Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2020 2 26 /05 /mai /2020 05:17
Editions Zoé, 2016 / Collection Écrits d'ailleurs

Editions Zoé, 2016 / Collection Écrits d'ailleurs

Le vieil homme lui avait très tôt inculqué la valeur du labeur et il était heureux de travailler : il trouvait son bonheur dans le travail de la ferme et sa joie dans les chevaux ainsi que dans les étendues infinies des pays d'en-haut.

Le vieil homme lui avait fait don de la terre à partir du moment où il avait été capable de s'en souvenir, et il lui avait montré comment la traiter, l'honorer, disait-il, et le garçon avait senti l'importance de ces enseignements et avait appris à les écouter et à bien les reproduire.

Voilà un certain temps déjà que ce roman était en attente de lecture...et bien entendu j'ai profité du confinement pour m'y plonger. Comme vous le voyez il y a un décalage entre mes lectures et le moment où je vous les présente.

 

Franklin Starlight a 16 ans. C'est un jeune amérindien sans problème. Il vit à la ferme avec un vieil homme attentionné qui l'a élevé, sans qu'il sache exactement qui il est pour lui. Le vieil homme lui a transmis des valeurs et une vision de la vie très proche de celle des peuples indiens.

Franklin aime la vie simple qu'il mène dans cette ferme isolée loin de la modernité et de la ville. 

 

Un jour Eldon, son père l'appelle à son chevet. Il est alcoolique et le jeune ado ne l'a vu que très occasionnellement, et toujours dans des circonstances particulières qui lui ont laissé une impression de gâchis. De sa mère, il ne sait rien et quand il a posé la question, le vieil homme lui a bien fait comprendre que c'était à Eldon de lui en parler.

Hésitant, mais décidé par les mots du vieil homme, Franklin se rend donc en ville pour revoir son père.

Arrivé à son chevet, il constate que le vieil homme ne lui a pas menti et qu'Eldon n'est plus que l'ombre de lui-même. Très vite, Franklin comprend ce qu'il fait là, Eldon n'en a plus pour très longtemps et lui demande de l'emmener au cœur de la montagne, là où on enterre les  "guerriers" indiens, assis face à la vallée. C'est là qu'il veut passer ses derniers instants avec son fils. 

 

Au fil des jours, tous deux vont apprendre à se connaître et tandis  que Franklin veille du mieux qu'il peut sur son père, il va l'écouter remonter le fil de sa vie et avouer ses erreurs. Eldon va aussi lui parler de ses origines indiennes et de sa mère dont il ne savait rien. Il va aussi lui parler de son enfance et de sa jeunesse, de la pauvreté, de son ami Jimmy mort dans ses bras pendant la guerre de Corée.

Franklin apprendra aussi qui est le vieil homme et pourquoi celui-ci a accepté de l'élever comme son propre fils, mais aussi  pourquoi son père a sombré dans l'alcool sans jamais arriver à s'en détacher...

La guerre. 1951. Aucun d'eux n'avait entendu parler de la Corée. Quand ce nom se répandit comme une traînée de poudre dans les chambrées et les cantines, ils n'y prêtèrent pas attention. Mais il persista. Beaucoup de jeunes étaient impatients de combattre...

Voici un roman poignant qui m'a subjugué dès les premières lignes. Autant vous dire que c'est pour moi un coup de cœur.

Avec lui pas de problèmes de concentration, je suis rentrée immédiatement dans l'histoire et j'ai cheminé aux côtés de ces deux êtres au cœur des paysages sauvages du Centre du Canada.

 

C'est un roman initiatique sur les liens du sang mais aussi sur ceux qui se tissent au cours de l'éducation d'un enfant, quand l'adulte transmet le savoir des anciens.

Je l'ai trouvé par moment d'une grande tristesse, sans pour autant pouvoir m'en détacher. Les dialogues sont taiseux, avec le strict minimum échangé, beaucoup de pudeur mais des sentiments profonds et même si le père n'est pas quelqu'un de sympathique a-priori,  peu à peu au fur et à mesure du déroulement de l'histoire, le lecteur, comme son fils d'ailleurs, le lui pardonne car, pas un seul instant, il ne va s'éloigner de la vérité, ni chercher à paraître meilleur que ce qu'il a été.

 

C'est aussi un livre sur la nature et sa présence indispensable à notre équilibre d'être humain. 

Enfin, c'est un livre d'une grande humanité qui, encore une fois, soulève les nombreuses difficultés pour un sang-mêlé, de trouver sa place dans notre monde moderne.

Il rêva d'une vallée. Elle brillait dans l'embrasement du soleil couchant. Il y avait une rivière qui serpentait avec les montagnes en toile de fond, l'odeur de résine et de sève, la sensation de la brise sur son front. Il entendait les loups japper en jouant. Il était assis sur un rocher, face à l'est, et il regardait la ligne d'ombres progresser vers l'ouest à mesure que s'effaçait le soleil derrière les crêtes...

L'auteur Richard Wagamese a déjà écrit plusieurs romans. Aujourd'hui décédé, il appartenait à la nation Ojibwé originaire de l'Ontario. Il a consacré sa vie à écrire pour perpétrer la culture indienne du Canada. Il a été aussi le premier lauréat indigène d'un prix de journalisme national canadien. 

Ce roman a été son premier roman traduit en français. D'autres ont suivi que je découvrirai avec grand plaisir un jour j'espère. 

 

Vous pouvez aller lire l'avis d'Hélène qui m'a donné envie de le découvrir. Merci à elle ! 

Partager cet article

Repost0

commentaires

ombremicocoulier 12/06/2020 22:21

comment résister à l'appel de cette belle nature que j'aime tant.... allez zou un de + sur ma PAL merci ! biz Lyne

Hélène 03/06/2020 10:57

Oh je suis touchée et ravie qu'il t'ait plu !

manou 04/06/2020 08:55

Depuis le temps que je l'avais noté, quelle joie de le trouver à la médiathèque...il est magnifique ce roman. Merci à toi

missfujii. 30/05/2020 13:34

Je viens de lire l'avis d'Hélène, et à la lumière de vos deux chroniques, j'ai noté ce titre dans ma PAL

Laura 30/05/2020 08:47

Merci pour cette jolie découverte que je met de ce pas dans a wishlist.
Bonne journée

mamibibi 29/05/2020 12:28

Je viens de découvrir votre "très riche et varié" blog! Très beau et personnel. Au fil de ma lecture, je tombe sur votre coup de coeur "lecture" et surprise, vous parlez de Richard Wagamese, auteur qui m'a marquée par le livre "Jeu blanc" que je vous recommande si vous ne l'avez pas encore lu!! Je vais m'empresser d'aller chercher à la bibliothèque celui que vous nous conseillez! Je suis triste de savoir que cet auteur mort si prématurément ne nous régalera plus de ses témoignages si beaux et intensément humains....
Je vous souhaite un très bon déconfinement!! Plein de balades (plus lointaines!!), de découvertes et de retrouvailles! Le chemin sera encore long, mais la nature saura aussi nous guérir...
Amicalement Brigitte

manou 29/05/2020 18:16

Merci pour ce très gentil message ! J'ai noté "Jeu blanc" pour le lire prochainement car d'autres blogueuses m'en avaient parlé et je compte bien continuer à découvrir cet auteur qui m'a profondément touché. Je vois que c'est votre cas aussi et que cette première lecture vous a conquise...J'espère que celui-ci vous procurera autant de joies. Bien amicalement. Manou

Durgalola 28/05/2020 20:47

Ce livre là me plairait aussi. Bises

manou 29/05/2020 18:16

Tu vas l'aimer j'en suis certaine...bises et bon week-end

Quichottine 28/05/2020 11:34

J'aime bien quand tu nous parles de tes coups de coeur...
Merci infiniment pour celui-ci.
Bises et douce journée.

manou 29/05/2020 18:18

Merci Quichottine j'espère que tu vas mieux. Et quand j'ai vu que dès mardi nous pouvions dépasser les 100 km j'étais aussi contente pour moi que pour toi et d'autres mamies que j'apprécie beaucoup, qui comme nous sont privées de leurs petits-enfants. Profite-en bien. Je t'embrasse.

lilwenna 27/05/2020 14:20

Un livre qui me plairait bien ! Je le note
Bisous et bonne journée

Alex-Mot-à-Mots 27/05/2020 09:50

Un roman fort, je te rejoins.

manou 27/05/2020 16:31

Je vois qu'on est bien d'accord mais toi tu es en avance pour découvrir les bons romans :)

Elena800 27/05/2020 04:20

Un livre que j'ai envie de lire, merci de nous en parler ! Bisous

Philippe D 26/05/2020 20:50

Un titre qui me plait, une couverture qui ne me plait pas, mais un avis qui donne très envie de le lire. Merci pour la présentation et bonne soirée.

gitantroubadour 26/05/2020 18:39

Merci pour le partage...
Bonne soirée Manou !!!

manou 27/05/2020 16:30

Merci pour ton message ! bises

Marie minoza 26/05/2020 18:32

Encore un livre que j'aimerais lire!...Merci

Renée 26/05/2020 17:59

Merci de ta présentation Manou bisous bisous

manou 27/05/2020 16:30

Merci de ton passage ici. Bisous

Cléo 26/05/2020 17:39

Je l'ai pris en note : c'est un style que j'aime beaucoup! Merci! Bises et belle journée.

manou 27/05/2020 16:30

Merci Cléo, il te plaira alors...bises

CathyRose 26/05/2020 17:00

Ce que tu en dis donne vraiment envie de le découvrir ! La tristesse que tu as ressentie ne me dérange pas forcément, je vais donc le noter, au cas où ...
Bel après-midi, bisous !
Cathy

manou 27/05/2020 16:29

Cela ne peut pas être gai puisque le père va mourir mais tout ce qu'ils ont enfin envie de se dire est poignant et même si le père n'a pas le beau rôle, c'est un beau livre. bisous et une douce fin de journée (je ne suis pas en avance pour répondre aux messages d'hier !)

ruthiebear 26/05/2020 16:59

It sounds like a moving story. Friendship

Mo 26/05/2020 16:18

A priori, le thème ne m'emballe pas trop mais ce que tu en dis me motive à essayer de le lire.
Je vais faire un tour sur internet.
Bises,
Mo

manou 27/05/2020 16:28

Il faut lire d'autres avis tu sais bien que le ressenti sur un livre est toujours très personnel :) bises

Doc Bird 26/05/2020 15:08

Ta chronique enthousiaste déborde sur moi. Je viens de noter le titre pour pouvoir l'emprunter plus tard à la médiathèque. Je pense que sa thématique et son écriture pourraient me plaire. Merci pour cette découverte.

manou 27/05/2020 16:27

Je reconnais que le sujet est poignant mais je voulais vraiment connaître cet auteur et je ne le regrette pas du tout...belle fin de journée

Eve-Yeshé 26/05/2020 15:00

il est dans ma PAL depuis longtemps, il n'est pas à la BM alors je vais essayer de le trouver :-)

manou 27/05/2020 16:27

J'ai eu de la chance la médiathèque de la ville l'avait acheté...J'ai vraiment apprécié de le découvrir !

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -