Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mai 2013 6 04 /05 /mai /2013 17:04

Nom latin : Juniperus communis

Famille : Cupressacées

Les baies de genièvre se récoltent dans nos régions dès l'automne. On se pique un peu pour les ramasser mais si on met des gants cela se fait sans problème. Prévoir de les faire sécher quelques jours en les étalant sur une table avant de les conserver dans un bocal pour tout l'hiver.
 

Le genévrier est une arbuste (ou un arbre selon les régions) toujours vert originaire des régions boréales de l'hémisphère nord. On peut le rencontrer jusqu'à 2 500 mètres d'altitude. Ses feuilles raides sont des aiguilles de couleur gris-vert présentant une bande blanche sur leur face interne.

 


 

Il pousse sur les sols secs et pierreux surtout calcaires. On le retrouve en Amérique du Nord, en Asie et dans toute l'Europe.

Les fleurs sont de petits chatons qui poussent à l'aisselle des feuilles. Ils se transforment en cônes puis deviennent des baies vertes, qui vont prendre à maturité  une couleur violacée caractéristique.
 

Les baies de genièvre étaient déjà connues en Égypte ancienne pour leurs nombreuses vertus médicinales, comme l'attestent des papyrus datant de 2 800 ans avant J.-C.
 

Toute la plante exhale une odeur boisée caractéristique.

Les baies de genièvre

Les baies de genièvre sont très utilisées en cuisine.

Excellente avec le chou, la choucroute, les volailles (comme par exemple la pintade), le lapin ou le porc, on les consomme entières ou légèrement concassées. On peut les rajouter aux marinades, aux pâtés, à la charcuterie, dans les farces...
 

Elles sont utilisées aussi dans la fabrication du gin, de certaines bières et de certains schnaps allemands.
 

Vertus médicinales

 

Les baies de genièvre sont antiseptiques, diurétiques, toniques , dépuratives, stomachiques, et antirhumatismales. Elles aident à combattre les affections biliaires, les calculs et l'arthrite. Elles ont la réputation de tout soigner !

On peut les consommer aussi en infusion.

 

Il ne faut pas confondre le genévrier commun avec ses cousins : le cade et le genévrier de Phénicie qui poussent tous deux en Provence et sur tout le pourtour méditerranéen.

 

Le cade (Juniperus oxycedrus) est un arbuste caractéristique de la garrigue. Ses feuilles, en forme d'aiguilles, ressemblent beaucoup à celles du genévrier commun mais présentent deux bandes blanches de stomates au lieu d'une. Il pousse au milieu des chênes verts et des chênes Kermès. De son bois on extrait l'huile de cade, indispensable comme cicatrisant, antiseptique et désinfectant et très utile pour soigner en toute simplicité le psoriasis (en application avec un coton). Son odeur est cependant très forte.

L'huile était produite directement sur place dans des fours à cade.

 

Le genévrier de Phénicie (Juniperus phoenicea) diffère car ses feuilles sont en forme d'écailles minuscules au lieu d'être en forme d'aiguille. Il vivrait plus de 500 ans. On le retrouve souvent dans la garrigue mais aussi sur les parois rocheuses. Il a aussi des vertus médicinales.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Jacques Carré 23/09/2018 12:24

Félécitations pour votre sujet bien traité. En fait je n'ai qu'une question: Quand récolte t'on les baies? et quand les utiliser.?
Merci.
J'ai un genévrier sauvage que j'ai rapporté de la Nièvre où habitait ma maman. Je l'ai replanté chez moi dans les environs de Nantes et il a fort bien repris et me donne des baies et j'ai même des sujets poussent aux proches alentours. Terre pauvre (remblai) pas de calcaire, caillasse, étés secs. Tout à l'encontre de son environnement d'origine , comme quoi il était bon d'essayer.
Sincères salutations
J.C

manou 23/09/2018 17:43

Merci pour votre visite...Pour répondre à votre question, en Provence les baies se ramassent à l'automne lorsqu'elles ont pris une belle couleur violette. On peut aussi les ramasser plus tard en hiver mais parfois selon les années, les oiseaux ont tout dévoré !
Il faut ensuite les faire sécher avant de les conserver dans un bocal hermétique.
N'oubliez pas les gants ou le parapluie puisque c'est dans votre jardin comme le préconise si gentiment Pia (ci-dessous).
Pour les utiliser en cuisine ou autres vous pouvez le faire même avec des baies fraîches sans problème. On les fait sécher uniquement pour les conserver.
Bonne fin de soirée et merci pour votre intérêt

Pia 27/10/2017 11:46

Pia27/10/2017 11:41

Pour ramasser du genièvre, s’armer d’un parapluie et d’un bâton. Ouvrir le parapluie et le glisser sous le genévrier, et taper délicatement sur les baies avec le bâton. Prévoir un récipient pour récupérer le genièvre.

genièvre 26/03/2015 17:53

L’article est très intéressant dans la mesure où i ne fournit un complément d’informations sur les baies de genièvres, je vous recommande tous de lire l’article surtout si vous cherchez de savoir plus de détails sur les baies de genièvres.

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -