Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mars 2020 2 17 /03 /mars /2020 06:15
Gallimard, 2018

Gallimard, 2018

J'ai découvert l'auteur Fabrice Caro (ou Fabcaro) par ses BD, dont deux ont été présentées sur ce blog : Zaï, Zaï Zaï et Moins qu'hier (plus que demain), deux BD que j'ai beaucoup aimé. J'ai donc eu envie de découvrir ce roman qui m'attendait à la médiathèque. 

Je m'étais promis de ne pas lui écrire. Par une sorte de théorie qui veut que l'absence renforce la présence, qu'il faut nourrir la cristallisation comme on nourrit un animal de compagnie, créer le manque, laisser le champ libre au mystère. Que fait-il ? Où est-il en ce moment ? M'a-t-il déjà oubliée ? Ce n'était peut-être pas le bon choix...

A quoi ressemblaient les ruptures avant le portable ? A quoi ressemblaient les chagrins d'amour filaires à cadran circulaire ? On attendait des heures, près du téléphone, à espérer que Lucille nous rappelle, on creusait des tranchées dans le salon à force de l'arpenter en long en large, on vérifiait vingt fois de suite que le combiné était bien raccroché, car ça ne pouvait être qu'un incident technique, il n'était pas envisageable que Lucille ne rappelle pas...

Qu'attendent les opérateurs pour créer une fonction "Effacer à distance les messages que vous regrettez d'avoir envoyés avant que le destinataire ne les ait lus"?

Adrien passe la soirée en famille. Autour de la table, sont réunis ses parents ainsi que sa soeur et son futur beau-frère qui vont bientôt se marier... 

 

Adrien vient d'envoyer un  court message à son amie Sonia, dont il est terriblement amoureux, mais qui elle, a choisi de faire une pause dans leur relation...une pause qui dépasse à présent les 30 jours, c'est long ! Evidemment il regrette son texto trop court, sa ponctuation, sa banalité, les non-dits qu'il cache et qui n'expriment pas du tout son ressenti, d'autant plus qu'elle ne lui répond pas...et que l'attente devient, au fur et à mesure que se déroule le repas, quasiment insoutenable. 

 

Remontent alors à la surface toutes les frustrations de sa vie, tandis que son futur beau-frère lui demande de faire un discours pour le mariage qui aura lieu dans un peu plus d'un mois, que sa mère sert à table son éternel gratin dauphinois pour accompagner le gigot, et que les discussions sur des sujets d'une grande banalité occupent les différents convives. 

 

Adrien se promet d'appeler Sonia au dessert, si elle n'a pas répondu avant. Le dessert est toujours un gâteau au yaourt, c'est facile comme repère, pense-t-il.

Mais ce qu'il ne sait pas c'est que ce soir-là, c'est sa sœur qui s'est chargée du dessert et c'est une tarte poires-chocolat qui arrive sur la table ! 

Dans les repas de famille, par ma faute, nous avons toujours été un nombre impair à table. Je suis celui qui ne vient pas par deux, je ne suis qu'une moitié d'entité. Quand j'arrive, on jette un coup d'oeil furtif par-dessus mon épaule pour vérifier qu'il n'en manque pas un morceau. Voilà : j'ai toujours été impair. A cause de moi, on a du mal à couper le gâteau...

Comment se fait-il que les cérémonies de mariage soient des moments d'une infinie mélancolie alors qu'en toute logique ce devrait être l'inverse ? Pourquoi font-elles remonter à la surface tous les échecs, les manques, les regrets, les remords qui ont jalonné nos vies ?

Voilà un roman bourré de tendresse et d'humour dans lequel le lecteur passe du rire aux larmes. Bon j'exagère un peu là, mais c'est un roman à la fois drôle et terriblement émouvant !

Les personnages sont attachants et j'ai passé un excellent moment de lecture en découvrant ce roman désopilant à souhait. 

 

Sophie la sœur ne se rappelle jamais qu'Adrien n'aime pas le poivron entre autre...De plus, elle lui offre chaque année une encyclopédie de quelque chose, même maintenant qu'on peut tout trouver sur internet, elle continue, persuadée parce qu'il ne l'a jamais démenti, qu'il adore ça et voue une véritable passion aux encyclopédies. 

Ludo son fiancé qui a demandé à Adrien de faire un discours pour leur mariage, ramène toujours sa science et personne ne peut le contredire. 

Les parents ne changent jamais rien à leurs habitudes. La mère soigne tout avec un jus d'orange (même les maux du cœur ?). Le père veut être complice et fait des clins d’œil, même quand cela n'a rien à voir avec le sujet de discussion du moment.

Bref vous l'aurez compris, les repas dans cette famille ne sont pas tristes mais suivent un déroulement immuable, sans aucun silence et chacun ne parle que de banalités pour ne pas s'attarder sur les sujets qui fâchent !

 

L'auteur n'a pas son pareil pour décrire le quotidien dans ses plus petits détails. Il nous fait rire en nous décrivant les situations absurdes dans lesquelles Adrien se fourre toujours depuis son enfance, les petites manies de chacun, les travers de notre société hyper-connectée. 

 

Adrien, vous l'aurez compris, est incapable de dire non...Il nous livre ses réflexions, ses forces et ses faiblesses dans un monologue terriblement humain et touchant.  

L'attente est très longue, et son esprit vagabonde en imaginant des situations improbables et des suppositions de plus en plus loufoques, comme nous savons si bien le faire souvent.

En parallèle, il nous livre quelques tentatives possibles de discours, autant de brouillons qu'il imagine jusqu'à trouver le ton juste qui sera seul capable pense-t-il, d'émouvoir l'assistance...

 

C'est un livre qui fait du bien. J'avoue que cela faisait longtemps que je n'avais pas autant ri toute seule lors d'une lecture, non pas que je me sois moquée des personnages, oh non c'est le contraire...ils sont terriblement humains et bon nombre de situations décrites ici, ne manqueront pas de vous rappeler, votre propre vécu familial. 

...Et puis tu sais, ce n'est pas grave de se casser la gueule, tu te la casseras encore, très souvent même, crois-moi, parce la vie est un vélo rouge sans petites roues. Tu vas en manger du sable, jusqu'à l'indigestion, autant t'habituer au goût très tôt parce que tu vas avaler l'équivalent du Sahara...

Vous pouvez aller lire les avis de Violette et de Maggie...en cliquant sur leur prénom. 

Partager cet article

Repost0

commentaires

maggie 18/03/2020 07:06

Comme tu sais, je n'ai pas trouvé ça drôle... Mais tu as raison de faire des lectures drôles en ce moment... MERCI pour le lien !

manou 18/03/2020 08:35

Oui j'ai trouvé important que mes gentils visiteurs aient d'autres avis ! Merci pour le tien

Elena800 18/03/2020 06:21

Bonjour, je ne lis jamais les BD et pas envie de commencer même si c'est bien ! Bisous

manou 18/03/2020 08:35

Celui-là n'est pas une BD mais un roman !! Bisous

Philippe D 17/03/2020 21:31

Un livre qui fait du bien, c'est ce qu'il faut en ce moment, non?
Nous voilà aussi confinés ! Quelle période !
Bon mercredi

zazy 17/03/2020 19:22

Je me suis ennuyée et j'ai arrêté ma lecture, pas du tout fait pour moi

manou 18/03/2020 08:34

Oh quel dommage ! Tu es la première personne connue à mettre un bémol sur ce livre...mais je comprends aussi, je pense qu'en matière d'humour et encore plus que pour les autres styles de lectures, le ressenti est très personnel. Prends soin de toi surtout et merci de ton avis sincère

Quichottine 17/03/2020 19:00

Ne pas le manquer, donc... surtout en ce moment.
Merci pour ta lecture, Manou.
Bises et douce journée.

manou 18/03/2020 08:32

Je l'ai lu avec grand plaisir et j'espère qu'il en sera de même pour toi :) bisous et une douce journée

chemindetables 17/03/2020 16:38

merci de la découverte je le note ce livre tu m'a vraiment donné envie de le lire
belle fin de journée à toi
bisous
patricia

manou 18/03/2020 08:31

ça changera de tes polars et si tu le lis au soleil dans ton jardin, ce sera un merveilleux moment de lecture ! bisous

Mo 17/03/2020 16:24

Bonjour Manou,
Je l'ai trouvé en format numérique sur internet!
Merci de la présentation!
Bises,
Mo

manou 18/03/2020 08:31

J'espère qu'il te plaira ! Bises et merci de ta confiance

ruthiebear 17/03/2020 15:51

It sounds like a good read. Friendship

Marion L. 17/03/2020 15:28

Un super auteur de BD. Je n'avais pas fait attention au fait qu'il avait écrit un roman. Et suite à ton avis, j'ai très envie de le lire ^^. Merci et très bonne journée à toi.

manou 18/03/2020 08:30

J'ai aimé autant que ses BD alors je penses que tu aimeras...Belle journée

Cléo 17/03/2020 14:42

Bon! Je ne voulais plus rien ajouter à ma très longue liste de recommandations de lecture, mais aussi bien avoir de la variété, n'est-ce pas? Je le prend en note : j'aime rire... et pleurer en lisant! Hi! Hi! Hi! Bises et belle journée.

manou 18/03/2020 08:30

ça tombe bien...c'est un livre touchant et drôle à la fois...en tous les cas pour moi :) bises

missfujii. 17/03/2020 14:38

il a l'air bien sympa ce roman, tu me donne envie d'en savoir plus

keisha 17/03/2020 14:31

Quand les biblis seront ouvertes à nouveau...

manou 18/03/2020 08:29

Et oui on en est tous là ! En attendant j'écris dans mon petit carnet et il nous faut positiver : nous pouvons résorber nos piles en attente...

Eve-Yeshé 17/03/2020 14:25

je l'ai vu passer, j'ai hésité, et bien je n'aurais pas dû
après avoir lu ta critique et les extraits, je n'ai plus d'excuses!
un peu de douceur dans le confinement ne peut faire que du bien :-)
bises

manou 18/03/2020 08:28

Nos petits travers me font rire :) Mais les avis ne sont pas unanimes...Bises

Doc Bird 17/03/2020 13:34

Bon, je n'ai toujours rien lu de cet auteur, mais il va falloir que je m'y mette, car tous les avis que je lis sont positifs. Et ce roman doit faire du bien à lire s'il t'a fait rire.

manou 18/03/2020 08:26

Ses BD aussi je les ai beaucoup aimé ! Evidemment ce qui plaît aux uns surtout en matière d'humour ne plaira pas forcément aux autres ! Belle journée

Alex-Mot-à-Mots 17/03/2020 13:13

Pourquoi pas, mais il me faudra attendre que la BM ouvre de nouveau ses portes.

manou 18/03/2020 08:25

Comme nous tous hélas...il va falloir emplir le petit carnet et même peut-être en acheter un autre !

Féelaure 17/03/2020 11:38

Merci pour cette présentation Manou, on a bien besoin de rire en ces temps moroses !
Je te souhaite une douce journée et te fais des bisous

manou 18/03/2020 08:24

J'en avais besoin aussi mais il se lit vite dont il faut prévoir d'autres lectures :) bisous

sotis 17/03/2020 11:06

c'est le genre de roman dont in a besoin en ce moment!!! bisous

danièle 17/03/2020 11:01

Un livre que tu me donnes très envie de découvrir. Le rire est indispensable à la vie . Je note bien vite le titre.
bonne journée, bises

manou 18/03/2020 08:24

Ce qui fait rire les uns peut ne pas plaire aux autres, j'en suis bien consciente mais je l'avoue aussi, je suis un public facile surtout quand l'auteur colle à ce point à nos travers...bises et une belle journée

Farfadet 86 17/03/2020 10:42

Bonjour Manou,
Autour de la table familiale, sûr qu'il s'en passe et dit des choses, drôles, piquantes aussi, comme certaines sauces... on raconte aussi des "salades" puis on théorise , on milite, on s'engueule, on pleure et on rit, on se sent mal à l'aise, en porte-à-faux, mais on peut aussi prendre plaisir à écouter les autres et, à un moment, sortir la phrase sympa, chaleureuse qui sort du cœur et réjouit la tablée...
Oui, je veux bien le croire, ce roman doit être savoureux.
Amitiés

manou 18/03/2020 08:23

C'est un jeune auteur très observateur et qui sait nous bousculer...bien entendu en matière d'humour, chacun a ses préférences. belle journée

Zézette la niçoise 17/03/2020 09:59

Ouaaaiiiis !!!! Chouette bouquin apparemment ! Il devrait faire rire dans les foyers, comme dirait l'opticien. C'est vrai qu'il y a d'la joie et des chagrins dans toutes les familles, mais il est bon aussi d'en rire ; certains pleurent dans des mariages (ou se battent), d'autres rient dans des enterrements (ou dansent) ; l'essentiel étant la complicité entre les membres d'une même famille.

manou 18/03/2020 08:22

Vous avez raison pour tout ma chère Zézette...et je vois que Justin vous a fourni des réponses intelligentes...J'espère aussi qu'Anatole de Polynésie parlera de ses lectures sur son blog...Belle journée à vous trois

Justin Pticou 17/03/2020 11:22

Ha Madame Manou des Sources ! Si on ne vous avait pas, il faudrait vous inventer. Marcel me parlait de vous pas plus tard qu'hier. Deux policiers lui couraient après parce qu'il n'avait pas respecté le "couvre-feu" et qu'il croyait pouvoir manger une merguez boulevard Saint Germain. L'inconscient ! Allez, un bon Geluck et la bonne humeur reviendra.
Merci à vous pour ces articles qui fleurent bon le bouquin et les bons jeux de mots.

Anatole de Polynésie 17/03/2020 11:18

Chère petite madame, sage décision que celle de lire, par les temps qui courent. Un Balzac, une BD, le Figaro... peu importe. Lisons. Et pour les repas de famille, mon épouse Gertrude et moi-même évitons les discussions politiques et les sujets concernant notre immense fortune. Ayant moyennement confiance dans les membres de la famille, nous nous contentons de commenter l'actualité. Il paraîtrait que le microbe asiatique viendrait d'une chauve-souris enragée. Véridique.
Monsieur Bigard est un précurseur en la matière. Vulgaire, mais précurseur !

Justin Pticou 17/03/2020 10:01

Ben mon pote ! pour une fois que tu écris quelques chose de censé, Zézette ! Ca donne envie de le lire, ce bouquin. Les gens ne rient jamais assez. On peut remercier Manou des Sources pour ce partage qui tombe pile au moment où les gens vont se poser, réfléchir, discuter, partager, et... lire.

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -