Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 octobre 2019 3 09 /10 /octobre /2019 05:07
Image Internet

Image Internet

En avant-première du Festival de l'Imaginaire de Lambesc dont je vous ai parlé lundi, il y avait la semaine dernière, une conférence passionnante proposée par Catherine Ribotton, ethno-historienne et professeur agrégée d'histoire, intitulée : Sorcellerie et pouvoir féminin, quand la chasse aux sorcières touchait aussi la Provence. 

Sorcellerie et pouvoir féminin...une conférence en avant-première du Festival de l'imaginaire 2019

Le sujet parle de lui-même et bien entendu la médiathèque était comble. 

Tout le monde sait qu'entre le XVe et le XVIIIe siècle, l'Europe a été touchée par une vague de procès pour sorcellerie qui a donné lieu à des horreurs, tant au point de vue des tortures infligées aux personnes pour les faire avouer, qu'au point de vue des conditions des exécutions...les personnes étaient brûlées vives sur des bûchers devant la population entière. 

Un bûcher de sorcier sur la Place du Marché de Guernesey 1580

Un bûcher de sorcier sur la Place du Marché de Guernesey 1580

Mais saviez-vous qu'en France, 80 % des suppliciés étaient des femmes ? 

Et pourquoi en a-t-il été ainsi ?

 

Loin de moi l'idée de retracer tous les détails de cette conférence très intéressante. Mais c'est l'occasion de redécouvrir le sort que l'on réservait aux femmes à cette époque.

Lorsque les historiens parlent de véritable "féminicide" et annoncent les chiffres de 200 000 à  500 000 procès durant cette période, cela fait peur... 

 

Catherine Ribotton est passionnée. Elle a su particulièrement intéresser le public en bien posant la problématique de l'historien qui ne peut malheureusement pas avoir accès à tous les documents concernant les procès, car certaines pièces ont été tout simplement détruites intentionnellement. Elle pose bien aussi le problème du discours unique, car qui écrit l'Histoire si ce n'est le vainqueur et dans ce cas présent, c'est donc la seule voix des ecclésiastiques qui est entendue...

Après avoir retracé le contexte historique, elle s'est attachée au cours de sa conférence, à montrer pourquoi les femmes faisaient si peur.

Les femmes détenaient en effet un certain pouvoir, avaient la connaissance des plantes, savaient guérir, aider aux accouchements, ou au contraire aux avortements, et accompagner les derniers instants d'un mourant...

 

Les sorcières utilisaient en particulier...

la mandragore (Johann Von Cube, photo internet)

 

Et puis elles étaient devenues dangereuses, car elles détenaient un pouvoir de séduction certain auquel les hommes y compris d'église avaient du mal à ne pas succomber.

Or, après une période assez libre au Moyen Âge, où même les hommes d'église pouvaient avoir une famille comme tout le monde, les débuts de la Renaissance voient se mettre en place, une répression violente des mœurs. 

Résultat... les "sorcières" sont alors accusées de tous les maux, comme par exemple d'être responsables des mauvaises récoltes, donc des famines. 

 

Deux sorcières influent sur le temps (photo internet)

 

Elles étaient également accusées d'empoisonner l'eau du puits ou de la fontaine ; de se transformer en loup-garou ; "d'emmasquer" (=envoûter") les chèvres qui ne faisaient plus de lait, ou les femmes enceintes ; et le pire...de manger les petits enfants ou bien de jeter le sort le plus terrible pour les couples, donc de "nouer l'aiguillette", c'est-à dire de jeter un sort d'impuissance au jeune marié, un sort particulièrement difficile à lever.

 

Une fois accusée, c'était bien trop tard pour la victime qui savait qu'elle allait passer sur le bûcher.

Les ecclésiastiques venaient fouiller sa maison pour y chercher des preuves et il suffisait de trouver des os (sans doute de lapin), donc c'est qu'elle mangeait bien des enfants, un grimoire (alors que la femme ne savait pas lire) donc elle pratiquait bien la magie, le plus célèbre à l'époque étant le Petit Albert...

 

 

On recherchait aussi en leur piquant plusieurs endroits du corps avec une longue aiguille, un endroit insensible, forcément il y en avait un...et c'était la fameuse marque du diable !

Ensuite elles étaient torturées car il fallait absolument obtenir des aveux ! Une des méthodes était celle de la chaise.  Elles étaient assises attachées, sur une chaise que les bourreaux plaçaient au-dessus de l'eau.

Pour obtenir des aveux, ils plongeaient la chaise dans l'eau jusqu'à les obtenir.  

 

La torture de l'eau

Et puis, il fallait qu'elles répondent aux nombreuses questions sur le sabbat, et le verdict tombait. 

 Le Sabbat des sorcières, H. Baldung Grien, 1508-10 (photo internet_version colorisée)

Le Sabbat des sorcières, H. Baldung Grien, 1508-10 (photo internet_version colorisée)

Le Sabbat des sorcières, Francisco de Goya, 1797-1798 (photo internet)

Le Sabbat des sorcières, Francisco de Goya, 1797-1798 (photo internet)

Je crois que je n'ai pas été la seule à trouver cette conférencière passionnante et à apprendre plein de choses indispensables pour comprendre cette période de l'histoire, mais aussi la naissance de toutes nos légendes. Nous trouvons d'ailleurs de nombreuses traces de cette période sombre dans les campagnes, dans certains romans du terroir, dans nos contes, dans nos peurs ancestrales...

De plus, les exemples pris dans ma région étaient très intéressants. 

 

Un grand Merci à  Catherine Ribotton pour cette soirée et à la médiathèque de Lambesc pour avoir eu idée de l'organiser en avant-première du Festival de l'imaginaire du Pays d'Aix...

Partager cet article

Repost0
7 octobre 2019 1 07 /10 /octobre /2019 05:17
Affiche du Salon réalisé par Laurent André dit Laurand (Photo internet)

Affiche du Salon réalisé par Laurent André dit Laurand (Photo internet)

Le Festival de l'Imaginaire du pays d'Aix est un Salon littéraire pas comme les autres...

Comme chaque année, il est co-financé par le pays d'Aix, comme son nom l'indique, mais se déroule principalement dans le village de Lambesc et ponctuellement, dans les environs. 

Il aura lieu le week-end prochain (12 et 13 octobre 2019) avec à la clé de nombreuses animations gratuites, des spectacles, des lectures, des tables rondes, des défilés de costumes et pleins d'autres surprises...autour du thème "Tous des monstres".

 

De nombreux auteurs seront présents sur les lieux et bien entendu vous pourrez venir y faire dédicacer vos livres préférés. 

Vous pouvez retrouver le programme complet sur la page Facebook de l'événement ICIVous y découvrirez aussi les 14 podcasts inédits, réalisés par Vincent Corlaix_ 14 petites histoires d'une minute environ chacune.

Le programme précis se trouve aussi sur le site ICI.

 

Je vous rappelle que cet événement qui attire de plus en plus de monde de la région, est aussi l'occasion d'autres animations dans les villages alentours comme par exemple Les Pennes-Mirabeau, Meyrargues, Rognes et même jusqu'à Pertuis. 

Renseignez-vous si vous habitez un de ses coins de Provence.

Si le gros des animations aura bien lieu le week-end prochain, certaines débutent dès aujourd'hui. 

 

Comme chaque année, avant de se retrouver au Salon, certains auteurs iront  à la rencontre des scolaires des écoles et collèges.

 

Voici les noms de quelques-uns des auteurs présents : Axelle Colau, Philippe Auribeau, Jean-Luc Bizien, Nadia Coste, Patrick Coulomb, Cécile Duquenne, Pierre Gaulon, Olivier Gay, Adrien Tomas, Keith Massinisse...

 

Et voici un petit aperçu ludique du programme...

Il y aura un spectacle sur les Yokais japonais par Astiers Industries. 

 

 

Des jeux de pistes animés par Abby Karol Danton...

 

Des ateliers sur la créations de monstres par Beatrice Campagnoli...

 

Photo internet

Des Créations de masques avec Thibaut Langlumé du collectif "Thizan" qui proposera aussi la création d'une fresque participative, pour décorer la médiathèque... 

 

Un cabinet de curiosité sera proposé par "studio Lundaï".

 

Et puis comme chaque année "la Nef des Premiers Ohms" sera présente, et vous proposera plusieurs animations au cours du week-end. Vous pouvez les découvrir sur leur page Facebook ICI ou bien en regardant une de leur vidéo sur Youtube...

Personnellement, je ne serai pas présente dans la région pour en profiter, comme je l'avais fait l'année dernière, mais il y aura d'autres festivals les années à venir et, en tous les cas, j'espère que le public répondra présent pour celui-ci... 

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2018 6 20 /10 /octobre /2018 05:25
Un joli costume steampunk pour le Festival de l'imaginaire (Lambesc 2018)

Un joli costume steampunk pour le Festival de l'imaginaire (Lambesc 2018)

 

Il y a deux jours je vous ai présenté le festival de l'imaginaire qui a lieu chaque année en octobre dans les villages du Pays d'Aix et en particulier à Lambesc. Il  fêtait cette année son 10ème anniversaire.

A côté du Salon du livre qui bien sûr est au cœur du festival, tout le week-end, les animations se sont succédées. Je n'ai pas pu assister à tout !

 

Toute la journée du samedi, la grande place du village était animée par la Compagnie FEUFOLIE et leurs "machines à rêves"...

Le public était nombreux  à venir profiter du spectacle ! 

L'ambiance était à la fête et à l'amusement...

 

N'oubliez pas d'agrandir mes photos et de les faire défiler en cliquant sur la première...

La Compagnie FEUFOLIE (Lambesc 2018)La Compagnie FEUFOLIE (Lambesc 2018)
La Compagnie FEUFOLIE (Lambesc 2018)La Compagnie FEUFOLIE (Lambesc 2018)
La Compagnie FEUFOLIE (Lambesc 2018)La Compagnie FEUFOLIE (Lambesc 2018)
La Compagnie FEUFOLIE (Lambesc 2018)La Compagnie FEUFOLIE (Lambesc 2018)

La Compagnie FEUFOLIE (Lambesc 2018)

La Compagnie FEUFOLIE (Lambesc 2018)
La Compagnie FEUFOLIE (Lambesc 2018)

La Compagnie FEUFOLIE (Lambesc 2018)

Les machines à rêves vues de plus près (Compagnie FEUFOLIE) Lambesc 2018
Les machines à rêves vues de plus près (Compagnie FEUFOLIE) Lambesc 2018
Les machines à rêves vues de plus près (Compagnie FEUFOLIE) Lambesc 2018

Les machines à rêves vues de plus près (Compagnie FEUFOLIE) Lambesc 2018

 

Différents stands proposaient leurs services...

Il y avait tout d'abord "La Vouivre et l'Aiguille", un créateur de vêtements et de costumes d'inspiration historique parfait pour les amateurs de steampunk ou autres.

La vouivre et l'aiguille_créateur de vêtements (Lambesc 2018)La vouivre et l'aiguille_créateur de vêtements (Lambesc 2018)

La vouivre et l'aiguille_créateur de vêtements (Lambesc 2018)

 

Puis la boutique Devil in Love a attiré beaucoup de monde.

 

 

Devil in Love (Lambesc 2018)Devil in Love (Lambesc 2018)
Devil in Love (Lambesc 2018)Devil in Love (Lambesc 2018)

Devil in Love (Lambesc 2018)

 

Les jeunes ados sont restés scotchés devant le stand de jeux vidéos et jeux de rôles. 

Jeux de rôles...

Jeux de rôles...

 

De nombreux ateliers étaient proposés aux enfants et aux ados : atelier de création graphique avec Gilles Francescano ; Atelier de créations de robots avec Béatrice Campagnoli ; jeux de piste "la chasse aux fantômes" pour les moins de 12 ans organisé par Astiers Industries.

Astiers Industries (stand des fantômes_ animation enfants)
Astiers Industries (stand des fantômes_ animation enfants)
Astiers Industries (stand des fantômes_ animation enfants)

Astiers Industries (stand des fantômes_ animation enfants)

Astiers Industries (stand des animations)
Astiers Industries (stand des animations)

Astiers Industries (stand des animations)

 

D'autres ateliers attendaient les ados (et les adultes) : danse tribale (Triul Parcae), initiation aux jeux de rôles...

Mais il y avait aussi de la musique, des films et un concours de costumes...

 

Et "La nef des premiers Ohms" proposait son alambic poétique, son bistrot Vaporiste et sa Presse Steampunk...

Tout un programme !

 

La nef des premiers Ohms
La nef des premiers OhmsLa nef des premiers Ohms

La nef des premiers Ohms

 

Voilà donc un bref aperçu qui je l'espère vous donnera envie de visiter ce salon, l'année prochaine si vous habitez en Provence. 

N'oubliez pas de  suivre la page Facebook du Festival  pour ne rien manquer des informations. 

 

Ma dernière photo est partagée ici sans l'autorisation de la personne photographiée et bien sûr en cas de problème, je la retirerai sur simple demande de sa part...mais ce serait dommage car le costume est très réussi !

Un autre exemple de costume...

Un autre exemple de costume...

Partager cet article

Repost0
18 octobre 2018 4 18 /10 /octobre /2018 05:18
Affiche 2018

Affiche 2018

 

Voilà 10 ans maintenant, que le village de Lambesc (et quelques autres villages du pays d'Aix) fêtent l'imaginaire durant le mois d'octobre. 

Il était vraiment temps que je vous parle de ce Festival, vu que j'y vais chaque année et que je n'en ai manqué qu'un seul, celui de 2017 ! 

 

Depuis quelques années, les organisateurs du Festival choisissent un thème. Cette année c'était : "Les mécaniques fantastiques".

La déco de la salle était donc en rapport !

 

La décoration lors du festival La décoration lors du festival
La décoration lors du festival La décoration lors du festival

La décoration lors du festival

 

Comme d'habitude, c'est l'occasion de rencontrer des auteurs, d'assister à des débats ou des conférences et d'acheter quelques livres à offrir ou à s'offrir avec la joie de les faire dédicacer...

Cette année les auteurs invités étaient Pierre Gaulon, Hervé Jubert, Gilles Francescano (qui travaille chaque année avec le collège), Philippe Auribeau, Cyril Carau, Cécile Duquenne, Victor Fleury, Nicolas Le Breton, Keith Massinisse, Lucie Pierrat-Pajot, Olivier Gay, Manon Fargetton, Elie Darco...

Je ne les ai pas tous vus, ni tous lus je vous rassure, mais chaque année, je tente de faire "plus ample connaissance" avec quelques-uns d'entre eux, en achetant un de leurs livres, ou en prenant le temps de dire un petit mot à ceux que je connais déjà. 

 

Pensez à activer le diaporama pour voir défiler toutes les affiches du festival depuis 1999 ! 

Toutes les Affiches du Festival de l'imaginaire depuis 1999
Toutes les Affiches du Festival de l'imaginaire depuis 1999
Toutes les Affiches du Festival de l'imaginaire depuis 1999
Toutes les Affiches du Festival de l'imaginaire depuis 1999
Toutes les Affiches du Festival de l'imaginaire depuis 1999
Toutes les Affiches du Festival de l'imaginaire depuis 1999
Toutes les Affiches du Festival de l'imaginaire depuis 1999
Toutes les Affiches du Festival de l'imaginaire depuis 1999
Toutes les Affiches du Festival de l'imaginaire depuis 1999

Toutes les Affiches du Festival de l'imaginaire depuis 1999

Du vendredi 23 au dimanche 25 octobre 2009 se déroulera la première édition du Salon de l'Imaginaire du Pays d'Aix, à Lambesc. Avis aux amateurs d'elfes, faunes, farfadets et autres extra-terrestres, en lignes et en images !

Ce nouvel événement permettra à un vaste public populaire de rencontrer des auteurs imaginatifs et de participer à des débats sur des sujets aussi passionnants et effrayants que les vampires, les trolls, les fées mais aussi les "autres mondes " qui nous attendent demain…
Cette nouvelle manifestation culturelle à destination du grand public et plus spécialement des jeunes (et moins jeunes) lecteurs de Fantasy, fantastique et SF est le fruit de la collaboration entre les communes de Lambesc, Rognes et la Mission Lecture Publique de la CPA (Direction de la Culture).

Extrait du premier communiqué en 2009

 

Voici donc, une petite récap de mes découvertes, grâce à ce salon depuis 10 ans et j'en oublie certainement à l'heure où j'écris cet article...

Je ne peux vous dire dans quel ordre exact j'ai découvert ces auteurs, ni en quelle année, certains dans le cadre de ma vie professionnelle, d'autres pas, mais je peux vous dire que je n'aurais peut-être pas eu l'occasion de les rencontrer si le festival n'avait pas existé !

Un grand MERCI aux organisateurs...

 

Jérôme Noirez était venu rencontrer une classe (en 2009 il me semble) pour son roman "Le chemin des ombres", écrit d'après une célèbre légende japonaise (6-5°). J'ai lu ensuite plusieurs de ses romans dont "Fleurs de dragon" que je vous ai présenté. J'ai lu aussi, "Le shôgun de l'ombre" ; "Féérie pour les ténèbres" ; "Le diapason des mots et des misères"...et "La dernière flèche"...entre autre !

 

Charlotte Bousquet, avait elle-aussi rencontré des élèves du collège pour son roman "La marque de la bête". Toujours avant d'avoir le blog, j'ai lu aussi "Arachnaé" et "Noire Lagune". 

 

Jean-Luc Bizien  était présent sur le Salon cette année encore mais je l'ai connu suite à la publication de "La chambre mortuaire" et de "La main de gloire"...Tous deux parus en 10/18 dans la collection "Grands détectives". 

 

Jeanne A-Debats n'a pas pu venir sur le salon alors qu'elle était invitée, mais j'ai découvert ses romans d'ado..."Eden en sursis" et "La ballade de Trash".

 

Emmanuelle et Benoît de Saint-Chamas ont présenté leur trilogie "Strom tome 1 : le collectionneur" ; "Strom tome 2 : Les portails d'outre-temps" et "Strom tome 3 : la 37ème prophétie". Une série parfaite pour les collégiens et qui se passe entre l'Egypte et le Louvre...

 

Cécile Duquenne m'a fait entrer dans l'univers steampunk en toute simplicité avec sa série, "les Foulards rouges" dans laquelle on nage en plein western... J'ai lu aussi un de ses premiers romans,  "Entrechats"...entre autres. Vous pouvez la retrouver sur Facebook ici. Je vous parlerai très bientôt de sa série jeunesse Penny Cambriole.

 

Cécile Duquenne et Penny Cambriole qui se cache (Lambesc 2018)

Cécile Duquenne et Penny Cambriole qui se cache (Lambesc 2018)

 

De Pierre Gaulon, j'ai lu entre autre, "La mort en rouge"

 

Gilles Francescano, illustrateur qui a réalisé quelques-unes des superbes affiches du Festival, a illustré divers albums et romans dont un superbe conte, "Le Chant du troll" de Pierre Bottero. 

 

J'ai découvert Erik L'homme avec "Des pas dans  la neige" et la série qu'il a écrite avec Pierre Bottero également pour les ados "A comme Association" 

 

Manon Fargetton, je vous en ai parlé cet été avec "Quand vient la vague". C'est une jeune femme pétillante qui écrit des romans poignants, sensibles et réalistes. Je vous en reparlerai c'est certain, car je compte bien la suivre elle-aussi. Voilà le lien vers sa page Facebook. 

 

Manon Fargetton et Jean-Luc Bizien (Lambesc 2018)

Manon Fargetton et Jean-Luc Bizien (Lambesc 2018)

 

Et puis cette année j'ai découvert Elie Darco, Cyril Carrau (ci-dessous en photo), Olivier Gay, Nicolas Le Breton, Olivier Gechter, Victor Fleury dont je n'ai encore rien lu mais qui sont en haut de ma longue liste...

Elie Darco et Cyril Carau, un couple exceptionnel et adorable !
Elie Darco et Cyril Carau, un couple exceptionnel et adorable !

Elie Darco et Cyril Carau, un couple exceptionnel et adorable !

 

En 2015, je suis entrée dans l'univers steampunk, grâce au festival et à quelques auteurs présents. C'est à cette date-là je crois, qu'un tournant décisif a été pris par le festival, attirant de plus en plus de monde sur le village, venant de tout le département.  

 

De gauche à droite sur la photo générale ci-dessous...

Jérôme Vincent, animateur de la conférence "Do you speak steampunk ?" 

Nicolas Le Breton (désolée pour le contre-jour si vous voyez cette photo !), Olivier Gechter, Victor Fleury et Cécile Duquenne. 

 

Do you speak speampunk ?Do you speak speampunk ?
Do you speak speampunk ?Do you speak speampunk ?

Do you speak speampunk ?

 

La librairie de Provence bien connue des Aixois, était présente sur le salon ainsi que de sympathiques éditeurs, comme par exemple Les Netscripteurs, Sans Détour, Sombres Rets et ActuSF...

 

 

Les Netscripteurs, Jérôme Vincent (éditions actusf) et quelques livres qui attendent leurs lecteurs...Les Netscripteurs, Jérôme Vincent (éditions actusf) et quelques livres qui attendent leurs lecteurs...
Les Netscripteurs, Jérôme Vincent (éditions actusf) et quelques livres qui attendent leurs lecteurs...

Les Netscripteurs, Jérôme Vincent (éditions actusf) et quelques livres qui attendent leurs lecteurs...

 

A très bientôt, car il me reste à vous montrer une partie des animations qui entouraient ce salon, enfin comme d'habitude...

Si vous le voulez bien ! 

Le public attendant les dédicaces...

Le public attendant les dédicaces...

Partager cet article

Repost0

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -