Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 septembre 2020 4 10 /09 /septembre /2020 05:20
Seuil/ Editions du Sous-Sol, 2020 (photo de couverture personnelle)

Seuil/ Editions du Sous-Sol, 2020 (photo de couverture personnelle)

A un moment donné
Dans une galaxie nommée voie lactée
Sous toutes les étoiles
Entre tous les humains
Toi et moi, nous nous sommes rencontrés

Voici un livre-album, reçu dans le cadre d'une Masse critique exceptionnelle de Babelio que je remercie ici ainsi que les Editions du Seuil et du Sous-Sol. J'ai été heureuse de le découvrir en avant-première de sa parution, prévue le 4 novembre prochain. 

 

A réception, j'ai été très surprise en ouvrant ses pages, car je m'attendais à un livre avec davantage de texte mais finalement, malgré la rareté de celui-ci, c'est un album qui en dit long...sur le thème de l'amitié. 

Les images et les quelques mots qui les illustrent sont en effet des "déclencheurs d'évocation" et souvent... d'émotions. 

Chacune des illustrations occupe l'espace d'une double page. Certaines sont poétiques, d'autres plus réalistes, certaines évoquent des lieux que nous n'avons jamais fréquentés ou dans lesquels nous ne nous projetons pas, d'autres au contraire, sont ceux où nous avons rencontré nous-même des amis ou partagé des moments heureux avec eux. Toutes mettent en avant nos différences et le miracle de la rencontre. 

Les phrases sont étalées sur plusieurs pages, il n'y a pas de ponctuation mais la lecture est rythmée par les illustrations car nous nous arrêtons un moment sur chacune. 

 

Je dois reconnaître que  je n'ai pas été attirée par toutes les pages. Chaque illustration évoque une situation, un moment précis parmi tous ceux qui sont possibles en matière de rencontres, autant de tranches de vie et de partages que de double-pages et immanquablement certaines vont nous toucher plus que d'autres. 

Au cours d'une vie, on a eu des amis, certains sont restés, d'autres ne sont plus là, nous avons cultivé l'amitié, ou au contraire nous avons laissé tomber nos amis, parfois sans raison apparente, ou ce sont eux qui nous ont laissé tomber, et puis, nous découvrons un jour pourquoi, et c'est un pas de plus qui nous fait avancer dans notre propre vie, une autre façon de savoir qui nous sommes au fond de nous.

 

Ce qui est émouvant dans cet album c'est qu'au fil des images, il évoque aussi le temps qui passe, ce temps dont on dispose au début de notre vie et qui peu à peu diminue l'espoir de se revoir, ou de se faire de nouveaux amis, ce temps qui inexorablement nous sépare, mais nous invite aussi à profiter de l'instant présent pour être et vivre ensemble.

 

Il me paraît évident que ce livre ne s'adresse pas aux enfants, ou aux ados, ou même aux adultes ! Il s'adresse à tous ! Il y a des situations pour tous les âges de la vie : c'est donc bien le genre d'album à partager en famille et entre amis pour en parler ensemble, se souvenir, échanger sur nos ressentis et nos expériences positives ou négatives, heureuses ou douloureuses, celles que nous vivons actuellement, avons vécu ou espérons vivre un jour...

Un album à découvrir ! 

Heike Faller et Valerio Vidali ont déjà publié ensemble précédemment un livre intitulé "Cent ans : Tout ce que tu apprendras dans la vie" que je ne connaissais pas. 

Les auteurs nous expliquent à la fin du livre comment est né ce projet d'écrire ensemble sur l'amitié, un miracle pour deux personnes dans ce vaste monde, que de se rencontrer, de se plaire assez pour avoir envie de poursuivre et d'approfondir la rencontre...

 

Heike Faller est rédactrice au sein du magazine Zeit. 

Valerio Vidli est un illustrateur italien installé à Berlin. Il publie dans des revues internationales et a été sélectionné de nombreuses fois pour de grand prix. 

L'ouvrage est traduit par Olivier Mannoni. 

Partager cet article

Repost0
5 juin 2019 3 05 /06 /juin /2019 05:28
Edilivre, 2018

Edilivre, 2018

Des fois, on me demande où est ma maman. Je réponds qu'elle est restée dans le pays où mes papas m'ont adopté et qu'elle ne pouvait pas s'occuper de moi.

En musique, une blanche égale deux noires.
Il n'y a pas de note jaune, mais il paraît que si l'on cherche bien, on peut trouver la note bleue...

Voilà un petit album jeunesse écrit par Emma Messana (qui signe eMmA MessanA en fait) que je voulais découvrir depuis longtemps...

C'est son troisième album et je ne connais pas les deux premiers pour l'instant.

Celui-ci a été préfacé par Yves Duteil que tout le monde connaît par ses chansons, pour sa tolérance et son humanité.  

 

Dans ce petit album entièrement illustré par les merveilleux collages de l'auteur, le jeune lecteur découvrira l'importance de la tolérance et du respect, mais aussi le plaisir de partager.

Ce sont des mots souvent employés mais qui prennent ici tout leur sens, à travers le témoignage tout à fait réaliste de huit enfants, filles ou garçons à qui l'auteur donne la parole.

Ils se sentent différents des autres, nous livrent leurs ressentis et témoignent de leur vie quotidienne. Ils endurent souvent des moqueries, sont harcelés ou rejetés par leurs camarades de classe, n'arrivent pas à s'accepter et à s'aimer, malgré l'amour de leurs parents, puisqu'ils ne se sentent pas comme les autres.

 

Elle est de couleur, il a les cheveux roux, il a deux papas ou a été adopté par ses parents...mais ce que tous aiment avant tout, c'est partager leurs jeux avec les autres enfants du monde. 

 

Pour être heureux, pour vivre ensemble en harmonie, nous devons apprendre à nos enfants que les différences sont notre richesse. 

 

Ce petit livre vous y aidera. Il peut se lire tout seul dès 8 ans.

Pour les plus jeunes, les collages qui illustrent les témoignages aideront à la compréhension des petites histoires...Ces illustrations sont pour tous, une belle découverte. Vous ne pourrez que tomber sous le charme de ces petits personnages de papier colorés...

 

Un superbe album très poétique et porteur d'espoir.

 

Au moment de publier ces quelques lignes, je me suis souvenue des si jolis mots de Quichottine qui m'avait donnés envie de le découvrir...

Voici le lien vers son article ci-dessous. En découvrant la date, je me suis dit que le temps passait vraiment vite...

Il était temps que je vous parle aujourd'hui à mon tour de cet album !

 

Bien entendu, je ne peux que vous conseiller d'aller aussi  rendre visite à Emma...sur son joli blog.

Léa dit que la force, ça ne suffit pas, qu'il faut des sentiments, de la délicatesse et de la sensibilité...

 

Et vous, c'est quoi votre couleur ?

Partager cet article

Repost0
22 mars 2019 5 22 /03 /mars /2019 06:12
Editions La Vache qui lit

Editions La Vache qui lit

Pour ceux qui n'en ont pas assez d'entendre parler du Marquis de la Fayette sur ce blog, je vous présente aujourd'hui un livre jeunesse... pour vous faire patienter jusqu'à demain, où nous poursuivrons la visite du château  !

 

Il faut dire aussi que ce grand homme a marqué son temps et l'histoire de l'Amérique. Il a participé à l'abolition de l'esclavage, s'est investi dans deux révolutions en France, et s'est engagé pour la Déclaration des Droits de l'Homme. 

Mais il a aussi marqué la Haute-Loire et l'Auvergne parce qu'il est né à Chavaniac  le 6 septembre 1757.

Voici comment était alors le château... 

Le château de Chavaniac-Lafayette

Le château de Chavaniac-Lafayette

Le petit Gilbert passe sa jeunesse au château. Il sera très marqué par le décès de son père en 1759, victime d'un boulet de canon à Minden en Allemagne, puis de sa mère alors qu'il n'a que 12 ans. .

C'est un enfant passionné qui est entouré par les autres enfants vivant au château. Il n'aime pas être seul et adore sa région. On dit que c'est un enfant particulièrement érudit, d'une grande logique et capable de réflexions étonnantes pour son âge.

Les jeux avec les enfants

Les jeux avec les enfants

Le 11 avril 1774, alors qu'il sert dans l'armée française, il épouse Marie-Adrienne Françoise de Noailles...

Il a seize ans, elle en a quatorze. Malgré le mariage arrangé, ils auront une grande affection l'un pour l'autre et auront trois filles et un fils. 

Le mariage

Le mariage

En 1777, il embarque sur "la Victoire" pour aller se battre aux côtés des insurgés américains.

La Fayette, courageux défenseur de la liberté / Christian Robert

Revenu en France, il soutient la Déclaration des Droits de l'Homme et du citoyen. 

La Fayette, courageux défenseur de la liberté / Christian Robert

En 1792, considéré comme un traitre, il est fait prisonnier et est emprisonné en Allemagne. Il ne reviendra en France que huit ans après.

En prison...

En prison...

Voilà un livre jeunesse que j'ai offert à mes petits-enfants lors de notre visite du château de Chavaniac en Haute-Loire.

Il relate les différents épisodes de la vie de ce grand homme et il lui rend hommage, tout en expliquant aux enfants les principaux événements qui ont marqué sa vie. 

Les auteurs désiraient faire passer un message aux jeunes lecteurs et leur montrer qu'un seul homme pouvait accomplir de grandes choses. C'est réussi ! 

 

Vero Béné, la dessinatrice s'est longuement documenté pour faire revivre le Marquis de La Fayette au fil des pages.

Nous le retrouvons dans sa vie quotidienne au château, durant son voyage en Amérique ou autres épisodes de sa vie comme la période où il a été emprisonné...

Les costumes et décors d'époque sont superbes et les scènes inspirées de tableaux de maîtres laissent toutefois la place à l'imaginaire. 

La Fayette, courageux défenseur de la liberté / Christian Robert

Christian Robert est né à Riom et a exercé plusieurs métiers avant de se consacrer à l'écriture. Il est passionné par la vie des personnages auvergnats qui ont marqué l'histoire. Il a également des talents de conteurs puisqu'il anime des émissions de radio où il raconte les histoires et les vies incroyables de ses personnages. 

Retrouvez-le sur son blog ci-dessous...

Partager cet article

Repost0
2 octobre 2018 2 02 /10 /octobre /2018 05:25
Editions Coop Breizh Beluga 2018

Editions Coop Breizh Beluga 2018

 

Le Petit Peintre est tout triste car il ne sait utiliser qu'une seule couleur de sa palette : le rouge. Et parce qu'il est différent, tous ses amis se moquent de lui.

Pourtant il met tout son cœur dans ses peintures, mais lui ne voit que du rouge autour de lui. Il ne sait pas peindre les nuages, l'herbe, les fleurs ou les arbres, autrement que rouge !

Alors un jour, il décide de tout quitter pour partir en quête des couleurs.

Elles doivent bien se cacher quelque part ! 

 

Le voilà tout seul, naviguant sur la mer immense, toute bleue...mais sa palette reste rouge. 

Un matin, un oiseau merveilleux vient se poser sur sa fragile embarcation. Il est si beau et si petit ! Il tient dans sa main...

C'est impossible pour le Petit Peintre de le peindre... il semble empli de lumière.

Il en est ébloui ! 

Mais ce que le Petit Peintre ne sait pas, c'est que l'oiseau a un secret et un cadeau à lui offrir...

Bien sûr, je ne vous les dévoilerai pas car ce serait vous priver du plaisir de la découverte. Je vous dis juste qu'il vous faudra patienter six jours et six nuits pour en connaître le dénouement...

 

Il ne savait où il allait, ni ce qu'il découvrirait vraiment dans le sillage de la brise, dans cette dérive rêveuse des vagues. Mais il savait que ce que l'on rencontre de plus important est toujours inattendu.

 

Voilà un merveilleux album-conte à raconter aux petits dès 4 ans. Le texte est superbe et stimulera l'imaginaire des enfants.

Je ne connaissais pas Guy Allix mais je pense que cette histoire emplie de sensibilité, de poésie et de tendresse saura toucher en plein cœur les petits et leurs parents.

Car cet album nous parle d'amour, de tendresse, de poésie, toutes choses indispensables à un enfant (et aux grands) pour être heureux et voir la vie en couleurs !

 

Au lieu de vous parler de l'auteur, je vous laisse découvrir son blog ci-dessous...

Sachez seulement qu'il a inventé ce conte il y a plus de 25 ans, pour aider son fils à s'endormir.  Je suis certaine qu'après une si poétique lecture les petits feront tous de beaux rêves. 

Pour info, l'album est également paru en breton

 

 

 

Enfin, comme beaucoup d'entre vous le savent déjà parce que vous faites partie de ses fidèles lectrices, ce merveilleux album est illustré par Pointilleuse.

Et je comprends en le regardant quotidiennement depuis que je l'ai reçu, à quel point elle a trouvé-là, dans ce projet commun avec l'auteur, une fabuleuse occasion  de développer et d'exprimer son immense talent d'illustratrice.

Je comprends l'émotion qu'elle a dû ressentir en lisant ce conte qui lui ressemble tant et tout cela, me conforte dans l'idée que dans la vie il n'y a pas de véritable hasard...

 

Je vous invite donc à aller la lire sur son blog. Elle nous décrit tout le bonheur qu'elle a ressenti à vivre cette aventure. Elle nous dévoile aussi quelques-unes de ses poétiques illustrations dont je suis tombée sous le charme encore une fois, et grâce auxquelles je retrouve, non sans émotion, la petite fille que j'oublie parfois... mais qui est toujours au fond de moi !

Merci Pointilleuse pour ta superbe dédicace...et pour ce magnifique album ! 

A offrir et à s'offrir absolument...

 

Voilà pourquoi je publie cet article dans la Communauté de Brigitte (Ecureuil bleu) "Embellissons-nous la vie" car cet album est une merveilleuse  façon de le faire. 

 

Le monde était multicolore, plus beau que dans ses rêves les plus fous...

Partager cet article

Repost0
28 mai 2018 1 28 /05 /mai /2018 05:19
Le nouveau pont, 2018

Le nouveau pont, 2018

Et, il me dit avec un sourire :
- Mais quand même, t'es pas bien belle.
- Peut-être, mais moi je t'aime, même avec tes grosses lunettes.

 

Nuit n'en peut plus d'être toujours seule et de n'avoir que Lune pour amie.

Elle en a assez que les humains aient toujours peur d'elle, malgré toutes les précautions qu'elle prend pour tomber tous les soirs sur la terre... tout en douceur.

Un beau matin, elle décide de descendre sur Terre afin de se rendre compte par elle-même. 

Mais dès son arrivée, elle se rend compte avec tristesse que tout le monde se sauve à son approche, tous... sauf Joris, un petit garçon pas comme les autres, qui est souvent seul lui aussi.

Et, chose incroyable... lui,  Joris n'a pas peur de la nuit !


 

Joris à sa fenêtre...

Joris à sa fenêtre...

 

Un album pour les petits qui les aidera à vaincre leur peur. 

Auprès de Joris et de Nuit, ils comprendront que la différence est notre richesse...même si elle engendre souvent beaucoup de solitude.

Mais au fait, comment ont-ils fait ces deux-là pour devenir amis ?  Vous le saurez en lisant cet album à vos enfants.

 

A découvrir à partir de 3 ans, ou à écouter tout seul...car l'album est disponible en version audio, sur internet,  avec la voix d'Adeline Chetail. 

 

Les illustrations sont très colorées et emplies d'humour et de tendresse. Elles ne sont en rien inquiétantes !

Joris est adorable avec ses cheveux bouclés, son petit nez en trompette et...ses lunettes.

Et Nuit est si douce et si calme (euh...pas toujours mais chut !) que je suis certaine que les petits se laisseront volontiers aller dans ses bras, le soir venu. 

 

 

L'auteur, Claire Mollaret signe ici son premier album jeunesse. Will est son pseudo pour les illustrations ! Il s'agit donc d'une seule et même personne.

Née en Savoie en 1993, elle a une formation et un diplôme de graphiste. Elle connaît bien les jeunes enfants car elle a été animatrice. Elle aime les films d'animation japonais et le théâtre.

Vous pouvez la suivre sur instagram [  instagram@will_pinky]

Elle collabore avec l'éditeur le Nouveau Pont, en illustrant des couvertures de livres pour la jeunesse. 

Merci à Babelio et à Marie des Editions "Le nouveau pont" de m'avoir permis de découvrir cet album en avant-première...

 

tous les livres sur Babelio.com

Partager cet article

Repost0
23 mai 2018 3 23 /05 /mai /2018 05:28

 

Vous croyez au hasard, vous ? Moi j'y crois et je reste persuadée que beaucoup d'inventions que nous utilisons tous les jours, ont été le fruit du hasard, de la providence, du destin, d'un concours imprévu de circonstances, appelez-le comme vous voulez ! Il en est de même pour beaucoup de découvertes ! D'ailleurs on peut en dresser des listes et cela dans toutes les disciplines...

 

Alors forcément puisque j'y crois, j'ai tout de suite adhéré à l'histoire de ce joli album qui nous raconte l'invention du papier par les chinois, une invention réalisée en observant les guêpes fabriquer leur nid à partir de végétaux.

 

Les Éditions de l'officine, 2018

Les Éditions de l'officine, 2018

Ton destin est dans ta main, ne le gaspille pas.

Pour les chinois, le dragon n'est pas un être maléfique, mais un dieu, l'ami des hommes. Il tient en son pouvoir la prospérité et la paix.

 

Aux temps de la Chine ancienne, Touen, un paysan modeste et illettré se fait malencontreusement piquer par une guêpe en travaillant ses terres...

La nuit venue, il décide de retourner dans son champ et découvre plusieurs nids. Bâtis avec des morceaux de bois malaxés longuement, ils sont formés de lamelles fines qui, une fois dépliées, s'envolent au vent. Fasciné, Touen en ramène toutes les nuits chez lui.

Liao-Peng, sa femme, les utilise pour renforcer les sandales.

A quoi cela peut-il bien servir se demande Nung-Wen, son petit garçon ? Et il se met à dessiner sur ce support particulier...à la fois solide et si fragile. 

Un colporteur passant par là persuade Touen d'aller présenter cette découverte à Mayunga, le grand sage qui le dirige vers l'Empereur...

Mais, n'entre pas qui veut dans la Cité Interdite : il en faut du courage et de la détermination ! 

 

L'histoire de l'invention du papier par les chinois trouve ici tout son sens...

Le lecteur suit avec un grand intérêt le récit sous forme de conte, de la vie quotidienne de cette famille chinoise laborieuse, et du long voyage que Touen va entreprendre. C'est un voyage qui l'amènera jusque chez l'Empereur et qui est en fait un joli prétexte pour nous faire entrer dans l’histoire, les croyances, les légendes et la philosophie de la Chine ancienne.

On sait tous que c'est au IIe siècle avant notre ère que les chinois découvre un procédé de fabrication à partir de fibres du mûrier dit "à papier", une fabrication qui sera transmise au Moyen Orient grâce aux ouvriers chinois, faits prisonniers, qui en échange du secret auront la vie sauve... L'invention arrivera en Occident vers le Xe siècle seulement.

Un superbe album à découvrir dès 5 ans et à lire tout seul dès 7 ans. 

 

 

L'auteur Michel Yaèche est un formidable conteur.

Il écrit depuis l'âge de 7 ans. D'abord journaliste, il fait ensuite une formation pour travailler dans l'éducation spécialisée. Il fonde l'Institut médico-pédagogique de Sèvres, puis travaille en SEGPA. Depuis sa retraite, il se consacre à l'écriture. Il a reçu plusieurs prix pour ses nouvelles ou ses poésies. 

 

L'illustratrice "Pointilleuse" je vous l'avais déjà présenté ICI ! Ce n'est pas son coup d'essai et elle a déjà illustré plusieurs albums, mais c'est sa première publication à l'aquarelle...

Pointilleuse est non seulement une personne formidable et talentueuse, mais aussi une blogueuse qui mérite d'être connue et qui nous ravit par ses dessins au trait fin, bourrés de tendresse. Dans ce conte pour la jeunesse, elle nous fait entrer dans l'univers particulier de la Chine ancienne. Ses illustrations nous font voyager et découvrir un monde empli de poésie où les valeurs de respect, de travail et de volonté sont importantes.


Je suis tombée sous le charme du colporteur dont la charrette est tiré par un âne à la bouille unique au monde, et là je te reconnais tout de suite Pointilleuse, je sais que c'est bien toi qui l'a dessiné ! J'adore aussi les maisons troglodytes, le pauvre Touen abattu, qui attend prostré au pied du Bouddha (gigantesque) que l'Empereur veuille bien le faire entrer...

 

 

et bien sûr...la merveilleuse quatrième de couverture. Mais chut je n'en dirais pas plus !

 

Quel bonheur pour moi d'avoir eu en main ce superbe album et un grand merci pour la jolie dédicace à destination de mon petit-fils qui l'accompagne... 

Merci aussi pour ce plaisir toujours renouvelé que j'ai à découvrir tes dessins. 

 

N'hésitez pas à aller admirer quelques extraits de l'album sur son site d'où provient l'image ci-dessus...il suffit de cliquer sur le lien. 

 

Partager cet article

Repost0
23 avril 2018 1 23 /04 /avril /2018 05:28
Editions Sarbacane, 2007

Editions Sarbacane, 2007

 

Cet album a été traduit du danois par Susanne Juul et Bernard Saint Bonnet.

Il est le premier d'une trilogie que je vais vous présenter les jours prochains... 

La trilogie reprend le texte intégral d'un court roman que je vous ai déjà présenté au tout début de mon blog (voir lien en fin d'article) si vous préférez le découvrir ainsi, car le roman s'adresse aussi bien à des pré-ados, qu'à des adolescents, mais comme beaucoup d'ouvrages de Jorn Riel, également aux adultes passionnés par le Grand Nord...Tous auront aussi un grand de plaisir à le lire. 

J'ai raconté l'histoire à mes petits-enfants avec quelques explications de vocabulaire par-ci par là et même à 6 ans, mon petit-fils a suivi l'histoire sans se lasser ! 

 

Sous cette forme d'album grand format, la trilogie peut faire l'objet d'un beau cadeau pour des enfants à partir de 9-10 ans car le texte est finalement facile à lire et les illustrations rendent  l'ensemble particuièremet accessible. 

 

Les chasseurs Inuits découvrent des bateaux étrangers

Les chasseurs Inuits découvrent des bateaux étrangers

Toute la nuit, les adultes du groupe discutèrent de ce curieux événement, plutôt inquiétant. Couchés entre les peaux, Narua et Apuluk écoutaient attentivement. Ils trouvaient très excitant d'imaginer que d'autres Humains que les Inuits puissent exister, et tout à fait incroyable que ce peuple ait trouvé son chemin jusqu'au pays des Hommes.

 

L'histoire du tome 1...

 

La vie de Leiv bascule lorsqu'il apprend qu'un voisin vient de tuer son père. Thorstein, le coupable est obligé de quitter l'Islande pour trois longues années d'exil et de mettre le cap sur le Groenland. C'était ainsi chez les Vikings... 

Leiv, du haut de ses 12 ans veut (et doit) venger son père. Il embarque en cachette sur le Drakkar. Découvert par les hommes d'équipage, il devra faire un étrange marché avec Thorstein : rester avec lui jusqu'à ce que ses bras deviennent aussi longs que les siens...alors seulement la vengeance pourra avoir lieu car elle sera honnête entre deux personnes de force égale. 

Leiv accepte... mais quelques temps après, une terrible tempête survient et le bateau est broyé par les glaces. Leiv survit en s'accrochant à une poutre et arrive à atteindre la côte du Groenland sain et sauf.

C'est là que Narua et Apuluk, deux enfants inuits, le découvrent quasiment inanimé.

Ils décident de l'aider et de le cacher quelques temps avant de le présenter à la tribu...

Leiv va alors partager la vie de la tribu Inuit, sa langue, ses coutumes, sa philosophie de vie et ses traditions. Il s'adapte peu à peu à sa nouvelle vie, une vie emplie d'aventures qu'il partage avec ses nouveaux amis. Il apprend à chasser et à se préserver du froid et des dangers.

Il découvre les valeurs d’entraide, de non-violence, d'amitié de ce peuple doux et pacifique qui ne connaît ni l'envie, ni la jalousie...ni la valeur de l'argent et ses conséquences.

Au fil du temps qui passe, il va peu à peu renoncer à sa vengeance.

Il veut désormais devenir "un être humain"...un véritable Inuit donc !

 

Voilà un album grand format magnifiquement mis en images qui nous fait découvrir la vie de ce peuple doux et pacifique. Les illustrations sont si réalistes qu'elles facilitent la compréhension du texte. 

C'est une belle façon de faire entrer les enfants dans les coutumes d'un autre peuple et les jolies légendes du Grand Nord...

Ils découvriront un conte humaniste où ils croiseront émotion, aventure et amitié.

 

Jamais Leiv n'avait vécu aussi libre et indépendant. Son seul devoir était d'aider à trouver de quoi se nourrir, et ce devoir, il le vivait comme un jeu. Personne ne lui donnait jamais d'ordres, personne n'essayait de décider pour lui ce qu'il devait faire, et tout le monde était attentif à lui.

Les trois enfants dérivent sur un bloc de glace...

Les trois enfants dérivent sur un bloc de glace...

 

L'auteur Jorn Riel est né au Danemark en 1931. Il a passé 16 ans au Groenland durant lesquels il a côtoyé Paul-Emile Victor. Ses romans et ses racontars lui ont apporté la reconnaissance...

Dans ces albums, il a travaillé avec Christel Espié, une dessinatrice née en Provence qui vit à Avignon. Elle fait partie aujourd'hui des meilleurs illustrateurs pour la jeunesse. 

 

Retrouvez ici la présentation que j'avais fait du roman dans sa version non illustré, au tout début de mon blog...c'était en mai 2012 ! 

 

J'ai également présenté sur ce blog du même auteur :

- Le jour avant le lendemain  le premier roman présenté ici qui a inauguré si je puis dire ce blog !

- Arluk, le chant pour celui qui désire vivre

- Pani, la petite fille du Groenland

- Et La vierge froide et autres racontars

 

A noter que désormais Sarbacane réédite la trilogie en un seul volume intégral (paru en 2015)...La couverture de la version intégrale est identique à celle du tome 1. 

 

Cet album (et les deux tomes suivants que je vous présenteraient cette semaine) entre dans le Challenge de Philippe "lire sous la contrainte".

Pour participer, il s'agit de proposer des titres de livres contenant le son "è"...

 

Le garçon qui voulait devenir un Être humain. 1/ Le naufrage / Jorn Riel et Christel Espié

 

Encore désolée pour le captcha mais je vous rappelle que je suis en vacances et donc obligée de le rétablir durant mon absence...

Partager cet article

Repost0
11 janvier 2018 4 11 /01 /janvier /2018 06:37
Editions BoD, 2017

Editions BoD, 2017

Ce spectacle était même extraordinaire lorsqu'on prenait le temps de le regarder, car dans l'océan qui faisait face à cette plage, il se passait des choses surprenantes que très peu de gens savent car ils n'ont pas lu ce livre.

 

Voilà un petit album-conte tout à fait plaisant et idéal pour être raconté à haute voix.

Déjà la couverture est très attirante et le titre laisse présager un bon moment de lecture à partager avec les petits.

Vos enfants, à partir de 3 ans, ne pourront que tomber sous le charme de la Princesse Élodie De Zèbrazur et de son chien Augustin, le chien qui faisait n'importe quoi.  

Ils auront vite compris que chaque fois que vous prononcez le nom d'Augustin vous allez ajouter "le chien qui faisait n'importe quoi..."et bientôt ils le répéteront à votre place. 

Ils adoreront les bêtises d'Augustin et comme la Princesse Élodie, ils les trouveront tantôt amusantes, tantôt agaçantes...car c'est bien connu quand on fait n'importe quoi, on finit par faire plein de choses interdites, loufoques ou stupides !

 

Augustin, le chien qui faisait n'importe quoi...a peur de se faire gronder

Augustin, le chien qui faisait n'importe quoi...a peur de se faire gronder

 

Les personnages sont attachants et emplis de malice.  

Mme Brichard  qui aime que tout soit toujours bien en ordre et range chaque chose à sa place, amusera beaucoup les enfants. L'idée qu'elle range même les gâteaux avant que le goûter ne soit fini, ou range les robes au fur et à mesure des essayages, est très drôle ! 

Mme Brichard quand elle est joyeuse et oui, ça arrive !

Mme Brichard quand elle est joyeuse et oui, ça arrive !

Madame Brichard était un peu ennuyeuse. Avec elle pas moyen de prendre le temps de lire, pas moyen de prendre le temps de jouer, pas moyen de prendre le temps de goûter en lisant un livre...

 

Les autres personnages nous réservent aussi plein de surprises !

C'est un album qui parle de la vie d'une princesse, certes, mais interpellera l'enfant sans pour autant lui faire la morale...

Faut-il mieux être ordonné ou désordonné pour que le rêve ait une place dans notre vie quotidienne ? 

Faut-il mieux suivre les règles ou faire n'importe quoi ? 

A vous de voir...et je suis sûre que votre enfant saura très bien vous donner son avis à ce sujet. 

 

La lecture à voix haute par un adulte, va mettre en valeur la poésie des phrases qui, comme les vagues sur la plage, ou le chant de la sirène feront rêver les petits et les grands...

Dès 6 ans, lors de l'apprentissage de la lecture, ils pourront lire ce petit album facilement seuls, puisque les répétitions facilitent le déchiffrage du texte écrit. 

De plus, les illustrations sont très attrayantes et j'ai trouvé très original d'en laisser certaines en noir et blanc pour que l'enfant, s'il le désire, les colorie lui-même.

Une autre façon de s'approprier la lecture de ce petit conte !

 

Le plus :

Cet album est un partenariat entre l'auteur, Pierre Thiry et Samar et Hanki Khzam, un couple de réfugiés politiques d'origine syrienne. Samar est professeur en arts plastiques. Leur interprétation de l'histoire est délicieuse et très poétique.

Espérons pour eux que cette première collaboration sera suivie de beaucoup d'autres, car tous deux cherchent un travail dans la communication et le graphisme, afin de s'intégrer chez nous.

Pour en savoir plus vous pouvez lire l'article de presse ICI paru sur Paris-Normandie le 18 décembre dernier.

 

Découvrez l'auteur ci-dessous, en relisant la première chronique que j'ai écrite à propos de son recueil de poésie, "Sansonnets, un cygne à l'envers", élu "Coup de coeur des Book chroniqueurs en avril 2017".

 

 

Retrouvez-le également sur son blog ci-dessous et sur sa page Facebook ICI...

Partager cet article

Repost0
21 avril 2017 5 21 /04 /avril /2017 06:15
L'arbre des secrets / Agnès de Lestrade et Mathilde Lebeau

 

Aujourd'hui je vous présente à nouveau un livre jeunesse ! Désolée pour ceux qui n'ont pas d'enfants, ni de petits-enfants...

Mais que voulez-vous, j'ai passé une partie des vacances à raconter des histoires à mes petits-enfants alors autant vous en parler tout de suite avant que je les oublie, vu que les livres sont repartis dans leurs valises, au milieu des autres souvenirs de vacances. 

Je vous parlerai plus tard des quelques lectures que j'ai pu faire et surtout des jolies balades printanières, puisque nous avons eu de la chance : le soleil était au rendez-vous !

Celui-ci est une histoire à la fois touchante et tout à fait adaptée à l'imaginaire des plus jeunes. 

 

Quand j'étais petit, il me consolait quand j'avais du chagrin. Quand j'ai dû partir loin, j'ai écrit mon nom sur son tronc. Et je lui ai promis qu'un jour on se reverrait.

 

Rami et Lara ont décidé d'aller construire une cabane.

Mais alors que Rami grimpe dans un arbre, ce dernier qui pourtant semblait tout à fait mort, se met à pousser, pousser, pousser toujours plus haut vers le ciel, entraînant avec lui le petit garçon en larmes, très loin au dessus du sol...

Et si l'arbre avait dans son coeur un si grand secret qu'il n'ait pas trouvé d'autre moyen pour en parler ?

Il faudra l'aide de tous les petits animaux de la forêt pour que Lara le découvre et puisse sauver ainsi son petit frère en le faisant redescendre sur terre. 

Pour une fois, je vous dévoile un peu de ce secret dans l'extrait ci-dessous...

 

Autrefois, cet arbre avait pour ami un petit garçon. Un jour, ce petit garçon a dû partir loin. L'arbre n'a pas supporté de perdre son ami.

 

Je vous ai déjà parlé de cette collection "Un Monde à Lire CP" qui s'adresse aux enfants qui commencent l'apprentissage de la lecture lorsque je vous ai présenté "La plante du bonheur" et "Kimamila le lutin". 

Ce livre est dans la même veine...

Et mon petit-fils me réclame les autres titres alors je n'ai pas fini de vous en parler ! Mais bon, on apprend à lire qu'une seule fois dans sa vie...

Partager cet article

Repost0
9 avril 2017 7 09 /04 /avril /2017 06:01
Éditions Langue au Chat / Collection Chatouille, avril 2017

Éditions Langue au Chat / Collection Chatouille, avril 2017

Un jour je serai vétérinaire.
Ce jour-là les animaux défileront à la queue leu leu dans mon cabinet.
Du rat avec un chat dans la gorge au bourdon qui a le cafard, je soignerai tous les bobos...

 

Voici une façon ludique d'aborder avec les petits, la signification de quelques expressions imagées de la langue française. Des expressions faciles à comprendre, mises en scène avec humour dans ce joli album au format carré.

 

Le métier de vétérinaire intéresse beaucoup les petits. Que leur animal familier ait aussi un docteur qui les ausculte ou leur donne du sirop pour la toux est tout à fait rassurant. D'autant plus que ce vétérinaire-là, en blouse blanche, est tout à fait sympathique et ressemble étrangement au docteur que voudraient bien avoir tous les enfants malades.

 

Voilà un album délicieux, bourré de tendresse et d'humour, grâce auquel vous apprendrez à moucher les baleines et à soigner un perroquet enroué...ce qui, avouez-le, manquait à votre palmarès et peut s'avérer fort utile... 

 

Un jour, je serai vétérinaire / Cee Cee Mia, Pog et Fabien Ôckto Lambert

 

La collection Chatouille, que je découvre ici, grâce à l'opération Masse critique de Babelio, offre de petits albums intelligents qui permettent aux petits à partir de 3-4 ans mais aussi aux plus grands, de rire ensemble et d'approcher avec humour différents sujets, parfois graves.

Une façon de prendre un peu de recul et de relativiser les problèmes. 


 

Un jour, je serai vétérinaire / Cee Cee Mia, Pog et Fabien Ôckto Lambert

 

Qui ont les auteurs ?

 

Fabien Öckto Lambert a fait des études de communication visuelle à l'école Brassart de Tours. Pendant 5 ans, il a participé à diverses expositions et a acquis une expérience de graphiste. Puis il est devenu illustrateur indépendant. L'illustration jeunesse est devenue sa passion. Il vit aujourd'hui dans la région de Nantes.

Ses illustrations nous vont droit au coeur et je vous assure que, même adulte, on se sent rassuré par ses dessins drôles et très vivants...Cela ne vous étonne pas j'imagine, que je sois touchée par son graphisme, car vous le savez bien, j'ai un peu gardé mon âme d'enfant.

 

Alors qu'elle est d'origine italienne, Cee Cee Mia est née en Belgique. Enfant et adolescente, elle a beaucoup voyagé et a toujours aimé écrire..."J'écris comme je respire" déclare-t-elle Elle a travaillé dans le commerce, puis dans le paramédical. Devenue maman, elle écrit d'abord pour faire lire ses histoires à ses trois enfants, puis les publient pour notre plus grand plaisir.

 

Olivier Pog a participé à l'écriture de l'album. Lui il touche à tout : il aime autant écrire qu'illustrer des livres. Il est venu à l'écriture par le biais de chansons et tous les médias l'intéressent. Ce sont les enfants eux-mêmes qui sont sa principale source d'inspiration. Il est déjà l'auteur d'une dizaine de livres jeunesse. Il écrit aussi entre autre, dans "Histoires pour les petits" un magazine édité par Milan. 

 

Un jour, je serai vétérinaire / Cee Cee Mia, Pog et Fabien Ôckto Lambert

 

C'était ma participation du jour au thème "animal" proposé par Magda pour ce mois d'avril...

 

Bon dimanche à tous ! 

Un jour, je serai vétérinaire / Cee Cee Mia, Pog et Fabien Ôckto Lambert

Partager cet article

Repost0
4 avril 2017 2 04 /04 /avril /2017 06:02
Gautier Languereau/ Hachette Livre, 2015

Gautier Languereau/ Hachette Livre, 2015

 

Cet album est une découverte pour moi, car bien que j'ai entendu parler de l'auteur lors de la sortie de son premier album "Imagine", paru en 2014 en France, et intitulé "Journey" en anglais, je n'étais jamais entrée dans son merveilleux univers.

C'est grâce à Mousse qui m'en a parlé dans un de ses commentaires, que j'ai eu envie d'en savoir plus sur cet auteur qui favorise l'imagination des enfants en proposant des albums magnifiquement illustrés et SANS TEXTE. 

 

"Voyage" est l'histoire de deux enfants, une fille et un garçon, qui se promènent dans leur ville un jour de pluie triste et gris. Ils s'ennuient... Alors qu'ils se retrouvent à côté d'une porte fermée, un mystérieux roi ouvre la porte et leur demande de l'aide pour sauver son royaume des envahisseurs armés qui veulent incendier la ville.  

Les enfants n'hésitent pas un  instant et armés de leurs clés magiques qu'ils viennent de dessiner, ils réussissent à ouvrir la porte du royaume et à pénétrer jusqu'au château.

Par chance, pour les aider, le roi leur a remis, juste avant d'être fait prisonnier, une drôle de carte montrant six lieux différents correspondant chacun à un des lieux où ils doivent se rendre et à une des couleurs de l'arc-en-ciel. Nos deux amis, toujours accompagnés de leur oiseau violet, sont prêts à tout pour tenter l'aventure !

Et...s'il leur fallait retrouver d'abord les couleurs de l'arc-en ciel pour sauver le royaume  ?

 

Un très bel album très poétique, où se mêlent dessins à l'encre, à la plume et aquarelles de l'auteur. Une pure merveille à offrir dès 5 ans, qui prouve bien que souvent les mots sont superflus.

Je parie que l'imagination sans limite des enfants, vous emmènera bien plus loin encore, dans le monde enchanteur et magique de ce vieux roi, que ce que je vous raconte ici ! 

 

Pour vous faire une idée plus précise, vous pouvez visualiser ci-dessous des extraits de l'album..

 

 

Né à Baltimore, dans les années 60, Aaron Becker a toujours aimé dessiner et imaginer ses propres mondes parallèles. Il a été designer à San Francisco, puis animateur au sein des studios Disney, Pixar et Lucasfilm, avant de créer son premier album. 

 

N'oubliez pas d'aller faire un petit coucou à Mousse de ma part en cliquant sur le lien ci-dessous...vous en sortirez durablement emplis de sérénité. 

Partager cet article

Repost0
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 07:11
Nathan 2015

Nathan 2015

Kimamila déteste les disputes !

 

Un jour Petitou le chien, qui n'a de petit que le nom, emmène chez ses amis, Manu et Alorie, un petit lutin trouvé dans la forêt et qui s'est perdu dans la neige : c'est Kimamila.

Que fait-il là et d'où vient-il ? Aucun des deux enfants ne se le demande, car ils sont bien trop occupés à se disputer tous les deux pour un oui ou pour un non, puis à montrer leur trouvaille à leurs petits camarades de classe.

Et si Kimamila avait une mission à accomplir ?

 

Un conte tout simple qui s'adresse aux enfants en cours d'apprentissage de la lecture. Bien sûr on y trouvera quelques répétitions salutaires pour l'apprenti lecteur et oh combien encourageante pour lui.

Les illustrations complètent très bien le texte et servent de support à la découverte de l'histoire.

Une série indispensable à avoir à la maison pour les 5-6 ans et faire le lien entre la Grande section de maternelle et l'année du CP.

L'histoire, bien sûr peut être lue à des enfants plus jeunes !

 

Comme ça doit être bon, un bisou, pense Kimamila.
Ça doit être sucré.
Ça doit descendre jusque dans le coeur.
Moi, personne ne me fait de bisous.

 

Je vous ai déjà parlé de cette collection "Un Monde à Lire CP" qui s'adresse aux enfants qui commencent l'apprentissage de la lecture lorsque je vous ai présenté "La plante du bonheur"

Ce livre est dans la même veine...

Partager cet article

Repost0
16 mars 2017 4 16 /03 /mars /2017 07:30
Rue du monde/ Collection Couleur carré, mars 2017

Rue du monde/ Collection Couleur carré, mars 2017

Sa danse était la pirouette des hirondelles et des libellules dans le beau temps.

 

Petite Lune est la plus vieille femme du village que l'on voit passer au bord du chemin. Elle marche tout doucement, toute courbée et ratatinée, avec l'aide d'une canne.

Mais le saviez-vous qu'elle n'a pas toujours été ainsi ?

Il y a bien longtemps maintenant, elle a été jeune, belle et agile...et elle a même été la meilleure et la plus merveilleuse danseuse de la région.

Et ce que vous ne savez pas, c'est que malgré la vieillesse et son corps qui l'oblige à se mouvoir tout doucement, dans son coeur, elle continue toujours à sautiller...

 

Voilà un album magnifique à la fois poème et conte, superbement illustré par Frédéric Sochard qui vous emmènera jusqu'en Afrique. 

Le texte poétique et très rythmé vous donnera envie de danser ! 

J'ai trouvé que cet album était une belle façon, très émouvante mais pas triste du tout, d'aborder le thème de la vieillesse avec des enfants. 

 

Danse petite lune / Kouam Tawa et Fred Sochard

 

Koum Tawa est né à Bafoussam, au Cameroun en 1974. Très tôt il se consacre à l'écriture de textes poétiques ou dramatiques.

Il a écrit une trentaine d'oeuvres poétiques ou dramatiques et une quinzaine de ses pièces sont mises en scène dans son pays mais aussi en France, au Canada ou au Japon.

Il a reçu de nombreuses distinctions dont le premier prix ACCT de littérature africaine pour la jeunesse en 1997 et a été lauréat du programme "Visa pour la création" de CulturesFrance. 

En 1998, il participe à l'aventure Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis autour de la coupe du monde de football, puis il rejoint le projet de théâtre itinérant Eyala Pena, avec Barbara Boulay comme metteur en scène.

Il réside toujours au Cameroun mais il se déplace souvent pour animer des ateliers d'écriture. Il a été en résidence à Limoges (2001) et à Paris (2007), puis à Rennes (2011) mais également pendant trois mois au Japon, où il a participé à un projet d'écriture. Mais il s'est rendu également aux États-Unis et bien sûr en Afrique... 

 

Retrouvez ci-dessous un des poèmes de Koum Tawa, publié sur le site du Printemps des Poètes...

 

J’aurais aimé être une reine

J’aurais aimé être une reine. Avoir une grande cour. Des hommes et des femmes autour de moi. Les uns pour me servir, les autres à ma charge.
J’aurais aimé être une reine. Avoir une voix qui compte. Dire « je veux » et avoir. Dire « je peux » et pouvoir. Dire « c’est ça » et c’est ça.
J’aurais aimé être une reine. Être de mon temps. Adhérer au monde. Tenir tête à la nuit. Faire corps avec l’espoir.
J’aurais aimé être une reine. Triompher de moi-même. Être la chance des autres.

J’aurais aimé être une reine. Avoir un nom qui dure, une danse qui me porte.
Je me serais au moins permis le rêve si la mort qui n’a pitié de personne n’avait fait de moi la petite dernière qui se cherche sans savoir s’il lui faut monter ou descendre.

Kouam Tawa, Cameroun (1974 - )
Extrait de Elles(s), Editions Lanskine, coll. Ailleurs est aujourd’hui, 2016

 

et d'autres sur le blog de "Terres de femmes".

 

Fred Sochard l'illustrateur de l'album, est né en 1966. Il grandit à Nantes face à la gare de triage.  Puis il étudie les Arts décoratifs à Paris. Il abandonne son travail d'infographiste pour devenir illustrateur de presse et pour la jeunesse. Son amour pour l'art aborigène, indien ou africain se retrouve dans ses dessins. 

Sa page facebook est ICI.

Mais vous pouvez aussi le retrouver sur son site perso ci-dessous et sur le blog de médiapart pour ses dessins de presse qui ne manquent pas d'humour. 

 

Partager cet article

Repost0
3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 07:32
La plante du bonheur / René Gouichoux et Claire Frossard

 

Parce qu'il s'ennuie auprès de sa grand-mère, un jeune mulot part à la recherche de la plante du bonheur.

Peut-être se trouve-t-elle de l'autre côté de la rivière, ou dans cette vallée verdoyante, ou bien encore derrière cette colline ?

Guidé par les animaux rencontrés sur sa route, il n'hésitera pas à franchir la montagne pour trouver cette plante merveilleuse.

Mais, arrivé tout là-haut, la marmotte lui conseille de rentrer à la maison...

Un conte initiatique, empli de poésie, qui sera l'occasion de rêver à d'autres horizons. 

 

En rentrant, j'ai le temps de repenser aux paroles de Sage Marmotte.
- Raconte tes aventures et tu trouveras la plante, disait-elle.
Mais comment est-ce possible ?

La plante du bonheur / René Gouichoux et Claire Frossard

 

La collection "Un Monde à Lire CP" s'adresse aux enfants qui commencent l'apprentissage de la lecture. Chaque petit livre permet de découvrir un thème différent, permettant d'appréhender le monde, l'art ou la citoyenneté tout en respectant l'imaginaire de l'enfant. 

Le texte est imprimé en deux grosseurs correspondant à deux niveaux de lecture, ce qui permet à l'enfant débutant en lecture, de lire déjà des phrases tout seul et d'en être fier. 

La taille 1 propose les phrases les plus simples contenant un vocabulaire accessible aux plus jeunes. Elles sont repérées facilement grâce à une flèche rouge. 

La taille 2 permet de franchir une étape supplémentaire en lisant un texte plus long au vocabulaire plus riche et diversifié. C'est ce texte-là que vous pourrez lire aux enfants. 

A la fin du livre, un imagier permet d'enrichir le vocabulaire et d'élargir l'horizon des plus jeunes.

Une belle initiative pour les enfants de Grande section de maternelle qui déjà pourront déchiffrer quelques mots simples et pour l'apprentissage progressif de la lecture, l'année du CP.

Je trouve que c'est une collection qui fait bien le lien entre l'école et la maison.

A suivre donc... 

 

Partager cet article

Repost0
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 07:15
Les Lutins de l'Ecole des loisirs / Kaléidoscope, 2016 (réédition / 1ère édition en 2000)

Les Lutins de l'Ecole des loisirs / Kaléidoscope, 2016 (réédition / 1ère édition en 2000)

 

Le loup a annoncé son retour dans la région à grands coups de pubs. Les médias s'emparent de l'affaire et bien sûr tout le monde tremble de peur. Pendant ce temps le loup se prépare...

Je suis revenu ! / Geoffroy de Pennart

 

Il a beau chercher au bord de la rivière, dans la forêt, dans les petites maisonnettes de la clairière. Il n'y a personne à se mettre sous la dents, ni le petit chaperon rouge, ni Pierre, ni les trois petits cochons, ni les sept chevreaux, ni...

A vous de découvrir les autres personnages de contes qui se cachent dans ses pages.

Quant au loup, il meurt de faim puisque tout le monde s'est caché...Va-t-il réussir à manger ?

 

Voilà encore un conte détourné, pour le plus grand plaisir des petits à partir de 4-5 ans. Mais bien sûr, vous pourrez le leur lire avant. 

Les illustrations sont délicieuses et emplies de détails et de clins d'oeil.

Et ce qui plaît beaucoup aux petits, c'est que, c'est le loup en personne qui raconte l'histoire !

 

Je suis revenu ! / Geoffroy de Pennart

Partager cet article

Repost0
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 07:24
Kaléidisciope 2007

Kaléidisciope 2007

Au bord de la route, Chapeau rond rouge tomba sur un grand chien gris endormi contre une meule de foin.
Elle ne résista pas ; elle sortit sa trompette de poche.
L'animal se réveilla en sursaut, complètement terrorisé.

 

Il était une fois une petite fille qui vivait avec ses parents à l'orée de la forêt.

Comme elle ne quittait jamais le petit chapeau rond et rouge que lui avait confectionné sa grand-mère, on l'avait surnommé...le petit Chapeau rond rouge.

Un jour, vous connaissez l'histoire, sa maman l'envoie chez sa grand-mère en lui recommandant de ne pas passer par la forêt...et bien sûr elle désobéit !

Mais ce que vous ne savez pas, c'est ce qui arrive ensuite.

Alors je vais vous mettre un peu sur la voie : le  loup n'a pas du tout mangé la grand-mère, mais alors vous n'y êtes pas du tout, dans cette version-là du conte, il a été victime d'un accident !  

Entre nous, cela ne servira à rien que la petite fille l'assomme, puis lui ouvre le ventre...il n'y a rien dedans. Mais elle est têtue, ça vous le savez déjà. 

 

Chapeau rond rouge / Geoffroy de Pennart

 

Bien sûr, vous avez tout de suite compris à quel conte bien connu, l'auteur fait référence. Il dit ne pas avoir bien écouté le conte de notre enfance et s'être un peu emmêlé entre chaperon et chapeau rond.

Ensuite il a imaginé ce dont il ne se souvenait plus pour le plus grand plaisir des petits et des grands. 

Qu'en pensez-vous ?

Voilà un livre devenu un classique parmi les contes détournés : une  parodie délicieuse et bourrée de tendresse, qui bien sûr plaît beaucoup aux enfants qui connaissent tous le véritable conte par coeur. Les illustrations sont pleines de surprises à découvrir.

Un beau moment de complicité à partager !

 

Chapeau rond rouge / Geoffroy de Pennart

Partager cet article

Repost0
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 07:15
Ecoles des Loisirs / Lutin Poche, 2016

Ecoles des Loisirs / Lutin Poche, 2016

 

Aujourd'hui nous restons en Afrique...enfin presque !

 

Pipioli le petite souriceau aimerait bien partir en Afrique avec son amie l'hirondelle. Et Ginette voudrait bien l'emmener avec elle, mais Pipioli est beaucoup trop lourd...

C'est finalement Zigomar, le merle qui va accepter de faire le voyage. Ils vont embarquer aussi, leur amie la grenouille.

Et les voilà tous les trois en route pour l'Afrique...

Pour l'Afrique dites-vous ? Euh...c'est oublier que Zigomar n'a pas trop le sens de l'orientation !

 

L'Afrique de Zigomar / Philippe Corentin

C'est simple, pour savoir où est le sud, tu regardes où se lève le soleil, tu vas tout droit et au premier éléphant, c'est l'Afrique...

L'Afrique de Zigomar / Philippe Corentin

 

J'ai retrouvé avec plaisir Philippe Corentin dont les jeunes enfants ne se lassent pas.

Voilà un album bourré d'humour : les images complètent merveilleusement le texte en donnant des explications totalement contraires aux propos.

Les animaux présentés, vous l'aurez compris, ne sont pas du tout des animaux d'Afrique mais ceux du...Pôle Nord. 

Les enfants seront ravis d'écouter l'histoire dès l'âge de 4 ans et de la lire tout seul dès la fin du CP.

Attention cependant, il y a quelques mots de vocabulaire difficiles qui correspondent à l'apprentissage de la lecture niveau 2 (à partir du CE1).

 

Je ne voyais pas ça comme ça, dit la grenouille.
Moi non plus ! dit le souriceau

L'Afrique de Zigomar / Philippe Corentin

Partager cet article

Repost0
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 07:36
Ecole des Loisirs /Lutin poche, 2016

Ecole des Loisirs /Lutin poche, 2016

Rafara, un conte populaire africain / Illustré par Anne-Catherine De Boel

 

Rafara vit en Afrique avec sa famille.

Un jour, alors qu'elle est partie cueillir des morelles dans les bois, ses deux soeurs aînées l'abandonnent. Rafara ne sait pas retrouver son chemin toute seule, et bientôt la nuit tombe.

La petite fille tremble de peur car elle sait que le monstre Trimobe n'est pas loin...

Il emporte la fillette dans sa demeure en lui promettant quelle sera sa petite fille chérie. Mais en fait, ce qu'il désire surtout, c'est la séquestrer pour pouvoir la nourrir pendant quelques jours... avant de la dévorer !

Un jour elle donne un peu de son riz à une petite souris... Celle-ci décide alors de l'aider à s'enfuir. Mais avant de partir, elle lui offre trois objets magiques : un bâton, une pierre et un oeuf.

Ils vont être bien utiles à Rafara pour empêcher le monstre, parti à sa poursuite, de la rattraper...et de n'en faire qu'une bouchée !

 

 

 

Rafara, un conte populaire africain / Illustré par Anne-Catherine De Boel

Une nuit, tandis que le monstre ronflait comme dix soufflets de forgeron, une petite souris se glissa sous l'oreiller de Rafara. "Rafara, Petite Mère", dit la souris, "j'ai faim...Donne-moi un peu de ton riz".
Rafara tendit aussitôt à la souris l'écuelle qui était sous son lit. "Merci" dit la souris.
"Puisque tu as bon coeur, je vais t'aider".

Rafara, un conte populaire africain / Illustré par Anne-Catherine De Boel

 

De nombreuses fiches pédagogiques, ça et là sur internet, montrent l'intérêt des professeurs des écoles pour ce joli conte, entièrement illustré aux couleurs de l'Afrique, qui fera voyager les jeunes enfants, tout en leur permettant de faire connaissance avec une autre culture.

Une belle façon d'ouvrir leur monde...

 

On raconte que Vovondréo, grand oiseau aux ailes puissantes passait par là et que Rafara l'appela : "Vovondréo, gentil oiseau, prends-moi sur ton dos et ramène-moi dans mon village. Je te promets en récompense des pierres de toutes les couleurs qui feront scintiller ton plumage".

Partager cet article

Repost0
13 décembre 2016 2 13 /12 /décembre /2016 07:19
Les Editions de L'officine, 2016

Les Editions de L'officine, 2016

 

"Les premières aventures de Canélou" illustré par Christian Blanchard, nous racontaient en deux tomes parus en 2011 (tome 1) et 2012 (tome 2) les aventures d'un petit caniche pas comme les autres, sauvé d'une fourrière par une vieille dame, Mademoiselle Mathilde. Mais, dans ce tome, Canélou est kidnappé par de méchants personnages qui n'hésitent pas une seconde à demander une rançon...

Dans "Les nouvelles aventures de Canélou" déjà illustré par Pointilleuse, et paru en 2015, Canélou vivait encore de multiples aventures et nous révélait son intelligence hors norme. 

Vous serez soulagés de le retrouver en famille auprès de sa tendre maîtresse, pour ce dernier opus "Les dernières aventures de Canélou" qui vient de paraître... 

 

 

L'histoire

Mademoiselle Mathilde  vit à Paris avec Elise, dite Lisette, une petite fille que la DASS lui a confié et Manu, un jeune homme au grand coeur qui a eu des problèmes, mais est devenu un travailleur, sérieux et généreux qui s'assume. 

Un après-midi tranquille, Mathilde que les enfants appellent marraine, reçoit un mystérieux coup de fil. Son interlocutrice lui donne rendez-vous dans un café pas très loin de chez elle. C'est la maman d'Elise !

Mademoiselle Mathilde pense qu'elle veut lui enlever la petite fille. Mais elle découvre que sa maman veut tout simplement travailler chez elle et l'aider pour le ménage... 

Mathilde, peut-elle faire confiance à cette femme ancienne alcoolique qui, dans le passé, a volé, fait de la prison et  abandonné sa petite fille au soin de la DASS, parce qu'elle ne pouvait pas s'en occuper correctement ? 

Mademoiselle Mathilde a bon coeur et accepte de l'aider. 

 

Peu de temps après,alors que toute la famille est au cinéma, une bande de dangereux cambrioleurs tentent de s'introduire chez eux.

Heureusement, en l'absence de ses habitants, Canélou défend la maison, tous crocs et griffes dehors, et réussit à les faire fuir. Il a reconnu l'un d'entre eux ! 

Mais un doute subsiste...

Comment les cambrioleurs savaient-ils que toute la famille était sortie pour l'après-midi ? Tout accuse la maman d'Elise qui semble le comprendre et quitte subitement la maison...

Qui va jouer l'entremetteur à votre avis ?

En guise de conclusion à l'histoire, le lecteur retrouve la famille, dix ans plus tard, mais chut je ne vous dirai pas le dénouement de l'histoire !

 

 

Voilà une histoire toute simple qui plaira aux enfants à partir de 6 ans, si vous leur racontez l'histoire. Mais c'est un album à réserver aux plus de 8-9 ans pour une lecture en solitaire car le récit est assez difficile au niveau du texte mais aussi par rapport aux thèmes évoqués. 

Les prouesses de cet adorable petit chien "surdoué" ne manqueront pas de leur plaire. Les dialogues entre Mathilde et son chien qui se comprennent sans paroles, sont absolument savoureux.

L'histoire se comprend même si vous n'avez pas lu les tomes précédents (ce qui est mon cas). Cependant, il faudra donner quelques explications sur les précédents épisodes aux plus jeunes, ou des indices concernant les liens qui unissent les différents personnages. Il faudra aussi expliquer certains mots de vocabulaire que je trouve difficiles. Je vous conseille donc de lire l'histoire une fois jusqu'au bout avant de la raconter aux enfants ou de la leur donner à lire tout seul. 

L'histoire n'est pas facile à aborder mais elle est instructive en ce qui concerne la société d'aujourd'hui. Elle nous parle de différence, d'alcoolisme, de délinquance, du bien et du mal... Ce sont des thèmes peu exploités dans la littérature jeunesse. 

 

En découvrant cet album, je suis surtout tombée sous le charme des illustrations toute en délicatesse de Pointilleuse, l'illustratrice,  que j'ai découvert d'abord sur son blog, puis sur ce dernier album.  

Son trait fin et minutieux donne aux expressions du visage beaucoup de réalisme et permet aux émotions de passer en direct. Les mimiques des enfants sont rendus à merveille. La tristesse, la colère, la honte aussi. Les décors sont également très bien évoqués et je vous mets la page représentant la chambre d'Elise ci-dessous. Ainsi vous pourrez mieux vous faire une petite idée de l'ambiance...

 

La maman d'Elise (extrait du blog de Pointilleuse)

La maman d'Elise (extrait du blog de Pointilleuse)

 

Canélou, ce petit caniche espiègle et plein de ressources est dessiné de manière tellement vivante qu'on entend presque ses jappements de joies ou ses grognements de colère.

Grâce aux illustrations, son courage et sa bravoure ne pourront que vous toucher davantage. Et vous verrez que lui qui est si petit que l'on a envie de le protéger par moment, a un coeur grand comme ça...

Les illustrations toujours précises et la justesse du trait nous permettent de vivre les diverses situations comme si nous étions spectateurs de l'histoire. Vous ne pourrez qu'être conquis par l'intelligence de ce malicieux petit chien, et rire de ses frasques.

 

Canélou (extrait du blog de Pointilleuse) ceci n'est pas une planche du livre !

Canélou (extrait du blog de Pointilleuse) ceci n'est pas une planche du livre !

 

La douceur et la tendresse qui émanent des dessins de Pointilleuse, contrebalancent la dureté de certains passages et complètent le texte à merveille. Ce que l'enfant ne comprendra pas en lisant le texte est explicité dans les images.

Les images racontent une histoire à elles toutes seules et il n'y a pas besoin de mots pour que les émotions passent...L'enfant pourra donc revivre l'histoire en faisant une lecture parallèle par l'image, ce qui ne manquera pas d'aider le jeune lecteur débutant.

 

Pointilleuse est une belle découverte. Ne manquez pas d'aller visiter son univers délicieux, bourré de tendresse et de douceur (ça je l'ai déjà dit) mais jamais mièvre,  sur son blog...

Je suis sûre que vous serez sensibles, comme moi, pour ceux qui ne la connaissent pas encore, à son immense talent. 

 

Partager cet article

Repost0
9 décembre 2016 5 09 /12 /décembre /2016 07:03
Little Urban, 2016

Little Urban, 2016

 

Un petit garçon qui aime particulièrement les câlins, se transforme en "machine à câlins" !  

Il distribue ainsi  beaucoup d'amour autour de lui et va en venir à faire des câlins à ceux qui n'en reçoivent jamais, comme le porc-épic, la baleine, ou le serpent, mais pas que...

 

Attention, vous risquez de devenir sa proie, car personne ne peut y échapper !

Les illustrations, qui sont autant de clins d'oeil, pleins d'humour, sont à observer de près, car les mimiques des "câlinés" sont irrésistibles...

Ce petit garçon est si fatigué le soir à force d'embrasser les autres, qu'il est bien content d'aller recharger ses batteries auprès de sa maman. On s'en serait douté...

 

C'est un album vraiment sympa et bourré de tendresse qui laisse place à l'imaginaire de l'enfant.

Il permettra aux petits d'apprendre à montrer leur sentiment et explique aussi par l'image, que même l'animal le plus repoussant a besoin de tendresse pour être heureux.

C'est donc une histoire simple mais efficace qui plaira à tous les âges et apportera, en cette période de noël, un message sincère d'amour et de tolérance, plein de malice.

 

A offrir à vos enfants ou vos petits-enfants ! 

 

Hum que c'est bon un câlin...
Hum que c'est bon un câlin...
Hum que c'est bon un câlin...

Hum que c'est bon un câlin...

 

Je n'ai malheureusement pas reçu ce poster...qui était donné lors de la promotion de l'album. Il fallait peut-être que je le demande au libraire...

 

La machine à câlins / Scott Campbell

 

Je vous invite aussi à visionner la vidéo ci-dessous...pour un clin d'oeil câlin ! 

Partager cet article

Repost0
7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 07:10
Seuil jeunesse,  2016

Seuil jeunesse, 2016

 

Voilà un album drôle et inventif qui ravira vos enfants dès 5-6 ans et pour longtemps car ce livre est une véritable encyclopédie sur ces petits êtres qui peuplent nos forêts et nos maisons. 

 

 

Presque toute la vérité sur les lutins / Clothilde Delacroix

 

Le livre est découpé en 8 chapitres abordant chacun un thème particulier. Chaque page est l'occasion de s'amuser, de revivre des moments important de notre Histoire, revue par les lutins, d'observer la foule de détails sur chacune des images, mais surtout de mieux connaître leur vie, car bien sûr, nous les humains, nous sommes toujours posés une foule de questions sur eux, comme par exemple...

Pourquoi sont-ils si petits ?

Pourquoi et depuis quand, ne portent-ils que du rouge et du vert ?

Pourquoi ont-ils une grande et si jolie barbe ?

Pourquoi se cachent-ils dans la forêt ?

D'où leur vient cette passion hors du commun pour les champignons ?

 

Mais aussi...

Pourquoi ont-ils les oreilles pointues ?

Naissent-ils avec la barbe ?

...
 

Naissent-ils avec la barbe ?

Naissent-ils avec la barbe ?

 

Bien sûr vous vous en doutez, je ne vous donnerai pas les réponses !

En plus de trouver les réponses à ces questions, vous apprendrez comment vivent les lutins et les lutines et comment ils élèvent leurs enfants.

Vous saurez aussi quels moyens de transport ils utilisent.

 

Vous saurez tout sur les moyens de transport des lutins...
Vous saurez tout sur les moyens de transport des lutins...

Vous saurez tout sur les moyens de transport des lutins...

 

Puis comment ils travaillent avec enthousiasme dans nos maisons où ils sont censés ranger tout ce que nous laissons traîner derrière nous mais, il faut bien le reconnaître, ne le font pas toujours !

Comment ? Ne me dites pas que vous ne saviez pas ce qu'ils font chez nous quand nous ne les voyons pas...  

Vous ne saviez pas que les lutins faisaient pipi dans vos pots de fleurs, rangeaient vos livres à leur façon dans votre bibliothèque et cachaient les clés de votre voiture ! Incroyable !

 

Vous l'aurez compris, l'auteur s'amuse avec eux et avec nous, pour notre plus grand plaisir.

 

Presque toute la vérité sur les lutins / Clothilde Delacroix

 

Voilà un livre cadeau plein de poésie, à offrir absolument à tous les petits lutins et lutines.

 

J'ai vu que ce livre était conseillé à partir de 3 ans.

Moi je pense que son humour et son côté décalé, ainsi que les nombreux jeux de mots et clins d'oeil à notre Histoire, ne peuvent pas être compris avant l'âge de 5 ans au moins, mais ce n'est que mon avis et je ne pourrai vous le confirmer, qu'une fois le père noël passé...

La richesse du vocabulaire et la longueur du texte est parfaite pour les 7-8 ans qui débutent en lecture.

Les plus petits regarderont les images avec plaisir et enrichiront aussi leur vocabulaire. 

 

Clothilde Delacroix est née en 1977. Ce jeune auteur-illustrateur pour la jeunesse, est autodidacte mais a suivi un cursus universitaire d'arts plastiques et a enseigné auprès des enfants avant de se consacrer exclusivement à l'écriture et l'illustration pour la jeunesse et adulte (presse).

Elle a publié des albums à L'école des loisirs, Sarbacane, Hélium, Le Seuil, Talents-hauts, Le Rouergue, Alice jeunesse et collabore régulièrement pour la presse jeunesse (Bayard, Milan, Fleurus).

Elle vit à Mereville (91).

 

Vous trouverez un autre avis sur cet album ICI...

 

Et un merveilleux conte sur les lutins, à lire tout seul pour les plus grands, mais à raconter dès 5 ans, ICI...

Partager cet article

Repost0
1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 06:55
Little Urban, 2016

Little Urban, 2016

 

Un petit aventurier (ou une petite aventurière ?) s'en va en forêt espérant braver, grâce à son immense expérience, le méchant ours...qu'il soit brun ou noir.

Mais lorsqu'il rencontre un véritable ours noir, puis un brun, la réalité ne s'avère pas si simple...

Après plusieurs essais infructueux, une seule arme se révélera réellement efficace pour éviter de se faire dévorer: l'ours en peluche ! 

 

Une des doubles-pages de l'album...

Une des doubles-pages de l'album...

 

Voici un album plein d'humour et au style novateur qui apporte un peu de piment dans la littérature jeunesse. 

La tenue du petit personnage est déjà tout un délice avec son grand sac à dos-valise aussi grand que lui, sa timbale, son porte-clé, son nounours...et  ses chewing-gums ! Les ours ont une bonne bouille et à aucun moment ils ne feront peur aux enfants. 

De plus, la forêt est pleine de surprises et de petits écureuils se cachent dans les pages et font des tas de bêtises pour le plus grand plaisir des petits.

 

L'histoire de Michelle Robinson est toute simple mais les dessins de David Roberts, amusants et expressifs apportent un plus. L'histoire s'adresse aussi bien aux filles qu'aux garçons, et d'ailleurs si la présentation de l'éditeur ne parlait pas d'un aventurier, moi j'aurais pensé à une petite aventurière ! 

Je ne connaissais l'éditeur "Little Urban" que de nom et je suis allée découvrir son site et son catalogue ICI.

Cet album grand format est à réserver aux petits de plus de 3 ans, et je trouve que c'est une bonne idée de cadeau !

 

 

Partager cet article

Repost0
5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 06:12
Nathan / Kididoc, 2013

Nathan / Kididoc, 2013

 

Voilà un album-jeu grand format de la collection Kididoc qui va permettre aux apprentis-conducteurs de mieux connaître la route et ses dangers...

Les textes sont de Anne-Sophie Baumann et les illustrations de Pronto.

 

Tout d'abord l'enfant pourra découvrir sur chaque double page cartonnée, huit jeux différents avec lesquels il apprendra quelques règles simples sur la sécurité routière, comme la reconnaissance des panneaux de signalisation les plus courants, celle des situations dangereuses, la circulation des piétons, l'attitude du conducteur et tous les points de contrôle de la voiture...

 

 

 

Le Grand Livre-Jeu du Permis / Anne-Sophie Baumann

 

La dernière double page propose un circuit que l'enfant est invité à parcourir avec l'aide d'un adulte et des trois petites voitures en carton à monter lui-même, qui sont incluses dans l'album.

 

De nombreuses questions, des anecdotes, des volets de toutes formes à soulever, des languettes à tirer ou à déplacer et un volant à tourner...ne peuvent que lui permettre d'apprendre tout en s'amusant ! 

 

Cet album grand format, très coloré et riche en indications de toutes sortes durera plusieurs années et pourra intéresser tous les petits à partir de 4-5 ans. 

 

Kididoc est une collection que j'aime beaucoup offrir car elle permet de multiples découvertes et aiguise la curiosité des petits, tout en étant toujours très ludique.  Tous les livres de cette collection répondent aux multiples questions dont savent si bien nous abreuver nos chers petits.

Quelques illustrations intérieures...Quelques illustrations intérieures...
Quelques illustrations intérieures...
Quelques illustrations intérieures...Quelques illustrations intérieures...

Quelques illustrations intérieures...

Partager cet article

Repost0
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 06:37
L'école des Loisirs, 1999 et réédition en Lutin poche, 2010

L'école des Loisirs, 1999 et réédition en Lutin poche, 2010

C'est la préhistoire. Il fait très froid depuis longtemps. Rien ne pousse plus sous la neige.

 

Les hommes de Cro-Magnon n'ont que le gibier pour survivre et partent tous à la chasse.

Tous... sauf Cromignon qui est le plus petit de la tribu.

 

Mais non loin de la grotte, alors qu'il s'amuse à dessiner l'empreinte de sa petite main sur les rochers, Cromignon fait une impressionnante rencontre. Il s'agit d'un gigantesque mammouth !

 

Le jeune garçon  va être obligé d'attendre la nuit pour prévenir la tribu...et, grâce aux traces qu'il a dessiné sur les rochers, les aider à le trouver.

 

 

Ce petit album documentaire, plein de charme, va vous permettre de partager avec les petits, la vie quotidienne de l'homme préhistorique : la chasse, l'art, la nourriture...

 

Les illustrations sur double page sont adorables et d'une grande clarté car elles aident à la compréhension du texte et permettent d'ouvrir le débat sur nos ancêtres.

 

C'est un album à lire dès 3 ans mais que les maîtres peuvent exploiter jusqu'au Ce1 tant le vocabulaire est varié et le texte, court et simple. Il peut servir de base pour un premier travail sur la préhistoire. Il y a d'ailleurs plein de fiches pédagogiques, mises en ligne sur le net autour de cet album... 

 

Je craque devant les illustrations de Michel Gay, pas vous ? ! 

 

 

Cromignon / Michel GayCromignon / Michel Gay

 

Michel Gay n'aime pas les biographies

Disons juste qu'il est né en 1947 à Lyon, en face d'un zoo.

Si ses livres plaisent autant aux tout-petits, c'est sans doute parce qu'il les dessine si bien, qu'ils soient humains, pingouins, zèbres, chatons ou loups.

Et qu'il les comprend parfaitement.

Leurs aventures, leurs préoccupations secrètes, c’est le domaine de prédilection de Michel Gay.

Il dessine et comprend les tout-petits comme si un fil télépathique n’avait jamais cessé de le relier à eux.

Il est notamment le créateur de l’adorable "Biboundé".

 

 

Partager cet article

Repost0
30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 06:50
Editions Chemins de tr@verse sur Bouquineo.fr

Editions Chemins de tr@verse sur Bouquineo.fr

Un album pour les 2-5 ans ; texte et illustration de Sophie Motte. 

 

Maintenant que Zoé a grandi, elle a le droit de sortir de la ruche et d'aller ramasser du pollen toute seule.

Bien sûr, la Reine s'inquiète et donne d'ultimes recommandations pour cette première sortie. Il faut en particulier rentrer avant le coucher du soleil sinon ce sera impossible de retrouver la ruche.

Mais les vilains bourdons viennent embêter Zoé et renverser ses deux seaux déjà remplis de pollen. Le temps de tout ramasser avec l'aide de gentils petits compagnons et la nuit est déjà tombée !

Que va devenir Zoé ?

Que la nuit est inquiétante pour une petite abeille toute seule  et si loin de sa maison ?

Heureusement la nuit n'est pas vraiment noire : il y a des étoiles pleins le ciel : elles ne demandent qu'à devenir ses amies !

 

Grâce à son courage, Zoé aura finalement vécu une belle aventure et rencontré l'amitié.

 

 

Un album pour les petits qui ont souvent peur de la nuit...et une bonne occasion de les faire parler de leur peur ou de les inviter à dessiner après avoir raconté l'histoire.

Une occasion pour eux aussi de mieux connaître le monde des insectes.

Les illustrations sont pleines de tendresse et de douceur, tout en étant très colorées et très rassurantes.

Le texte, facile, pourra être lu sans problème dès le CP, car la typographie est bien aérée. 

 

 

Qui est Sophie Motte ?

 

C'est l'auteur de l'histoire et des illustrations.

Depuis toute petite, l'auteur aime dessiner. En dessinant elle inventait déjà des histoires ! Cette passion ne l'a jamais quitté.

Ce qu'elle aime par dessus tout c'est peindre sur toile à l'acrylique. Elle choisit ses motifs dans le monde de l'enfance : elle peint en particulier des animaux familiers naïfs mais réalistes, mais aussi des décorations de noël, des tableaux de naissance à personnaliser avec le nom de l'enfant. 

Comme elle aime aussi coudre, elle peint sur du lin et réalise aussi des coussins, des pochettes, des animaux-doudous,...

Elle habite dans le sud de la France, dans la région des Alpilles...ce qui explique ses illustrations très colorées et ses ciels bleus toujours ensoleillés !

 

Depuis 2011, l'auteur tient un blog dans lequel elle nous montre toutes ses créations en tissus ou autres matériaux mais aussi, ses tableaux à l'acrylique, ses dessins, et ses albums cartonnés.

Son second site est "l'atelier de Sophie ICI. 

 

*******************************

 

Bouquineo est une librairie en ligne pour tous ceux qui aiment les livres numériques. C'est l'e-librairie des "Éditions Chemins de tr@verses", éditeur qui participe désormais à l'opération "Masse critique" de Babelio par laquelle j'ai obtenu ce livre, et que j'en profite pour remercier. 

 

 

Son catalogue propose de nombreux albums jeunesse. 

Cet ouvrage est dirigé par Isabelle Mateu, institutrice et formatrice, et Flora Jannot, pour la conception graphique. 

 

tous les livres sur Babelio.com

Partager cet article

Repost0

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -