Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 janvier 2019 1 07 /01 /janvier /2019 06:15
Photo internet

Photo internet

 

Comme toutes les années, en début d'année civile ou scolaire, nous nous fixons des objectifs pour améliorer notre vie quotidienne. Ensuite, comme c'est humain, il faut bien reconnaître que nous ne les mettons pas forcément en application !

Parmi les idées que nous avons tous comme par exemple, se recentrer sur l'essentiel, passer moins de temps sur les écrans, se balader plus fréquemment dans la nature, être plus disponible pour nos proches, améliorer ou maintenir notre forme et notre santé, prendre du temps pour se ressourcer et penser aussi un peu à nous...il y  a toujours une idée concernant notre alimentation. 

 

Parmi toutes celles auxquelles on pense en général, j'ai apprécié de découvrir cette année, cette initiative largement médiatisée, mais dont je me fais aujourd'hui le modeste relais car elle me paraît tout à fait intéressante...

C'est le lundi vert.

C'est en lisant la revue en ligne "Psychologies" que je l'ai découverte. Quelle soit soutenue par plus de 500 personnalités ne me surprend pas.

Il me semble important de réfléchir sur les propositions, somme toute supers simples et de les mettre en pratique pour ceux d'entre nous qui ne sont pas déjà végétariens depuis longtemps. 

 

Le lundi vert, ça consiste en quoi ?

 

Comme plus de 40 pays le font déjà à travers le monde, les participants décident de ne mettre dans leur assiette ni viande, ni poisson... tous les lundis de 2019, et pourquoi pas au-delà !

C'est une "restriction" à la portée de tous, car œufs et produits laitiers ne sont pas exclus, ce qui permet de cuisiner des gratins de légumes ou de terminer le repas par un dessert lacté ou du fromage, pour ceux qui ont du mal à manger des fruits au cours d'un repas.

Comme d'habitude, il est conseillé de consommer local, bio et de saison...et de favoriser les achats en direct chez le producteur ou tout du moins en circuit court. 

S’engager à ne consommer aucune chair animale le lundi est la proposition en forme de manifeste que lancent des scientifiques, suivis par cinq cents personnalités, sous la houlette de Laurent Bègue, chercheur et professeur de psychologie sociale.

Psychologies

 

Le projet est soutenu par plusieurs ONG comme celles très connues pour leurs activités de protection de l'environnement, Greenpeace et Sea Shepherd.

 

Le but est de nous faire réfléchir à nos comportements alimentaires présents pour les améliorer et les modifier, afin de s'adapter aux nouvelles données scientifiques concernant la santé et l'environnement.

Vous ne pourrez pas dès à présent, mesurer l'impact de ces changements pour votre santé, pour l'environnement, pour la vie quotidienne des animaux d'élevage, mais vous pourrez par contre être heureux d'apporter votre pierre à l'édifice...

 

Le projet s'inscrit dans la dynamique internationale du "Meatless Monday", initié à l'Ecole de Santé Publique Johns Hopkins de Baltimore en 2003. Il est mené en France par des chercheurs du CNRS, de l'INRA et de plusieurs universités. 

 

Pourquoi c'est important pour nous et notre famille, de diminuer la consommation de viande (et de poisson) et de manger davantage de légumes et de céréales ?

 

Tout le monde le sait et encore plus, moi qui habite la Provence c'est, en Europe, le régime méditerranéen qui permet aux hommes de vivre en bonne santé le plus longtemps possible.

C'est ainsi, c'est dans notre culture ! Pour nous aucun problème pour consommer des légumes et des fruits en abondance, ainsi que des légumineuses et des céréales...

Il est prouvé que consommer 100 g de viande chaque jour, augmente de 30% les chances de voir se développer certaines maladies et en particulier, les cancers. Alors que seulement 40 g change tout. 

De plus, diminuer la quantité de viande permet aussi de réduire considérablement les risques de maladies cardiovasculaires, le surpoids, le diabète...

Evidemment tout cela doit être associé à une vie plus saine, davantage de sport (l'équivalent de 10 000 pas par jour sont préconisés), moins de stress...

 

 

Pourquoi c'est important pour les animaux ?

 

Tout simplement parce que cela permet de mettre en avant l'importance (je devrai dire l'urgence !) d'améliorer le système d'élevage en privilégiant la qualité à la quantité, les circuits courts qui permettent aux éleveurs d'être mieux rémunérés et d'avoir des retours valorisants sur leur production,...

Des associations dénoncent régulièrement la maltraitance animale autant au niveau de l'élevage que de l'abattage. Participer à cette opération "Lundi vert" c'est une façon de soutenir leur travail et de montrer que nous sommes tous d'accord pour que le bien-être animal soit respecté. 

Il ne s'agit pas de faire disparaître l'élevage qui modèle aussi nos paysages français et a son importance dans la vie économique de notre pays, mais de revenir à un système plus respectueux comme nos ancêtres savaient si bien le faire et de supprimer toutes ces usines à bétails qui voient le jour dans le monde...

 

Pourquoi c'est important pour la planète et notre environnement ?

 

A l'échelle mondiale, l'élevage serait responsable de l'augmentation des gaz à effets de serre (l'élevage représenterait à lui seul au niveau mondial 15% des émissions totales, soit plus que tous les transports de tous les pays réunis), de la déforestation comme c'est le cas en Amérique du Sud, de la pollution des sols et du gaspillage d'eau (1 kg de bœuf nécessite 15 000 litres d'eau ; 1 kg de porc, 6 000 litres). 

Mais le plus grave c'est que nourrir les animaux, implique que de grandes surfaces de cultures soient utilisées pour cultiver les céréales. Ces surfaces pourraient être utilisées pour nourrir les hommes et enrayer ainsi la malnutrition et la famine. 

Déjà ce constat était d'actualité dans les années 70 et nous n'avons jamais pu enrailler le phénomène, car ce sont nos politiques qui doivent prendre des décisions.

Mais à titre individuel vous saurez qu'en ne consommant plus de viande le lundi, vous économiserez environ 54 kilos de CO2 et 25 000 litres d'eau durant l'année. Vous pouvez donc vous amuser à calculer l'impact de votre changement alimentaire en multipliant ce chiffre par le nombre de personnes de votre famille.

Cela prouve pour ceux qui en doutaient, qu'en tant qu'individus, nous pouvons aussi agir sur la planète en changeant notre mode de vie et de consommation...

 

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site dédié à l'opération (lien ci-dessous). 

 

A chacun ensuite de décider : appliquer ces principes simples dans sa sphère privée cette année, en parler autour de lui  (pour ceux qui travaillent cela peut avoir un impact considérable), enfin s'engager ou pas en s'inscrivant...

Ceux qui sont déjà végétariens, peuvent aussi aller remplir le questionnaire anonyme (pas plus de 4 à 5 minutes pour le faire). 

 

Partager cet article

Repost0

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -