Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2018 5 26 /10 /octobre /2018 05:22
Pâtes de coings...

Pâtes de coings...

 

L'été et l'automne sont des saisons propices à faire quelques provisions pour l'hiver...

Tel l'écureuil qui engrange ses trouvailles, j'aime réaliser quelques conserves et douceurs que nous serons heureux de retrouver pendant la saison froide et pour noël. 

 

Ainsi le mois d'octobre m'a permis de réaliser des compotes de pommes reinettes, avec de l'aide bien appréciée depuis quelques années pour l'épluchage et le tri, car comme elles sont bio évidemment il y a souvent de petites bêtes qui décident d'y goûter avant nous.

 

Les pommes sont cuites à la vapeur douce dans mon vitaliseur de Marion que je possède depuis la fin des années 80 et dont je me sers tous les jours. Je ne suis pas sponsorisée par la marque, mais pour ceux que ça intéresse je vous mets le lien. C'est le seul investissement que je trouve vraiment utile dans une cuisine, le reste c'est du gadget...enfin ce n'est que mon avis et cela ne m'empêche pas de faire des plats mijotés par ailleurs.

 

Les pommes reinettes...

Les pommes reinettes...

 

Bon revenons à mes compotes ! Je ne les sucre pas du tout et je les mixe car c'est comme ça que nous les aimons. 

Puis je remplis les pots, les ferme hermétiquement et ensuite je stérilise 30 minutes à 90°.

Voilà c'est tout.

Il faut bien évidemment vérifier le flop qui doit se rétracter lors du refroidissement.

Cette année, j'ai fait des compotes de pommes reinettes seules et de pommes reinettes-quetches.

 

Avant la stérilisation...et après !
Avant la stérilisation...et après ! Avant la stérilisation...et après !
Avant la stérilisation...et après !

Avant la stérilisation...et après !

 

Bien sûr c'est aussi la saison des coings, et j'ai réalisé de la pâte de coings et de la gelée de coings comme chaque année ou presque...

J'ai découpé aussitôt une partie de la pâte de coings et je l'ai mise à sécher dans mon armoire à vaisselle qui protège ainsi les découpes de l'humidité ambiante de ma vieille maison.

Nos ancêtres savaient conserver ainsi leurs aliments !

Avec les coings...pâte et gelée
Avec les coings...pâte et geléeAvec les coings...pâte et gelée
Avec les coings...pâte et geléeAvec les coings...pâte et gelée
Avec les coings...pâte et geléeAvec les coings...pâte et gelée

Avec les coings...pâte et gelée

 

Vous retrouverez mes recettes ci-dessous...

 

Et vous, avez-vous fait des conserves durant ce mois d'octobre ?

Partager cet article

Repost0
21 décembre 2017 4 21 /12 /décembre /2017 06:35
Écorces de pamplemousse confites roulées dans le sucre

Écorces de pamplemousse confites roulées dans le sucre

 

Voilà une gâterie qui peut trouver sa place au moment du thé pendant les mois d'hiver et bien sûr au moment des vacances de noël.

Je vous ai déjà donné la recette de mes oranges confites et du gingembre confit.

Voilà aujourd'hui celle des écorces de pamplemousses confites au sucre bien sûr (c'est sous-entendu). J'avais déjà fait l'essai l'hiver dernier et je n'ai pas eu le temps d'en faire des photos. 

 

Il vous faut : 

2 gros pamplemousses à peau épaisse mais impérativement BIO

1 litre d'eau

Le même poids de sucre que d'écorces crues (environ 500 gr) 

Sucre cristallisé (facultatif) pour rouler les écorces dans le sucre

Parfum : cannelle, poivre, gingembre, vanille...au choix.

Pour moi cette année, j'ai choisi cannelle (1 gros bâton)

 

Je vous mets la photo d'un pamplemousse ouvert : vous voyez l'épaisseur de la peau extérieure. Je n'en trouve qu'à cette période de l'année de ces pamplemousses, un peu jaune et vert...

 

Le pamplemousse idéal

Le pamplemousse idéal

 

Le premier jour...

 

1 - Laver les pamplemousses et bien les brosser avec une brosse à légumes.

2 - Détailler les écorces puis les découper en gros cubes. Bon c'est vrai certains cubes n'auront de cube que le nom mais bon... allez découper des écorces arrondies en carrés...moi je ne sais pas faire. 

3 - Dans une casserole, placer les écorces et les recouvrir d'eau froide.

4 - Porter à ébullition, stopper dès le premier frémissement et égoutter.

5 - Recommencer deux ou trois fois avec de l'eau froide. Les écorces doivent avoir perdu de leur amertume.

Bien les égoutter...

 

Le lendemain...

6 - Peser le sucre et faire un sirop en le versant dans l'eau et en portant à ébullition un instant. Ajouter le parfum choisi.

7 - Lorsque le sucre est totalement dissous, verser les écorces et laisser mijoter SANS BOUILLIR  pendant une trentaine de minutes.

 

Voilà la couleur des écorces au début de la préparation

Voilà la couleur des écorces au début de la préparation


 

Laisser refroidir et reposer 24 h les écorces dans le sirop. En refroidissant le sucre pénètre dans l'écorce lentement. 

 

24 heures après (donc ça fait le surlendemain en fait)...

8- laisser cuire à nouveau tout doux pendant environ 30 minutes...

 

24 heures après encore...

Recommencer jusqu'à ce que le pamplemousse prenne une belle couleur dorée et qu'il ne reste au fond de la casserole qu'une demi-tasse environ de liquide.

Parfois il faut un jour de plus ou de moins (je n'ai pas encore compris pourquoi).

 

Attention car la quantité de sirop s'amenuise au cours du temps et donc il faudra bien surveiller le dernier jour que le fond n'attache pas...


 

Voilà les écorces à la fin de la préparation !
Voilà les écorces à la fin de la préparation !

Voilà les écorces à la fin de la préparation !

 

Quand vous considérez que c'est prêt...

Bien égoutter vos écorces dans une passoire. Certaines recettes préconisent d'égoutter sur du papier absorbant.

Moi je préfère garder au contraire précieusement, la 1/2 tasse de jus restante qui est délicieuse, incorporée dans un yaourt, du fromage blanc, ou dans un gâteau...

 

Étaler les écorces près d'une source de chaleur pendant quelques jours pour les faire sécher en surface.

Si vous n'avez pas de cheminée, allumer votre four en position décongélation et les laisser quelques heures dans le four entre 40 et 50 °. 

 

Étaler les écorces pour les faire sécher

Étaler les écorces pour les faire sécher

 

Lorsque les écorces ne collent plus aux doigts (ou à peine), les rouler dans du sucre cristallisé si vous les aimez ainsi et conserver-les précieusement à l'abri des gourmands. 

A utiliser en friandises, ou bien dans des cakes ou pains d'épice.

En principe ça se conserve très bien...mais, chez moi, je ne vous garantis rien !

Ben voilà... j'aurais dû en faire deux fois plus :)

Ben voilà... j'aurais dû en faire deux fois plus :)

Partager cet article

Repost0
20 novembre 2017 1 20 /11 /novembre /2017 06:30
Bientôt noël...Bientôt noël...
Bientôt noël...Bientôt noël...

Bientôt noël...

 

Une fois n'est pas coutume je voulais aujourd'hui mettre à l'honneur quelques-uns et unes, de mes amis blogueuses et blogueurs qui proposent sur leur blog des recettes de cuisine...

A l'approche des fêtes nous nous perdons souvent sur le net, à la recherche de recettes innovantes, savoureuses, traditionnelles ou pas...et résultat, nous ressortons notre vieux livre de cuisine tout corné.  

C'est bien vrai que chez moi, nous perpétuons d'année en année, les traditions provençales, mais cela n'empêche en rien d'introduire quelques nouveautés par ci-par-là, de tester une recette plus rapide à réaliser ou totalement inconnue, ou de renouer avec des recettes oubliées. 

 

Alors... pour vous faciliter la tâche et mettre à l'honneur mes blogs préférés, je vous propose de cliquer sur ceux que vous ne connaissez pas encore, et d'y laisser ou pas, selon votre désir, une trace avant ou après avoir testé une recette.

Bon... bien sûr, vous pouvez aussi tester les miennes, mais aujourd'hui ce n'est pas le propos !

 

Parfois on découvre des merveilles ou des mines d'or derrière ces pseudos ou intitulés de blog...

Bonne visite ! 

 

Il y a d'abord les blogs uniquement culinaires mais qui savent ...

 

- mélanger galéjades et cuisine comme celui de Jupiter qui habite le Var et vous fera rire avec ses recettes typiques du sud et racontées avec l'accent.

 

 

- nous faire voyager entre cuisine d'ailleurs et cuisine du Liban comme chez Amal. 

 

- apporter une touche d'exotisme à des recettes bien provençales comme chez Stéphanie...sur son blog, un dîner en Provence

 

- profiter de ce qu'on a tous dans nos placards pour concocter de délicieuses recettes de nos régions ou du monde. 

 

D'autres blogs sont des blogs multipassions et les recettes sont publiées selon l'envie du blogueur, comme je le fais moi-même.

 

Il y a ceux qui mêlent écriture et cuisine comme Mère-Grand (Eglantine-Lilas). Je vous mets le lien vers ses pages "desserts" mais n'hésitez pas à consulter ses autres pages...

 

Cathyrose que beaucoup d'entre vous connaissent déjà, "cache" ses recettes dans ses pages.

Déco, photos, tourisme, lectures, toutes ses passions ou presque, se retrouvent sur son second blog, en plus, joliment mis en avant au fil des saison...

A vous de faire la démarche de les chercher... pour vous aider, je vous mets son lien et pour accéder aux recettes il faut cliquer dans la colonne de gauche du blog, par exemple sur "recettes sucrées" !

 

 

Bien sûr, je n'oublie pas Nell qui nous fait visiter sa région, écrit de magnifiques poèmes, a des doigts de fée et en plus, ravira nos papilles...et tout ça avec l'accent du sud-ouest et une grande générosité ! 

 

Ni Mimi, qui aime aussi cuisiner mais entre deux bons bouquins...ou visites. Il faut varier les plaisirs et elle sait particulièrement bien le faire ! 


Enfin une mention particulière pour le blog de Jojo. C'est un incontournable car elle propose des liens vers des recettes qu'elle a trié pour vous... entre autre, et son blog est aussi une mine d'infos pour les bricoleuses, qu'on se le dise ! 

Je vous mets le lien vers le tag cuisine mais rien ne vous empêche d'explorer son blog avec d'autres entrées.  

D'ailleurs récemment, elle a mis à l'honneur pas mal de blogs...vous y êtes peut-être ? Qui sait ! 

 

 

 

Si vous êtes à court d'idées pour la déco, je vous conseille de visiter aussi, en plus du blog de Cathyrose dont je vous ai parlé plus haut, celui de  Patricia au nom évocateur "chemin de tables", qui vous propose des décorations pour votre table, à varier à l'envie au fil des saisons, mais pas que...

 

Et puis, il y a les blogs spécialisés comme Ni cru, ni cuit, un site qui vous dit tout sur la lactofermentation, une bonne façon de booster votre alimentation hivernale avant noël ou bien, C'est fait maison, pour tout faire vous-même même, si jusque là vous n'aviez pas osé vous y mettre ! 

 

Enfin, il y a celles qui en ce moment ont un peu délaissé leur blog pour cause de déménagement, comme c'est le cas de cardamome...mais ses recettes de brioches, de pains maison, entre autres, sont toujours bien agréables au moment où toute la famille est réunie ; ou celles qui ont délaissé leur blog pour cause de pause-fatigue-liée-au levothyrox...comme l'espigaouqui mêle, elle-aussi, recettes provençales, lectures, visites et confitures...

Ne les oublions pas pour autant ! 

 

D'autres liens vous attendent sur ma page intitulée "mes blogs favoris" ! Si vous ne vous y trouvez pas...criez fort ! Je mets cette page à jour le plus souvent possible mais bon, je ne suis pas un robot...

Enfin bien sûr, dans cet article, j'ai oublié intentionnellement plein de blogs amis parce que j'ai l'occasion de parler d'eux en d'autres circonstances et il faut bien que ce soit  chacun son tour, n'est-ce pas.

 

Partager cet article

Repost0
20 décembre 2016 2 20 /12 /décembre /2016 07:26
Une belle assiette pour les gourmands

Une belle assiette pour les gourmands

 

Ces petits biscuits aux amandes sont servis traditionnellement pour la veillée de noël et font partie des treize desserts.

Ma recette provient du Reboul "ma bible en cuisine" dont je vous ai déjà parlé sur ce blog. Dans ce livre de cuisine provençale, on les appelle les croquets aux amandes (Cacho-dènt en provençal). 

 

 

Les ingrédients du Reboul

- 4 oeufs

- 350 gr de sucre (j'en mets 300 g cela suffit)

- 350 gr d'amandes entières non pelées (je n'en avais que 300 gr aujourd'hui !) 

- 500 gr de farine 

- 1 cuillère à soupe de fleur d'oranger (avec 2 c'est sublime !) 

Parfois je rajoute un tout petit peu d'arôme amande amère...si vous aimez

 

 

Préparation

 

1 - Préchauffez le four à 200°

 

2 - Battre les oeufs avec le sucre en rendant le mélange mousseux mais sans plus.

 

Croquants aux amandes / Les Cacho-dènt provençaux

 

3 - Ajouter la farine, l'eau de fleur d'oranger, l'arôme d'amande amère et bien pétrir.

Croquants aux amandes / Les Cacho-dènt provençaux

 

4 - Ajouter ensuite les amandes et bien mélanger à la main pour les répartir.

La pâte est un peu collante...si le téléphone sonne vous n'aurez pas le temps de décrocher ! 

 

Croquants aux amandes / Les Cacho-dènt provençaux

 

5 - Faire des rouleaux en principe j'en fais deux. Les aplatir un peu pour que les bords soient moins épais que le centre.

 

6 - Badigeonner pour les faire dorer soit du jaune d'oeuf, soit du lait concentré non sucré ou bien carrément de la crème fraîche...au choix !

 

Croquants aux amandes / Les Cacho-dènt provençaux

 

7 - Faire cuire 35 à 40 mn à 190° donc au four pas trop chaud.

Les sortir quand ils sont bien dorés.

Croquants aux amandes / Les Cacho-dènt provençaux

 

8 - Quelques minutes après, sans vous brûler tout de même, les couper immédiatement  en tronçons d'environ 1 cm. 

J'ai même coupé certains tronçons en deux car je les trouvais trop gros...

Croquants aux amandes / Les Cacho-dènt provençaux

 

Les biscuits durcissent en se refroidissant voilà pourquoi on les appelle les cacho-dènt (casse-dent). Laissez- les fondre en bouche ou trempez-les dans le café ....c'est incontournable pour noël en Provence.

Croquants aux amandes / Les Cacho-dènt provençaux

 

A préparer comme je l'ai fait une bonne semaine à l'avance et surtout cachez-les sinon les gourmands mangeront tout avant noël

 

Retrouvez la recette de Maryse ci-dessous, dans son article où elle vous parle aussi des préparatifs de noël en Provence et des treize desserts.

 

 

Partager cet article

Repost0

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -