Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 février 2020 1 03 /02 /février /2020 06:20
Presses de la Cité / Collection "Terres de France", 2019

Presses de la Cité / Collection "Terres de France", 2019

Ma mère m'a doucement repoussé par les épaules, m'obligeant à me détacher d'elle. Nous nous sommes regardés comme si nous allions être séparés pour toujours. J'ai dû m'accrocher à l'idée que j'étais un homme pour ne pas fondre en larmes. Mais est-on vraiment un homme à seize ans ?

Puisque aucun vivant ne lui avait fermé les yeux, mon père n'était peut-être pas mort. Cette pensée, que nous n'exprimions jamais, nous causait beaucoup de souffrance. Elle nous empêchait de recoudre notre peine et de l'ensevelir.

Durant le XIXe siècle, Camille 16 ans, doit cette année quitter sa Creuse natale, pour partir "limousiner" à Lyon pendant neuf mois, avec Gerbeau, son oncle, et tout un groupe d'hommes de sa région.  C'est ainsi qu'on nomme le travail des maçons qui unissent leurs forces pour bâtir les prestigieux monuments, et réparer les anciens édifices de la nouvelle ville en plein essor. 

 

C'est là-bas, lors de la crue exceptionnelle du Rhône de 1856, que son père a disparu quatre ans plus tôt, emporté par les eaux en furie, sorties de leur lit. Depuis la tristesse s'est installée dans la maison malgré l'amour dont l'entoure sa mère. 

Pierre son père, était un ouvrier habile et renommé. Tout le monde se souvient bien de lui et les hommes font bon accueil à Camille.

Celui-ci doit travailler dur, onze heures par jour, et porter en haut des échelles un panier empli de mâchefer. Mieux vaut ne pas avoir le vertige pour  redescendre !

Les premiers jours sont difficiles pour Camille d'autant plus qu'il comprend très vite que la disparition de son père est entourée de mystère...qu'en fait il ne serait pas mort mais se serait volatilisé au bras d'Emilia, une belle italienne qui travaillait comme ovaliste en soie.

Le choc est rude pour lui qui adorait son père, et qui a le cœur empli des souvenirs de leurs retrouvailles passées. 

Il aurait donc décidé de les abandonner !

 

Peu à peu les langues se délient et lorsque sa mère lui demande de faire établir un certificat de décès pour qu'elle puisse se remarier, Camille décide de partir sur les traces supposées de son père.

Ce sera un voyage initiatique mouvementé qui le mènera sur des routes enneigées et semées d'embûches, mais il rencontrera l'amitié et l'amour, et fera de belles découvertes. Il ira ainsi, à pied, jusque dans le Comté de Nice, aux confins de la toute nouvelle frontière italienne en création...

Malgré la fatigue, la difficulté des leçons, la faiblesse de ses connaissances, Camille ne se décourage pas. Il accède à cette forme de sérénité que procure le bonheur, peu à peu, de comprendre.

L'auteur lui-même originaire de la Creuse, connaît bien l'histoire de sa région et de ces hommes qui pendant des décennies, parce qu'ils ne pouvaient vivre uniquement de leur terre, partaient donner leurs bras pour une bouchée de pain et quittaient leur femme et leurs enfants pendant neuf mois dès qu'arrivait le printemps. 

 

Le roman est précis et bien documenté. Le lecteur apprend beaucoup de choses sur la vie de ces maçons, ainsi que sur la vie quotidienne des immigrés italiens, mais aussi sur le travail qui était proposé aux femmes. 

On assiste en direct à l'évolution de la condition ouvrière, les premiers cours du soir, les premières revendications syndicales... 

 

La plume de l'auteur est légère et précise. Il nous invite à entrer dans un pan de l'histoire sociale de France que je ne connaissais pas du tout, celle des maçons migrants de la Creuse (et du Piémont) qui ont participé à la refonte totale et aux nombreuses constructions haussmanienne de Lyon. 

 

Le roman nous parle aussi des événements consécutifs au traité de Turin et du remaniement des frontières qui en découle, la France ayant à la suite du traité, rattaché la Savoie et le Comté de Nice.  

 

L'alternance entre les chapitres où Camille parle (emploi du "je) et ceux où l'auteur emploie la troisième personne, donne beaucoup de rythme au roman...

Camille est un jeune homme attachant. Il est très intelligent, sait lire, écrire et compter ce qui n'était pas le cas de tous à l'époque.  Il sait donc attirer la chance car il va très vite travailler aux côtés des ingénieurs qui n'hésitent pas à lui donner des cours du soir. Évidemment sa quête nous touche car il a du mal à comprendre la double vie de son père, veut en savoir plus, tout en ayant très peur de ce qu'il va apprendre, et il est évidemment en quête de sa propre identité.

C'est un roman social et initiatique agréable à lire et touchant que j'ai lu quasiment d'une traite. 

Il peut être proposé aux adolescents qui découvriront ainsi la vie de l'époque. 

 

Je vous invite à lire l'avis de Binchy sur son blog en cliquant sur le lien ci-dessous...
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

laramicelle 03/02/2020 20:11

coucou tu me donnes envie de le lire ; bisous

Claudine/canelle 03/02/2020 17:05

Coucou Manou
Un livre dépaysant surement , merci pour sa présentation
Bises

Mo 03/02/2020 16:34

Merci pour cette présentation, Manou.
Bises
Mo

Anne 03/02/2020 15:12

Cela semble très intéressant

Renée 03/02/2020 15:01

Merci de ta présentation Manou très bonne semaine. Bisous

ruthiebear 03/02/2020 14:39

AN interesting story. Friendship

sotis 03/02/2020 14:10

il a l'air intéressant ce livre, je vais voir si je peux le trouver!!! bisous

Petits Bonheurs 03/02/2020 13:28

Bonjour Manou,
Beaucoup d'émotion en lisant ton résumé et ta façon de nous conter cet ouvrage.
Je crois que ce livre me plairait.
Bon début de semaine. Bises

Sylvie Barbizon 03/02/2020 12:17

Comme je suis sérieusement remise à la lecture je vais bien noté tous ces livres dont du parles, j aime bien aussi ce style de roman social, c'est tout un pan de la société française qui est racontée à travers ces ouvriers italiens.
Merci aussi pour ton com. Pour le moment tout va bien, quelques cas mais personne ne panique. Faut éviter autant que possible les endroits confinés. Bises.

Maryline 03/02/2020 12:07

Ton compte-rendu de ce livre me donne vraiment envie de le lire. Je ne connaissais pas non plus cette "tradition" des maçons de la Creuse. Mais l'histoire de ces métiers m'intéresse, alors, c'est noté!
Bisous

manou 04/02/2020 07:37

Avec les romans du terroir on apprend toujours plein de choses qui tomberaient dans l'oubli si on ne les lisait pas :) bisous

Noisette 03/02/2020 12:06

Bonjour Manou
Je ne lis pas dommage oui je sais, mais ce livre est surement très intéressant
Je te souhaite une bonne journée, bisous

manou 04/02/2020 07:36

Cette collection qui nous parle de la vie d'antan dans les régions françaises est tout à fait abordable même pour ceux qui au départ n'aiment pas lire, facile mais bien écrit avec des histoires qui sonnent juste. Il faudrait que tu trouves un genre que tu aimes...bisous et une belle journée à toi aussi

Céline 03/02/2020 11:29

Voilà un livre qui a l'air fort intéressant ! merci pour la découverte.
Cela me fait penser qu'un jour il va falloir que je découvre la collection "Terres de France".
Bonne journée, bises

manou 04/02/2020 07:34

C'est une belle collection avec d'excellents auteurs et je ne suis jamais déçue tout en passant un bon moment de lecture. bises

domi 03/02/2020 11:27

intéressant sans que je sois vraiment tenté, bravo pour cette rubrique si bien tenue

manou 04/02/2020 07:34

De temps en temps j'apprécie de lire des romans du terroir, plus faciles mais bien écrits tout de même chez cet éditeur de qualité. On apprend toujours quelque chose :)

Golondrina63Auv 03/02/2020 10:48

A lire assurément
Merci à toi
Bonne journée ...bises

fanfan 03/02/2020 10:20

Ce livre semble très intéressant ;je crois que je vais aimer si je le lis.Je vais essayer de le trouver à la bibliothèque Bonne semaine

Bébert du 33 03/02/2020 10:13

bonjour Manou , merci pour tes explications ça donne envie de lire un peu ! hi hi gros bisous A+

écureuil bleu 03/02/2020 10:09

Bonjour Manou. Ce livre devrait beaucoup me plaire. Merci pour ta chronique et bonne journée. Bisous

Martine Martin 03/02/2020 09:53

Un livre qui je pense me plairait. Belle semaine et bisous

Farfadet 86 03/02/2020 09:35

Bonjour Manou,
C'est certainement un roman passionnant et à partir de l'histoire des personnages on en arrive aussi à la grande Histoire. Ici nous plongeons au milieu du XIXe siècle.
Je ne manquerai pas de lire ce parcours de Camille et de suivre les épisodes de sa quête ..
Je viens juste de publier un billet où figure le lien vers des anciens articles ; ceux-ci se classant dans le saga familiale.
Bonne semaine.

manou 04/02/2020 07:32

Je vais aller te lire ne t'en fais pas à un moment donné je vais toujours lire mes gentils commentateurs ! belle journée

Rohnny 03/02/2020 08:05

Coucou Manou
Merci pour cette nouvelle critique :-)
Merci pour le partage.
Je te souhaite une belle journée.
Rohnny

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -