Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mars 2019 2 05 /03 /mars /2019 06:21
Une maison typique avec son séchoir à l'étage

Une maison typique avec son séchoir à l'étage

Aujourd'hui, nous allons poursuivre notre visite du village d'Aurons, et flâner un peu dans les rues.

 

Nous allons emprunter de jolies ruelles, grimper ou descendre des escaliers et à défaut de l'entendre chanter, comme c'est souvent le cas en Provence...suivre la cigale !

 

 

 

Tout d'abord nous découvrons la mairie actuelle qui se situe dans un ancien presbytère. Ici aussi Nicole Brousse, sculpteur dans la région, a laissé sa trace...dans la cour. 

 

Comme d'habitude, pensez à agrandir les photos en cliquant dessus...

La mairie
La mairie
La mairie
La mairie

La mairie

L'école est dans une ancienne bâtisse qui, elle-aussi, possède une grande cour.

Voici l'entrée et la vue prise du haut du Castellas. A côté, une nouvelle médiathèque a été construite. 

Entrée de l'école et vue des bâtiments depuis le Castellas
Entrée de l'école et vue des bâtiments depuis le Castellas

Entrée de l'école et vue des bâtiments depuis le Castellas

Sur une placette proche de l'école, un monument est dressé à la mémoire de Gaston Cabrier, ancien maire du village et résistant, exécuté durant la Seconde Guerre Mondiale. Il fait partie des figures importantes de la région et une rue de Salon-de-Provence, porte son nom. 

Monument en hommage à Gaston Cabrier

Monument en hommage à Gaston Cabrier

Nous empruntons maintenant les ruelles du village...

Les ruelles du village.
Les ruelles du village. Les ruelles du village.
Les ruelles du village.

Les ruelles du village.

Nous croisons quelques belles demeures...

Quelques belles demeures...Quelques belles demeures...
Quelques belles demeures...Quelques belles demeures...
Quelques belles demeures...Quelques belles demeures...

Quelques belles demeures...

Quelques vestiges plus anciens, proches de la "place du château" (ex-château de Florans) dont il ne reste pas grand chose à part les deux tours que l'on aperçoit sur la première photos ci-dessous prise du haut du Castellas, le pigeonnier que je vous ai montré dans mon dernier article, l'entrée des anciennes écuries sur la place et quelques pans de mur...

Les deux tours du château, rénovées et vues du Castellas

Les deux tours du château, rénovées et vues du Castellas

Vestiges de l'ancien château de Florans et de ses annexesVestiges de l'ancien château de Florans et de ses annexes
Vestiges de l'ancien château de Florans et de ses annexesVestiges de l'ancien château de Florans et de ses annexes
Vestiges de l'ancien château de Florans et de ses annexesVestiges de l'ancien château de Florans et de ses annexes
Vestiges de l'ancien château de Florans et de ses annexesVestiges de l'ancien château de Florans et de ses annexes

Vestiges de l'ancien château de Florans et de ses annexes

Par hasard, nous tombons sur le four à pain intégré dans une maison comme cela se faisait souvent en Provence. 

Le four communal
Le four communalLe four communal
Le four communalLe four communal

Le four communal

Et pour terminer, voici quelques détails pris ici ou là dans le village...

Quelques détails dans le village...Quelques détails dans le village...
Quelques détails dans le village...Quelques détails dans le village...
Quelques détails dans le village...Quelques détails dans le village...
Quelques détails dans le village...Quelques détails dans le village...

Quelques détails dans le village...

Nous arrivons à la fin de notre visite du village d'Aurons. Nous aurons l'occasion d'y revenir un jour sans doute, car il y a encore beaucoup de choses à découvrir dans les environs...

En attendant, la semaine prochaine, nous allons retourner un peu en Haute-Loire virtuellement, pour changer, enfin, comme d'habitude... si vous le voulez bien !

A bientôt pour d'autres balades

A bientôt pour d'autres balades

Partager cet article

Repost0
2 mars 2019 6 02 /03 /mars /2019 06:24
La lavoir  communal d'Aurons

La lavoir communal d'Aurons

Nous allons aujourd'hui traverser la petite place de l'église pour poursuivre la visite du village d'Aurons.

De l'autre côté de la place, à côté du platane dont je vous ai déjà parlé lors de mon dernier article, se trouve le lavoir couvert. 

 

Je dédis cet article à Cathy, Nell, Eliane et à tous ceux qui aiment ces lieux d'antan, ces vieilles pierres...lieux de vie incontournables, légués par nos ancêtres. 

Le lavoir communal recto-verso
Le lavoir communal recto-verso

Le lavoir communal recto-verso

En s'approchant, le visiteur découvre qu'il a été joliment rénové...presque trop mais,  il vaut mieux le voir ainsi qu'en ruine, n'est-ce pas ? 

Quelques détails du lavoir communal d'Aurons
Quelques détails du lavoir communal d'Aurons
Quelques détails du lavoir communal d'Aurons

Quelques détails du lavoir communal d'Aurons

Une petite fontaine moussue se trouve à côté. 

La fontaine moussue d'Aurons
La fontaine moussue d'Aurons
La fontaine moussue d'Aurons

La fontaine moussue d'Aurons

Nicole Brousse, une artiste de la région a laissé sa marque dans le village et en particulier sur les murs du lavoir. Elle est très connue pour ces sculptures très vivantes et organise des stages, des expositions, des visites de son atelier.

Vous pouvez la retrouver sur son site ICI. 

Entre les sculptures, un grand panneau nous raconte l'histoire du village. 

L'histoire du village et les sculptures de Nicole Brousse
L'histoire du village et les sculptures de Nicole Brousse
L'histoire du village et les sculptures de Nicole Brousse

L'histoire du village et les sculptures de Nicole Brousse

En remontant la rue de l'école, on découvre le puits communal restauré en 2015 et son étrange pompe.

 

Le puits communal et sa pompe
Le puits communal et sa pompe

Le puits communal et sa pompe

Plus loin, un autre lavoir a été rénové sur une placette ombragée. 

 

Lavoir de la place Lucien Andréani
Lavoir de la place Lucien Andréani
Lavoir de la place Lucien Andréani

Lavoir de la place Lucien Andréani

Au cœur du village, dans ce qui semble être les vestiges de l'ancien château de Florans, un bassin datant sans aucun doute du XVIIIe siècle est installé au pied d'un joli pigeonnier ancien. Le dessin du pigeonnier a été réalisé par Eliane, que je remercie ici.

Le bassin et le pigeonnier sont dans une propriété privée. 

 

Le bassin près du pigeonnier (et le dessin réalisé par Eliane)
Le bassin près du pigeonnier (et le dessin réalisé par Eliane)
Le bassin près du pigeonnier (et le dessin réalisé par Eliane)
Le bassin près du pigeonnier (et le dessin réalisé par Eliane)

Le bassin près du pigeonnier (et le dessin réalisé par Eliane)

Je termine la balade du jour en vous montrant la fontaine située à l'entrée du village. 

Et un puits, typique de la région, qui se trouve juste à côté sans pour autant savoir s'il a été déplacé ou s'il se trouve à son emplacement d'origine. 

Fontaine et puits rénovés
Fontaine et puits rénovés

Fontaine et puits rénovés

Voilà notre balade est terminée pour aujourd'hui. Nous poursuivrons la visite du village dans un dernier article, enfin, comme d'habitude... si vous le voulez bien !

 

Avez-vous pensé à agrandir les photos en cliquant dessus ?

Vous pouvez ainsi toutes les faire défiler et ne pas lire le texte quand vous n'avez pas le temps !

C'est une autre façon d'effectuer la visite sur ce blog...

Partager cet article

Repost0
28 février 2019 4 28 /02 /février /2019 06:29
L'église Saint-Pierre d'Aurons

L'église Saint-Pierre d'Aurons

L'église se trouve au coeur du village. C'est une petite église romane transformée au XVIIe siècle. Elle est encadrée par les maisons et nous ne pouvons la voir que sur cette face. Même le clocher est difficilement visible du haut du Castellas. 

Comme je n'ai trouvé aucune explication sur cette petite église, aujourd'hui, ce sera presque une balade photographique ! 

 

Le parvis est superbe et forme une placette ombragée. 

La placette

La placette

L'église est toute simple. Elle a un petit clocher-arcade et une nef unique.

Le clocher
Le clocher

Le clocher

Le tympan de style néo-classique est original pour la région. Il met en valeur l'entrée au-dessus de laquelle se trouve l'inscription "Haec est Domus Domini" ("Voici la maison du seigneur").

Le tympan
Le tympan

Le tympan

Miracle ! L'église était ouverte le week-end où j'y suis allée et j'ai donc pu la visiter. L'intérieur est dépouillé et très clair et malgré cela, je me suis débrouillée pour rater certaines de mes photos... 

L'intérieur de l'égliseL'intérieur de l'église
L'intérieur de l'égliseL'intérieur de l'église

L'intérieur de l'église

Quelques-unes des statues
Quelques-unes des statues
Quelques-unes des statues
Quelques-unes des statues

Quelques-unes des statues

Autres détails dans l'église
Autres détails dans l'église
Autres détails dans l'église

Autres détails dans l'église

Devant l'église, se trouve un platane bien connu dans la région.

Il a été planté en 1820. Une de ses grosses branches a dû être coupée bas récemment, mais il est encore imposant et propose une ombre bien agréable aux visiteurs, l'été venu. 

Le voici donc...

Le platane planté en 1820

Le platane planté en 1820

 

Voilà... notre balade est terminée pour aujourd'hui, et dans un prochain article, nous traverserons la place de l'église tout simplement, enfin si, comme d’habitude...vous le voulez bien ! 

Partager cet article

Repost0
26 février 2019 2 26 /02 /février /2019 06:19
Le Castellas d'Aurons

Le Castellas d'Aurons

Aurons est un petit village perché situé dans les Bouches-du-Rhône, près de la ville de Salon-de-Provence.

Il est surplombé par le massif des Costes qui amène le promeneur vers le village de Vernègues dont je vous ai déjà parlé sur ce blog à plusieurs reprises.

 

Quand il arrive au village, le visiteur est aussitôt intrigué par ce vieux village bâti au pied d'un promontoire rocheux.

Sur ce promontoire, on aperçoit les vestiges d'une fortification et une vierge immaculée.

 

Evidemment nous allons grimper, à vous de choisir par quel côté ! 

Le Castellas vu de deux endroits différents du village
Le Castellas vu de deux endroits différents du village

Le Castellas vu de deux endroits différents du village

Un peu d'histoire...

 

Le château féodal fortifié, appelé le Castellas, se trouvait au sommet du village et a aujourd'hui totalement disparu. Il fut construit au Xe siècle sur des vestiges romains. Il fut longtemps la propriété des Comtes de Provence qui le cédèrent ensuite aux archevêques d'Arles. 

En 1399, Raymond de Turenne, appelé le Fléau de Provence, siègea devant le Castellas. Les gardiens s'enfuirent et le château fut totalement pillé.

Le Castellas fut ensuite vendu pour participer à la rançon nécessaire à la libération de François Ier fait prisonnier en Pavie, en 1526. Il devint propriété d'Antoine de Cordoue en 1575. 

Richelieu fit détruire le château ainsi que ses fortifications en 1628 en même temps que près de 2000 places-fortes en France. 

 

Les pierres du château féodal servirent alors à reconstruire un autre château dans la partie basse du village, propriété des Cordoue, puis des Florans.

Il est connu dans la région sous le nom de château de Florans.

Dans les années 30, les Cordoue le vendent à Sœur Louise de St Vincent de Paul qui le transforme en colonie de vacances.

Ce nouveau château fût entièrement brûlé et détruit par les Allemands  à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Je vous montrerai ses vestiges lors de notre visite du village

Le Castellas est devenu bien communal en 1956...

Sous le Castellas se trouvent des salles troglodytes dont une partie est aménagée en salle d'exposition, fermée le reste du temps par des portes en fer sculptées. 

 

Comme d'habitude, n'hésitez pas à agrandir les photos en cliquant dessus...

Les habitations troglodytes datant du château féodalLes habitations troglodytes datant du château féodal
Les habitations troglodytes datant du château féodalLes habitations troglodytes datant du château féodal
Les habitations troglodytes datant du château féodalLes habitations troglodytes datant du château féodal

Les habitations troglodytes datant du château féodal

Portes fermant les grottes troglodytes
Portes fermant les grottes troglodytes
Portes fermant les grottes troglodytes

Portes fermant les grottes troglodytes

Nous allons maintenant emprunter l'escalier taillé dans le rocher pour grimper sur l'esplanade et atteindre le niveau supérieur.

De là, nous avons une vue imprenable sur le village et toute la région. 

La montée sur l'esplanade...

La montée sur l'esplanade...

Aurons vu du CastellasAurons vu du Castellas
Aurons vu du CastellasAurons vu du Castellas

Aurons vu du Castellas

Déjà fatigués ?

Heureusement nous pouvons nous asseoir un instant au pied de la vierge blanche, Notre-Dame d'Aurons. 

Cette vierge à l'enfant, sculptée dans une pierre blanche d'Oppède (un autre petit village connu du Luberon), était autrefois installée dans les jardins du château de Florans dont je vous ai brièvement parlé plus haut. 

Elle échappa à l'incendie du château et fut récupérée et vendue à un antiquaire, puis rachetée pour revenir définitivement à Aurons.

Notre-Dame d'Aurons
Notre-Dame d'Aurons

Notre-Dame d'Aurons

Voilà notre balade terminée pour aujourd'hui, mais je compte poursuivre la visite de ce village enfin, comme d'habitude...si vous le voulez bien ! 

Partager cet article

Repost0

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -