Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 août 2012 6 25 /08 /août /2012 09:46
La chambre mortuaire de Jean-Luc Bizien

Il s’agit du premier épisode de La cour des miracles, une série parue en 10/18 dans la collection "Grands Détectives". L'histoire se déroule à Paris à la fin du XIXe siècle et met en scène l’aliéniste Simon Bloomberg et sa jeune gouvernante anglaise Sarah Englewood.

 

Paris 1888. Sarah, une jeune anglaise, est embauchée comme gouvernante chez l’aliéniste Simon Bloomberg. Celui-ci est un personnage mystérieux mais attirant. Son approche moderne de la psychiatrie l’oppose à de nombreux collègues. Ses expériences sur les malades sont révolutionnaires…


Dans son hôtel particulier de la rue Mazarine à la façade presque aveugle, conçu comme une pyramide égyptienne, son cabinet ne désemplit pas.

Pourtant le lieu est austère et angoissant : les trouvailles d’Elzbiéta, sa femme, encombrent chaque recoin de la maison dès l’entrée.  Des chimpanzés sont enfermés dans une cage et crient dès qu’un étranger approche. Les couloirs sombres semblent s’allonger indéfiniment…
Bref ! un vrai mystère plane sur cette maison, les gouvernantes défilent et le docteur Bloomberg est évasif sur sa femme, archéologue connue, toujours absente…


De plus, pourquoi une des pièces est-elle interdite d’accès ?

Sarah est de plus en plus effrayée et fascinée à la fois.  Une relation trouble se noue entre eux…

Un soir, en lisant le journal, elle découvre une étrange affaire – un homme s’est jeté, nu, du toit de son immeuble et s’est écrasé sur la voie publique… Mais elle ignore que le cadavre, amené à la morgue, a mystérieusement disparu en pleine nuit.

 

Cette anomalie fait perdre toute raison scientifique aux deux agents chargés de l’enquête, Léonce Desnoyers et Raoul Mesnard, qui ne sont pas au bout de leurs surprises !

 

L’auteur sait  y faire pour entretenir le suspense et captiver le lecteur.
Il joue avec lui,  lui donnant certains éléments, lui en cachant d’autres pour mieux le tromper ensuite. Chaque chapitre est comme un nouvel épisode d’une série télévisée : on passe d’un personnage à un autre, d’un lieu à un autre…


On peut s’y perdre au début ou trouver la lecture de ce roman difficile mais le suspense est tel que le lecteur veut savoir la suite !!
De plus on s’attache vraiment aux personnages en particulier à Sarah…

 

Un excellent roman !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -