Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juin 2016 6 11 /06 /juin /2016 06:16

 

 

Voici une dernière petite visite de la ville...

 

En ce temps-là, la délation était de mise et tout le monde était fier de pouvoir dénoncer son voisin mais il le faisait de manière anonyme.

Ce n'est plus le cas aujourd'hui, n'est-ce-pas ?

 

C'est ainsi que dans certaines villes italiennes les fameuses bouches de la vérité étaient installées dans les points stratégiques de la ville et en particulier devant le palais de justice.

 

La plus célèbre est bien sûr à Rome où selon la légende, elle serait capable de manger la main d'un menteur ; le palais des Doges à Venise en cache une que les Vénitiens surnommaient la "bocca di leone".

A Vérone, la bouche de la vérité est située à l'extérieur du Palazzo del Comune, le dernier palais que je vous ai montré lors de notre précédente visite de Verone, sur la place des Seigneurs. Ainsi elle était facilement accessible pour tous les délateurs !

 

 

Bouche de la vérité / Bocca della verità (Vérone)

Bouche de la vérité / Bocca della verità (Vérone)

 

La ville de Vérone est riche en monuments...et je suis loin de les avoir tous vus ! 

 

Parmi eux, nous avons déjà fait une petite visite...

 

- aux arènes de Vérone.

 

- à la maison de Juliette.

 

- à la Place des Herbes.

 

- à la Place des Seigneurs et aux tombeaux de la famille Scaligeri.

 

- au Castelvecchio.

 

Vous pouvez situer certains d'entre eux sur le plan ci-dessous...

Quelques visites incontournables à faire à Vérone

Quelques visites incontournables à faire à Vérone

 

Je suis juste passée devant la Basilique Sant' Anastasia, une église gothique qui est située sur une place portant son nom.

Je ne l'ai pas visité mais vous pouvez avoir une vue d'ensemble de la place et le détail du portail. 

 

Sur la même place, se trouve l'Arca di Castelbarco et le Tombeau de Gugliermo da Castelbarco attenante à l'église San Pietro Martire.

Sous l'arche se situe le conservatoire de musique de la ville...

Place Sant'Anastasia  (photo wikipedia)

Place Sant'Anastasia (photo wikipedia)

En face, l'entrée de la Basilique Sant' Anastasia

En face, l'entrée de la Basilique Sant' Anastasia

Le portail de la Basilique vu de près

Le portail de la Basilique vu de près

L'entrée latérale de l'église San Pietro Martire et l'Arca di Castelbarco à sa droite
L'entrée latérale de l'église San Pietro Martire et l'Arca di Castelbarco à sa droite

L'entrée latérale de l'église San Pietro Martire et l'Arca di Castelbarco à sa droite

LArca di Castelbarco et le Tombeau de Gugliermo da Castelbarco au-dessus
LArca di Castelbarco et le Tombeau de Gugliermo da Castelbarco au-dessus

LArca di Castelbarco et le Tombeau de Gugliermo da Castelbarco au-dessus

 

 

Une autre église renommée à Vérone est la magnifique Cathédrale Santa Maria Matricolare qu'on appelle aussi  le "Duomo di Verona"...

 

Cette cathédrale de style roman est construite à l'emplacement de deux anciens édifices dont on retrouve des traces. 

En fait il s'agit non pas d'un seul édifice mais de tout un complexe qui est situé sur la rive droite de l'Adige et qui se reconnaît grâce au clocher blanc, sans flèche.

 

La façade, construite en tuf alternant avec des briques, est caractérisée par le porche d'entrée avec ses deux griffons qui l'ornent les deux côtés.  

 

 

Entrée de la Cathédrale Santa Maria Matricolare ou Duomo
Entrée de la Cathédrale Santa Maria Matricolare ou Duomo
Entrée de la Cathédrale Santa Maria Matricolare ou Duomo

Entrée de la Cathédrale Santa Maria Matricolare ou Duomo

 

Hélas, beaucoup de mes photos ont été trop sombres.

Je vous donne donc un simple aperçu de l'intérieur d'une grande richesse. Il y a de nombreuses chapelles latérales, des monuments funèbres, plusieurs orgues et un choeur magnifique...

 

Par exemple, je n'ai pas réussi mes photos de l'horloge monumentale qui se trouve en contre-façade, ni de la chaire toute en marquetterie, je les ai donc emprunté à wikipedia.

 

Photos wikipedia
Photos wikipedia

Photos wikipedia

 

N'oubliez pas de cliquer sur les flèches

 

pour faire défiler les photos du diaporama. 

 

L'intérieur du Duomo : sculptures, fresques et marbre blanc...
L'intérieur du Duomo : sculptures, fresques et marbre blanc...
L'intérieur du Duomo : sculptures, fresques et marbre blanc...
L'intérieur du Duomo : sculptures, fresques et marbre blanc...
L'intérieur du Duomo : sculptures, fresques et marbre blanc...
L'intérieur du Duomo : sculptures, fresques et marbre blanc...
L'intérieur du Duomo : sculptures, fresques et marbre blanc...
L'intérieur du Duomo : sculptures, fresques et marbre blanc...
L'intérieur du Duomo : sculptures, fresques et marbre blanc...

L'intérieur du Duomo : sculptures, fresques et marbre blanc...

 

 

Puis nous avons visiter le joli cloître roman qui se trouve quelques rues plus loin et fait partie du complexe du Duomo...

En allant au cloître...

En allant au cloître...

Le cloître roman derrière lequel on aperçoit le clocher blanc du Duomo.Le cloître roman derrière lequel on aperçoit le clocher blanc du Duomo.Le cloître roman derrière lequel on aperçoit le clocher blanc du Duomo.
Le cloître roman derrière lequel on aperçoit le clocher blanc du Duomo.Le cloître roman derrière lequel on aperçoit le clocher blanc du Duomo.Le cloître roman derrière lequel on aperçoit le clocher blanc du Duomo.
Le cloître roman derrière lequel on aperçoit le clocher blanc du Duomo.Le cloître roman derrière lequel on aperçoit le clocher blanc du Duomo.Le cloître roman derrière lequel on aperçoit le clocher blanc du Duomo.

Le cloître roman derrière lequel on aperçoit le clocher blanc du Duomo.

 

Je ne suis pas allée jusqu'au théâtre romain ; je n'ai pas visité non plus la basilique Saint Zenon construite au IVème siècle ; et bien d'autres monuments...

 

J'aurais aimé flâner sur un des magnifiques ponts de la ville mais je n'ai pas eu le temps de le faire.

 

Alors nous terminerons tout simplement la visite par une petite balade sur les bords de l'Adige...

Les bords de l'Adige et l'église San Giorgio in Braida
Les bords de l'Adige et l'église San Giorgio in BraidaLes bords de l'Adige et l'église San Giorgio in Braida
Les bords de l'Adige et l'église San Giorgio in BraidaLes bords de l'Adige et l'église San Giorgio in Braida

Les bords de l'Adige et l'église San Giorgio in Braida

 

L'Adige, comme beaucoup de fleuves, a aussi quitté fréquemment son lit et je vous assure que lorsqu'on se promène sur ses berges et que l'on voit jusqu'où les eaux sont montées lors de la crue mémorable de 1882, c'est tout à fait impressionnant...

A cette époque le fleuve avait rompu les digues en neuf points, entrainant l'inondation d'une partie de la ville de Trente, en amont de Vérone.

 

Pour sauver la ville de Vérone des inondations à venir, un tunnel a ensuite été construit durant la seconde partie du XXème siècle. Il permet le déversement des eaux du fleuve dans le lac de Garde, en cas de forte crue.

Mais ce déversement met en péril l'équilibre écologique du lac.

C'est donc une solution de secours qui ne peut être utilisée qu'en cas d'extrême urgence...

D'autres crues moins importantes, mais non moins dévastatrices, ont eu lieu en 1966 et 1981. A ces deux occasions le tunnel a été utilisé...et a fait ses preuves pour protéger à la fois les populations mais aussi le patrimoine local. 

 

Le niveau de l'eau en 1882.

Le niveau de l'eau en 1882.

Partager cet article

Repost 0
Published by manou - dans voyage Italie Vérone
commenter cet article
7 juin 2016 2 07 /06 /juin /2016 06:23

 

Si vous le voulez bien, je vais encore vous parler un peu de Vérone...

 

La seconde place importante de Vérone est la Piazza dei Signori (= la Place des Seigneurs).

Elle date du Moyen Âge, du temps où la famille Scaligeri régnait sur Vérone...

 
Vérone (5) La Piazza dei signori

 

Elle est moins pittoresque et plus solennelle que la Piazza delle Erbe, mais beaucoup plus tranquille...car elle n'est pas le carrefour obligé de tous les habitants : il y a seulement les touristes qui s'y rendent et les quelques personnes qui travaillent dans le coin !

 

Cette place était le coeur politique de la ville. C'est là que résidaient les puissants maîtres de l'ancienne Vérone !

Du coup l'architecture est encore très riche car la place est bordée de nombreux palais construits entre le XIIème et le XVème siècle présentant de nombreuses arcades, des blasons en marbre en façade, des fenêtres à l'architecture variée...

 

On la surnomme aussi la Piazza Dante car la statue du poète, sculptée en marbre blanc de Carrare, et mesurant environ 5 mètres, est érigée en son centre depuis 1865, date à laquelle on a célébré le 600ème anniversaire de sa naissance.

Dante est vénéré à Vérone car il y passa treize ans de sa vie en exil. 

 

La statue de Dante

La statue de Dante

 

A peine arrivé sur la place,  on aperçoit d'abord le Palazzo Domus Nova, à notre gauche. Construit au XIIIème, il a été renové au XVIIème lors de la chute des Scaligeri, et arbore maintenant une superbe façade blanche néoclassique.

Ce palais fut la résidence des juges vénitiens. On le surnomme d'ailleurs aussi le Palazzo dei Giudici (ou Palais des Juges).

 

C'est très compliqué de retenir le nom des palais car ils ont souvent changé de nom au cours de l'histoire et selon l'usage qu'ils ont eu au cours du temps...

Ne vous inquiétez pas...je ne ferai pas d'interro !

 
Le Palazzo Domus Nova

Le Palazzo Domus Nova

 

Puis à côté se trouve une maison datant du XIVème siècle et qui a été entièrement rénovée dans le style Renaissance et accueille au rez-de-chaussée, l'Antico Caffè Dante, le plus vieux café de Vérone, construit en 1837.

C'est la Casa della Pietà...

La Casa della Pietà

La Casa della Pietà

 

Sa façade rouge s'agrémente d'un bas-relief représentant une femme assise et tenant un drapeau, symbole de la ville de Vérone sous le règne de Venise.

On y trouve aussi plusieurs sculptures en marbre blanc qui je crois représentent l'aigle impérial, aigle qui se retrouve aussi sur le blason des Della Scala (en italien on dit la  famiglia scaligera ou gli Scaligeri).

 

Les sculptures en marbre blanc apposées sur la façade
Les sculptures en marbre blanc apposées sur la façade

Les sculptures en marbre blanc apposées sur la façade

 

A droite, une arcade sépare la Casa della Pietà de la Loggia del Consiglio

Sur l'arcade, on aperçoit la statue de Girolamo Fracastoro (Jérôme Fracastor), natif de Vérone et considéré comme un des plus grands médecins de tous les temps. Il était également astronome et philosophe. La statue a été édifiée deux ans après sa mort survenue en 1553.

 

 Statue de Girolamo Fracastoro
 Statue de Girolamo Fracastoro

Statue de Girolamo Fracastoro

 

La Loggia del Consiglio a été construite au XVème siècle et accueillait, comme son nom nous l'indique, les réunions du Grand Conseil.

Au sommet se trouvent des statues représentant des poètes et historiens qui font partie, eux aussi, des personnages célèbres de Vérone.

De nombreuses sculptures et des fresques décorent le bâtiment...

La  Loggia del Consiglio
La  Loggia del Consiglio

La Loggia del Consiglio

 

Au fond de la place, à côté de la Loggia del Consiglio se trouve le Palazzo del Podestà. Il s'agit d'un manoir médiéval, utilisé ensuite comme résidence des seigneurs.  On l'appelle aussi le Palazzo Scaligeri et Palais de la Préfecture !

Vous avez le choix...

C'est dans cette maison que Dante a vécu ses années d'exil. 

 

Le bâtiment est caractérisé par ses créneaux en queue d'aronde que l'on voit plutôt sur la photo empruntée à wikipedia car lorsque j'étais à Vérone, il y avait des travaux de rénovation sur la façade, donc des échaffaudages et de grands plastiques devant les fameux créneaux !.

Le portail qui rappelle les arcs de triomphe romains s'appelle le portail de Sanmicheli, du nom de Michele Sanmicheli qui l'a réalisé en 1553.

A l'époque de la domination vénitienne, le lion, symbole de Venise a été rajouté sur la façade du palais. 

Voilà à quoi ressemblait le palais lors de ma visite !

Voilà à quoi ressemblait le palais lors de ma visite !

Photo wikipedia !

Photo wikipedia !

Le portail du Palazzo del Podestà avec son lion

Le portail du Palazzo del Podestà avec son lion

 

 

Une des façades du palais donne aussi sur la cour des tombeaux de la famille Scaligeri, juste sur le parvis de l'église de Santa Maria Antica qui était la chapelle de la famille.

Les tombeaux sont décorés de sculptures gothiques que personnellement j'apprécie moins, mais qui restent remarquables par le travail qu'elles représentent. 

Les sculptures décrivent de véritables faits d'arme des défunts et racontent donc l'histoire héroïque de la famille...

 

Les tombeaux et leurs décorations sculpturales
Les tombeaux et leurs décorations sculpturales
Les tombeaux et leurs décorations sculpturales
Les tombeaux et leurs décorations sculpturales
Les tombeaux et leurs décorations sculpturales
Les tombeaux et leurs décorations sculpturales

Les tombeaux et leurs décorations sculpturales

 

Enfin, on peut y admirer aussi le Palazzo del Capitano datant du XVIème siècle (Palais du Capitaine) ancienne demeure du gouverneur de la ville qui est devenu le Palazzo dei Tribunali (Palais de Tribunal) .

Au départ ce grand palais avait été construit avec trois tours carrées aux angles de l'édifice. Il en reste une seule rénovée en 1882. La tour est visible aussi bien de la Piazza delle Erbe que de la Piazza dei Signori.

Elle est reliée par un arc au Palazzo del Comune (Palais de la Commune) qui s'appelle aussi le Palazzo della Ragione.

 

Même moi je m'y perds avec tous ces palais qui changent de nom !!

 

 

Le  Palais du Capitaine

Le Palais du Capitaine

 

 

Le Palazzo della Ragione contient dans sa cour intérieure un bel escalier de pierre, datant du XVème siècle que je n'ai pas pu voir.

Palazzo della Ragione
Palazzo della Ragione

Palazzo della Ragione

 

Notre voyage à Vérone est presque terminé...

Le  dernier épisode en photos très bientôt ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by manou - dans voyage Vérone Italie
commenter cet article
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 06:43

 

Encore une petite visite de Vérone, une ville inscrite, je vous le rappelle au patrimoine mondial de l'humanité de l'UNESCO pour l'ensemble de ses monuments...

 

Pour la suite de notre petit périple, nous allons nous rendre sur la Piazza delle Erbe (Place des herbes), une visite incontournable...

Car c'est la plus belle place de Verone !

 

L'idéal est de la visiter tôt le matin, avant que les étals du marché à touriste pittoresques certes, mais envahissants, ne prennent place... ou alors le soir tard, lorsque les marchands ont plié boutique.

Sinon comme cela a été mon cas, impossible de faire de belles photos...car en plus du marché à touristes qui se tient là tous les jours y compris souvent le dimanche, il y a le marché traditionnel où vous pourrez acheter oranges ou tomates selon la saison et de plus, les bars et restaurants envahissent le peu d'espace restant pour y installer tables et chaises au soleil...

C'est ça aussi l'Italie !

 

 

 

Une vue sur le marché : légumes et chapeaux se côtoient...

Une vue sur le marché : légumes et chapeaux se côtoient...

Cette place est vieille de 2000 ans : elle est située à l'emplacement exact de l'ancien forum romain, pôle principal de la vie publique.

Elle est encadrée de palais datant du Moyen-Âge ou de la Renaissance. 

De cette place partent la plupart des rues importantes de la ville : elle est donc le lieu du passage obligé pour tous les habitants de Vérone et pour les touristes.

 

Au centre de la place se trouve le Capitello, ou berlina, une tribune datant du XIIIème ou XIVème siècle (la date varie selon les sites).

Cette construction en marbre servait à annoncer les décrets et les sentences...Elle porte sur les pilastres les mesures commerciales de l'époque.  

 
Le capitello

Le capitello

 

On trouve aussi sur la place, la colonne de Saint-Marc, avec son lion ailé (symbole de Venise). Elle date de 1523 et a été bâti en marbre blanc.

Le premier lion a été détruit par les français et celui que nous admirons aujourd'hui est plus récent puisqu'il date de 1886.

 

 

Le lion ailé symbole de Venise

Le lion ailé symbole de Venise

 

Puis on découvre la fontaine de la Madonna Verona, surmontée de sa statue romaine datant de 380, qui a donné son nom à la ville. 

 

Sur la photo ci-dessous, vous pouvez déjà admirer, par derrière la fontaine, les fresques murales sur la façade de la Casa Mazzanti.

 

La fontaine de la Madonna Verona surmontée de sa statue romaine

La fontaine de la Madonna Verona surmontée de sa statue romaine

 

Au fond, (au loin) on peut voir le très beau Palazzo Maffei, un palais baroque décoré de statues datant de 1668, et à côté, la Torre del Gardello datant de 1370. Impossible de faire des photos plus proches car le marché envahit toute la place.

 

Au premier plan, sur la photo ci-dessous, vous avez une vue sur la colonne de Visconti, une petite colonne antique utilisée comme sanctuaire.

 

Le marché de la Piazza delle Erbe avec au fond le Palazzo Maffei avec la Torre del Gardello

Le marché de la Piazza delle Erbe avec au fond le Palazzo Maffei avec la Torre del Gardello

La Torre del Gardello

La Torre del Gardello

La colonne antique de Visconti à l'entrée de la place, devant le donjon

La colonne antique de Visconti à l'entrée de la place, devant le donjon

 

Puis à droite de la place, le Palazzo del Comune dont la façade blanche est de style néoclassique avec sa tour horloge médiévale, haute de 83 mètres, appelée la Torre dei Lamberti.

A côté un donjon médiéval subsiste de l'ancienne bâtisse et domine aussi la Place des Seigneurs (de l'autre côté) dont je vous parlerai bientôt...

La Torre dei Lamberti accolée au Palazzo del Comune

La Torre dei Lamberti accolée au Palazzo del Comune

 

A droite, entre le Palazzo del Comune et le palazzo Maffei, la Casa Mazzanti est décorée de superbes fresques du XVIème siècle. 

Vous voyez ces fresques encore mieux sur une des premières photos de l'article, derrière la statue romaine de la Madonna Verona.

 

 

 

 

La casa Mazzanti décorée de fresques, que vous avez pu déjà observer sur la 1ère photo de l'article.

La casa Mazzanti décorée de fresques, que vous avez pu déjà observer sur la 1ère photo de l'article.

 

La partie gauche de la place est occupée par des constructions récemment rénovées où se trouvent tout simplement ...des habitations !

 

 

La partie gauche de la place

La partie gauche de la place

 

Et voilà la visite se termine pour aujourd'hui : vous avez fait le tour d'une des plus belles places d'Italie, mais je vous rassure, il me reste encore quelques photos de Vérone que je vous montrerai très bientôt... 

Partager cet article

Repost 0
Published by manou - dans voyage Italie Vérone
commenter cet article
30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 06:44
Le Castelvecchio encore une construction toute rose !

Le Castelvecchio encore une construction toute rose !

Aujourd'hui, pour continuer la visite de Vérone (si je vous ennuie...eh bien dites-le moi et je ne vous montrerai pas la suite !), je vais vous faire visiter le Castelvecchio...la forteresse de Vérone.

Bon pour ceux qui ne parlent pas italien, "Castelvecchio" est la contraction de "castello" (château) et "vecchio" (vieux)...

Vous voyez c'est pas compliqué l'italien !

 

Ce lieu est le témoin le plus important de l'architecture médiévale de Vérone.

Il a en effet été édifié entre 1354 et 1356, pour défendre la ville des invasions venant de l'extérieur et en particulier de l'Adige (le fleuve qui traverse Vérone).

 

Mais la forteresse a permis aussi de protéger la famille des Scaligeri des émeutes du peuple. Construit par Cangrade II della Scala (homme politique important et seigneur de Vérone), c'était la résidence des seigneurs. Le pont sur l'Adige permettait de traverser à pied le fleuve et de sortir rapidement de la ville en cas d'urgence...

 

Ainsi les seigneurs et leurs familles pouvaient sauver leur peau pendant que le peuple se battait !

 

Lorsque la ville de Vérone est rattachée à la République de Venise, le castelvecchio est utilisé comme caserne militaire.  En 1797, il est même le siège d'affrontements violents contre l'armée napoléonienne, ce qui lui occasionne de nombreux dommages. 

Puis le bâtiment est entièrement rénové et la façade côté fleuve, reconstruite en style néoclassique. Mais le bâtiment reste toujours un édifice militaire...cependant ses tours ont été rabaissées et il ne ressemble plus à un édifice médiéval.

 

N'oubliez pas de cliquer sur les photos pour les voir en grand...

 
 
Quelques vues du Castelvecchio...aujourd'hui avec ses tours. Quelques vues du Castelvecchio...aujourd'hui avec ses tours.
Quelques vues du Castelvecchio...aujourd'hui avec ses tours. Quelques vues du Castelvecchio...aujourd'hui avec ses tours.
Quelques vues du Castelvecchio...aujourd'hui avec ses tours. Quelques vues du Castelvecchio...aujourd'hui avec ses tours.

Quelques vues du Castelvecchio...aujourd'hui avec ses tours.

 

 

C'est au XXème siècle que le directeur des musées de la ville, Antonio Avena, et l'architecte Ferdinando Forlati, décident de réhabiliter les créneaux de l'enceinte...et de redonner son aspect médiéval au bâtiment.

Les tours sont alors reconstruites à l'identique...

L'extérieur et les jardins sont par contre conservés, plutôt dans le style Renaissance...

 

 

 

En 1925, le palais intérieur du Castelvecchio, ancienne résidence des Scala, devient un musée qui sera à nouveau rénové en 1956, par l'architecte Carlo Scarpa, spécialiste de la rénovation et de la modernisation des musées. 

Le lieu est aujourdh'ui un chef d'oeuvre de la muséographie italienne. 

 

Le bâtiment renfermant le musée, vu de la cour intérieure.Le bâtiment renfermant le musée, vu de la cour intérieure.
Le bâtiment renfermant le musée, vu de la cour intérieure.Le bâtiment renfermant le musée, vu de la cour intérieure.

Le bâtiment renfermant le musée, vu de la cour intérieure.

 

Je n'ai malheureusement pas eu le temps de visiter ce musée et c'est aussi pour cela que je voudrai retourner à Vérone, car il contient de nombreux objets datant de l'Antiquité (comme des armes et des céramiques), du Moyen Âge ou de la Renaissance, comme des peintures et sculptures parmi lesquelles des statues du XIVème siècle, des portraits de Giovanni Francesco Caroto ainsi que les oeuvres de grands maîtres vénitiens comme Bellini, Véronèse....

 

Mais il me faudrait plusieurs vies pour réaliser tous mes rêves !

 

 

Portrait d'un jeune enfant avec un dessin
Vérone, musée de Castelvecchio

Giovanni Francesco Caroto

 

 

Et voilà le Castelvecchio et le pont du même nom le soir, vu de l'Adige lorsque j'ai quitté la ville...

Non...ce n'est pas vrai, en fait j'ai complètement raté ma photo...

Mais bon allez, je vous la mets quand même.

Et pour vous consoler, je vous en mets une de Wikipedia !

Ma photo et celle de wikipedia ! Vous voyez bien que le pont est rose...
Ma photo et celle de wikipedia ! Vous voyez bien que le pont est rose...

Ma photo et celle de wikipedia ! Vous voyez bien que le pont est rose...

Venez nous rejoindre chez Bernie ou voir les participations des autres blogs...

Venez nous rejoindre chez Bernie ou voir les participations des autres blogs...

Partager cet article

Repost 0
16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 06:36
Les arènes (en travaux) vues de l'extérieur

Les arènes (en travaux) vues de l'extérieur

Toulouse est la ville rose française de Bernie, mais savez-vous qu'il existe une ville rose en Italie du nord ? C'est Vérone... 

...la ville des amoureux, entièrement construite en marbre rose de la région !

 

C'est la plus belle ville d'Italie du Nord après Venise. On la surnomme aussi la "piccola Roma", la petite Rome à cause de sa richesse en monuments romains. 

J'ai eu la chance d'en faire une visite rapide, il y a déjà 4 ans, à mon retour d'un voyage​ à Venise. Je n'ai jamais eu le temps de montrer les quelques photos réalisées là-bas.

En voici un petit aperçu...rose !

Quand je vois ces quelques photos je n'ai qu'une seule envie, c'est d'y retourner...

A Vérone se côtoient des monuments romains, gothiques ou datant de la Renaissance. La ville est traversée par l'Adige, je devrais même dire encerclée, et grâce à ce fleuve, elle a été le siège d'un passage important tout au long de son histoire...

 

 

Le premier monument remarquable en arrivant à Vérone est celui des Arènes, datant du Ier siècle après J.-C..

Les Arènes se trouvent sur la piazza BRA, à côté d'un superbe parc permettant de se reposer en cas de besoin.

C'est l'un des plus grands amphithéâtres du monde romain et un des mieux conservé : il peut contenir sur 44 étages de gradins, 25 000 spectateurs. Il mesure 138 mètres de long. Il a été construit en blocs de marbre rose, de silex ou de briques. Détruit en partie au XIIème siècle par un tremblement de terre, il a été entièrement rénové.

 

La scène des arènes est utilisée chaque année, pour un festival d'art lyrique renommé qui attire les foules mais aussi, tout au long de l'année pour des concerts et spectacles.

 

L'amphithéâtre et la vue sur la scène installée en bas des gradins
L'amphithéâtre et la vue sur la scène installée en bas des gradinsL'amphithéâtre et la vue sur la scène installée en bas des gradins

L'amphithéâtre et la vue sur la scène installée en bas des gradins

 

De l'autre côté de la place se trouve le large trottoir pavé (le Liston) où les habitants de Vérone, comme c'est la tradition en Italie, se promènent en famille. Il est lui aussi en marbre rose...

 

Du haut des arènes, la vue est magnifique non seulement sur les constructions alentour, comme le Palazzo Gran Guardia et le Palazzo Barbieri où se trouve aujourd'hui l'hôtel de ville, mais aussi sur le parc et sur les terrasses des cafés et restaurants, ainsi sur les petites terrasses en hauteur qui font le charme des villes italiennes.

 

N'oubliez pas de cliquer sur les photos pour les voir en grand !  

 

 

 

La vue du haut des arènes romaines : le Palazzo Gran Guardia caché par les arbres du parc, le Palazzo Barbieri, le parc et les restaurants, puis les petites terrasses en hauteurLa vue du haut des arènes romaines : le Palazzo Gran Guardia caché par les arbres du parc, le Palazzo Barbieri, le parc et les restaurants, puis les petites terrasses en hauteur
La vue du haut des arènes romaines : le Palazzo Gran Guardia caché par les arbres du parc, le Palazzo Barbieri, le parc et les restaurants, puis les petites terrasses en hauteurLa vue du haut des arènes romaines : le Palazzo Gran Guardia caché par les arbres du parc, le Palazzo Barbieri, le parc et les restaurants, puis les petites terrasses en hauteur

La vue du haut des arènes romaines : le Palazzo Gran Guardia caché par les arbres du parc, le Palazzo Barbieri, le parc et les restaurants, puis les petites terrasses en hauteur

 

 

Bonne semaine à tous...

et à lundi prochain pour la suite de la visite...

 

 

Venez nous rejoindre chez Bernie !

Venez nous rejoindre chez Bernie !

Partager cet article

Repost 0
Published by manou - dans voyage Italie Vérone
commenter cet article

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est bien l'été maintenant !

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -