Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2020 6 02 /05 /mai /2020 05:16
Zulma, 2015

Zulma, 2015

Je m'appelle Paris. Je ne suis pas juste un chat roux. Je suis le vieux chat du prodige Sammy Kamau-Williams, c'est son histoire que je vais vous conter si toutefois elle n'est pas encore parvenue à vos chastes oreilles. Comme mon maître, je suis fils de la grande route. Nous avons cheminé ensemble de longues années humaines, Sammy et moi, laissant nos empreintes dans la poussière l'été, dans la neige argentée l'hiver et dans l'or des feuilles jaunies l'automne. Notre vie : la plus extraordinaire des traversées en ce bas monde.

La Providence m'a doté d'un autre don : la capacité de lire les signes et les songes qui échappent aux hommes occupés par l'incessant et harassant combat pour la survie quotidienne. Ils quittent rarement la caverne de leur corps. Mais une fois le pain et le toit assurés, les humains jettent leurs dernières forces pour satisfaire des besoins d'une fastueuse inutilité : paraître plus riche, plus fort, plus intelligent et plus beau que leur voisin de palier.

Voilà un roman qui avait tout pour me plaire. Je l'avais emprunté avant le confinement et espérais passer un bon moment dans le monde de la musique. 

L'auteur dont j'avais entendu parler pour son dernier titre "Pourquoi tu danses quand tu marches", un livre que je n'ai pas encore lu mais qui a reçu de nombreuses critiques élogieuses, est né à Djibouti et a beaucoup écrit sur son pays d'origine. C'est un conteur hors pair qui nous charme par ses mots, son humour et le rythme donné à ses écrits. Je tiens absolument à vous présenter ce livre, même si j'ai eu beaucoup de mal à entrer dedans. 

 

Le narrateur est un chat roux, prénommé Paris en hommage à cette ville qui a subjuguée son maître.  Il a vécu sept vies !

Tout en nous parlant de son dernier maître, qui a eu la bonté de le recueillir sur un trottoir de Harlem, il insère quelques anecdotes truculentes dans son récit, nous livre ses réflexions philosophiques, emplies de malice et de sagesse. Mais ne vous y trompez pas, sa vie ressemble beaucoup à celle des pauvres vivant aux Etats-Unis.

Dans le passé, il avait été le gardien de Malwlânâ, un maître soufi ce qui explique qu'aujourd'hui qu'il soit devenu un chat philosophe.  

 

Dans ce roman, Paris le chat, nous parle donc de celui qu'il surnomme "Sammy l'enchanteur" (Sammy Kamau-Williams dans le roman) qui n'est autre que Gil Scott-Héron dans la vraie vie, ce "Bob Dylan noir"qui a été le précurseur du rap, et dont la musique se situe entre le blues et le jazz. Il s'agit donc d'une biographie romancée du musicien. 

Même si vous ne connaissez pas le tub des années 70 qui l'a propulsé alors qu'il avait 22 ans, sur le devant de la scène médiatique, "The Révolution will not be televised", vous pouvez lire ce roman. 

 

Nous suivons son histoire pas à pas.

Durant les premières années de sa vie, c'est Lily, la grand-mère qui s'occupe de son éducation, une grand-mère activiste toujours révoltée, arrivée d'Afrique, qui se battra toute sa vie pour les Droits des Noirs et influencera profondément l'enfant et donc, le musicien. 

La mère Bobby, est bibliothécaire et ne s'occupera de son fils qu'à partir de l'adolescence. Elle l'élèvera alors tout seule en ville. 

Le père, Réginald, d’origine jamaïcaine est devenu footballeur professionnel mais pour arriver au succès, il laissera tomber sa famille. Il a été le premier joueur noir écossais, puis finira sa vie professionnelle au Brésil. 

 

C'est donc à l'adolescence qui se passe à New York que le petit garçon plein de charme, joueur mais à la sensibilité à fleur de peau, se découvrira poète.

Il n'aura de cesse au fil de ses concerts, de faire passer des messages de révolte et de contestation. Dans les années 70-80, aux États-Unis, les chanteurs sont libres de s'exprimer et laissent libre cours à leurs critiques sur notre société. 

Mais lui, qui pourtant avait alerté très tôt dans ses chansons, sa propre communauté, des dangers liés à la dépendance à l'alcool et à la drogue, n'arrivera pas à s'empêcher de tomber lui-même dans ce fléau. Il sera condamné pour possession de cocaïne...

On croit choisir sa vie, mais c'est le contraire qui arrive, c'est la vie qui vous choisit. C'est elle qui vous retient dans ses filets. Vous voilà inscrit dans un parcours, une histoire. Arrimé à ce socle par vos gènes et par votre salive, par votre expérience et par le legs de vos ancêtres. Cette force est immense, irrésistible...

Ce n'est pas une véritable biographie car elle ne reprend que les événements marquants de la vie de ce musicien que je ne connaissais pas, je l'avoue. C'est vrai que ce roman a le mérite de nous donner envie d'en savoir plus sur lui, de se connecter à youtube pour écouter quelques-uns de ses morceaux cultes. 

 

Le livre est construit comme un album de musique avec CD1 et 2, prologue, intermède et épilogue) mais l'ensemble est un peu trop fouillis et ne suit aucune chronologie ce qui cette fois a perturbé ma lecture.

 

Le chat narrateur, par ses sept vies, relie l'Orient, l'Afrique et l'Occident. Il nous parle des croyances soufis et vaudous et des traditions ancrées dans le passé, qui composent la culture du peuple Noir. Nous ne l'oublions pas en lisant ces lignes, ce peuple n'a pas choisi de venir vivre en Amérique : on l'a arraché à son pays, à sa culture, à ses racines, et c'est un peuple qui s'est raccroché à ce qu'il pouvait pour pouvoir continuer à vivre et exister. 

C'est un livre que j'ai lu comme si j'étais au spectacle sans pour autant entrer dans la vie des personnages. Il ne m'a pas emporté comme je l'espérais. Le roman reste trop près de l'artiste finalement. Les seules pages que j'ai adoré découvrir, sont celles sur son enfance, son attachement à sa grand-mère (quelle femme !), puis sa découverte de la grande ville...

 

Les différents sujets abordés dans ce roman sont des sujets qui habituellement me touchent beaucoup. Mais j'ai eu donc une rencontre mitigée avec cet auteur, ce qui me fait penser que ce n'était certainement pas le bon moment pour lire ce roman qui mérite d'être lu et apprécié. 

En attendant, je vous propose d'écouter un peu de musique, enfin si vous le voulez !

Vous les humains vous avez une singulière façon de voir et de lire le monde - par votre cerveau, votre bouche, autant que par vos yeux. Et pourtant vous ne voyez que l'écorce du monde et non son noyau. Vous oubliez que rien ne s'arrête, la roue tourne toujours. Je n'habite pas un pays, je n'habite même pas la terre. Le cœur de ceux que nous aimons, voilà notre vraie demeure...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Elena800 04/05/2020 05:27

Merci pour tous ses renseignements, tu me donnes envie de le lire ! Bisous

Laura 03/05/2020 21:50

Ce livre à tout pour me plaire, je me note.
Comme toi les sujets qu'il traite me touchent énormément et en plus j'adore les chats !
J'espère cependant avoir une meilleure rencontre avec la plume de l'auteur.
Merci pour cette découverte

manou 04/05/2020 07:04

Tu me diras...je lirai ton avis avec grand plaisir ! Belle semaine

zazy 03/05/2020 19:03

Ce livre pourrait me plaire, mais ce que tu en dis me refroidis un peu

manou 04/05/2020 07:03

Essaie de lire son dernier "Pourquoi tu danses quand tu marches", il a eu de bonnes critiques mais je ne l'ai pas encore lu...

Céline 03/05/2020 15:45

Bonjour Manou,
Pas trop tentée par ce livre notamment par sa façon dont il est construit.
Bonne fin de journée, bisous

manou 04/05/2020 07:03

Je comprends, il y a tant à découvrir ! bisous et une douce journée

Noisette 03/05/2020 12:39

Bonjour Manou
Tu nous en mets bien à lire moi qui n'aime pas ça lol
Bon je vais aller voir la page d'avant
Bonne journée, bisous

manou 04/05/2020 07:02

Tu fais ce que tu veux Noisette comme je le l'ai déjà dit ! Au départ mon blog a été créé pour parler lecture donc je continuerai à le faire et tu n'es pas obligée de commenter les présentations de livres si tu n'aimes pas lire...bisous et une douce semaine

maggie 03/05/2020 09:23

Malgré tes réticences, je note. En fait, ça m'a donné envie alors que je n'aime pas les romans sur la musique. J'ai même écouté la musique que tu as mise en lien alors que je n'écoute pas trop de rap :-)

manou 04/05/2020 07:01

Je voulais connaître cet auteur dont j'avais lu de bonnes critiques à propos de son dernier livre, que je lirai un jour, même si pour celui-ci cela n'a pas été une rencontre à la hauteur de mes attentes, il y a de bonnes choses à découvrir...

mary la fille du lys 03/05/2020 08:01

...........je prends note................
passe un bon dimanche
bises

moqueplet 03/05/2020 07:18

il est vrai que tout est dans la tête, mais parfois les douleurs nous rappellent que nos 20 ans sont un peu loin, hihihi.....allez n'y pensons pas et avançons avec le sourire, pour les années à venir.....je te souhaite une bien douce journée

Philippe D 02/05/2020 21:05

Pas trop envie...

Golondrina63Auv 02/05/2020 18:14

Je ne pense pas que je vais m'engager dans ce livre mais...
En attendant bonne soirée
Bises

ruthiebear 02/05/2020 17:35

Thank you for your honest review. Friendship

Mo 02/05/2020 16:24

Je ne suis pas certaine...

manou 02/05/2020 19:22

Je comprends ! Bises et un bon week-end

Eve-Yeshé 02/05/2020 14:39

j'ai beaucoup aimé "Pourquoi tu danses quand tu marches" de l'auteur alors celui-ci devrait me plaire, d'autant plus que je ne connais pas Gil Scott Heron... La vidéo me plaît
j'adore les couvertures originales des éditions Zulma :-)
bon week-end sous la pluie pour nous :-)

manou 02/05/2020 19:21

C'est parce que j'avais noté "Pourquoi tu danses quand tu marches" suite à ta présentation que j'ai emprunté celui-là. La médiathèque n'avait pas encore acheté son dernier titre...du coup je lirai plus tard, l'histoire n'a rien à voir ! Ici grand soleil ça fait du bien au moral après les jours gris...Bon week-end quand même

Azalaïs 02/05/2020 13:07

Je suis désolée, le com est parti sans que je le veuille. Les livres sont si rares en ce moment qu'il vaut mieux cibler ceux qui sont vraiment bons et qui rassasient notre soif de lecture. Merci Manou et bonne journée

manou 02/05/2020 19:20

Ne t'inquiète pas c'est pas compliqué à supprimer d'ailleurs c'est fait :) Je l'avais emprunté à la médiathèque mais c'est son dernier roman que je voulais lire en fait et je me suis dit que c'était l'occasion de faire sa connaissance, en plus j'aime bien cet éditeur, chez qui j'ai croisé des auteurs qui ont été de très belles découvertes. Bises bon week-end

missfujii. 02/05/2020 13:05

Moi aussi, je pense que ce livre a tout pour me plaire, merci de nous le faire découvrir

manou 02/05/2020 19:17

Tu me diras ce que tu en penses si tu le lis un jour ! bon week-end

Alex-Mot-à-Mots 02/05/2020 12:58

Pas le bon moment sans doute.

manou 02/05/2020 19:17

C'est ce que j'ai pensé ! Bon week-end

Farfadet 86 02/05/2020 12:27

Bonjour Nanou,
J'aime bien cette dernière citation du chat concernant les humains... "Habiter le cœur de ceux que nous aimons ..". Diou ! Quel beau programme de Vie ! Nous aimerions tant que cela soit possible ...
Bises des farfadets du Poitou.

manou 02/05/2020 19:17

Comme tu dis c'est un beau programme ! J'ai aimé ainsi des phrases et des réflexions, moins d'autres passages d'où cet avis mitigé...bises et bon week-end

ecureuilbleu 02/05/2020 11:24

Bonjour Manou. Merci pour ton ressenti sur ce livre. Je ne crois pas que je le lirai. Bonne journée et bisous

Dani et ses Chats (P) 02/05/2020 11:22

Bonjour Manou. Oui, il est probable que pendant cette période difficile (à tout point de vue et pour tout le monde, avec des degrés de difficultés plus ou moins importants) ce n'était pas le bon moment. J'aime beaucoup les derniers mots "je n'habite pas un pays, je n'habite pas la terre. Le cœur de ceux que nous aimons, voilà notre vraie demeure". Bisous, et je vais écouter la chanson car je ne vois pas qui c'est ! Bon week-end

manou 02/05/2020 19:16

Il y a ainsi au cours de la lecture des passages que j'ai aussi beaucoup aimé...Le chat est un chat philosophe que veux-tu :) bisous

Doc Bird 02/05/2020 11:11

Comme tu l'écris, ce n'était peut-être pas le bon moment pour le lire. En tout cas, tu me fais découvrir un chanteur que je ne connaissais absolument pas. Je vais l'écouter de ce pas. Très bon week-end !

manou 02/05/2020 19:15

Pendant ce confinement j'ai l'impression qu'il me faut des lectures plus fortes ou au contraire plus légères, c'est une drôle de sensation...bon week-end

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -