Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2019 1 04 /11 /novembre /2019 06:18
Des pignons de pin dans leur coque

Des pignons de pin dans leur coque

Le pignon de pin est le "fruit" du pin pignon, appelé ainsi en Provence mais dont le véritable nom est le pin parasol (Pinus pinea). Ce n'est pas un fruit au point de vue botanique du terme. 

 

Le pin pignon est un conifère superbe et même majestueux, qui se reconnaît parfaitement dans les collines à sa forme de parasol ouvert quand il atteint un certain âge. 

Ceci permet de le distinguer aisément du pin d'Alep à côté duquel il aime pousser, recherchant comme lui les sols secs, surtout sur le pourtour méditerranéen. On peut le trouver sur terrain calcaire alors qu'il n'aime pas vraiment ça. C'est un arbre qui grandit vite et qui, adulte, peut atteindre 10 mètres de circonférence. 

Le pin parasol marquait à l'origine les tombes protestantes et c'est sous un de ces pins, qu'à Sète, Brassens a voulu être inhumé. 

Pins pignons dans leur environnement
Pins pignons dans leur environnement
Pins pignons dans leur environnement
Pins pignons dans leur environnement

Pins pignons dans leur environnement

L'écorce est caractéristique, car très craquelée et de couleur rougeâtre.

L'écorce du pin parasol
L'écorce du pin parasol

L'écorce du pin parasol

Comme pour tous les pins, il y a des cônes mâles et des cônes femelles sur le même arbre. Les cônes n'atteignent leur pleine maturité que tous les trois ans. 

Ces cônes que l'on appelle en Provence des pignes (mot dérivé de pinha en occitan) ont une forme globuleuse et peuvent être assez gros jusqu'à 8 à 10 cm parfois.

Une fois sèches, les écailles des cônes s'écartent et laissent apparaître les pignons, donc les graines, qui laissent leur empreinte noirâtre sur les écailles. 

Entre les écailles de la pigne apparaissent les pignons
Entre les écailles de la pigne apparaissent les pignons

Entre les écailles de la pigne apparaissent les pignons

Il faudra encore ôter la coque dure avant de pouvoir déguster "l'amande" qui se trouve à l'intérieur. Un vrai travail artisanal car, même si une fois sèche elle se divise en deux plus facilement, elle reste dure. 

Il faut ôter la coque dure pour découvrir l'amandeIl faut ôter la coque dure pour découvrir l'amande
Il faut ôter la coque dure pour découvrir l'amande

Il faut ôter la coque dure pour découvrir l'amande

Les pignons entrent dans de nombreuses recettes méditerranéennes, confitures (confiture de figues aux pignons de pin et au citron), desserts, biscuits, tajines...et dans la composition du célèbre pesto. Je mettrai un jour d'autres recettes sur ce blog, si je pense à faire des photos avant que tout soit mangé !  

 

Les "amandes" de pins pignons sont consommées par les hommes depuis la nuit des temps. Elles sont considérées par les chinois comme un aliment de longue vie. Les Romains et les Grecs les consommaient le soir avec du miel et des amandes, leur prêtant des vertus aphrodisiaques.

Riche en vitamines B, et en phosphore, fer, magnésium, zinc et potassium, le pignon est un aliment santé par excellent. Il contient des acides gras essentiels indispensables pour maintenir la bonne santé de notre cerveau et pour prévenir les maladies cardio-vasculaires. Il est riche en vitamine E et donc protecteur de nos parois cellulaires, et apporte des protéines végétales indispensables, comme tous les fruits à coques. De plus sa richesse en lutéine, lui donne des vertus protectrices pour les yeux. 

 

A l'inverse des amandes, il ne faut jamais consommer des pignons tous les jours, ça tombe bien car, quand on les achète, ils sont hors de prix. Mais je n'ai pas compris pourquoi, sans doute à cause de leur pouvoir calorique ! 

Encore faut-il vérifier qu'ils ne viennent pas de Chine car d'abord ils ont alors une empreinte écologique forte, alors que l'Espagne, beaucoup plus proche de nous, est le plus grand pays producteur d'Europe, ensuite, ils sont cueillis sur une autre variété de pins qui n'a pas les même vertus. De plus de nombreux consommateurs se sont plaints, il y a une dizaine d'année, d'une amertume inhabituelle dans la bouche, lors de leur repas, après consommation de pignons chinois, sans pour autant parler d'intoxication... Voir article ICI. 

Attention bien entendu si vous êtes allergiques aux fruits à coques, vous pouvez l'être avec le pignon de pin.

 

Bonne dégustation ! 

Partager cet article

Repost0

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'hiver est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -