Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 18:45
La châtaigne, le fruit de novembre

La châtaigne est le fruit du châtaignier "castanea sativus". Ce mot provient du latin "castanea" c'est à dire châtaigne et de  "sativus" qui signifie "cultivé".

On l'appelait aussi "arbre à pain" car il fournissait la farine et "arbre à saucisse" car la châtaigne servait aussi à nourrir les cochons !

 

La châtaigne est aussi le nom populaire donné à un coup de poing. La castagne étant elle, une vraie bagarre.

 

Le châtaignier serait originaire des pays du bassin méditerranéen et de l'Asie mineure. L'homme a consommé des châtaignes depuis les temps préhistoriques. 

 

La châtaigne, le fruit de novembre

Le châtaignier est un arbre qui, comme le chêne, peut vivre jusqu'à 500 ans.  Il mesure jusqu'à 15 mètres voire 30 et peut atteindre 1 mètre de diamètre ! 

Il pousse entre 400 et 800 mètres d'altitude car il a besoin d'eau  et de chaleur en été mais il craint le gel ! Il aime aussi les sols frais et profonds et déteste le calcaire. C'est la raison pour laquelle il pousse spontanément  en abondance dans des régions comme les Cévennes, la Dordogne, dans l'Ardèche,  en Corse...etc.

Son aire de répartition en France est la suivante...

Photo du net

Photo du net

Ses feuilles sont caduques, dentées  et de couleur vert foncé.

La châtaigne, le fruit de novembre

L'arbre fleurit durant le mois de juin. C'est la période où les apiculteurs placent leurs ruches dans les châtaigneraies pour que les abeilles butinent les fleurs, favorisant ainsi d'une part, la pollinisation et la fructification, tout en fabriquant, d'autre part, du délicieux miel de châtaignier  à la couleur rouge ambrée et aux vertus multiples...

 

 

Son goût fort et corsé, légèrement amer, est recherché des amateurs. Il est connu pour ses vertus  toniques.

Il serait aussi reminéralisant car riche en fer, faciliterait la circulation sanguine, serait bénéfique pour les rhumatisants et pourrait même stopper les maux de tête. On dit aussi qu'il serait bénéfique pour lutter contre l'ostéoporose.

En tous les cas si vous êtes convalescents, deux cuillères à soupe par jour dans vos tisanes ou sur vos tartines, vous permettront de vous remettre sur pied !

Le bois de châtaignier est utilisé pour fabriquer des parquets, des éléments de charpente ou des meubles. 
Autrefois, lors de l' apogée de sa culture au XVI° et XVII° siècle, il  était utilisé en vannerie associé à l'osier, pour la fabrication de nasse pour la pêche ou de manches d'outils, en support comme tuteur pour la vigne par exemple, pour la fabrication de  tonneaux, de poutres, et pour les  toitures...

Dans les Cévennes, on fabriquait traditionnellement dans son bois les berceaux et les cercueils. Il était présent à toutes les étapes de la vie du cévenol. Pour en savoir plus, consulter l'article très intéressant  sur le blog intitulé des "Châtaignes en Cévennes".

Enfin, sa richesse en tanins a permis aussi de l'utiliser pendant longtemps pour tanner les peaux.

 

L'arbre isolé commence à produire des fruits vers l'âge de 25 ans selon les espèces (il en existe près d'une centaine !) mais beaucoup plus tard dans les forêts de châtaigniers. On ramasse la châtaigne entre septembre et la mi-novembre, selon les espèces.

 

Les châtaignes sont protégées par une enveloppe hérissée de piquants : la bogue. A l'intérieur de chaque bogue, il y a trois châtaignes. 

La châtaigne, le fruit de novembre

Un peu d'histoire :

 

La châtaigne est toujours consommée abondamment dans le Sud de la France et en Corse, en Italie et en Afrique du nord.

Grillée, bouillie ou transformée en farine servant à fabriquer, pains et galettes elle était d'ailleurs la base de l'alimentation dans ces régions.

Aujourd'hui les pays producteurs de châtaignes sont la Chine, la Corée du sud, l'Espagne et et l'Italie ainsi que le Japon. Ils cultivent de nombreuses variétés adaptées aux besoins actuels des confiseurs, ou pour la conserve.

 

Comment la consommer ?

  

Pour consommer la châtaigne il faut enlever l'enveloppe brune rougeâtre extérieure plutôt coriace avec un couteau (c'est le péricarpe). Puis il faut éplucher la châtaigne en lui levant la pellicule beige qui l'entoure.

On découvre un fruit tout plissé !

Pour cuire les châtaignes il y a deux méthodes :

- soit on épluche chaque châtaigne crue et on la fait cuire ensuite le plus souvent, bouillie dans de l'eau ou du lait, ou bien braisée.

- soit on incise le péricarpe avec un couteau. On fait ensuite griller au four ou au feu de bois dans une poêle trouée.  Si on fait bouillir les châtaignes il faut les éplucher encore chaudes !! Pour faciliter l'épluchage, les enfermer dix minutes dans un journal.

 

On peut les utiliser braisées autour d'un rôti, d'une volaille par exemple. On peut les intégrer dans des potages.

On peut les mélanger à une farce pour une volaille, ou pour un chou farci.

On peut les utiliser dans des desserts, gâteaux, glaces, ou les faire confire au sucre (c'est le fameux marron glacé).

Enfin dans certaines familles on la mange crue en salade.

 

On peut les précuire et les congeler pour s'en resservir plus tard ou faire des conserves au naturel pour ceux qui ont des châtaigniers en abondance.

 

La châtaigne contient des amidons (deux fois plus que la pomme de terre). Elle apporte de la vitamine C, du potassium, de l'acide folique, du cuivre, de la vitamine B, du magnésium et de la thiamine. Elle contient aussi du phosphore et du fer en quantité non négligeable. On la dit anti-anémique, antiseptique et stomachique. Il faut bien la mâcher pour mieux la digérer.

Marron ou châtaigne ? Qu'elle est la différence ?

 

Dans la rue dès le début de l'hiver quelques marchands ambulants proposent encore aujourd'hui des marrons chauds...Ce sont en fait des châtaignes !!

Le terme de marron (qui provient de l'italien marrone= grosse châtaigne) est le terme employé en cuisine pour désigner la châtaigne.  Il en est de même dans la recette de la dinde aux marrons, ou de la buche de noël aux marrons...

Aujourd'hui on distingue en fait la châtaigne qui est le fruit du châtaignier sauvage et le marron, plus gros, fruit d'une variété améliorée de châtaignier cultivé où chaque bogue ne contient qu'un seul fruit (au lieu de 3). 

 

ATTENTION :

 

Le marron en tant que fruit existe pourtant. Mais il n'est pas comestible. C'est le fruit d'un arbre originaire des Balkans et qui a conquis l'Europe du nord, appelé marronier d'Inde (aesculus hippocastanum).

 

Cet arbre fait partie des plantes médicinales. Ses feuilles, fleurs, graines et écorces sont utilisées pour soigner les insuffisances veineuses.

Attention, cet arbre n'est pas commestible. Il est même toxique car il contient une substance appelée l'esculine. Donc pas de préparation maison !! Utiliser uniquement les extraits vendus en pharmacie...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -