Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mai 2020 5 29 /05 /mai /2020 05:16
Une des fleurs de coquelourdes du jardin

Une des fleurs de coquelourdes du jardin

Aujourd'hui pour clore la semaine je vous propose encore une petite visite dans mon jardin avec des photos de mes fleurs prises durant le mois de mai.

 

Tout d'abord mes roses...

Pour agrandir les photos et les faire toutes défiler, pensez à cliquer sur la première. 

Mon rosier sauvage qui fleurit plusieurs fois par an
Mon rosier sauvage qui fleurit plusieurs fois par anMon rosier sauvage qui fleurit plusieurs fois par an

Mon rosier sauvage qui fleurit plusieurs fois par an

Mon mini-rosier toujours aussi florifère
Mon mini-rosier toujours aussi florifèreMon mini-rosier toujours aussi florifère
Mon mini-rosier toujours aussi florifèreMon mini-rosier toujours aussi florifère

Mon mini-rosier toujours aussi florifère

Un autre rosier que je viens de bouturer et qui m'offre sa première rose

Un autre rosier que je viens de bouturer et qui m'offre sa première rose

Coquelourdes
Coquelourdes

Coquelourdes

ChèvrefeuilleChèvrefeuille
ChèvrefeuilleChèvrefeuille

Chèvrefeuille

Clématite
Clématite

Clématite

Grenadier
Grenadier

Grenadier

Oranger et citronnier
Oranger et citronnier

Oranger et citronnier

Seringat, doronic, robinier, campanules des murs et laurier rose encore en boutonSeringat, doronic, robinier, campanules des murs et laurier rose encore en bouton
Seringat, doronic, robinier, campanules des murs et laurier rose encore en boutonSeringat, doronic, robinier, campanules des murs et laurier rose encore en bouton
Seringat, doronic, robinier, campanules des murs et laurier rose encore en boutonSeringat, doronic, robinier, campanules des murs et laurier rose encore en bouton

Seringat, doronic, robinier, campanules des murs et laurier rose encore en bouton

Je me mets en pause pour le week-end à venir et vous donne donc rendez-vous mardi, si vous le voulez bien...

Et c'est donc avec mes deux premières fleurs de passiflore que je vous souhaite à tous un excellent week-end de Pentecôte !

A bientôt !
A bientôt !

A bientôt !

Partager cet article

Repost0
27 mai 2020 3 27 /05 /mai /2020 05:19
Une des petites mésanges sortie du nid en juin 2019

Une des petites mésanges sortie du nid en juin 2019

 

Aujourd'hui, comme promis la semaine dernière, lors de la parution de mes articles sur les mésanges charbonnières, j'ai fait un court montage des quelques prises de vues datant de l'année dernière.

Je vous rappelle que j'avais assisté en juin 2019, à la sortie du nid de sept bébés mésanges charbonnières (une deuxième nichée vue la date) et pris de nombreuses photos que vous pouvez retrouver ICI, si vous voulez les (re)voir !

 

Par contre j'avais très peu filmé ! Voici la vidéo que j'ai réalisé en tenant compte le plus possible de vos remarques.

Le début commence avec l'éclosion et les étranges bruits que nous avons entendu dans le nid à cette occasion (donc un gros plan sur le nichoir), puis j'ai mis quelques images du nourrissage et de la sortie d'un des petits.

Et n'hésitez pas à me faire vos critiques. J'aurais tellement aimé en filmer davantage, espérons que ce sera pour l'année prochaine ! 

 

Bon visionnage !

Partager cet article

Repost0
25 mai 2020 1 25 /05 /mai /2020 05:11

 

Comme les Crassulacées dont nous avons parlé récemment ICI, les Cactées sont des "plantes grasses", c'est-à-dire des plantes succulentes qui sont particulièrement adaptées à la chaleur et à la sécheresse, car elles sont capables de stocker de l'eau dans leurs tissus. Malgré cela, j'en perds de temps en temps, soit parce qu'elles meurent après avoir fleuries, soit parce qu'elles n'aiment pas être rentrées en hiver dans la maison et manquent alors de soleil. Encore une fois, l'idéal serait d'avoir une serre ou une véranda...

 

Ce sont des plantes que l'on retrouve souvent à l'état spontanée sur le pourtour méditerranéen. Il en existerait plus de 2000 espèces différentes de part le monde que l'on divise en seulement trois familles. Les plus spectaculaires se trouvent cependant au Mexique où Domi nous en a souvent montré ICI, sur son blog. Vous pouvez explorer ses différents articles en recherchant dans le moteur de recherche interne de son blog.

Les Cactacées, appelées aussi Cactées ou Cactus, sont encore mieux adaptées à la sécheresse que les Crassulacées, car les feuilles ont disparues et ont été remplacées par des épines qui captent la rosée et la moindre goutte de pluie. Malgré les apparences, la plante est en fait une tige du point de vue botanique, qui assure la photosynthèse à la place des feuilles absentes. 

On distingue souvent les Cactus selon leur forme :

- les cactus en forme de colonnes. Ils ne sont pas faciles à déterminer car ils se ressemblent beaucoup. 

Un cactus en colonne avec de courtes épines drues

Un cactus en colonne avec de courtes épines drues

Un cactus en colonne avec des épines souples et non piquantes
Un cactus en colonne avec des épines souples et non piquantes

Un cactus en colonne avec des épines souples et non piquantes

Et sa fleur il y a 2 ans...

Et sa fleur il y a 2 ans...

Un troisième cactus en colonne avec de profondes côtes (un Cereus ?)
Un troisième cactus en colonne avec de profondes côtes (un Cereus ?)

Un troisième cactus en colonne avec de profondes côtes (un Cereus ?)

- les cactus en forme de raquettes...

Le plus connu est le figuier de barbarie. Je n'en ai pas car il devient trop volumineux. 

J'ai par contre celui-ci qui grandit bien. Sans doute appartient-il aussi au genre "Opuntia" ?. 

Un cactus en forme de raquette : un Opuntia

Un cactus en forme de raquette : un Opuntia

- les cactus arrondis et globuleux. 

Ce sont les cactus les plus nombreux dans mon jardin. 

Les plus connus sont les mammillarias

La premier (sur la première photo) est très vieux : c'est celui de ma belle-maman. J'ai réussi à en faire une bouture facilement en séparant un des rejets. Et la bouture a fleuri dès cette année. 

Ce premier mammillaria est petit mais il se reproduit facilement
Ce premier mammillaria est petit mais il se reproduit facilementCe premier mammillaria est petit mais il se reproduit facilement

Ce premier mammillaria est petit mais il se reproduit facilement

Le second mammillaria est plus gros et monte en colonne en grandissant
Le second mammillaria est plus gros et monte en colonne en grandissantLe second mammillaria est plus gros et monte en colonne en grandissant

Le second mammillaria est plus gros et monte en colonne en grandissant

Ce Cactus globuleux a des côtes et de fines épines drues (nom inconnu)
Ce Cactus globuleux a des côtes et de fines épines drues (nom inconnu)

Ce Cactus globuleux a des côtes et de fines épines drues (nom inconnu)

Celui-ci (un Ferocactus ?) a des piquants plus volumineux et des côtes sinueuses
Celui-ci (un Ferocactus ?) a des piquants plus volumineux et des côtes sinueusesCelui-ci (un Ferocactus ?) a des piquants plus volumineux et des côtes sinueuses

Celui-ci (un Ferocactus ?) a des piquants plus volumineux et des côtes sinueuses

Cet Échinopsis n'a pas fleuri depuis 5 ans à mon grand regret
Cet Échinopsis n'a pas fleuri depuis 5 ans à mon grand regret
Cet Échinopsis n'a pas fleuri depuis 5 ans à mon grand regret
Cet Échinopsis n'a pas fleuri depuis 5 ans à mon grand regret

Cet Échinopsis n'a pas fleuri depuis 5 ans à mon grand regret

Et voilà deux Échinocactus différents au niveau de leurs épines.
Et voilà deux Échinocactus différents au niveau de leurs épines.

Et voilà deux Échinocactus différents au niveau de leurs épines.

- les cactus à tiges aplaties ressemblant à des feuilles...comme le Schlumbergera ou cactus de noël.

Le Cactus de noël en fleurs

Le Cactus de noël en fleurs

et l'Epiphyllum oxypetalum. Ce dernier est une plante épiphyte qui pousse en sous-bois et est adaptée au manque de lumière. Le soleil brûle ses feuilles.

Cette plante n'aime pas être rempotée et il faut le faire dans un pot où elle se sente à l'étroit, sinon elle ne fleurit plus.

La floraison a lieu la nuit en fin d'été souvent à la lune descendante. Chaque fleur ne s'ouvre qu'une seule nuit, le temps de nous enivrer de son parfum, puis fane. Voilà pourquoi on l'appelle la fleur de lune. 

Le mien atteint une taille impressionnante. 

L'Epiphyllum oxypetalum
L'Epiphyllum oxypetalum
L'Epiphyllum oxypetalum
L'Epiphyllum oxypetalum

L'Epiphyllum oxypetalum

Et voici encore une plante succulente n'appartenant ni aux Cactées, ni aux Crassulacées, mais aux Asphodelacées. C'est un Aloes arborescens appelé aussi "Corne de cerf". 

Un Aloe arborescens ou Corne de cerf

Un Aloe arborescens ou Corne de cerf

Pas facile de déterminer ces différentes plantes car beaucoup se ressemblent... On les distingue souvent grâce à leur floraison magnifique qui nous surprend toujours car les fleurs sont parfois plus grosses que la plante elle-même. Je me suis promis de garder à présent précieusement les étiquettes lorsque j'en achète un.

J'espère que cette nouvelle balade dans mon jardin vous a plu ! N'hésitez pas surtout à me faire part de vos remarques ou à me donner le nom des cactus si vous en avez dans votre jardin...

Partager cet article

Repost0
21 mai 2020 4 21 /05 /mai /2020 05:16
Le Grand paon de nuit tel que nous l'avons découvert dans la vigne du jardin...

Le Grand paon de nuit tel que nous l'avons découvert dans la vigne du jardin...

Restons encore un peu dans mon jardin de Provence, pour découvrir un papillon que je n'avais encore jamais vu de ma vie : Le Grand Paon de nuit (Saturnia Pyri). Bien qu'il puisse être observé dans toute la France, il est plutôt rare de le croiser. 

Le papillon doit son nom aux ocelles qui décorent ses ailes et ressemblent à ceux que l'on voit sur les plumes de la queue des paons.

 

C'est mon mari, toujours très observateur, qui un matin durant le confinement, l'a trouvé bien accroché à notre vigne grimpante. Il n'a pas été difficile à identifier vu sa taille !  C'est en effet le plus grand papillon d'Europe. Je n'ai pas pu le voir voler car c'est un papillon de nuit qui ne vole que pour se reproduire et en plus, il est du genre discret. Mais au repos ses ailes sont étalées ce qui permet de l'observer facilement. 

C'est un papillon qui n'a pas de trompe et ne se nourrit pas,  ce qui explique qu'il ne vit que quelques jours. 

 

Le mâle peut atteindre plus de 15 cm d'envergure. Il se reconnaît à ses antennes larges et pennées. 

La femelle est aussi grande et se distingue grâce à ses antennes plus minces et filiformes. Elle a la capacité, grâce à ses phéromones, d'attirer les mâles dans un rayon de 5 km.

Ces papillons ont donc un système olfactif particulièrement développé ! 

Peu de temps après l'accouplement, elle pondra ensuite sur place...

Vu que le mien a l'air d'être une femelle, je chercherai ces jours prochains dans mon jardin sur le cerisier et tout autour, pour voir si des œufs ont été déposés sur les feuilles, car les larves en sont friandes.

Il nous montre ses antennes légèrement pennées : c'est une femelle !!

Il nous montre ses antennes légèrement pennées : c'est une femelle !!

Deux jours après, j'ai cru qu'il avait disparu mais non, il s'était installé dans un de mes géraniums juste sorti du cabanon où je l'entrepose en hiver. Là, j'ai pu faire quelques photos de plus près. Sur la dernière de la série, vous voyez bien ses pattes velues. 

Dans le géranium...
Dans le géranium...
Dans le géranium...
Dans le géranium...

Dans le géranium...

Cela fait déjà un certain temps, que cette espèce de papillon tourne autour de mon jardin. Il y a trois ans déjà, en juillet 2017, j'avais découvert une énorme chenille sous mon cerisier et déterminé que c'était celle du Grand Paon de nuit. Je n'en avais jamais vu et j'ai donc écarté délicatement les feuilles mortes pour la voir de plus près et la prendre en photos. 

La voilà...

La chenille du Grand Paon de nuit en juillet 2017
La chenille du Grand Paon de nuit en juillet 2017
La chenille du Grand Paon de nuit en juillet 2017

La chenille du Grand Paon de nuit en juillet 2017

L'année suivante en 2018, j'ai découvert au mois de juin, une chenille dans le cerisier, plus petite en taille, de couleur verte avec des sortes de soies bleues. J'ai tout de suite compris que c'était également une chenille du Grand Paon de nuit, mais à un stade plus précoce que celle trouvée l'année d'avant. 

La voici...

La chenille du Grand Paon de nuit en juin 2018
La chenille du Grand Paon de nuit en juin 2018
La chenille du Grand Paon de nuit en juin 2018

La chenille du Grand Paon de nuit en juin 2018

Il ne me reste plus qu'à trouver les œufs accrochés aux feuilles, la nymphe qui peut mesurer jusqu'à 6 cm de long et observer de plus près un mâle, peut-être l'année prochaine ! Vous voyez qu'il faut de la patience pour découvrir les merveilles de la nature. 

J'espère que cela vous a plu de voir ce beau papillon de plus près. Cela a été pour nous un moment de découverte nature fabuleux. 

Partager cet article

Repost0
20 mai 2020 3 20 /05 /mai /2020 05:20
La dernière petite mésange charbonnière sortie du nid le 11 mai 2020

La dernière petite mésange charbonnière sortie du nid le 11 mai 2020

Comme je l'ai dit dernièrement à certains d'entre vous, j'ai raté la sortie du nid de mes petites mésanges charbonnières dont je vous ai montré des photos ICI

Elle a eu lieu la semaine dernière le lundi matin. Chez nous, il tombait une pluie diluvienne et tout s'est déroulé dans le plus grand silence, sauf que le petit dernier ne voulant pas quitter le jardin, ses parents se sont mis à piailler fort, ce qui m'a alerté. Nous avons attendu en vain la suite des événements et compris que le nid était... vide. 

Le voici sur une branche de mon robinier. Il faisait très gris donc mes photos ne sont pas extraordinaires, mais on voit bien que c'est un jeune. 

Et le même tentant de s'envoler du jardin...
Et le même tentant de s'envoler du jardin...

Et le même tentant de s'envoler du jardin...

Pour compenser, je me suis "jetée à l'eau" et j'ai réalisé ce court montage vidéo, avec les différentes prises que j'ai pu faire au fil des jours durant le confinement, pendant le nourrissage des parents.  

 

Je compte sur votre indulgence car c'est la première fois que je fais un montage avec Movie Maker. Mais vos critiques sont évidemment les bienvenues pour que je fasse des progrès.

 

Très bientôt, je vous montrerai la vidéo que je suis en train de créer, dans laquelle j'ai réuni les différentes prises de vues de l'année dernière, en juin 2019 donc. Et cette fois, on voit bien un des petits sortir du nid. Mieux vaut tard que jamais !

A bientôt donc, enfin...comme d'habitude si vous le voulez bien !

 

Partager cet article

Repost0
18 mai 2020 1 18 /05 /mai /2020 05:18
Joubarbes du jardin

Joubarbes du jardin

Cela fait très longtemps que je ne vous ai pas montré les plantes grasses de mon jardin. 

Alors aujourd'hui nous allons en voir une partie et en particulier celles appartenant à la famille des Crassulacées. Nous verrons les Cactées, lors d'un prochain article. 

Les Crassulacées sont des plantes succulentes, ce qui ne veut pas dire qu'il faut les manger mais qu'elles sont particulièrement bien adaptées à la sécheresse. Elles sont capables de stocker de l'eau dans leurs tissus internes mais aussi d'éviter de la perdre par évaporation, grâce à la présence d'une surface externe épaisse et parfois de poils. De plus, avec leurs feuilles sphériques, elles offrent une surface minimale de contact avec l'air ambiant, ce qui permet à la plante de limiter la transpiration par les feuilles.

La plupart sont vivaces et résistent bien au gel. Malgré tout, je préfère les rentrer en hiver car dans l'arrière-pays provençal, les coups de gel sont fréquents et ravageurs. L'idéal serait d'avoir une véranda, que je n'ai pas. 

 

On trouve certaines Crassulacées à l'état sauvage, sur tout le pourtour méditerranéen, mais celles que nous avons au jardin sont pour la plupart importées d'autres régions du monde. 

 

La famille des Crassulacées (Crassulaceae) comprend six sous-familles parmi lesquelles nous connaissons les genres Crassula,  Kalanchoe, Umbillicus (comme le nombril de Vénus par exemple), Echeveria, Sédums, Sempervirum (ou joubarbes) et bien d'autres que les passionnés s'amusent à planter au jardin. Je suis certaine que vous en avez tous ! 

Je vais tenter de rattacher celles de mon jardin à leur sous-familles respectives. N'hésitez pas à me corriger éventuellement ! 

L'arbre de Jade (Crassula ovata) ressemble à un bonzaï tant son tronc peut devenir gros. C'est une plante qui fleurit tout l'hiver sans problème à l'intérieur de la maison mais il faudra attendre que la plante ait au moins 7 ans pour la voir fleurir. On peut la sortir dès le printemps à mi-ombre, puis la mettre ensuite au soleil. Le bord de ses feuilles devient alors rouge. 

Crassula ovata (Arbre de Jade)
Crassula ovata (Arbre de Jade)Crassula ovata (Arbre de Jade)
Crassula ovata (Arbre de Jade)

Crassula ovata (Arbre de Jade)

Les Kalanchoe fleurissent souvent à la fin de l'hiver, mais n'aiment pas rester dedans trop longtemps. Le mien revit lorsque je le sors au jardin et cette année il en avait bien besoin comme vous pouvez le constater sur mes photos.  

Kalanchoe en fleurs et à la sortie de l'hiver.
Kalanchoe en fleurs et à la sortie de l'hiver.

Kalanchoe en fleurs et à la sortie de l'hiver.

L'adromischus maculatus que je viens d'acheter récemment, commence juste à pousser un peu, sa croissance a l'air particulièrement lente. J'avais gardé précieusement l'étiquette avec son nom, heureusement car je n'en avais jamais entendu parler.  Cette plante fait partie de la sous-famille des Cotyledon(s) qui regroupe sept genres différents. 

Adromischus maculatus
Adromischus maculatus

Adromischus maculatus

Le Graptopetalum, lui par contre, se plaît chez moi. Une feuille tombe par terre et une nouvelle plante apparaît comme par magie. D'ailleurs, elles tombent si facilement qu'on appelle ces plantes des "plantes porcelaines". 

Il appartient à la sous-famille des Echeveria qui comporte six genres différents. Il s'hybride très facilement avec les autres espèces d'Echeveria et même certains sedums d'où la difficulté parfois de les identifier. 

Le Graptopetalum en fleursLe Graptopetalum en fleurs
Le Graptopetalum en fleursLe Graptopetalum en fleurs
Le Graptopetalum en fleursLe Graptopetalum en fleurs

Le Graptopetalum en fleurs

Les Sedum regroupe 10 genres...je suis loin de tous les connaître et en plus j'appelle souvent à tort "sedum" des plantes grasses qui appartiennent à une des sous-familles précédentes. Il faut dire aussi que ce n'est pas facile de les différencier. 

Le premier que j'ai eu au jardin, j'en avais ramassé un petit morceau cassé, en me promenant le long d'un muret. Et voilà à présent le résultat. Il s'agit du Sedum Spectabile (ou Orpin des jardins). Il fleurit en rose à la fin de l'été. 

A savoir...Les feuilles sont comestibles en salade ! 

L'Orpin des jardinsL'Orpin des jardins
L'Orpin des jardinsL'Orpin des jardins

L'Orpin des jardins

Un autre de mes sedums fleurit en jaune mais je ne sais pas son nom.

 

Sedum qui fleurit en jaune mais lequel ??
Sedum qui fleurit en jaune mais lequel ??

Sedum qui fleurit en jaune mais lequel ??

Un autre devrait être rose...mais j'attends pour le vérifier ! 

Autre sedum...le soleil fait rougir ses feuilles
Autre sedum...le soleil fait rougir ses feuilles

Autre sedum...le soleil fait rougir ses feuilles

Enfin, nous connaissons tous les Joubarbes qui appartiennent à la sous-famille des Sempervirum.

Il y a six genres différents dans cette sous-famille. 

J'avais récupéré une petite rosace au bord d'un chemin dans une rocaille abandonnée. Je l'ai planté, et la plante s'est multipliée ensuite en émettant des stolons. Je ne l'ai encore jamais vu en fleurs et je languis donc qu'elle fleurisse, d'autant plus que j'avais admiré la floraison des Joubarbes de Laure dans son jardin ICI

La joubarbe (avant et après)
La joubarbe (avant et après)

La joubarbe (avant et après)

Et voici un inconnu (sans doute un sedum lui-aussi ?!). J'attends sa floraison pour tenter de l'identifier, si j'y arrive ! Il se multiplie très vite puisque j'en ai mis dans deux vasques différentes déjà remplies en 1 an seulement. Celui-ci descend en direct de Haute-Loire.

Un inconnu (un sedum ?)
Un inconnu (un sedum ?)
Un inconnu (un sedum ?)

Un inconnu (un sedum ?)

Enfin pour terminer ce petit tour d'horizon, j'ai une plante crassulante que j'aime beaucoup mais que j'ai eu beaucoup de mal à identifier.

Elle appartient à la famille des Liliacées, voilà pourquoi ... Il s'agit d'un Haworthia (sans doute le fasciata). 

L'Haworthia (fasciata ?)

L'Haworthia (fasciata ?)

Les plantes grasses se bouturent facilement, parfois avec une simple feuille, un fragment de feuille ou un bout de tige. Cette capacité à se multiplier de manière végétative à partir d'un petit morceau de plante, est une particularité de ces plantes. Profitez-en pour en mettre au jardin !  

 

J'espère que ce petit tour dans mon jardin vous a plu. Il faut encore en profiter un peu car c'est au printemps qu'il est le plus beau...alors je vous dis à très bientôt, enfin comme d'habitude, si vous le voulez bien ! 

 

Partager cet article

Repost0
31 mars 2020 2 31 /03 /mars /2020 05:21
Les bourraches sont en fleurs !
Les bourraches sont en fleurs ! Les bourraches sont en fleurs !

Les bourraches sont en fleurs !

Juste pour le plaisir des yeux et pour terminer ce mois de mars 2020 _dont on se souviendra longtemps_ en beauté et avec le moral, je vous propose de faire le tour de mon petit jardin bien fleuri ce printemps...

Comme vous l'avez vu sur mes premières photos, les bourraches sont très en avance cette année. J'adore leur couleur bleue. 

 

Les giroflées sont les reines du jardin, elles ont peu à peu tout envahi sans que je n'y fasse rien.

Les giroflées de couleur jauneLes giroflées de couleur jaune
Les giroflées de couleur jaune
Les giroflées de couleur jauneLes giroflées de couleur jaune

Les giroflées de couleur jaune

Les giroflées de couleur orangé ou rougeLes giroflées de couleur orangé ou rouge
Les giroflées de couleur orangé ou rougeLes giroflées de couleur orangé ou rouge

Les giroflées de couleur orangé ou rouge

J'ai encore quelques pensées...

Quelques penséesQuelques pensées
Quelques penséesQuelques pensées

Quelques pensées

De couleur jaune aussi, les forsythias éclairent la ruelle, car ils sont plantés le long du mur de la maison en extérieur...

Un des forsythias

Un des forsythias

Les bourgeons des lilas commencent à grossir...

Les bourgeons des lilas

Les bourgeons des lilas

Et derrière la maison, le cerisier m'offre une explosion de fleurs ! 

Le cerisier est en fleurs !
Le cerisier est en fleurs !
Le cerisier est en fleurs !

Le cerisier est en fleurs !

A demain, pour d'autres découvertes ! 

Prenez soin de vous et restez à la maison...

Partager cet article

Repost0
28 mars 2020 6 28 /03 /mars /2020 06:23
Mon Iris a 22 ans aujourd'hui !
Mon Iris a 22 ans aujourd'hui !

Mon Iris a 22 ans aujourd'hui !

C'est incroyable n'est-ce-pas et pourtant vrai ! 

Ma chatte Iris, née à la maison le 28 mars 1998, a 22 ans aujourd'hui et elle est toujours en forme.

Elle vit sa petit vie tranquille dans le jardin quand le soleil est au rendez-vous...et ne souffre pas du tout du confinement car elle a confiance en nous, et elle sait bien que nous ne l'abandonnerons jamais comme le font plein de maîtres en ce moment avec leurs animaux domestiques, même si depuis deux ans elle devient un peu tyrannique comme je vous l'avais dit l'année dernière

 

Selon les heures de la journée, elle s'installe ici ou là. 

La voilà à l'ombre du citronnier

La voilà à l'ombre du citronnier

ou sur la table chauffée par le soleil.

ou sur la table chauffée par le soleil.

Elle aime encore grimper sur le mur, sur les arbres et, de temps en temps, sur la tonnelle pour de-là, passer à l'étage...mais là elle sait que je la gronde, c'est trop haut et elle a moins d'équilibre à présent et risque de passer à travers les branches.  

Elle aime encore grimper
Elle aime encore grimper

Elle aime encore grimper

Ce qu'elle aime par-dessus tout, c'est se coucher dans mes jardinières. Je ne crois pas que mes campanules des murs qui sont dedans, fleuriront cette année !

Elle aime s'installer dans les jardinières

Elle aime s'installer dans les jardinières

Quand le Mistral souffle, après la pluie (comme vous le voyez sur les vitres !), c'est sur le rebord de la fenêtre au chaud et à l'abri qu'elle s'installe.  

Sur le rebord de la fenêtreSur le rebord de la fenêtre
Sur le rebord de la fenêtre

Sur le rebord de la fenêtre

Et une fois la journée bien remplie à dormir, elle aime faire un petit câlin sur les genoux de son maître pour se reposer... 

Bien réveillée sur les genoux de son maître

Bien réveillée sur les genoux de son maître

Malgré les apparences, elle n'aime pas du tout que je la prenne en photo : soit elle me tourne le dos, soit elle baille pour bien me signifier que je la dérange ! 

Aujourd'hui mon Iris a 22 ans !

Je ne résiste pas à terminer mon article du jour en vous montrant quelques photos prises de mes fenêtres. Et oui, c'est bien de  la neige qui est tombée mercredi soir subitement et qui a tenu toute la nuit ! 

Jeudi matin 26 mars...
Jeudi matin 26 mars...
Jeudi matin 26 mars...
Jeudi matin 26 mars...
Jeudi matin 26 mars...

Jeudi matin 26 mars...

Toutes les photos ont donc été prises ces derniers jours pendant le confinement, à la maison. 

Et voilà mon Iris jeudi matin, tentant de ne pas se mouiller les pattes, elle a voulu absolument sortir renifler l'odeur de la neige...et faire le tour du jardin. 

Bon week-end de confinement à tous...Restez à la maison !

Bon week-end de confinement à tous...Restez à la maison !

Partager cet article

Repost0
28 mars 2019 4 28 /03 /mars /2019 06:20
Iris a 21 ans aujourd'hui !

Iris a 21 ans aujourd'hui !

J'étais la plus menue de la portée et malgré l'amour que me portait Gaïa, ma maman, personne n'a voulu m'adopter.

Alors Manou m'a gardé, et je vis dans la petite maison aux volets bleus, vous savez dans ce petit hameau de Provence, perdu au milieu des vignes, depuis aujourd'hui...21 ans ! 

 

Comme Manou vous l'a déjà raconté l'année dernière, les iris étaient en fleurs (comme cette année) et donc elle m'a appelé, Iris. Il faut dire aussi que j'avais les yeux bleus.

 

Depuis que je vieillis, ma journée se passe tranquillement...

Je ne chasse plus : c'est trop fatiguant ! 

Le matin, vers 6 heures, si Manou ne s'est pas encore levée, je viens lui miauler dans les oreilles, non mais... qu'est-ce qu'elle croit, toute ma vie elle s'est levée pour aller travailler à cette heure-là, et elle m'a réveillé, alors moi, j'ai mes petites habitudes, d'abord j'ai faim, et puis c'est l'heure d'aller grattouiller dans le jardin.

c'est l'heure d'aller grattouiller au jardin...

c'est l'heure d'aller grattouiller au jardin...

Bon, je la laisse quand même boire son café tranquille.

Après je lui fais un gros gâté et elle est bien obligée de prendre un livre ou de se mettre devant l'ordinateur. Je ne lui laisse pas le choix, c'est trop tôt pour ranger la maison car tout le monde dort encore...

 

Puis, comme Manou à la bougeotte, je m'endors gentiment sur un des coussins de la maison ou parfois... sur le lit, je choisis mon coin, jusqu'à ce que le soleil m'invite à une nouvelle sortie dans le jardin.

Je choisis mon coin...
Je choisis mon coin...Je choisis mon coin...

Je choisis mon coin...

Ah ! Le jardin de Manou ! Je ne sais pas comment font mes voisin(e)s qui n'en ont pas !  En ce moment je m'y prélasse, un peu sur la table, un peu sur le rebord de la fenêtre, un coup d'un côté, un coup de l'autre, et puis hop... je recommence. 

Une bonne sieste au soleil ! Une bonne sieste au soleil !
Une bonne sieste au soleil !
Une bonne sieste au soleil ! Une bonne sieste au soleil !

Une bonne sieste au soleil !

Et puis de temps en temps je me réveille surtout lorsque les oiseaux viennent me narguer ! 

C'est l'heure de se réveiller...
C'est l'heure de se réveiller...

C'est l'heure de se réveiller...

Finalement vous voyez, je suis très sage...enfin si on ne change pas trop mes habitudes.

Le soir, pas de jaloux, un peu sur les genoux de chacun et même parfois sur ceux de mon petit maître, quand il est là. 

Un peu sur les genoux de chacun ! Un peu sur les genoux de chacun ! Un peu sur les genoux de chacun !

Un peu sur les genoux de chacun !

Manou dit souvent que je deviens râleuse en vieillissant, mais comme je le dis en douce, en langage chat, "telle maîtresse, telle chatte !"

En fait entre nous, elle dit aussi que je deviens tyrannique et bon... je le reconnais ! Alors qu'il n'y a pas plus patient que ma maîtresse. D'ailleurs lors de la dernière pleine lune, j'avais très envie d'aller chasser, euh... de me promener plutôt, et bien elle a été obligée de se lever pour me faire sortir en pleine nuit...

Vous voyez ! 

 

Heureusement... il fait bon vivre en Provence n'est-ce pas et le soleil met tout le monde de bonne humeur. 

Alors, vivement l'été prochain que Manou sorte enfin les chaises longues...et que je puisse m'y installer puisqu'elle ne s'y met jamais ! 

 

Toutes les photos ont été prises au cours de la semaine dernière, sauf la suivante...

Photo prise en septembre dernier

Photo prise en septembre dernier

Partager cet article

Repost0
28 mars 2018 3 28 /03 /mars /2018 05:29
Je m'appelle Iris parce que je suis née la semaine où tous les iris du jardin étaient en fleurs...

Je m'appelle Iris parce que je suis née la semaine où tous les iris du jardin étaient en fleurs...

 

Je suis une chatte de gouttière et je suis heureuse de vivre...

Je m'appelle Iris parce que je suis née la semaine où tous les iris du jardin étaient en fleurs...

 

Je suis née chez Manou, dans sa petite maison de Provence aux volets bleus, il y a 20 ans, exactement ! Ma maman s'appelait Gaïa et de vilains chasseurs l'ont tué à l'automne suivant. J'avais une petite sœur Cannelle qui a été adoptée par des amis. 

 

Ma copine Mira, dont la maman avait été abandonnée, était toute blanche. Elle nous a quitté en décembre dernier, elle avait presque 18 ans. Manou vous l'avait montré  ICIEt sur ce blog, Manou avait parlé de nous deux, en juin dernier, lorsqu'elle nous (et vous...) avait lâchement abandonné pour partir dans le Tarn voir...Nell

 

En ce moment je ne chasse plus : je laisse les oiseaux vivre en paix mais je les surveille de près quand ils viennent juste sous mon nez.

Non mais, c'est chez moi ! 

En fait, pour tout vous dire, je manque de courage pour les attraper et puis je préférais les souris...mais maintenant elles courent trop vite pour moi. 

 

Je surveille les oiseaux...
Je surveille les oiseaux...
Je surveille les oiseaux...

Je surveille les oiseaux...

 

Je grattouille partout dans le jardin et Manou ne me gronde jamais, même quand c'est dans ses fleurs.

Il faut bien que je me fasse les griffes !

Il faut bien que je me fasse les griffes !

 

Le matin quand Manou visite vos blogs, je me love contre elle, bien au chaud (et parfois la nuit dans son lit, mais chut...).

Le soir quand elle lit, je préfère aller sur mon coussin, près de la cheminée, ou sur les genoux de mon maître comme ça, pas de jaloux ! 

 

Et, quand le soleil est là, et bien j'en profite, et je fais comme tous les gens du sud, une bonne petite sieste...

 

Elle est pas belle la vie !

 

Toutes les photos ont été prises en fin de semaine dernière...
Toutes les photos ont été prises en fin de semaine dernière...

Toutes les photos ont été prises en fin de semaine dernière...

Partager cet article

Repost0

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -