscription sur mes photos...

A gauche de la sculpture, "par souscription locale" et à droite son nom "Liotard de Lambesc 1866" ce que l'on voit très bien si on agrandit la seconde de mes photos. 

 

Le fronton de l'église
Le fronton de l'église

Le fronton de l'église

 

La façade comporte trois ouvertures...

La porte centrale est ornée de nombreux motifs dont les armes de la ville sur lesquelles, on reconnaît la croix de Lorraine (ça aussi c'est toute une histoire !).

La porte d'entrée actuelle...
La porte d'entrée actuelle...La porte d'entrée actuelle...
La porte d'entrée actuelle...

La porte d'entrée actuelle...

 

Deux portes latérales strictement identiques, permettent également d'accéder à l'édifice.

Un des deux portes latérales
Un des deux portes latéralesUn des deux portes latérales

Un des deux portes latérales

 

Autres détails..

Vous remarquerez au passage les génoises, les gargouilles et d'autres sculptures.

Un jour, j'essaierai de photographier toutes les gargouilles, mais la lumière ne s'y prêtait pas le week-end consacré aux Journées du Patrimoine. 

Autres détails de l'église
Autres détails de l'église
Autres détails de l'église
Autres détails de l'église

Autres détails de l'église

 

Lors de mon prochain article, nous pénétrerons dans l'église, enfin si comme d'habitude... si vous le voulez bien !

Partager cet article

Repost0
22 septembre 2018 6 22 /09 /septembre /2018 05:24
Gospel Train en concert à la chapelle Saint-Roch / Balade à Lambesc

 

Le weekend dernier, lors des Journées du Patrimoine, j'ai donc visité la petite chapelle Saint-Roch de Lambesc que je vous ai montré ICI

En fait, la chapelle était occupée par une exposition en hommage à Martin Luther King, pour le cinquantenaire de son assassinat. Voilà pourquoi j'ai voulu y retourner car je la connaissais déjà.

Une fabuleuse façon de revoir la vie de ce grand homme défiler sous nos yeux, année après année, de la naissance de son mouvement jusqu'à son décès, le 4 avril 1968. 

Photo empruntée sur le site de l'Eglise Réformée Evangélique du village

Photo empruntée sur le site de l'Eglise Réformée Evangélique du village

Je rêve que mes quatre petits-enfants vivront un jour dans une nation où ils ne seront pas jugés sur la couleur de leur peau, mais sur la valeur de leur caractère. Je fais aujourd’hui un rêve !

 

L'exposition qui s'appelait "J'ai fait un rêve" était simple, claire et très bien réalisée. 

Elle expliquait avec beaucoup de photos, des citations et peu de texte, le long parcours accompli par ce pasteur qui a mené toute sa vie un combat non-violent pour les droits de l'homme. 

Elle mettait en valeur le rôle de quelques personnages-clés, comme Rosa Parks par exemple, dans la lutte des droits pour l'égalité. 

 

Quelques panneaux et citationsQuelques panneaux et citations
Quelques panneaux et citations
Quelques panneaux et citationsQuelques panneaux et citations

Quelques panneaux et citations

Nous tenons ces vérités pour évidentes par elles-mêmes que tous les hommes sont créés égaux...

 

Il est bon de rappeler que MLK n'a pas toujours été le héros que l'Amérique commémore aujourd'hui, et la France si rarement (une importante exposition a cependant eu lieu en début d'année à la Médiathèque de Lyon).

Les positions de ce pasteur non-violent, étaient très controversées, et l'Amérique divisée non seulement par les luttes pour les droits civiques mais aussi par la guerre du Vietnam. 

 

Martin Luther King a été figé dans l'histoire par son fabuleux discours prononcé le 28 août 1963 devant 250 000 personnes, sur les marches du Lincoln Mémorial, lors de la marche sur Washington pour l'emploi et la liberté, en soutien au Président Kennedy.  

 

Il est devenu une des figures emblématiques de la lutte contre la discrimination raciale. Son rêve était de voir les noirs et les blancs, réunis dans une Amérique fraternelle... 

 

Ne cherchons pas à satisfaire notre soif de liberté en buvant à la coupe de l’amertume et de la haine. Nous devons toujours mener notre lutte sur les hauts plateaux de la dignité et de la discipline. Nous ne devons pas laisser nos revendications créatrices dégénérer en violence physique. Sans cesse, nous devons nous élever jusqu’aux hauteurs majestueuses où la force de l’âme s’unit à la force physique...

Gospel Train en concert à la chapelle Saint-Roch / Balade à Lambesc

 

Un concert de gospel clôturait la visite.

Le groupe Gospel Train, fondé en 1995 par le Pasteur Pierre Alméras, a profondément ému les nombreuses personnes présentes dans la petite chapelle, et ceux qui n'avaient pas trouvé de place à l'intérieur...et qui se sont installés sur le parvis.

 

Le concert qui avait pour thème "J'ai fait un rêve..." a été une merveilleuse plongée dans les racines du Gospel et du Negro Spiritual. Il débutait par "We shall overcome" a capella...

 

Photos avant et durant le concertPhotos avant et durant le concert
Photos avant et durant le concertPhotos avant et durant le concert

Photos avant et durant le concert

 

Ce groupe gardois qui fait des tournées dans toute la France et à l'étranger (Belgique, Italie, Allemagne, Maroc...) mérite d'être connu.

C'est seulement avec leurs quatre voix et une guitare que le groupe a fait découvrir au public tous les styles de gospel mais aussi l'histoire de l'esclavage, du racisme contre les noirs, et le combat de ces femmes et de ses hommes courageux, qui ont été aidés par leur foi. 

Les chants étaient interrompus par des extraits du discours de MLK, "I have a dream". 

 

Un grand moment de partage, de joie, d'émotion et d'espoir qui a réuni croyants et non-croyants autour de leurs magnifiques voix.

Pour ne pas oublier que le combat de MLK est toujours d'actualité et que l'égalité des droits n'est pas acquise, 50 ans après qu'il ait été assassiné, lui qui, comme je l'ai dit plus haut,  prônait la non-violence dans toutes ses actions. 

 

La page Facebook du groupe Gospel Train est ICI. Et leur site avec leurs différents spectacles et les détails de leur tournée se trouve ICI

 

Et pour terminer en beauté ce dernier jour de l'été (et oui dans la nuit nous passons en automne) je vous propose de les écouter sur youtube...

 

Partager cet article

Repost0
19 septembre 2018 3 19 /09 /septembre /2018 05:29
La Chapelle Saint-Roch_ Lambesc (Bouches-du-Rhône)

La Chapelle Saint-Roch_ Lambesc (Bouches-du-Rhône)

 

Quittons pendant quelques temps la Haute-Loire, pour revenir en Provence et partager les découvertes que j'ai pu faire lors des journées du patrimoine, le week-end dernier.

Nous nous rendons donc à Lambesc dans les Bouches-du-Rhône où il y a aussi comme en Haute-Loire, une petite chapelle Saint-Roch... 

 

Cette Chapelle Saint-Roch est un petit monument classé aux Monuments Historiques depuis 1943.

Elle a été bâtie en 1643 à l'emplacement d'une ancienne léproserie, la Maladière, qui a fonctionné jusqu'en 1585 à l'extérieur du village.

 

Sa construction architecturale est particulière, car elle est de forme rectangulaire et se termine par une abside triangulaire. Son aspect extérieur côté nord, avec des contreforts et une unique fenêtre ouverte sur le chœur, donne une impression de robustesse.

 

La chapelle côté nord

La chapelle côté nord

 

La façade est de forme presque carrée. La porte est surmontée d'un linteau simple. L'intérieur est éclairé par un oculus, seule source de lumière avec la porte. 

Au-dessus, se trouve un clocheton dont la cloche porte la mention "Dieu, le Roi, la France" (je ne suis pas allée le vérifier mais je l'ai entendu sonner). 

La façade de la chapelle

La façade de la chapelle

L'oculus et le clochetonL'oculus et le clocheton
L'oculus et le clocheton

L'oculus et le clocheton

 

Accolée à la chapelle se trouve côté sud une bâtisse, aujourd'hui inhabitée. Elle servait de presbytère. Le puits typiquement provençal est adossé au mur de clôture.

Le presbytère et le puits
Le presbytère et le puits

Le presbytère et le puits


 

Devenue bien national pendant la Révolution, la chapelle est rachetée en 1820 par des habitants du village qui en font don à la paroisse.

En 1905, suite à la séparation de l'église et de l'Etat, elle devient bien communal.

Aujourd'hui, c'est L'Eglise Protestante qui en a jouissance pour la célébration du culte. 

 

Remise en état par l'association locale des Amis du Vieux Lambesc en 1958, elle a été rénovée récemment en ce qui concerne l'extérieur, ce que vous pouvez voir sur mes photos. 

Cette année à venir devrait voir des travaux de rénovation se réaliser à l'intérieur. Cette petite chapelle en a bien besoin, comme vous le verrez dans mon prochain article qui en montre quelques vues partielles.

 

A proximité, de l'autre côté de l'avenue Badonviller (plus connue sous le nom de route d'Avignon ou ancienne nationale 7), se trouve l'oratoire Saint-Roch.

 

Construit en 1643 en même temps que la chapelle, il présente une niche encadrée de pilastres et un toit de forme pyramidale, surmonté par une croix rayonnante. 

 

L'oratoire Saint-Roch
L'oratoire Saint-Roch

L'oratoire Saint-Roch

 

Il est aujourd'hui entouré de maisons...et de verdure !

 

Voilà l'entrée dans le village côté nord...avenue Badonviller donc.
Voilà l'entrée dans le village côté nord...avenue Badonviller donc.

Voilà l'entrée dans le village côté nord...avenue Badonviller donc.

Partager cet article

Repost0

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'hiver est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -