Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 06:59

 

 

Nom commun

Le serpolet

 

Nom latin

Thymus serpyllum

C’est un tout petit sous-arbrisseau vivace aromatique rampant de 10 cm de hauteur maximum mais pouvant atteindre 50 cm de largeur. Les feuilles sont petites, glabres dessus et dessous (sans poils) et lancéolées. Les tiges sont rampantes mais les fleurs roses bleutées se dressent  et apparaissent dès le mois de juin et jusqu’en septembre.

C’est une plante très polymorphe c'est-à-dire qu’elle change d’aspect selon les régions et les climats. Sa hauteur varie ainsi que la couleur de ses fleurs.

 

 

Nom provençal

 

 

Autre nom

Thym serpolet

Farigoulette

 

 

Famille

Lamiacées

 

Culture

Il pousse à l’état sauvage jusqu’à 3000 mètres d’altitude. On le trouve dans les zones ensoleillées, rocailleuses et sèches.

Il est possible de le transplanter au jardin car qu’il résiste au gel jusqu’à -20° et repart par la souche au printemps. Le planter dans un sol très sec et bien drainé. Le tailler après la floraison et le diviser au printemps. Il peut servir à tapisser un coin de pelouse sèche.

 

Histoire

Il est connu depuis des temps anciens et utilisé en medecine à côté du thym, de la sauge et de la mélisse.

Déjà Rabelais le citait dans son Tiers livre « le serpoulet disait-il herpe contre terre » / « herpe » en vieux français signifie « rampe » et provient du grec « herpein »

Virgile dans ses Epilogues employait quant à lui le terme de serpyllum en parlant de lui qui vient du latin.

 

Récolte

Dès la floraison de juin…l’idéal est de le récolter en montagne.

Faire sécher les branches fleuries ou non en bouquet. L’effeuiller si on veut et le conserver en bocaux.

 

Vertus

médicinales

- antiseptique, antivirale et antitussive. Très utile l’hiver en cas de toux.

- soigne les saignements des gencives (en décoction)

- aide à la digestion (en infusion)

- soigne rhinites, pharyngites  et sinusites  (en fumigation)

- soigne angines (en gargarisme)

 

 

Contre-indication

Aucune

 

 

Partie utilisée

Feuilles et branches feuillues, fleuries ou non.

 

 

Conso

En cuisine pour parfumer un lapin ou une viande blanche par exemple.

En tisane.

En décoction.

En gargarismes.

 

Composants

Flavonoïdes

 

Ne pas confondre

Son odeur est caractéristique proche du thym mais plus douce et un peu citronnée.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -