Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 06:29

Collection Medium de l'École des Loisirs.

 

Malgré ma pile en attente de lecture je suis tombée sur ce petit roman-récit-documentaire-témoignage que je voulais lire depuis longtemps et je n'ai pas pu résister.

Je ne peux pas dire si j'aime ou pas ce livre. C'est hors-sujet vu le sujet...

Ce livre est très bien écrit et très bien documenté. Il a le mérite d'être accessible aux jeunes ados dès 13 ans.

Il faut donc le mettre entre toutes les mains, l'intégrer dans les listes de lecture en collège et lycée, le proposer en cours d'anglais quand les enseignants étudient la ville de New York.Il est d'ailleurs étonnant qu'il ne soit pas proposé dans les liste de lectures pour les collégiens de l'Éducation nationale.

 

Nine Eleven cela veut dire 11 septembre ou bien 911 le numéro des urgences aux États-Unis...

"Pour les lycéens de Stuyvesant High School, pour les élèves de la Primary School 234, pour Chris Young qui doit livrer un projecteur au 99 ème étage, pour les humbles boulons qui tiennent les consoles qui tiennent les poutres-treillis qui tiennent les façades des tours jumelles, le 11 septembre 2001 commence comme une journée ordinaire".

(résumé sur la 4ème de couverture)

 

L'auteur décrit bien en peu de pages la panique qui a envahi les rues lors des attentats du 11 septembre 2001 dans les Tours du World Trade Center. Il a rencontré certains personnages de son livre, imaginé le vécu et les sentiments des autres qui se trouvaient dans la tour à travers des articles de journaux. C'est donc un roman à la fois récit documentaire et témoignage.

 

La parole est donnée à des adolescents qui vivent en direct ce qui se passe de leur salle de classe.  Noah, Nikita, Lex, Andrew, Laura et Charlene fréquentent le plus prestigieux lycée de New York, la Stuyvesant High School, situé à quelques centaine de mètres des Tours jumelles. Ils ont 17 ans et sont destinés à un avenir prestigieux puisqu'ils rentreront bientôt dans les plus grandes universités américaines.

La parole est aussi donnée à Georgette, la mère de Noah qui est journaliste au Wall Street Journal  (situé à côté des Tours) et à  Alfreda, la mère d’Andrew, qui est architecte.

Dana est le professeur d’arts plastiques d’Eleanore, la sœur de Charlene, à l’école PS 234 (école primaire) non loin de Stuyvesant High School...

 

L'auteur alterne le récit d'une des personnes se trouvant à l'extérieur, au lycée, à l'école dans la rue et celui de personnes se trouvant dans les tours avec vu ou pas sur les événements. Ce point de vue rend le récit encore plus réaliste comme dans un reportage. Le lecteur sait qu'il y aura beaucoup de morts mais ne sait pas encore si ces personnes feront parties des victimes ou pas.

Il y a une alternance (avec une variation de la typographie) entre les témoignages des personnes et des parties plus techniques où le lecteur va trouver des explications à l'écroulement des tours par exemple mais aussi des faits "réels" comme les appels au secours de personnes en danger ...

 

Les sentiments de panique, d'impuissance, d'hésitation (faut-il attendre les ordres pour sortir ? Est-ce que je risque de perdre mon emploi si je quitte mon poste de travail ?...) sont très bien rendus ainsi que les ordres contradictoires qui ont ajouté à la pagaille.

 

Si en tant qu'adulte ce récit apporte peu de choses (nous avons tous en tête les vidéos diffusées en continu dans les médias, et les nombreux articles de presse...), il est très important de le faire lire à des adolescents. Les événements pour eux sont lointains même s'ils en ont entendu parlé par leur famille ou dans les médias. Ils peuvent certes aller se documenter sur internet. Ils le feront après j'en suis sûre car ils auront envie de vérifier certains faits et d'intégrer l'horreur de la réalité...

Ils pourront aussi, comme le font Nikita et ses amis réunis ensemble à la fin du livre, réfléchir aux raisons de cette catastrophe, à ce qu'auraient pu faire les hommes pour l'éviter et à ce qu'ils pourront faire à l'avenir...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Odile 08/01/2015 13:04

j'ai beaucoup apprécié ce livre pour ma part. Je l'ai lu en Francais alors que nous vivions a l'époque aux States.. l'ai partage en partie avec mes enfants (dont ma fille de 10 ans l'an passe). C'est une excellente approche selon moi pour essayer de faire comprendre aux enfants les événements sans les apeurer.
Odile

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -