Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juillet 2020 1 13 /07 /juillet /2020 05:17
Que faire avec des abricots cet été ?

Que faire avec des abricots cet été ?

 

Gorgé de soleil et ramassé mûr, l'abricot est un fruit d'été plein de vitamines et de minéraux : c'est un excellent antioxydant.

Ses nutriments sont exceptionnels et favorables à la santé. Tout d'abord, il facilite la digestion et détoxifie le corps. Sa richesse en vitamines A et E le rend excellent pour booster notre immunité, prévenir les maladies des yeux et régénérer la peau, les cheveux et toutes nos cellules.  Sa richesse en vitamines B et C ainsi que la présence de fibres, aident à la prévention des maladies cardio-vasculaires et en particulier, à faire baisser le taux de "mauvais" cholestérol.

C'est un fruit également riche en magnésium, potassium, fer et cuivre. Il permet de lutter contre l'anémie, de remettre en forme un convalescent ou de lutter contre la fatigue musculaire liée à la pratique sportive intense. 

 

Alors pourquoi s'en priver... d'autant plus que consommé frais (à l'inverse des abricots secs), il est très peu calorique. 

Que pouvez-vous faire avec ce fruit gorgé de soleil ? 

 

Comme beaucoup d'entre vous, j'en fais régulièrement des compotes et des confitures qui régalent nos papilles tout l'hiver. Vous pouvez laisser les fruits en morceaux ou bien  les mixer. 

Une des utilisations les plus fréquentes est d'en faire des desserts comme des tartes, des gâteaux ou des clafoutis... 

Quand j'en ai beaucoup, je réalise aussi des conserves au naturel

Et si vous manquez d'idées, vous pouvez aussi aller visiter d'autres blogs. Vous y trouverez d'autres recettes toutes plus appétissantes les unes que les autres...

Pas besoin d'être de grands cuisiniers, ce fruit s'adapte parfaitement à l'été, aux desserts comme aux plats sucrés-salés et c'est la réussite assurée ! 

Et vous, que cuisinez vous avec les abricots ?

N'hésitez pas à laisser un lien vers votre blog et vos recettes préférées ! 

 

Pour info à partir d'aujourd'hui, le mois de juillet me trouvant bien plus occupée que prévue, je ne publierai plus que les lundis, mercredis et vendredis. Je viendrai donc vous voir de manière plus irrégulière ces prochains jours et certainement en décalé, en fonction de mes possibilités, mais je ne vous oublierai pas pour autant, c'est promis ! 

Partager cet article

Repost0
15 mai 2020 5 15 /05 /mai /2020 05:14
Un délicieux goûter

Un délicieux goûter

Vous êtes partants j'espère aujourd'hui pour une petite gâterie ?

 

Voilà une recette qui, maintenant que nous sommes sortis du confinement, et que nous pouvons à nouveau nous balader et faire un peu de sport à l'extérieur, ne nous fera pas prendre de poids.

Ces muffins au chocolat sont un délice et changent de la recette que je fais habituellement et que je vous avais présenté ICI sur le blog.

Je les ai réalisé d'après une recette partagée par Calixte sur son blog. Je vous mets le lien en bas de l'article. 

Ingrédients pour 12 muffins (Calixte sur son blog donne les mêmes proportions pour 6...) 

 

- 150 g de farine

- 50 g de sucre blanc, roux ou complet

- 50 g de beurre

- 3 cuillères à soupe de cacao (amer pour moi)

- 1 oeuf

-  1 petit verre de lait

- 1/2 sachet de levure chimique

- 1 pincée de sel

 

La réalisation est vraiment rapide et facile...un véritable jeu d'enfant.

A noter ces muffins sont très peu sucrés comme j'aime. A vous d'adapter la recette !

- Préchauffer votre four à 180°.

- Dans un saladier mélanger : farine, sucre, levure, cacao, et le sel. C'est la préparation 1.

- Dans un grand bol, faire fondre le beurre (au micro-onde). Mélanger ensuite le lait peu à peu et l'oeuf battu. C'est la préparation 2. 

- Avec un fouet, incorporer peu à peu l'élément liquide de la préparation 2, au saladier contenant la préparation 1. 

On obtient une pâte lisse et sans grumeaux. 

 

Verser la pâte dans des moules à muffins en remplissant les moules au 3/4. 

Personnellement, je mets au fond de chaque empreinte un papier à bord ondulé, spécial pour les muffins parce que mon moule est très vieux et accroche un peu. 

Enfournez pour 15 minutes maximum, en baissant un peu le four dès que les muffins commencent à gonfler. 

Puis, vérifier la cuisson et retirer du four pour les laisser refroidir. 

Et régalez-vous ! 

 

Calixte sur son site donne d'autres conseils. N'hésitez pas à aller lui rendre visite.

Partager cet article

Repost0
11 avril 2020 6 11 /04 /avril /2020 05:24
La couve crestoise

La couve crestoise

Restons encore un peu en Provence aujourd'hui, mais migrons un peu vers le "nord", jusque dans la vallée de la Drôme pour découvrir une recette familiale de Pâques, la couve crestoise.

Comme son nom l'indique, cette recette est typique de la région de Crest, dans la Drôme.

 

Le gâteau symbolise un nid de poules...

Normalement, j'aurais dû prévoir davantage de pâte pour réaliser la décoration sur le dessus. En principe, il faut façonner avec la pâte, des œufs plus gros que les miens et aussi une poule... mais cela ne vous étonnera pas si je vous dis que j'économise les ingrédients au maximum en ce moment, pour sortir le moins souvent possible. Alors cette année, je ne l'ai pas fait. 

 

Ce dessert qui date du XVIIIe siècle, se confectionnait pour Pâques dans  la plupart des familles.

Peu à peu, il a été remplacé par le Suisse dont je vous ai déjà parlé ici sur le blog.

 

Mais revenons à notre "couve" crestoise.

Les ingrédients (à doubler pour les grandes familles...):

300 g de farine

1 œuf

80 g de sucre fin

90 g de beurre à température ambiante

50 g d'écorces d'oranges confites hachées finement (ou le zeste râpé d'une orange)

1 cuillère à soupe d'eau de fleur d'oranger ou 1càc d'arôme orange pour pâtisserie

1 peu de confiture d'orange amère (facultatif)

La réalisation

- Dans un saladier ou un robot, battre le sucre et le beurre pour bien les émulsionner ensemble.

- Ajouter l’œuf, la farine, les écorces d'orange, le parfum et bien mélanger.

- La pâte doit être bien homogène !

 

Là, vous pouvez procéder de deux façons :

- Partager la pâte en trois parts inégales (2 égales +1).

- Avec les deux parts égales façonner deux disques de même diamètre.

- Placer le premier au fond de votre moule. Perso j'ai pris un plat en terre car je n'avais que ça à la bonne taille.

- Étaler la confiture d'orange.

Etaler la confiture d'oranges amères

Etaler la confiture d'oranges amères

- Recouvrir avec le second disque et bien souder les bords...en les roulant pour symboliser sommairement le bord d'un nid. 

- Entailler les bords avec le couteau pour faire plus joli.

- Avec la troisième part plus petite, former de petits oeufs que vous mettrez sur la pâte pour décorer. 

- Laisser reposer au frais une nuit...

Laisser reposer une nuit au frais

Laisser reposer une nuit au frais

Le lendemain...

- Étaler du lait sucré pour obtenir une jolie couleur dorée à la cuisson (ou un jaune d’œuf si vous n'en manquez pas et que vous avez des poules...)

- Cuire à 200 ° pendant 25 minutes environ pas plus pour que la couve reste moelleuse. 

 

Dans une autre version simplifiée, vous pouvez ne former qu'un seul disque de pâte sans confiture donc, que vous décorerez à l'envie et ferez cuire de la même manière après une nuit de repos... 

 

Et voilà le résultat !

Prêt à déguster !

Prêt à déguster !

Comme vous le voyez, c'est un gâteau sablé tout simple, sans fioriture, confectionné sans aucune levure. Il se conserve très bien et peut donc être réalisé à l'avance. 

 

Il se déguste en fin de repas, au moment du café, avec un verre de clairette de Die. On peut aussi le servir avec une boule de glace ou une salade de fruits, et quelques chocolats maison, comme ceux-ci par exemple faits cette année avec les moyens du bord, et pourquoi pas quelques brownies même s'ils n'ont rien de provençal (ma recette ICI)

C'est inenvisageable cette année que nous allions acheter des chocolats en ville, et nous exposer inutilement. Je réalise que finalement si on fête Pâques en famille chaque année, c'est surtout pour les petits et le plaisir de voir leurs yeux pétiller de bonheur. 

Un bon café et quelques chocolats

Un bon café et quelques chocolats

Joyeuses Pâques à tous,

même confinés

et loin de nos familles...

Partager cet article

Repost0
3 avril 2020 5 03 /04 /avril /2020 05:18
Une part pour un gourmand !

Une part pour un gourmand !

Afin de sortir le moins souvent possible comme nous le faisons tous, j'utilise mes provisions en particulier celles qui se trouvent dans le congélateur. En campagne, c'est indispensable d'en avoir un, tout comme d'avoir des provisions alors nous ne sommes pas inquiets pour les semaines à venir. 

Il me restait donc tous les ingrédients pour tenter la réalisation de ce gâteau au mascarpone et au citron.

 

Il vous faut...

- 2 œufs

- 150 sucre semoule

- 150 g de farine 

- 5 cl huile

- 125 g de mascarpone

- 1 sachet de levure chimique

- 1 zeste de citron râpé ou deux gouttes d'HE de citron bio

- 1 sachet de sucre vanillé (facultatif) ou parfum vanille

Comment faire...

 

- Préchauffez votre four à 180° (thermostat 6).

- Battre les œufs, le sucre et le sucre vanillé (ou le parfum vanille).

- Incorporer le mascarpone.

- Continuer à battre en ajoutant l'huile, la farine et la levure chimique.

- Terminer avec le zeste de citron ou l'HE. 

 

Bien entendu vous pouvez faire ce mélange à la main ou au robot. 

 

- Verser ensuite dans un moule à manqué beurré ou enduit de papier sulfurisé.

Cuire 30 minutes. 

 

Nous avons trouvé ce gâteau léger, moelleux et délicieux pour un goûter, mais il doit être également délicieux pour un petit déjeuner. 

 

Évidemment n'en abusez pas car il ne s'agit pas de prendre des kilos superflus pendant le confinement qui seraient difficiles à perdre ensuite, mais il n'y a pas de mal à se faire un peu plaisir de temps en temps, n'est-ce pas et c'est bon pour le moral des troupes même si la troupe est bien réduite ces temps-ci...

 

N'en abusez pas !
N'en abusez pas !

N'en abusez pas !

Partager cet article

Repost0
28 février 2020 5 28 /02 /février /2020 06:21
Biscuits au pavot et au citron

Biscuits au pavot et au citron

Cela fait longtemps que je ne vous ai pas mis de recettes sur le blog mais pourtant je passe beaucoup de temps en cuisine...

Aujourd'hui, je vous propose une recette de sablés, piquée sur un de mes blogs de cuisine préféré. Je vous mets son lien en fin d'article.

 

Les ingrédients

125 gr de sucre

100 gr de beurre mou

le zeste râpé  d'un citron + 2 cuillères à soupe de son jus

200 gr de farine 

50 gr de poudre d'amandes (je n'en avais pas alors j'ai mis de la poudre de noisette !)

œuf

15 gr de graines de pavot

1/2 cuillère à café de levure chimique

 

Réalisation...

 

Tout d'abord il faut penser à sortir le beurre à l'avance du frigo.

 

1- Commencer par râper le zeste de citron, puis en extraire le jus. 

2- Mettre les ingrédients dans le robot dans l'ordre indiqué :

- Mélanger d'abord le sucre et le zeste du citron râpé.

Remarque : Perso, au lieu de râper le zeste de citron, je le mixe dans mon moulin à café électrique avec un peu de sucre. 

- Ajoutez le beurre coupé en morceau et la poudre d'amande (pour moi de noisette aujourd'hui !).

- Ajoutez l’œuf et le jus de citron.

- Incorporez la farine, la levure et bien mélanger.

- Ajouter en dernier les graines de pavot.

3- Sur le plan de travail, travailler un peu la pâte et la rouler pour former plusieurs petits boudins de diamètre correspondant aux biscuits que vous voulez obtenir (option 1) ou alors un seul gros boudin (option 2).

- Les entourer d'un film étirable et le(s) placer au frigo au moins une heure.

- Préchauffer le four à 170°-180°.

- Découper des rondelles de pâte directement avec un couteau si vous avez opté pour les boudins de faible diamètre (option 1). 

Sinon, étaler la pâte sur le plan de travail fariné et découper des formes à l'emporte-pièce (option 2).

Comme je n'avais pas le temps j'ai choisi l'option 1.

Placer au fur et à mesure les biscuits sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

4- Enfourner pour 12 à 14 minutes selon votre four. Les biscuits se durcissent très peu en refroidissant. 

 

Remarque : Pour mon premier essai, je ne les ai pas trouvé assez croquants et je les laisserai donc un peu plus cuire ou je mettrais un peu moins de beurre. J'ai un vieux four et je dois souvent adapter les recettes.

 

Et il ne reste plus qu'à se régaler !

Et il ne reste plus qu'à se régaler !

Merci à Christine pour cette délicieuse recette réalisée avec de la poudre d'amande pour elle.

Voyez comme les siens sont beaucoup plus jolis et appétissants !

Partager cet article

Repost0
11 décembre 2019 3 11 /12 /décembre /2019 06:17
Étoiles de noël aux épices

Étoiles de noël aux épices

Voici une recette qui n'est pas du tout originaire de Provence, mais que tout le monde a adopté depuis quelques années dans la famille tant elle est parfumée.

Je ne sais plus où j'avais pris la recette donc si c'est sur votre blog, n'hésitez pas à me le signaler car je n'ai rien noté, je vous mettrais en lien sans problème. 

 

Ingrédients

350 g de farine

200g de beurre salé

150 g de sucre roux

2 jaunes d'oeufs

le zeste râpé d'un citron

1 càs d'épices pour pain d'épices tout prêt (ou plus si vous voulez des biscuits encore plus riches en goût)

C'est très simple à faire !

- Dans un saladier mélanger la farine tamisée, le sucre, et les épices pour pain d'épices. 

- Laver et essuyer le citron puis râper le zeste et l'incorporer au mélange.

- Ajouter le beurre juste sorti du frigo et coupé en petits morceaux et bien l'amalgamer avec les doigts.

- Ajouter enfin les jaunes d’œufs.

Bien mélanger et laisser reposer au froid pendant une heure.

 

- Préchauffer le four (180°)...

- Sortir la pâte du frigo.

- Étaler la pâte sur la table farinée et découper des biscuits avec un emporte-pièce en forme d'étoiles.

En fait vous pouvez choisir une autre forme mais pour noël les étoiles c'est plus joli, je trouve.

Poser vos biscuits au fur et à mesure sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé ou d'un tapis en silicone. 

Cuire 10 à 12 ' max.

 

Ma première fournée était trop cuite...

La seconde était plus conforme à ce que je voulais obtenir !

Les deux fournées de biscuits aux épices
Les deux fournées de biscuits aux épices

Les deux fournées de biscuits aux épices

Vous pouvez poser un glaçage de votre choix sur ces biscuits ou pas...

Ils se conservent très bien dans une boîte en fer jusqu'à noël comme la plupart des petits gâteaux de fête. Il suffit juste de cacher la boîte pour que les gourmands ne la vident pas avant ! 

 

Partager cet article

Repost0
27 juillet 2019 6 27 /07 /juillet /2019 05:13
Un bon yaourt maison naturel et sans conservateur, ni colorant !

Un bon yaourt maison naturel et sans conservateur, ni colorant !

Lorsque nous sommes en vacances en Haute-Loire, il est très facile pour nous de nous procurer du lait cru dans les fermes avoisinantes. Il reste encore des éleveurs dans la région, malgré les difficultés inhérentes à leur métier, et le scandale des prix anormalement bas d'achat du lait prodigués par les grandes firmes. 

 

Nous en profitons donc pour faire de très nombreux desserts à base de lait de vache. Il est tellement meilleur là-bas, et ce qui est bizarre tout de même, c'est que tout le monde le tolère très bien, ce qui nous invite à nous interroger sur le rôle joué par tous les traitements que le lait subi avant d'arriver dans nos rayons de supermarché. A noter que là-bas, tous les supermarchés vendent du lait cru, pour ceux qui, en ville, ne peuvent aller s'en procurer à la ferme d'à-côté. 

 

Les yaourts font partie de ces desserts dont on ne se lasse pas. 

Voilà comment je les réalise : 

Pour 1 litre de lait cru, il faut environ 2 à 3 cuillères à soupe de lait en poudre (facultatif mais ajoute de l'onctuosité) et bien entendu 1 yaourt nature ou 1 yaourt de la production précédente.

 

1- Faire d'abord bouillir le lait cru. C'est indispensable pour les yaourts car sinon les bactéries présentes dans le lait contrarient celles du ferment et le résultat n'est pas le même.

Faire bouillir doucement le lait cruFaire bouillir doucement le lait cru

Faire bouillir doucement le lait cru

2- Quand le lait commence à se boursoufler, puis à monter, le laisser bouillonner 2 minutes tout doux pour lui éviter de déborder.

 

3- Mettre le lait en poudre dans un saladier.

 

4- Versez du lait bouillant sur le lait en poudre (le volume d'un bon verre) pour bien le dissoudre en remuant avec un fouet, et placez en attente. 

 

5- Laisser refroidir le reste du lait. Pour hâter l'opération de refroidissement, vous pouvez mettre la moitié du lait au réfrigérateur. 

 

6- Quand votre lait est refroidi, mais encore tiède, mélanger le yaourt dans le saladier, puis verser peu à peu le lait en tournant avec le fouet. Je le passe à travers une petite passoire car vous n'ignorez pas qu'à la surface du lait cru, une fois bouilli, se forme une peau, mélange de crème et surtout de protéines que l'on peut utiliser dans des gâteaux, ou manger telle quelle saupoudrée tout simplement d'un peu de sucre, comme le faisait ma grand-mère. 

Bon, je suis sympa je ne vous la montre pas en photo car je sais que certaines personnes sont écœurées rien que de la voir ! 

 

Passer et bien mélanger...
Passer et bien mélanger...

Passer et bien mélanger...

7- Verser alors la préparation dans les pots de yaourt, fermer la yaourtière et la mettre aussitôt en marche.

 

Mettre en potsMettre en pots
Mettre en pots

Mettre en pots

8- Quand la yaourtière est éteinte...

Sortir vos yaourts, les recouvrir et les placer au frais. N'oubliez pas d'en mettre un de côté pour votre prochaine préparation ! 

Et voilà le résultat ! Et voilà le résultat !

Et voilà le résultat !

Vous les dégusterez selon votre goût, natures ou agrémentés de fruits frais, d'un peu de sucre ou de confiture. 

Et voilà un bon dessert naturel...

Et voilà un bon dessert naturel...

Partager cet article

Repost0
4 juin 2019 2 04 /06 /juin /2019 05:19
Les cupcakes sans glaçage...

Les cupcakes sans glaçage...

Rien de mieux pour occuper les enfants les jours de pluie et de froid que de les laisser pâtisser ! 

 

Mon petit-fils ayant déclaré que le livre de sa sœur qui s'intitule "La cuisine des filles" pouvait aussi servir aux garçons _à 7 ans, il est déjà pour l'égalité des sexes et la revendique_j'ai donc été d'accord pour qu'il utilise une des recettes du livre et la réalise.

La cuisine des filles...
La cuisine des filles...

La cuisine des filles...

Rien de compliqué car la recette du gâteau aux yaourt est inratable, et tout le monde sait le faire mais bon, c'est sa première réalisation de A à Z : lecture de la recette, préparation des ingrédients (il faut déjà savoir où ils se trouvent dans les placards...), puis il faut faire la mesure exacte des différents produits.

Sauf pour peler les pommes et la mise au four, il a tout fait tout seul.

 

L'épluchage des pommes

L'épluchage des pommes

Une petite erreur s'est cependant glissée lors de la lecture. C'est tellement facile de sauter une ligne quand il faut penser à tout, du coup, il avait mis un peu trop de matière grasse et comme je trouve toujours les recettes des livres de cuisine pour enfants, trop sucrés, j'aime moins, mais il a été tout de même félicité et le gâteau n'a pas fait un pli. Je vous le montre avant cuisson parce qu'après, il était du coup un peu raplapla...

Il faut bien apprendre un jour ! 

Le gâteau aux yaourts aux pommes avant cuisson

Le gâteau aux yaourts aux pommes avant cuisson

Pendant ce temps, sur la vieille table de son arrière grand-mère, ma petite-fille réalisait elle-aussi sa propre recette : des cupcakes ! 

 

La recette pendant la réalisation
La recette pendant la réalisation
La recette pendant la réalisation

La recette pendant la réalisation

Bon, il nous manquait de quoi les décorer car il ne nous restait que trop peu de sucre pour faire un glaçage. Mais ça tombe bien parce que ni elle ni moi, n'aimons les décorations des cupcakes. Nous sommes des gourmandes spéciales et pas trop "sucrées". 

Il faut dire que lorsque nous sommes en Haute-Loire nous sommes à environ 18-20 km d'un supermarché, alors on apprend à se passer de ce qu'on a oublié ou pas prévu.

Quelques cranberrys pour la déco avant de mettre au four

Quelques cranberrys pour la déco avant de mettre au four

Bon c'était très réussi et des cranberrys ont fait l'affaire au dernier moment, même si elles se sont trouvées complètement enfouies dans la pâte à la levée et que du coup elles ne se voyaient plus, le goûter a été délicieux...

Les cupcakes à la sortie du four...

Les cupcakes à la sortie du four...

Une façon gourmande d'occuper un après-midi ! 

Partager cet article

Repost0
13 avril 2019 6 13 /04 /avril /2019 05:13
Pain d'épices à la confiture d'orange

Pain d'épices à la confiture d'orange

Aujourd'hui je vous donne une recette de pain d'épices extraite du petit livre de Chantal et Lionel Clergeaud intitulé "Cuisine au miel", Editions Dangles.

 

Les ingrédients

250 g de miel

150 g de farine bise + 150 g de farine de seigle

(en fait j'ai modifié la recette et mis 1/3 de farine bise, 1/3 de farine de seigle et 1/3 de farine de châtaigne !)

100 g de beurre ramolli

150 g de lait (vache ou lait végétal)

100 g de confiture d'orange

1/4 de cc de bicarbonate de soude

1/2 cc cannelle

1 cc de graines d'anis vert

1 zeste de citron râpé

La recette est toute simple...

- Dans une casserole faire tiédir le lait et ajouter le miel, le beurre et la confiture. Puis incorporer le zeste de citron et les épices.

- Dans un saladier mélanger les deux farines tamisées (les trois pour moi !) et le bicarbonate.

- Réunir les préparations des deux récipients et bien mélanger.

- Verser la préparation dans un moule bien beurré et fariné, ou mieux encore, enduit de papier sulfurisé.

- Laisser reposer 1 heure 

- Cuire durant 45 minutes dans un four à 180°. Laisser encore 10 minutes dans le four éteint.

Démouler... et attendre le lendemain pour vous régaler, c'est meilleur !

J'ai doublé les proportions pour donner un des pains d'épices à mon fils. 

 

Retrouver une autre recette sur le blog, mais sans beurre...

Partager cet article

Repost0
6 avril 2019 6 06 /04 /avril /2019 05:23
Un bon goûter ou un petit dej' plein d'énergie

Un bon goûter ou un petit dej' plein d'énergie

Voilà une éternité que je n'ai pas mis de recette sur ce blog !

Pourtant je cuisine beaucoup, mais comme la plupart d'entre nous, je cuisine des choses simples et faciles à faire avec des produits de saison...

Et en plus, je n'ai jamais l'APN à côté de moi ! 

 

Aujourd'hui débutent les vacances dans notre zone et c'est le moment de penser aux goûters avec les enfants et aux petits déjeuners tardifs. Pour les miens, les vacances commenceront la semaine prochaine seulement et il faut bien que je m’entraîne, un peu à l'avance, si je veux tester de nouvelles recettes...

 

J'ai trouvé cette recette de brioche dans un livre que m'avaient offert mes collègues de travail, édité chez Flammarion et intitulé "Pains de Tradition : 60 recettes du monde entier".

Je m'en sers souvent !

Brioche au beurre

Les ingrédients pour deux brioches ou une grosse :

 

15 g de levure fraîche

5 cl d'eau tiède

500 g de farine + deux poignées pour le plan de travail

10 g de sel

10 g de sucre

5 oeufs (+ 1 jaune pour dorer)

250 g de beurre ramolli + 1 peu pour le moule

2cc d'huile

Parfum au choix : zeste de citron, eau de fleur d'oranger...

Comment faire ?

C'est beaucoup plus simple que cela en a l'air...je vous rassure ! 

 

Première étape...

1- Délayer la levure fraîche dans l'eau tiède et la laisser reposer dans le bol, le temps de sortir ustensiles et ingrédients des placards.  

2- Dans un gros saladier, verser la farine tamisée. 

3 - Creuser un puits au milieu, y mettre le sel et le sucre.  Y  casser les 5 œufs, les uns après les autres, puis ajouter la levure délayée et le parfum.

4- Incorporer peu à peu les ingrédients et bien pétrir.

5- Quand la pâte a cessé d'être collante, la placer dans un saladier huilé et la laisser lever 1 heure trente à 2 heures au chaud.

Si vous avez un robot cela doit être encore plus vite fait ! 

6- Pendant ce temps laisser le beurre à température ambiante...

 

Deuxième étape...

7- Étaler la pâte avec les mains, sur le plan de travail fariné. Y déposer le beurre coupé en petits morceaux et bien ramolli.

8- Plier la pâte, la soulever, puis l'écraser avec la paume de la main, jusqu'à ce que tout le beurre soit bien incorporé.

9- Remettre la pâte en boule et la placer dans le saladier légèrement huilé, puis  au réfrigérateur pendant au moins 4 heures.

10- Vous pouvez même l'oublier jusqu'au lendemain. 

 

Troisième étape...

11- Déposer ensuite la pâte dans un moule à cake beurré, ou un moule rond à brioche, ou deux petits... 

12- Couvrir et laisser lever à nouveau.

 

Quatrième étape...

13- Badigeonner avec un œuf battu. Evidemment comme d'habitude, je n'y ai pas pensé...je suis incorrigible ! 

14- Cuire 15 minutes à four chaud (220°) puis 20 minutes à four doux (190°). 

Puis laisser refroidir avant de démouler...

 

Bon... je crois que c'est inutile que je vous décrive la cinquième étape !

 

Remarque : Pour une raison inconnue, j'avais divisé ma pâte en deux et une des deux brioches a moins levé que l'autre.

Je vous montre donc celle qui est la plus réussie...

Elle était délicieuse, mais j'aime aussi beaucoup la brioche à la crème fraîche, une recette de Cardamome, que j'avais présenté ICI et que j'avais, finalement encore mieux réussie... 

Brioche au beurre

Brioche au beurre

Partager cet article

Repost0
7 mars 2019 4 07 /03 /mars /2019 07:03
Petits gâteaux à la noix de coco et au yaourt

Petits gâteaux à la noix de coco et au yaourt

Voilà une recette trouvée par hasard sur le net et que je pensais avoir raté, car ces petits gâteaux ne lèvent pas beaucoup.

Mais nous les avons trouvé finalement délicieux. 

 

Les ingrédients...

150 g de farine
150 g de sucre
3 petits œufs ou 2 gros
50 g de beurre fondu 
1 yaourt nature, à la vanille ou au citron
½ sachet de levure chimique
1 pincée de sel (facultatif)
100 g de noix de coco râpée
1 citron entier (zeste et jus)

 

La réalisation...

 

- Préchauffer le four thermostat 6 (180°).


- Préparer un moule à muffins en tapissant les alvéoles avec des caissettes en papier ou utiliser un moule en silicone. 


-Mélanger dans un saladier la farine, la noix de coco, la levure et le sucre.


- Casser les œufs entiers au centre et ajouter le yaourt (Merci à Rose de m'avoir dit dans les commentaires que je l'avais oublié !), le parfum (zeste râpé et jus du citron) et le beurre fondu refroidi. 


- Bien mélanger la préparation qui doit être assez compacte. 


- Remplir les alvéoles au ¾.


- Cuire environ 10-12’ à four moyen.

 

Et régalez-vous ! 

C'est facile à faire avec les enfants et j'imagine qu'on peut varier les parfums...


 

Partager cet article

Repost0
21 février 2019 4 21 /02 /février /2019 06:15
Et voilà le résultat !

Et voilà le résultat !

Les canistrelli ou canistrellu sont des petits gâteaux secs traditionnellement consommés par les bergers corses car ils ont la réputation de se conserver très longtemps. 

 

Ils auraient une origine médiévale...

Ces biscuits seraient arrivés en Corse au XIIIe siècle. A cette époque la Corse était sous la domination de Gênes. Ce sont les génois, friands de cette pâtisserie qui lui auraient tout simplement fait traverser la mer. Depuis quand la consommaient-ils eux-même ? Je l'ignore et n'ai rien trouvé à ce sujet...

Les gâteaux étaient traditionnellement bénis chaque jeudi Saint, avant d'être distribués, lors de la procession précédent la cérémonie du lavement des pieds appelée, "la Lavanda" à Calvi. 

 

J'ai emprunté cette recette sur le site d'Eglantine-Lilas (lien en bas de l'article).

 

J'avais découvert ces gâteaux alors que je faisais mes études à Marseille.  Une de mes amies, d'origine corse, en ramenait de ses visites chez sa grand-mère. Puis nous avions trouvé une boulangerie-pâtisserie qui en proposait à la vente, maintenant en Provence, toutes en proposent. 

Je n'avais jamais tenté de les réaliser moi-même. C'est à présent chose faite ! 

La recette

 

Ingrédients

500 g de farine,
150 g de sucre
100 g d’huile d’olive bien parfumée
1 sachet de levure chimique,
1 verre de vin blanc sec
Graines d’anis

1 peu de sucre pour saupoudrer les gâteaux avant cuisson


 
- Mélanger  la farine, le sucre, la levure.


- Au centre du mélange, incorporer l’huile, le vin blanc et les graines d’anis.

 

- Étaler la pâte sur une planche farinée. Elle doit faire environ 3 cm d'épaisseur.

 

- Découper des formes diverses, le plus souvent des carrés. 

 

- Les placer sur une plaque de cuisson recouverte d’un papier cuisson.

 

- Les saupoudrer de sucre (ce que j'ai oublié de faire !!)
 

​​​​​​​

Les étapes de la réalisation...Les étapes de la réalisation...

Les étapes de la réalisation...

- Temps de cuisson : 30 minutes à 180°. Ils sont cuits lorsque ils sont dorés à point (évidemment les miens ne le sont pas, parce que j'ai oublié de les saupoudrer de sucre, avant la cuisson).

- Les sortir du four et les laisser refroidir complètement avant de les ranger dans une boîte en fer.

Bon...c'est d'accord vous avez le droit d'en goûter un avant de les ranger ! 

Variantes 

1- Vous n'aimez pas l'anis ! Utiliser deux zestes de citron en guise de parfum et remplacer le pastis par le jus des citrons...
2- Remplacer la farine de blé par de la farine de châtaigne. 

3- Dans d'autres recettes vues sur le net, le goût d'anis est renforcé en ajoutant à la préparation, 1 càc de pastis pur ET 1 càs de graines d'anis moulues finement. J'ai noté cette variante car j'aime le goût de l'anis. 

Pour retrouver la recette d’Églantine, c'est ci-dessous, et vous verrez... les siens sont bien mieux réussis que les miens, normal me direz-vous, car aucun sang corse ne coule dans mes veines !

Partager cet article

Repost0
15 février 2019 5 15 /02 /février /2019 06:16
Madeleines à la fleur d'oranger

Madeleines à la fleur d'oranger

Cela fait longtemps que je n'ai pas mis de recette sur ce blog.

Aujourd'hui, je vais donc partager avec vous ma recette de madeleine. En fait il s'agit de celle de ma belle-mère qui la tenait sans doute de sa propre mère...

 

Les ingrédients...

2 œufs entiers

85 g de farine

85 g de sucre

50 g de beurre

1/2 cc de levure chimique

1 càs d'eau de fleur d'oranger (ou le zeste d'un citron râpé, au choix)

 

La recette...

Vous aurez pris soin de sortir le beurre du réfrigérateur, plusieurs heures avant !

1 - Battre les œufs avec le sucre, longuement et énergiquement. L'idéal est de le faire au fouet à pâtisserie mais vous pouvez utiliser votre robot si vous avez un fouet adapté. Il faut battre au moins 10 minutes jusqu'à ce que le mélange soit mousseux et bien blanc.

2- Ajouter alors la farine tamisée et la levure.

3- Dans un bol séparément, bien malaxer votre beurre pour le réduire en pommade et l'incorporer ensuite à la préparation. 

Il ne faut surtout pas le mettre au micro-onde pour le faire fondre ! 

4- Ajouter alors le parfum et bien mélanger.

5- Placer la pâte au réfrigérateur au moins un heure.

6- Préchauffer ensuite le four à 220°. 

7- Sortir la pâte du réfrigérateur et en garnir les alvéoles à madeleines. Elles doivent être au 3/4 pleines seulement.

Désolée je n'ai fait aucune photo ! 

8- Enfourner pour 10 à 15 minutes maximum selon votre four.

9- Vous laisserez un peu refroidir avant de démouler...et complètement refroidir avant de déguster.

 

Pendant longtemps je n'ai pas réussi les madeleines jusqu'à ce que je tombe sur un site (je n'ai pas gardé l'adresse, désolée) où la personne expliquait que ce qui fait le secret des madeleines et de leur petite bosse bien levée caractéristique, c'est le choc thermique entre la pâte très froide et le four chaud. 

Avant de le savoir, j'obtenais le plus souvent un résultat décevant !

Et vous, peut-être avez-vous d'autres astuces à partager concernant ce goûter léger, délicat et délicieux ?

Partager cet article

Repost0
8 novembre 2018 4 08 /11 /novembre /2018 06:22
Avec les prunes du jardin de Haute-Loire...

Avec les prunes du jardin de Haute-Loire...

Il vous faut  :

1 yaourt nature

3 pots de farine

2 pots de sucre

2 œufs

1/2 pot d'huile

1/2 sachet de levure

1/2 kilo de prunes environ (au pif)

 

1- Vider le pot de yaourt dans le saladier, puis le laver et l'essuyer car il va servir de mesure pour effectuer le gâteau.

 

2- Mélanger tous les ingrédients ensemble.

 

3- Ajouter des fruits : prunes ICI, mais vous pouvez bien sûr le faire avec des pommes, des poires ou bien un parfum... vanille, zeste de citron, cacao.

Dans ce cas, lorsque je le fais au chocolat, j'aime bien ajouter 1/2 verre de lait pour rendre le gâteau plus moelleux.

 

4- Cuire à 170° pendant 45 minutes environ.

 

5- Vérifiez la cuisson comme habituellement en enfonçant la lame effilée d'un couteau qui doit ressortir sèche. 

 

Quelques étapes lors de la réalisation du gâteau...
Quelques étapes lors de la réalisation du gâteau...
Quelques étapes lors de la réalisation du gâteau...

Quelques étapes lors de la réalisation du gâteau...

Vous connaissez tous la recette...oui je sais !

Mais celui-ci est spécial car il a été réalisé en totalité par ma petite-fille dont vous apercevez les mains expertes sur les photos et je voulais donc la mettre à l'honneur car elle n'a que 9 ans et demi et c'est elle qui a tout préparé, sorti les ingrédients du placard et les ustensiles nécessaires sans rien oublier.

 

Elle a su s'organiser parfaitement, a mis le four à préchauffer comme une grande. C'est son premier gâteau fait toute seule de A à Z sans mon aide.

Il était tellement réussi, que ses parents, "les jaloux", ont voulu qu'elle en refasse un autre, quand ils sont venus la chercher...

 

Heureusement malgré la neige, il restait quelques prunes au jardin, un peu congelées certes, mais encore bonnes à manger. 

 

Elle a de quoi être fière...ma pitchounette, car moi en tous les cas je suis fière d'elle, comme je suis fière aussi de son frère mais pour d'autres raisons...

Humm...un bon goûter !
Humm...un bon goûter !

Humm...un bon goûter !

Partager cet article

Repost0
11 octobre 2018 4 11 /10 /octobre /2018 05:21
Un délicieux goûter...

Un délicieux goûter...

 

Pour ce gâteau gourmand, il vous faut...

2 oeufs

100 g de sucre en poudre 

2 ou 3 bananes trop mûres selon la grosseur

100 g de beurre fondu ou d'huile

250 g de farine

1 sachet de levure chimique

1 pincée de sel si vous y pensez (j'oublie toujours !) 

Parfum : zeste de citron râpé 

ou bien pépites de chocolat (je n'en avais pas !!) 

 

 

Réalisation

 

- Battre les oeufs et le sucre dans un saladier jusqu'à ce que le mélange blanchisse. 

 

- Écraser les bananes à la fourchette (vous pouvez aussi en couper une en petits morceaux ce que je n'ai pas fait ).

Battre le sucre et les oeufs, écraser les bananes...

Battre le sucre et les oeufs, écraser les bananes...

 

- Faire fondre le beurre, attendre qu'il refroidisse un peu et l'ajouter à la préparation.

 

- Râper le zeste de citron (bien le laver au préalable même s'il est bio) directement au dessus du saladier. 

Râper le zeste de citron...

Râper le zeste de citron...

 

- Ajouter les bananes écrasées, la farine, la levure et la pincée de sel.

 

- Verser dans un moule à cake beurré. 

Prêt à enfourner !

Prêt à enfourner !

 

- Cuire 40 minutes environ d'abord à 200° puis baisser le four à 180° dès que le cake commence à gonfler.

 

- Vérifier la cuisson en plantant une aiguille ou un couteau à longue lame au coeur du cake. Il doit ressortir comme d'habitude, parfaitement sec.

 

Facile à transporter en balade, ce cake redonne de l'énergie et il est moelleux et très parfumé. 

Encore faut-il aimer le goût particulier de la banane cuite qui ne fait pas l’unanimité chez moi. 

Et chez vous ??

 

Hum !

Hum !

Partager cet article

Repost0
29 septembre 2018 6 29 /09 /septembre /2018 05:20

 

Les mûres sont des fruits de saison que je ramasse déjà depuis près d'un mois maintenant.

Je réalise que je ne vous ai jamais donné ma recette de tarte aux mûres.

 

Voici une de mes dernières récoltes près de chez moi...

D'habitude j'en fais des confitures mais comme j'avais suffisamment rempli mon placard avec celles que j'ai fait durant l'été, j'ai choisi de mettre plutôt quelques sacs au congélateur. Les mûres se congèlent très bien...et quel plaisir de les retrouver durant l'hiver !

 

La dernière récolte
La dernière récolte

La dernière récolte

 

Pour une tarte, il vous faut :

1 rouleau de pâte brisée du commerce ou de la pâte faite maison (comme je l'ai fait)

1 petit oeuf

de la crème fraîche (ou du fromage blanc, ou 1 petit suisse) 

2 sachets de sucre vanillé

Enfin... n'oubliez pas les mûres ! 

 

Les ingrédients...

Les ingrédients...

 

Comment faire ?

 

1- Trier les mûres car il reste toujours quelques pécouts et les passer rapidement sous l'eau sans les faire tremper.

 

2- Préparer la pâte. L'étaler dans un moule recouvert de papier sulfurisé.

 

3- Piquer la pâte.

 

4- La recouvrir de mûres.

 

Recouvrir la pâte de mûres...

Recouvrir la pâte de mûres...

 

5- Dans un bol, battre l'œuf, un sachet de sucre vanillé et quelques cuillères de crème fraîche (ou autre). Verser la préparation sur la tarte. 

Les fruits ne doivent pas être recouverts mais juste tapissés de la préparation à la crème.

Les saupoudrer avec le second sachet de sucre. 

Verser la crème sur les fruits...et saupoudrer de sucre

Verser la crème sur les fruits...et saupoudrer de sucre

 

6- Cuire au four environ 30-35 minutes toujours à 180°.

Attendre que la tarte refroidisse au moins un peu... avant de la déguster !

Perso je la préfère bien froide (et vous ?)

Et voilà un bon dessert ou un bon goûter...à la sortie du four

Et voilà un bon dessert ou un bon goûter...à la sortie du four

 

Vous pouvez aussi aromatiser vos yaourts ou fromages blancs (même de chèvre, brebis ou soja) avec des mûres. En écraser quelques-unes, laisser les autres entières, sucrer légèrement et laisser macérer une petite demi-heure avant de déguster.

Et le lendemain quand il en reste...

Et le lendemain quand il en reste...

 

Les curieux trouveront sur ce blog...un article sur les mûres (botanique, vertus du roncier, utilité...).

 

Et les gourmands trouveront d'autres recettes de saison !

Partager cet article

Repost0
21 septembre 2018 5 21 /09 /septembre /2018 05:28

 

Cet été, j'ai testé plusieurs recettes à base de mascarpone et nous avons trouvé le résultat, moelleux à souhait. Je vous ai déjà donné la recette des muffins aux myrtilles et aujourd'hui donc, je vous donne celle du gâteau aux abricots...

Pour l'avant-dernier jour de l'été, il était temps que je partage la recette : vous l'aurez donc pour la saison prochaine puisque ce n'est plus la saison des abricots ! 

En attendant, sachez que je l'ai aussi réalisé avec des pêches jaunes et que c'était un délice...mais j'ai oublié de prendre des photos et tout a été mangé... 

Je pense donc que cette recette est adaptable à d'autres fruits de saison comme les mûres, par exemple.

 

Gâteau aux abricots et au mascarpone

Gâteau aux abricots et au mascarpone

 

Ingrédients

 

150 g de farine

250 g de mascarpone + 1 càs de lait 

œufs

100 g de sucre + 1 sachet de sucre vanillé

parfum au choix : vanille, citron...

1 sachet de levure chimique

1 pincée de sel

500 g d'abricots (au pif !)

2 saladiers et un bol

 

Comment faire ?

 

1 - Laver les fruits et les essuyer. Coupez-les en deux et enlever le noyau. 

En couper en dés une bonne moitié. Garder les autres pour le dessus du gâteau. 

 

2 - Séparer les blancs des jaunes, dans deux saladiers différents.

 

3- Battre les jaunes avec le sucre jusqu'à ce que le mélange change de couleur et blanchisse. Vous pouvez utiliser un fouet et battre à la main, ou vous servir du robot. 

 

Battre les jaunes avec le sucre...

Battre les jaunes avec le sucre...

 

4- Séparément, battre dans le bol le mascarpone avec le lait, pour le rendre plus onctueux et plus facile à incorporer. 

5 - Ajouter au mélange œufs-sucre, la farine, la levure chimique et le mascarpone battu. Ajouter le parfum au choix (vanille, citron...). Bien mélanger.

Bien mélanger...

Bien mélanger...

 

6- Monter les blancs en neige avec 1 pincée de sel.

Voilà nos deux préparations prêtes pour le final !

Voilà nos deux préparations prêtes pour le final !

 

7- Mélanger les deux préparations délicatement pour ne pas faire retomber les blancs. 

Mélanger les deux préparations délicatement

Mélanger les deux préparations délicatement

 

8- Ajouter les morceaux d'abricots et les incorporer à la pâte.

Ajouter les morceaux d'abricots

Ajouter les morceaux d'abricots

 

9- Verser dans un moule à manqué, beurré ou chemisé.

 

10- Décorer avec les demi-abricots restants...et saupoudrer de sucre vanillé.

Décorer avec les demi-abricots

Décorer avec les demi-abricots

 

11- Cuire 20 à 30 minutes à 180°. Le gâteau a tellement gonflé que les abricots ont disparu...et en plus,  j'ai oublié de vous montrer une part découpée.

Trop tard tout a été mangé !

 

Et voilà un bon goûter très apprécié après une belle balade en forêt... 

Partager cet article

Repost0
11 septembre 2018 2 11 /09 /septembre /2018 05:23
Hum ! De délicieux muffins...aux myrtilles de Haute-Loire

Hum ! De délicieux muffins...aux myrtilles de Haute-Loire

 

Il y a quelques jours je vous ai montré comment je réalisais ma confiture de myrtilles des bois.

Evidemment, je ne vous ai pas dit que je gardais toujours quelques myrtilles pour les mettre au congélateur, ni que je profitais de l'été pour réaliser de délicieux desserts ou goûters...comme ces muffins aux myrtilles.

 

Après un premier essai raté, provenant d'une recette de muffins aux yaourts, sans oeufs, ni beurre mais que j'ai trouvé trop riche en huile végétale, donc trop liquide, donnant des muffins lourds et pas assez levés, que mes pitchounets ont tout de même engloutis sans protester... j'ai trouvé sur le net une recette, nouvelle pour moi car utilisant du mascarpone ICI, que j'ai adapté à ma sauce allégée habituelle (moins de sucre et moins de graisse ce que je fais depuis des années, sans que les gourmands ne s'en plaignent).

 

 

Les ingrédients (pour moi)

250 g de mascarpone dilué dans 1 cuillère à soupe de lait

300 g de farine

1 sachet de levure chimique

50 g de beurre fondu

3 oeufs

130 à 150 g de sucre 

2 càc de vanille liquide

1 sachet de sucre vanillé  (facultatif)

Et bien sûr des myrtilles fraîches (200 g environ)

 

 

La recette

 

1- Mélanger sucre et œufs, et battre le mélange au fouet jusqu'à ce que la préparation blanchisse.

 

2- Dans un autre saladier, au fouet, mélanger le mascarpone avec le lait et la vanille liquide. 

 

3- Mélanger les deux préparations tout en fouettant toujours et en ajoutant le beurre fondu. Mais vous pouvez aussi tout mélanger dans un seul saladier si vous préférez et vous ferez des économies de vaisselle...

 

J'ai oublié de photographier l'étape avec le sucre ! J'ai oublié de photographier l'étape avec le sucre !
J'ai oublié de photographier l'étape avec le sucre !

J'ai oublié de photographier l'étape avec le sucre !

 

4- Ajouter ensuite farine et levure chimique. Bien remuer avec une cuillère en bois pour éviter les grumeaux. 

 

5- Mélanger délicatement les myrtilles à la préparation toute lisse obtenue.

Les étapes suivantes...Les étapes suivantes...
Les étapes suivantes...

Les étapes suivantes...

 

6- Verser dans des moules à muffins chemisés pour moi car mon moule est ancien et donc les gâteaux accrochent au fond. 

 

7- Saupoudrer de sucre vanillé si vous le désirez.

 

8- Cuire à 180° pendant 20 à 25 minutes selon votre four.

Et voilà le résultat !
Et voilà le résultat !

Et voilà le résultat !

 

Cette recette peut bien sûr être réalisée avec des fruits frais ou congelés, comme des myrtilles mais aussi d'autres fruits rouges, en mélange ou pas. 

Bonne dégustation ! 

Partager cet article

Repost0
24 mai 2018 4 24 /05 /mai /2018 05:30
Voilà une assiette de cookies au chocolat

Voilà une assiette de cookies au chocolat

 

Je ne sais pas si chez vous cela arrive d'être en manque de chocolat mais chez moi, c'est rare... mais dramatique ! 

J'en connais un surtout, qui vire et revire encore et encore autour des placards, et il ne me reste que deux choses à faire : soit descendre au village qui est tout de même à 5 km, soit sortir le chocolat en poudre et réaliser ces fabuleux cookies ce qui est tout de même beaucoup plus écologique, vous ne trouvez pas ?!

 

Ingrédients 

175 g de farine de blé ou en mélange (j'ai mis 100g de farine de blé et 70 g de farine de coco).

30 g de cacao en poudre fort en chocolat et non sucré.

120 g à 150 g de beurre à sortir à l'avance du réfrigérateur.

150 g de sucre (moitié cassonade, moitié sucre blanc fin).

1 gros oeuf.

1/3 sachet de levure pour la légèreté. 

2 càs de gingembre en poudre (je doublerai les doses la prochaine fois !).

1 pincée de sel.

 

Dans un saladier...

 

mélanger tous les ingrédients secs...sauf la farine.

 

Dans un autre saladier ou au robot...

Désolée j'ai oublié à ce stade de faire des photos...et en plus mes photos sont ratées car il faisait très sombre dans la maison ce jour-là, un jour idéal pour pâtisser ! 

 

- Battre le beurre jusqu'à consistance de pommade.

- Ajouter le mélange cacao, gingembre, sucre, sel et levure...

- Ajouter l’œuf.

- Ajoutez enfin la farine tamisée, et bien mélanger.

- Diviser la pâte en "boudins" d'environ 3 à 4 cm de diamètre.

- Les enrouler dans du film alimentaire et les laisser reposer 2 heures au réfrigérateur ou 1/2 heure au congélateur.


 

 

Les enrouler dans du film alimentaire

Les enrouler dans du film alimentaire

 

Au bout de ce temps...

 

- Préchauffez le four à 170° environ.

- Recouvrir deux plaques de papier sulfurisé ou de silicone.

- Sortir les boudins du réfrigérateur et enlever le film alimentaire. 

- Les découper en tranches d'environ 1 cm d'épaisseur.

 

Les découper en tranches d'environ 1 cm d'épaisseur.

Les découper en tranches d'environ 1 cm d'épaisseur.

 

- Disposer au fur et à mesure les biscuits sur les plaques...

Disposer les biscuits sur les plaques...

Disposer les biscuits sur les plaques...

 

- Cuire environ 10 à 11 minutes. Pas plus !

Certains se craquellent, d'autres moins, ne me demandez pas pourquoi. 

Les biscuits sont assez friables mais durcissent en refroidissant. 

 

A dégustez si vous aimez le chocolat ! A dégustez si vous aimez le chocolat !
A dégustez si vous aimez le chocolat !

A dégustez si vous aimez le chocolat !

 

Variante :

Mélanger à la pâte des pépites de chocolat noir ou blanc...

 

Et régalez-vous avec un bon café... ou des fraises, si vous aimez. C'est de saison !

 

D'autres recettes de cookies sont sur le blog...

Partager cet article

Repost0
18 avril 2018 3 18 /04 /avril /2018 05:33
Craquelés au citron

Craquelés au citron

 

Ingrédients

300 g de farine

1/2 sachet de levure chimique

1 pincée de sel

100 g de beurre (à température ambiante) 

100 g de sucre en poudre

1 oeuf

1 citron (zeste râpé + jus)

 

Pour l'enrobage des biscuits avant cuisson (du sucre cristallisé + du sucre glace)

 

 

La recette

Vous pouvez faire la pâte au robot ou à la main.

 

1- Laver le citron et râper le zeste, puis presser le jus dans un bol.

(Perso, j'utilise un moulin à café électrique et je mixe le zeste avec un cuillère à soupe de farine).

 

2- Battre l'oeuf et le beurre.

 

3- Ajouter le sucre, la farine, la levure et la pincée de sel.

Bien mélanger.

 

En fait moi, comme vous le voyez... le jour où j'ai fait les photos, j'ai tout mélangé d'un coup et incorporé le beurre ensuite !

Mais en principe je suis TOUJOURS les consignes...

 

Craquelés au citron

 

4- Incorporer le zeste et un peu de jus jusqu'à ce que la pâte forme facilement une boule. Parfois ce n'est pas utile de tout mettre.

 

5- Réserver au frais 30 minutes minimum.

La pâte est à mettre au frais

La pâte est à mettre au frais

 

6- Préchauffer le four à 180° comme d'habitude pour les petits biscuits.

 

7- Former des boules avec une petite cuillère et les rouler d'abord dans le sucre cristallisé, puis dans le sucre glace, avant de les déposer sur une plaque recouverte d'un papier sulfurisé ou d'une plaque en silicone.

La touche finale...
La touche finale...

La touche finale...

 

 

8- Les aplatir légèrement.

 

9- Cuire environ 15 minutes. En gonflant, les petits biscuits vont se craqueler...ce qui fait tout leur charme.

Ils sont craquants autour et bien tendres au centre !

A déguster au moment du thé...modérément tout de même car ils sont finalement beaucoup plus sucrés que les biscuits que je fais habituellement.

 

Personnellement, j'aime renforcer le goût du citron en ajoutant un peu de parfum citron, spécial pâtisserie.


 

Craquelés au citron

 

Les mêmes peuvent être réaliser à la vanille. 

Je ne sais plus du tout, où j'ai trouvé cette recette... si c'est chez vous dites-le moi, je rajouterai votre lien sans tarder. 

Partager cet article

Repost0
13 avril 2018 5 13 /04 /avril /2018 05:32
Quelques parts prêtes à servir...

Quelques parts prêtes à servir...

 

Voici une recette qui nous vient des Alpes du Sud.

Elle trouve son origine dans les vallées profondes. 

A la fin de l'hiver, il n'y avait plus de fruits frais au grenier et les confitures les remplaçaient pour confectionner de délicieuses tartes pour le dessert ou le goûter...

 

Il existe de nombreuses variantes de cette recette. La pâte est en fait une simple pâte sablée un peu améliorée.

Je vous donne aujourd'hui la plus simple ! 

Inutile de vous dire que la confiture maison s'impose. 

 

Pour la pâte, il vous faudra : 

300 g de farine blanche

150 g de beurre à température ambiante

1 oeuf

2 à 3  càs de sucre glace

1 pincée de sel

1 zeste de citron ou 1 sachet de sucre vanillé pour parfumer

1 tout petit verre de lait (ou d'eau)

1 pincée de levure chimique (facultatif)

 

Pour la garniture 

1 pot de confitures de fruits rouges : myrtilles, groseilles, mûres, framboises, séparément ou en mélange...

 

 

50 g de poudre d'amande (ou de pectine pour améliorer la tenue de votre confiture)

 

Réalisation 

 

1- Tamiser la farine et y ajouter le sel, la levure et le beurre coupé en petits morceaux.  Sabler la pâte.

2- Mélanger ensuite le sucre, l'oeuf battu avec le lait (ou l'eau), et ajouter le parfum.

3- Former une boule de pâte que vous laisserez reposer au réfrigérateur au moins une heure.

 

4- Pendant ce temps, mélanger dans un bol la confiture et la poudre d'amande. Si votre confiture est trop épaisse, la faire tout doucement tiédir au préalable.

 

5- Étaler la pâte en réservant les tombées de pâte pour en faire des croisillons.

 

6 - Étendre le mélange confiture- poudre d'amande sur le fond de tarte.

 

7- Replier un peu les bords de la pâte, puis disposer les croisillons au-dessus...Les miens ne ressemblent à rien !

 

8 - Dorer au lait...

 

9 - Enfourner pour 30 minutes de cuisson à 180°.

 

10- Laisser refroidir avant de déguster !


 

Pour les croisillons...peut mieux faire !

Pour les croisillons...peut mieux faire !

 

Certaines recettes préconisent de faire précuire la pâte mais moi je ne le fais jamais car je trouve que la confiture pénètre mieux dans la pâte et cela donne une tarte plus goûteuse. 

J'étale la pâte à la main et pas du tout au rouleau car nous aimons mieux qu'elle ne soit pas trop fine...

Du coup la tarte est plus facile à servir et à manger car beaucoup moins friable. 

 

 

Comme je vous l'ai dit, d'autres variantes de  cette recette classique existent avec des pâtes différentes.

Mais ce sera pour une autre fois !

 

Mimi vous propose sur son blog un autre dessert à base de confitures...

Vous avez l'embarras du choix pour ce week-end !

 

Partager cet article

Repost0
13 mars 2018 2 13 /03 /mars /2018 06:23
Une recette extraite de "Toboggan"

Une recette extraite de "Toboggan"

 

C'est à la demande de ma petite fille qui s'intéresse beaucoup à la cuisine et à la pâtisserie en ce moment, que j'ai profité des vacances pour aider mes petits-enfants à réaliser des scones pour le goûter.

Véritables scones ou pas c'est la première fois que j'en fais (euh... en fait qu'ils en font, je devrais dire) et que j'en mange. 

Une bonne façon d'occuper les enfants avec le temps gris que nous avons eu pendant toutes les vacances, ou presque. 

 

La recette provient d'un petit livret inséré dans le journal pour enfant, "Toboggan".

 

Ingrédients

250 g de farine environ

50 g de beurre à température ambiante

15 cl de lait entier

1 cuillère et demi de sucre en poudre (environ 30 g je crois)

1 sachet de levure chimique

1 càc de sel

 

Les ingrédients

Les ingrédients

 

Réalisation

1- Préchauffer le four à 220°. 

 

2- Préparer un ou deux  plaques allant au four en les recouvrant d'un tapis en silicone ou de papier sulfurisé.

 

3- Dans un saladier, mélanger la farine, la levure et le beurre coupé en morceaux.

Comme nous avions oublié de sortir le beurre du réfrigérateur, il  fallu le mettre à la chaleur un instant (en fait un peu trop longtemps du coup il a partiellement fondu !).

 

Farine, levure et beurre

Farine, levure et beurre

 

4- Y ajouter le sucre et le sel.

 

5- Bien mélanger d'abord à la cuillère puis à la main, tout en versant le lait petit à petit, pour obtenir une pâte souple et pas trop collante. Ajouter un peu de farine s'il le faut et former une boule. 

Mélanger d'abord à la cuillère...tout en versant le lait

Mélanger d'abord à la cuillère...tout en versant le lait

 

6- Fariner le plan de travail et le rouleau à pâtisserie.

Bon aucun problème cette phase-là de la recette a été bien respectée ! La table a été bien farinée...

 

 

La table a été bien farinée :)

La table a été bien farinée :)

 

7- Étaler la pâte au rouleau. La pâte doit faire environ 2 cm d'épaisseur.

Mais bien entendu mes petits loulous y ont mis du zèle, du coup, je crois bien que la pâte était un peu trop fine.

 

Étaler la pâte au rouleauÉtaler la pâte au rouleau

Étaler la pâte au rouleau

 

8- Avec un emporte-pièce, ou un verre, découper la pâte en cercle de 5 cm de diamètre environ.

 

9- Disposer sur les plaques allant au four, au fur et à mesure.

 

10 - Pétrir à nouveau la pâte restante et recommencer.

 

Découper avec un verre ou un emporte-pièceDécouper avec un verre ou un emporte-pièce
Découper avec un verre ou un emporte-pièceDécouper avec un verre ou un emporte-pièce

Découper avec un verre ou un emporte-pièce

 

11- Enfourner pour 12 minutes de cuisson environ jusqu'à ce que les scones soient  dorés.

 

 

Et voilà le résultat !

Et voilà le résultat !

 

Les miens pour un premier essai n'ont pas beaucoup gonflé...Peut-être fallait-il les faire plus épais ou bien pétrir davantage la pâte, ou au contraire beaucoup moins ?

Les petits ne se sont pas faits prier pour les déguster. C'était bon, bien moelleux, peu sucré ce qui a permis de les manger avec du miel ou de la confiture. Un régal ! 

 

J'attends vos conseils si, vous en avez déjà réalisé ou si les vôtres sont davantage réussis que les miens...

D'ailleurs nous nous sommes aperçus après coup, que la recette sur le livret disait de les mettre à cuire dans un four non préchauffé.

Voilà déjà une première erreur, mais, comme vous avez pu le constater sur mes photos, ce n'était pas moi qui était le maître d'oeuvre...

A refaire absolument !

C'est en forgeant qu'on devient forgeron...n'est-ce pas ?

 

Partager cet article

Repost0
10 février 2018 6 10 /02 /février /2018 06:27
Trop tard ! Il n'en reste plus...

Trop tard ! Il n'en reste plus...

 

Le week-end dernier, je gardais mes petits-enfants...

Comme j'essaie d'être une mamie parfaite, nous faisons souvent ensemble des pâtisseries pour le goûter. Comme ils avaient déjà mangé des crêpes la veille avec leurs parents, nous avons opté pour une recette trouvée dans le livret, inclus dans journal ASTRAPI, auquel ma petite-fille est abonnée. 

 

 

Noël est passé mais certaines recettes restent ! Noël est passé mais certaines recettes restent !

Noël est passé mais certaines recettes restent !

 

La recette d'origine proposait, comme vous le voyez sur l'image, de réaliser ces muffins avec des cacahuètes enrobées de chocolat...Vous voyez de quoi je veux parler, non...ne m'obligez pas à citer la marque !  

Comme je n'ai pas ce type de sucreries chez moi, nous avons mis des canneberges et des pépites de chocolat à la place...

Pourquoi les deux me direz-vous ?

Parce que tout simplement quelquefois il y a des choix difficiles à faire et comme ils ne portent pas à conséquence, pourquoi choisir ?!

 

Ingrédients

200 g de farine

100 g de sucre

œufs

80 g de beurre 

1/2 sachet de levure

1 pincée de sel

100 g d'un mélange de canneberges et pépites de chocolat

+ quelques-unes en plus pour la déco 

 

Les ingrédients (sauf le beurre qui est encore dans le frigo !)Les ingrédients (sauf le beurre qui est encore dans le frigo !)

Les ingrédients (sauf le beurre qui est encore dans le frigo !)

 

La réalisation...

Comme mon petit-fils est au CP, c'est lui qui a déchiffré la recette... cela lui a fait un bon exercice pratique.

Gare si on se trompe, les gourmands risquent d'être déçus !

Il faut aussi savoir s'organiser et tout sortir à l'avance des placards et du réfrigérateur...

 

1 - Préchauffer le four à 180°. 

2- Mélanger farine, sucre, levure (comment ne prendre que la moitié du sachet...un vrai casse-tête !) et le sel (une pincée c'est quoi exactement selon la grosseur de nos doigts !) Tout cela constitue un bon exercice de repérage sur le verre gradué, c'est mieux qu'avec une balance. 

3 - Faire fondre le beurre au micro-onde dans un petit bol pour qu'il refroidisse un peu avant de l'utiliser. Bien sûr comme ce n'est pas indiqué sur la recette d'Astrapi, personne n'y a pensé (c'est ça l'expérience !). 

4- Ajouter dans le saladier, les œufs (sans les coquilles de préférence, mais là ouf, tout le monde le savait) puis le beurre fondu tiède. 

5- Ajouter enfin les canneberges et les pépites de chocolat et bien mélanger.

Chez nous pas de jaloux, chacun a fait son saladier !

 

 


 

Chacun son saladier !Chacun son saladier !

Chacun son saladier !

 

6 - Ensuite il faut remplir les moules à muffins dans lesquels on place une petite caissette en papier. Les moules de Manou sont très vieux et ils en ont vu passer des muffins et autres cakes, aussi ils accrochent un peu à présent...il faudrait les remplacer mais personne n'y pense jamais, seulement quand on les sort du placard.

Il faut rempli les moules...Il faut rempli les moules...Il faut rempli les moules...

Il faut rempli les moules...

 

7- Décorer des quelques canneberges et pépites de chocolat restantes, puis enfourner pour une quinzaine de minutes, pas plus...les muffins doivent rester moelleux.

Et décorer !

Et décorer !


 

Et voilà le résultat en sortant du four. 

Certains sont plus gonflés que d'autres, ça alors c'est bizarre...

Et voilà le résultat !
Et voilà le résultat !Et voilà le résultat !

Et voilà le résultat !

 

Ce que j'aime avec mon petit-fils, c'est que lorsqu'on fait des gâteaux, il rêve d'être un jour pâtissier, quand la chatte est malade, vétérinaire, quand il sort de la piscine, champion de natation et en sortant de l'école, euh... ça c'est pas gagné, mais en attendant puisqu'on passe devant la caserne de pompier, on sera pompier !

Pas chez vous ? 

Partager cet article

Repost0
19 décembre 2017 2 19 /12 /décembre /2017 06:40
De belles tranches à déguster pour le goûter

De belles tranches à déguster pour le goûter

 

On l'appelle aussi gâteau roulé. Il est la base de délicieuses bûches de noël faites "maison"...

En fait, il s'agit d'une simple génoise que l'on peut déguster en toutes occasions. 

Il est toujours bon de s’entraîner avant noël en réalisant tous les dimanches de l'avant un biscuit roulé !

C'est aussi une bonne façon d'utiliser les confitures de l'an passé. 

 

Ingrédients

100 g de farine tamisée

1/2 sachet de levure (pas plus)

120 g de sucre fin

1 sachet de sucre vanillé 

œufs

1 pot de confiture (ici de fruits rouges) mais toutes les confitures sans gros morceaux conviennent.

Dans ma recette je ne mets pas de beurre fondu mais certains en rajoutent 30 g...

 

La recette...

 

1 Préchauffer le four à 180°.

 

2 Casser les œufs en séparant blancs et jaunes. Ajouter le sucre dans le saladier qui contient les jaunes.

 

Séparer les blancs des jaunes et ajouter le sucre...

Séparer les blancs des jaunes et ajouter le sucre...

 

3- Battre les jaunes avec le sucre jusqu'à ce que le mélange double de volume et devienne presque blanc. Sans fouet il faut compter 10 bonnes minutes.

Le mélange obtenu

Le mélange obtenu

 

4 - Ajouter la farine, la levure et le parfum et bien mélanger.

Ajouter la farine, la levure et le sucre vanillé et bien mélangerAjouter la farine, la levure et le sucre vanillé et bien mélanger

Ajouter la farine, la levure et le sucre vanillé et bien mélanger

 

5- Monter les blancs en neige ferme (c'est le robot qui travaille...).

 

6- Les incorporer délicatement à la pâte...en remuant doucement toujours de bas en haut (donc du fond du plat vers vous).

Incorporer les blancs montés en neige...Incorporer les blancs montés en neige...
Incorporer les blancs montés en neige...

Incorporer les blancs montés en neige...

 

7- Verser la pâte dans votre moule enduit de papier sulfurisé ou beurrée.

 

8- Bien la niveler avec un couteau.

Niveler la pâte dans le moule enduit de papier sulfurisé
Niveler la pâte dans le moule enduit de papier sulfurisé

Niveler la pâte dans le moule enduit de papier sulfurisé

 

9 - Faire cuire une dizaine de minutes pas plus de 15.

 

10- Démouler sur un torchon humide (ou du papier cuisson ou alu). Attendre un peu pour enlever alors le papier cuisson délicatement...

Si j'avais pensé à le beurrer légèrement j'y serais arrivée plus facilement...ne faites pas comme moi ! 

 

Enlever le papier cuisson délicatement...Enlever le papier cuisson délicatement...

Enlever le papier cuisson délicatement...

 

11- Enduire de confiture à chaud ce qui permet de bien la répartir...

 

12- Et vous servir du torchon (ou du papier c'est mieux mais j'avais oublié d'en acheter !) pour rouler le biscuit.

 

13- Laisser refroidir avant de déguster...avec un thé ou un café. 

Enduire de confiture et rouler...Enduire de confiture et rouler...
Enduire de confiture et rouler...Enduire de confiture et rouler...

Enduire de confiture et rouler...

 

Ce gâteau est délicieux également fourré à la crème de marrons.

 

Pour en faire une bûche de Noël et pouvoir le garnir de crème au beurre, il faudra attendre que le gâteau, une fois roulé dans le papier, refroidisse complètement.

Le dérouler lentement pour le garnir, puis le remettre en forme, l'enduire de crème au beurre, de ganache au chocolat ou au café, puis le saupoudrer de sucre glace avant de  le décorer...

J'oublie chaque année de photographier ma bûche...j'essaierai d'y penser mais je ne vous promets rien ! 

 

Partager cet article

Repost0
19 septembre 2017 2 19 /09 /septembre /2017 05:50
Un bon goûter pour les amateurs de chocolat

Un bon goûter pour les amateurs de chocolat

 

Il faut pour des muffins forts en chocolat...

 

100 g de farine (ou moitié farine, moitié maïzena pour des muffins plus légers)

30 g de chocolat en poudre bien noir et amer 

120 à 130 g de sucre (selon votre goût)

2 œufs

1 yaourt nature

1 pincée de sel

2 c à s de beurre fondu (ou d'huile)

2 c à s rase de crème fraîche 

1/2 sachet de levure

Pépites de chocolat (facultatif)

 

Préchauffer le four à 200°

 

Comme souvent pour les muffins, battre d'abord dans un saladier au fouet (ou au robot si vous êtes trop fatigués) le sucre et les œufs jusqu'à ce que le mélange prenne du volume. 

Ajouter alors les ingrédients secs, donc farine, chocolat en poudre et levure plus la pincée de sel. 

Puis, ajouter les ingrédients liquides, le beurre fondu refroidi (là je reconnais que je le fais fondre au micro-onde), la crème, et le yaourt nature.

Bien mélanger.

Si vous aimez, vous pouvez ajouter des pépites de chocolat et mélanger à nouveau mais je n'en avais pas ! Il me manque toujours quelque chose et le village est à 4 km, alors...je m'en passe.

 

Faire cuire environ 15 minutes, pas plus en baissant le four à 180°.

Vérifier la cuisson au bout de 10-12 minutes. Souvent je coupe le four à ce moment-là et je laisse encore les muffins 3 à 5 minutes dans le four éteint, sinon je les trouve trop secs. Une astuce comme une autre mais il faut bien que j'en trouve des astuces avec mon vieux four, car ce n'est pas au programme de l'année de le changer !  

Démouler et déguster... 

 

A noter, si vous voulez faire ces muffins avec du chocolat au lait, pensez à diminuer la quantité de sucre. 

Je n'ai pas pris de photos en réalisant les muffins (et oui parfois ça m'arrive d'oublier que j'ai un blog !) alors je vous offre ces quelques vues, juste pour vous donner envie...

 

Pourquoi vous salivez ?Pourquoi vous salivez ?
Pourquoi vous salivez ?Pourquoi vous salivez ?

Pourquoi vous salivez ?

Partager cet article

Repost0

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -