Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 avril 2020 4 02 /04 /avril /2020 05:22
Un des lavoirs du village datant de 1908

Un des lavoirs du village datant de 1908

Terminons aujourd'hui notre balade à Grambois, ce petit village du Luberon si charmant  qui a su garder son caractère authentique d'autrefois. 

Comme je vous l'ai dit, c'est pour moi un village qui fleure bon ma Provence et pas n'importe laquelle...celle de mon enfance ! 

 

Nous allons aujourd'hui faire le tour des lavoirs et fontaines. 

Une ancienne fontaine dans les ruelles...

Une ancienne fontaine dans les ruelles...

Tout d'abord la fontaine la plus importante pour les habitants du village est celle située sur la place de l'église.

Vous en avez eu un bref aperçu dans mon dernier article ! 

 

Elle a été inaugurée en 1879 donc comme vous le voyez elle est récente. 

Avant qu'elle amène l'eau au cœur du village, les habitants devaient se rendre à l'extérieur et marcher vers la source de Fontvérane où non seulement ils allaient chercher l'eau, mais où ils lavaient également leur linge. Le chemin qui y mène vient d'être réaménagé et si je retourne au village je ne manquerai pas de vous y emmener...

Différents points de vue sur la fontaine de la place de l'église et de la mairie
Différents points de vue sur la fontaine de la place de l'église et de la mairie

Différents points de vue sur la fontaine de la place de l'église et de la mairie

Cette fontaine est devenue célèbre quand, en 1989 (déjà !!), Yves Robert y tourne quelques scènes de "La Gloire de mon père" entre autre, la partie de boules et le retour de la chasse aux bartavelles.

Vous pouvez voir des images du film sur le site de la mairie de Grambois ICI. Je vous en mets deux ci-dessous...

Vous ne vous étonnerez donc pas que cette fontaine soit à présent baptisée, "la Fontaine de Bartavelles".

Images extraites du film"la gloire de mon père" empruntées sur le site de la mairie de Grambois
Images extraites du film"la gloire de mon père" empruntées sur le site de la mairie de Grambois

Images extraites du film"la gloire de mon père" empruntées sur le site de la mairie de Grambois

Quand on descend en contrebas du village, on découvre un lavoir aménagé au pied du rocher, datant de 1908. C'est celui que je vous montre en tout début d'article. Ses abords sont très ombragés ! 

Le lavoir sous le rocher Le lavoir sous le rocher
Le lavoir sous le rocher
Le lavoir sous le rocher Le lavoir sous le rocher

Le lavoir sous le rocher

Plus près du village et de la place centrale, se trouve la fontaine des trois canons. Elle date du XVIIIe siècle. Je vous la montre dans son environnement au bord de la petite route et sur la placette qui porte son nom. 

Fontaine des 3 canons
Fontaine des 3 canonsFontaine des 3 canons
Fontaine des 3 canonsFontaine des 3 canons

Fontaine des 3 canons

Un petit lavoir est accolé à la fontaine. 

Le lavoir des trois canons
Le lavoir des trois canonsLe lavoir des trois canons

Le lavoir des trois canons

Ainsi se termine la découverte de Grambois. La semaine prochaine, nous allons rester encore un peu en Provence, enfin comme d'habitude...si vous le voulez bien !

A bientôt !

A bientôt !

Partager cet article

Repost0
30 mars 2020 1 30 /03 /mars /2020 05:20
La façade de l'église vue du côté de la place de la mairie

La façade de l'église vue du côté de la place de la mairie

Comme promis nous allons poursuivre aujourd'hui la visite du village, débutée ICI et ICI, pour découvrir l'église de Grambois.

Elle se situe sur la place principale du village appelée aussi, place de la mairie.  L'église est adossée au presbytère et à l'ancien château ou demeure seigneuriale. Sur cette place trône depuis le XIXe siècle une fontaine célèbre dont je vous parlerai plus en détails dans mon prochain article. 

Le bâtiment paraît beaucoup plus grand quand on pénètre à l'intérieur parce qu'on ne le visualise pas bien de l'extérieur tant il est imbriqué avec ce qui l'entoure. 

Vues latérales et postérieure de l'église
Vues latérales et postérieure de l'église
Vues latérales et postérieure de l'église
Vues latérales et postérieure de l'église

Vues latérales et postérieure de l'église

L'église a été fondée au XIe siècle. Elle est mentionnée pour la première fois en 1096. Elle fût, lors de sa création, un prieuré bénédictin dépendant de l'abbaye Saint-André-de-Villeneuve- lès-Avignon. 

 

 

Elle est classée Monument Historique depuis 1908. Comme la plupart de nos églises, elle a bien entendu subi au fil du temps de nombreux remaniements. Elle était constituée à l'origine d'une nef unique de trois travées, couverte en berceau brisé et d'une abside qui sera détruite par la suite. 

Elle est agrandie au milieu du XIVe siècle pour répondre au nombre grandissant de fidèles, et s'appuie alors sur les remparts de la ville. Sont alors bâtis à cette époque, une quatrième travée, un chœur à chevet plat et une unique chapelle côté sud. 

Le clocher-mur qui de loin ressemble à une tour fortifiée, a été construit à la fin du XVIe siècle, en 1584. C'est lui qui contient les cloches (pas facile à prendre en photos). C'est vers la fin du XVIe siècle que l'église est fortifiée et sert de poste de défense.

Le clocher mur avec les cloches...

Le clocher mur avec les cloches...

Trois chapelles latérales sont ensuite bâties au XVIIe siècle en même temps que la sacristie. Les chapelles vont ensuite être reliées entre elles et devenir un collatéral.

Le tremblement de terre de 1708 détériore fortement la bâtisse. La nef est totalement reconstruite ainsi que la façade et le portail.

 

La vierge à l'enfant qui se trouve dans une niche de la façade date du XVIIe siècle. 

La vierge à l'enfant datant du XVIIe siècle visible sur la façade.

La vierge à l'enfant datant du XVIIe siècle visible sur la façade.

La tour de l'horloge est érigée à cette époque. Elle est aujourd'hui couronnée d'un campanile en fer forgé mis en place au XIXe siècle. 

L'église a donc deux clochers ! 

 

Le clocher-horloge
Le clocher-horloge

Le clocher-horloge

L'horloge et le cadran solaire vus de près
L'horloge et le cadran solaire vus de près

L'horloge et le cadran solaire vus de près

Voici quelques vues de l'intérieur...

 

 

Vue générale
Vue générale
Vue générale

Vue générale

L'autel

L'autel

Chapelles latérales
Chapelles latérales

Chapelles latérales

Le polyptyque de Saint Jean-Baptiste, daté de 1519, représente quatre scènes de la vie du Christ : La Visitation, le Baptême, le Jugement de Saint Jean-Baptiste et la Décollation de Saint Jean-Baptiste. 

Etant donné que ma photo vue de près est ratée, j'emprunte sur le net ICI une photo des détails de cette oeuvre classée, attribuée à André Tavel. 

Le polyptyque dans son environnement

Le polyptyque dans son environnement

Photo internet des détails du polyptyque

Photo internet des détails du polyptyque

Les vitraux sont variés, certains impossibles à prendre en photos tant ils sont en hauteur. 

Les vitraux
Les vitraux
Les vitraux
Les vitraux
Les vitraux
Les vitraux

Les vitraux

Autres détails pris dans l'église...

Plafonds
Plafonds

Plafonds

Chapiteaux

Chapiteaux

Mosaïque

Mosaïque

Statues...
Statues...
Statues...
Statues...

Statues...

Voilà notre visite est terminée pour aujourd'hui, très bientôt nous finirons la visite du village en faisant le tour des fontaines et lavoirs, enfin, comme d'habitude... si vous le voulez bien ! 

A bientôt...nous voici revenus sur la place !

A bientôt...nous voici revenus sur la place !

Partager cet article

Repost0
25 mars 2020 3 25 /03 /mars /2020 06:18
Le village de Grambois

Le village de Grambois

Nous allons à présent visiter le village de Grambois, un petit village fortifié, perché sur les hauteurs à 365 mètres d'altitude. 

Je vais lui consacrer plusieurs articles, histoire de vous mettre dans l'ambiance et de vous permettre de vous aérer un peu... car j'ai pris de nombreuses photos lors de ma visite en juin dernier.

Il faut dire aussi que cela faisait des années que je n'y étais pas allée et que cela a été pour moi une grande joie d'y retourner.  

 

Le village est situé dans un environnement superbe, planté de vignes et d'oliviers. Il est typique du Luberon et sent bon la Provence authentique, celle de mon enfance... En effet il a su se préserver de trop de modernisme et ses maisons ont été rénovées dans le respect du passé. 

L'environnement

L'environnement

Un peu d'histoire...

Grambois a été, comme beaucoup de villages de la région, habité dès le néolithique puis ensuite à l'époque gallo-romaine.

Mais le village n'est réellement connu que depuis le XIe siècle. Il est alors rattaché au comté de Forcalquier au XIIe, puis il devient possession des Comtes de Provence au XIIIe et XIVe. Grambois fait alors partie des 12 forteresses de Provence.

 

C'est à cette époque que va être bâtie la seconde enceinte du village dont il reste de nombreux vestiges. Composé d'un mur de moellons, épais de deux mètres, le rempart est bien visible lorsqu'on se trouve sur la grande place du village. 

Le rempart à gauche et l'église en arrière-plan

Le rempart à gauche et l'église en arrière-plan

Comme vous le voyez sur ma photo précédente (et sur la suivante), derrière la croix monumentale en fer forgée qui date de 1753, se trouve une tour, surnommée la Tourrache, dont le sommet est orné de consoles à ressauts. 

La Tourrache qui marque le côté nord des remparts est située en face l'église dont je vous parlerai très bientôt. 

Cette tour a servi au XVIIe et XVIIIe siècle de maison consulaire. 

La Tourrache vue de la place des remparts et de la place de l'église
La Tourrache vue de la place des remparts et de la place de l'église
La Tourrache vue de la place des remparts et de la place de l'église
La Tourrache vue de la place des remparts et de la place de l'église

La Tourrache vue de la place des remparts et de la place de l'église

Détails sur la tourracheDétails sur la tourrache

Détails sur la tourrache

Durant les Guerres de religion, en 1590, les remparts n'empêchent en rien que le village soit assiégé par les troupes du duc de Savoie. Les habitants capitulent au bout de 10 jours. Le village est pillé et incendié. Il mettra une décennie à se remonter de ce drame.

 

C'est à cette époque que le château actuel du village qui se trouve accolé à l'église, est bâti par Jean de Gautier, à l'emplacement de plusieurs maisons dont l'ancienne maison claustrale délabrée. 

La tour d'angle de forme ronde permet de distinguer le château des autres bâtisses. 

La tour d'angle et le château...
La tour d'angle et le château...
La tour d'angle et le château...

La tour d'angle et le château...

Parmi les grandes familles qui vivent au village, les Roquesante, seigneur de Grambois, resteront sur les lieux jusqu'à la Révolution. C'est eux qui vers 1730, feront rénover le château et en particulier sa façade. Le château devient ensuite propriété des Cornarel jusqu'à la fin du XIXe siècle.

Par la suite, le bâtiment sera séparé en deux, et la partie accolée à l'église, deviendra le presbytère jusqu'en 1994. 

Le château ne se visite pas. 

Portes du château et de l'ancien presbytère accolées

Portes du château et de l'ancien presbytère accolées

Les remparts sont bien visibles dans tout le village et deux portes permettent aujourd'hui de sortir de la zone fortifiée. Sans doute étaient-elles plus nombreuses dans le passé ?

 

A côté de la Tourrache, le visiteur peut découvrir dans les remparts, une construction appelée "le perron cavalier". Ce type de construction en pierre, très rare dans la région, est l'une des dernières de Provence. A l'origine formée de deux montées d'escaliers parallèles, elle n'en a plus qu'une seule aujourd’hui. 

Le Perron cavalier
Le Perron cavalier

Le Perron cavalier

A côté du perron cavalier, un porche permet de descendre jusqu'au Portail Neuf, ouvert côté sud dans les Remparts au XIVe siècle. 

Porche situé sur la place de l'église,  permettant d'emprunter la rue du portail neuf

Porche situé sur la place de l'église, permettant d'emprunter la rue du portail neuf

En 1732, l'arcade du Portail Neuf est rabaissée pour prendre l'aspect qu'elle possède aujourd'hui. 

La signalétique du villageLa signalétique du village

La signalétique du village

Le Portail Neuf
Le Portail Neuf

Le Portail Neuf

Côté nord, c'est la Porte de Fontvérane qui s'ouvre dans les remparts.

Accès à la porte de Fontvérane de l'extérieurAccès à la porte de Fontvérane de l'extérieur

Accès à la porte de Fontvérane de l'extérieur

La Porte de Fontvérane
La Porte de Fontvérane
La Porte de Fontvérane

La Porte de Fontvérane

Voilà notre balade est terminée pour aujourd'hui. Prochainement nous allons parcourir les ruelles du village, enfin, comme d'habitude...si vous le voulez bien ! 

Partager cet article

Repost0

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -