Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2020 5 08 /05 /mai /2020 05:15

 

En ce jour particulier où nous commémorons en France, la fin de la Seconde Guerre Mondiale, plus exactement la fin des combats en Europe contre l'Allemagne nazie, la présentation de ce livre, même si tous les événements ne se situent pas durant cette période, est un hommage personnel à tous ceux qui ont perdu la vie durant ce terrible conflit, à ceux qui ont résisté de tous temps aux régimes totalitaires et à tous ceux qui ont été emprisonnés pour leurs idées politiques opposés à un régime dictatorial... 

C'est en effet le thème principal de ce roman. 

 

Les Escales, 2019

Les Escales, 2019

Le bruissement d'un ourlet sur sa joue, la vibration du parquet sous les pas de ses frères et soeurs qui courent, le cliquetis de la vaisselle en provenance d'un lieu invisible et les souliers marron à boucles de sa mère, moulés sur ses pieds difformes. Tels étaient les premiers souvenirs de Themis.

Le roman commence dans un appartement d'Athènes en 2016. Themis vient d'y fêter avec sa famille ses 90 ans. 

Alors que tout le monde s'est retiré et qu'elle reste seule avec deux de ses petits-enfants pour ranger l'appartement, elle décide de lever le voile sur son passé, et en particulier sur sa jeunesse et sa vie de jeune femme, d'autant plus que c'est le seul patrimoine qu'elle peut leur transmettre et qu'elle a été ébranlée la veille d'apprendre que le parti d'extrême-droite avait manifesté. 

 

Le lecteur plonge alors dans le passé, tout d'abord dans les années 30 et l'enfance de Themis à Athènes, alors que sa mère s'épuise à s'occuper de ses quatre enfants, tandis que son mari prend la mer plusieurs mois d'affilée pour gagner leur pain. Puis la mère, dépressive, est placée en asile et les enfants sont alors élevés par Kyria Koralis leur grand-mère paternelle. 

Dès années après, alors qu'ils ont grandi et que la Grèce fait face à de violentes tensions, suite au retrait des troupes allemandes qui occupaient le pays pendant la Seconde Guerre Mondiale, la famille se déchire entre ceux qui soutiennent les Allemands et ceux qui résistent.

Themis est la petite dernière et observe les grands tout en se forgeant sa propre opinion. 

 

Devenue presque adulte, elle va décider de suivre l'exemple de Panos, un de ses frères...et de résister d'abord dans l'ombre puis en s'engageant elle-aussi dans l'armée communiste. 

Themis est prête à tout au nom de la liberté ! Elle a eu le temps de faire ses choix en entendant Panos se disputer avec Thanasis le frère aîné, qui lui est violemment opposé aux communistes, et engagé dans la police. Quand à Margarita, la sœur aînée, elle est tombée amoureuse d'un allemand pendant l'occupation, et a décidé de les quitter pour partir le rejoindre. 

 

En Grèce, la guerre civile éclate et de nombreux drames des deux côtés rendent le pays exsangue.

Il savait aussi bien que quiconque que cet hiver était le plus froid depuis des années. La famine faisait des milliers de victimes, chaque semaine, rien qu'à Athènes. Jusqu'à présent cependant, leur famille avait été épargnée. Il courut vers sa soeur, qui suivait toujours le corps de son amie, agitée de sanglots incontrôlables.
- Thémis, dit il en la prenant par les épaules et en calant son pas sur le sien. Tu ne peux pas l'accompagner.

Les gens commençaient à perdre leur humanité. Le schisme entre la gauche et la droite s'était approfondi, la polarisation s'était accentuée, et la ville en payait les conséquences. Jour après jour on entendait de nouveaux récits révoltants de violences et d'exécutions. Chacun ne se préoccupait plus, au quotidien, que de survivre...

Arrêtée et emprisonnée, la jeune Themis devra affronter la violence des hommes dans un camp de détention à ciel ouvert sur l'île de Makronissos. Puis elle sera transférée sur l'île de Trikeli. Là, elle va se lier d'amitié avec Aliki qui comme elle, ne veut pas signer la "dilosi", la lettre de repentance, le sésame qui leur permettrait pourtant de rentrer chez elles. Mais pour cela, il faudrait que ces jeunes femmes rebelles renient leurs convictions et elles ne veulent pas se résigner...

Jusqu'où iront-elles pour défendre leurs idées ?

Lorsque les superbes et réalistes dessins d'Aliki qu'elle avait pourtant bien cachés, sont découverts, elle est immédiatement condamnée à mort : il ne faut pas que le monde entier découvre les conditions de détention inhumaines des prisonnières politiques.

Mais avant que la sentence soit exécutée, Themis lui fera une promesse qui influencera toute sa vie future...

La vie suivait son cours cruel sur l'île de Trikeli. la nourriture était infecte, les punitions constantes et les gardes continuaient à distribuer des coups discrètement. L'île contenait encore des milliers de prisonnières, et des centaines d'enfants. Ils n'étaient pas pris en compte dans la distribution des rations de nourriture, si bien que tout le monde était sous-alimenté...

Voici un roman passionnant, qui nous fait entrer dans la vie quotidienne d'une famille grecque, ses tourments, ses secrets, ses engagements politiques et humains, ses divisions. Ce qui est intéressant c'est de voir évoluer les différents membres de la famille, enfin ceux qui restent, et de voir comment ils deviennent plus humains, plus proches les uns des autres au fil du temps et des deuils. 

Je ne me suis pas ennuyée une seconde. Il faut dire que cette lecture m'a permis de mieux connaître un pays dont j'ignorai beaucoup d'éléments de l'histoire récente, à ma grande honte. 

 

L'auteur nous invite à prendre le temps d'entrer dans cette famille, de faire connaissance avec ses différents protagonistes, de comprendre ce qui les relie et les déchire. Il y a la différence de milieu social des parents, la politique, les opinions divergentes et ensuite leurs engagements. Mais, il y a surtout ce lien particulier créé par une grand-mère aimante qui remplacera la mère malade et fera tout pour accepter ses petits-enfants tels qu'ils sont, et les rendre le plus heureux possible malgré ce qu'elle devra endurer.  

 

Le roman traverse les années à des vitesses différentes, s'appuyant davantage sur les faits marquants pour la famille comme les deuils, les disputes et surtout sur l'engagement et les années d'emprisonnement de Themis. C'est elle l'héroïne du roman et le lecteur ne peut qu'être touché par son courage et sa détermination. 

Les personnages sont attachants qu'on les aime ou pas et même Thanasis finit par nous émouvoir tant on le voit évoluer au cours de l'histoire et montrer ses faiblesses. C'est justement ce qui est troublant dans ce roman : il n'y a pas d'un côté les gentils et de l'autre les méchants. Chacun en vient à douter, remet en question ses choix...

Mais au-delà de l'histoire de cette famille sur trois générations, le lecteur suit des décennies de l'Histoire de la Grèce. Comme je vous l'ai dit, le roman démarre durant l'enfance de Themis dans les années 30, on suit de près les tensions familiales et son amitié avec la petite Fotini, immigrée arrivée depuis peu dans le pays, puis c'est l'occupation allemande pendant la seconde guerre mondiale, la guerre civile de 1946 à 1949, et la dictature des Colonels de 1967 à 1974.

 

Le titre est un hommage au poète communiste grec, résistant,  emprisonné dans les camps de rééducation... Yannis Ritsos. 

Sur ce blog vous trouverez la présentation d'un autre roman de l'auteur que beaucoup d'entre vous ont lu : "l’île des oubliés" 

Pour la première fois de sa vie, Themis mesurait combien la musique avait besoin de silence pour exister. En l'absence d'interruptions, la succession de notes n'était que du bruit.

Lorsque la tyrannie menace le peuple, il doit choisir entre les chaînes et les armes.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Marion L. 21/05/2020 18:15

Voilà une autrice que je conseille régulièrement sans l'avoir lue. Je n'avais pas repéré qu'elle avait sorti un nouveau roman l'année dernière (je ne m'occupe pas de ce fonds ^^, sans doute pour ça.)
C'est intéressant de proposer un roman qui fait écho à une actualité, surtout ce genre d'actualité. Donc un grand merci.

manou 22/05/2020 07:30

Je n'avais jamais lu cet auteur avant de me laisser tenter par "L'île des oubliés" que j'ai fini par lire pendant des vacances. Ce sont de bons romans, bien écrits et plonger dans l'histoire de la Grèce ne m'a pas déplu. C'est de la littérature facile mais agréable...

Philippe D 12/05/2020 21:28

Je n'ai pas encore lu cette auteure... Il y en a tant à découvrir !

manou 22/05/2020 07:28

Elle te plairait pourtant, j'en suis bien certaine !

Laura 12/05/2020 20:17

J'ai lu l'île des oubliés de cette autrice et j'ai envie de découvrir d'autres écrits d'elle donc je me note.
Bonne soirée

manou 13/05/2020 06:44

En plus on lit avec plaisir tout en découvrant des pans de l'Histoire de la Grèce, donc c'est un plus pour toi qui aime aussi en apprendre davantage...Belle journée

Quichottine 10/05/2020 10:41

Je n'avais pas lu le premier... je ne crois pas que j'arriverai à lire celui-ci... J'ai bien trop de livres notés dans ceux à lire absolument...
Mais encore merci pour tout, Manou.
Bisous et douce journée.

manou 11/05/2020 09:31

Je comprends bien quand je vois tout ce que je voulais lire pendant le confinement et le retard que j'ai pris, les médiathèques peuvent ne pas rouvrir je ne manquerai pas de lecture :) Bisous et une douce semaine (prudente)

celine 10/05/2020 10:37

merci pour cette idée lecture, j'avoue que je ne connaissais pas du tout. le gateau a été dévoré....avec bonheur et appétit, il etait très fin je l'avoue, un peu plus de fraises m'aurait plu, mais il était très bon. j'ai quand même de plus de plus de mal pour me relever quand je fais des photos à plat ventre comme cela :-). bises sous la pluie aujourd'hui. celine

Alex-Mot-à-Mots 10/05/2020 09:35

L'île des oubliés m'avait plu, mais sans plus. Une auteure qui a une passion pour la Grèce.

manou 11/05/2020 09:32

Je l'avais lu pendant des vacances et j'avais bien aimé. Ce n'est pas de la grande littérature mais c'est plaisant

manou 09/05/2020 08:34

Un grand merci à tous pour vos messages et votre visite ! Bon week-end

Mo 08/05/2020 19:20

Bonjour Manou,
ce livre m'a l'air très intéressant.
Je l'ai trouvé sur internet en version numérique pour ma liseuse,
merci
Bises
Mo

manou 09/05/2020 08:42

Pour l'instant je n'ai lu que deux titres de l'auteur et chaque fois j'ai aimé...Bises et bon week-end

ruthiebear 08/05/2020 19:02

SOunds like a tumult of feelings in this story. Friendship

Durgalola 08/05/2020 18:39

je note son livre ; la médiathèque va bientôt rouvrir. Je n'irai pas cette semaine, j'attends que tout soit bien organisé pour le flux des abonnés.
Bises et bonne soirée

manou 09/05/2020 08:42

Celle de mon village n'ouvrira qu'en juin et à cette date-là j'espère pouvoir quitter la Provence pour l'été alors je ne suis pas prête d'y retourner...bises

Cléo 08/05/2020 16:33

Merci de ce partage : tu as vraiment le tour de commenter un livre! Bises et belle journée.

manou 09/05/2020 08:41

Merci c'est gentil Cléo...Bises et bon we

Renée 08/05/2020 16:31

Je viens d'aller voir sur mon site achat mais encore cher donc je vais attendre car j'avais l'ile des oublié et aimé beaucoup surtout que c'est réel. Bisous

manou 09/05/2020 08:41

Je l'ai emprunté en médiathèque, tu sais que je n'achète presque jamais de livres :) bisous et une douce journée

Golondrina63Auv 08/05/2020 15:04

Merci Manou de nous parler de ce livre
C'est une invitation
Je te souhaite une belle journée
Bisous

marine D 08/05/2020 14:36

Mon rosier que je dis églantine donne beaucoup de roses et fleurit longtemps, jusqu'aux gelées, elles ont une délicieuse odeur fine et sucrée, un bonheur... Je fais des boutures, j'adore aussi la rose multifolia de Grasse...
C'est à coup sûr un bel ouvrage empli d'humanité, merci Manou...
Bises Manou

domi 08/05/2020 13:28

un livre où il y a beaucoup à apprendre !

manou 09/05/2020 08:40

C'est le cas ! Je mesure mon inculture tous les jours :)

Doc Bird 08/05/2020 12:10

Ce roman permet de connaître ce pan d'histoire peu connu de la Grèce en ce qui me concerne. Et c'est ici l'occasion de rappeler que le passé peut hélas redevenir rapidement d'actualité.
Passe un bon week-end !

manou 09/05/2020 08:39

J'ai appris beaucoup en le lisant et ce n'est pas pour autant une lecture compliquée, ce qui fait du bien aussi en ce moment...bon week-end

Calixte 08/05/2020 11:35

Merci pour cette présentation - rien de tel que de se replonger dans l'Histoire pour ne pas réitérer les erreurs du passé.
Je me joins à ton hommage en ce 8 mai,

Martine Martin 08/05/2020 10:46

Un très bel hommage en ce 8 mai sans commémoration. Un roman qui doit être assez poignant et qui doit faire relativiser notre sort. C'est bien pire qu'un pandémie. Tu donnes envie de le lire. Bisous

ombremicocoulier 08/05/2020 10:39

Comme toi je ne connais pas vraiment l'histoire de la Grèce (peut être j'ai des origines paternelles italiennes mais peut être aussi grecque), et puis tu sais combien j'aime ces romans à Histoire et histoires familiale, donc j'agrandis encore ma PAL grâce à toi. Je vais aller voir aussi l'ile des Oubliés car je ne connais pas du tout. Biz Lyne

lilwenna 08/05/2020 10:20

Voilà un livre qui me plairait bien. j'aime bien les livres qui se passent sous fond historique, et je ne connais pas vraiment l'histoire de la Grèce
Bisous et bonne journée

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -