Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2020 4 16 /01 /janvier /2020 06:14
Editions Héloïse d'Ormesson, 2018

Editions Héloïse d'Ormesson, 2018

Je vous explique, c'est classique mais ça marche : si vous devez payer vingt cinq milles euros, faut les gagner, c'est pas en prison que vous allez les gagner donc il faut vous laisser libres, vous laisser bosser et rembourser...

A vrai dire le boulot c'est pas la joie, sans le camion, la ferraille c'est mort. Sur les marchés, les places sont prises de toute façon il vendrait quoi, des toiles cirées turques, des sacs à main de contrefaçon, personne n'en veut plus, ça fait plouc.

C'est marrant à quoi ça tient une histoire.
A une diode. Une pièce minuscule, la plus misérable qu'on trouve sur un engin motorisé. Une diode à deux balles. Une diode défectueuse.

Voilà un roman qui nous parle du désir de maternité, tout comme de son non-désir d'ailleurs. Mais il nous parle aussi de la place de l'enfant dans nos sociétés et de la notion de bien et de mal.

Mais pourquoi faire du bien, serait-il mal ?

Qui en a décidé ainsi ?

 

Julien est un brillant avocat qui s'occupe plutôt des beaux quartiers et des personnes désirant placer leur argent en lieu sûr pour payer moins d'impôts.  Une fois par mois, il accepte de plaider pour des comparutions immédiates. 

Séverine sa femme, écrit des livres pour enfant, qu'elle illustre elle-même et qui connaissent à présent un certain succès.

Seule ombre dans leur vie, ils n'arrivent pas à avoir d'enfants et ils en ont assez d'aller de visites médicales en visites médicales, et Séverine, de "pleurer des rivières"... 

 

Franck et Meriem à l'inverse sont pauvres et n'arrivent pas à joindre les deux bouts. Ils ont déjà sept enfants quand le huitième pointe son nez. Ils s'aiment et ne veulent employer aucun moyen de contraception. ça ne se fait pas chez eux !

Sur l'aire des gens du voyage d'Argenteuil, où ils vivent dans leur caravane, la vie n'est pas facile, les enfants ne vont pas toujours régulièrement à l'école,  mais la solidarité est bien présente et prime sur les soucis de chacun. Aussi lorsque Sammy, l'ami de Franck lui demande de lui prêter son camion, celui-ci ne peut pas lui refuser son aide. Mais Franck ne veut pas le laisser conduire et l'accompagne.

C'est alors que les deux amis se retrouvent au mauvais endroit, au mauvais moment, en plein règlement de compte. Ils sont bien entendus arrêtés. Franck aurait du savoir que Sammy, qui a déjà fait de la prison, avait souvent des plans foireux ! Grâce à Julien qui s'occupe de son cas,  Franck va être relaxé. 

 

Mais les soucis ne s'arrêtent pas là car en retournant chez lui, il apprend que Meriem est de nouveau enceinte. Comment vont-ils arriver à nourrir une bouche de plus sans le camion de Franck et sans son boulot de ferrailleur ?

Sammy, du fond de sa cellule, a une idée pour aider son ami. Et si ils faisaient un échange de bébé ! Cette idée incongrue suit son chemin dans la tête de chacun des protagonistes. Julien ne veut pas en entendre parler. Mais Séverine et Meriem ont beaucoup d'imagination et elles vont monter tout un stratagème pour obliger leurs maris à accepter leur idée.

Voici un court roman facile à lire et léger dans lequel l'auteur pose un regard empli de bienveillance sur un sujet difficile, sur la loi, sur notre société.

Il est plein d'humour et très vivant. Les personnages sont attachants et l'histoire pas banale pour autant. 

L'auteur nous propose tout d'abord de revoir nos a-priori, si on en avait, sur les peuples nomades. Frank et Meriem sont yéniches (et non pas Roms ou Gitans).

Il nous propose aussi de jeter un regard nouveau sur les événements et sur la souffrance engendrée par le manque d'enfants.

Il nous parle du choc des cultures, certes et des différences, mais aussi de ce qui nous unit, quel que soit notre milieu social, les uns aux autres. 

Sans fioriture, il nous raconte la vie de ce jeune couple qui ne peuvent se toucher et s'aimer sans concevoir un enfant, leurs difficultés, mais aussi la détresse qui les habite quand il s'agit de nourrir leur famille. 

Franck est un mari parfait, travailleur et sérieux, et le lecteur comprend tout de suite qu'il n'aurait jamais dû accepter le plan foireux de son ami Sammy. Du coup on compatit...

 

Le lecteur s'interroge donc sur le bien et le mal car parfois ce qui est un mal par rapport à la loi et s'explique sur le papier, peut s'avérer être un bien sur le plan humain...

J'ai été emportée par l'histoire et je voulais savoir la fin, que j'aurais voulu toutefois différente et que j'ai trouvé beaucoup trop cruelle. Un bon moment de lecture donc qui fait du bien  mais qui hélas nous rappelle que la vie réelle n'est pas toujours un conte de fée...

Partager cet article

Repost0

commentaires

ta d loi du cine 04/09/2020 09:57

J'ai déroulé votre article à cause du titre du livre, qui m'évoquait une chanson ("adieu gueule d'amour, j'ai besoin d'changer d'air...").
Un livre de plus à lire, pourquoi pas? Afin de découvrir si le bébé, s'il est bien élevé par Julien et Séverine, tournera Groseille ou bien Le Quesnoy...
(s) ta d loi du cine, "squatter" chez dasola

manou 04/09/2020 10:40

C'est un livre léger par rapport à ce que je lis d'habitude mais que j'ai eu du plaisir à découvrir ! Merci de votre passage ici

chemindetables 30/01/2020 10:48

surement très bien merci de ta présentation découverte comme si souvent chez toi pour moi
bisous
patricia

manou 31/01/2020 07:35

Je voulais découvrir cet auteur et c'est chose faite :) bisous

Marie Minoza 24/01/2020 19:34

Une belle découverte

Marion L. 23/01/2020 17:31

Tu me donnes très envie de découvrir ce livre, que ce soit dans le thème, dans son exploitation ou dans le traitement des personnages. En plus, j'ai toujours des coups de cœur pour les couvertures des éditions HO. J'en prends note. Nous ne l'avons pas, mais peut-être puis-je le commander ^^. Merci pour cette découverte.

manou 24/01/2020 07:54

C'est en effet la couverture qui m'a attiré et puis j'avais noté l'auteur dans mon carnet et je voulais une lecture facile pour les vacances. Du coup c'est une belle découverte :) belle journée Marion

L'Espigaou 21/01/2020 13:52

Un livre qui me semble bien intéressant, je le note pour ma prochaine visite chez mon libraire.
Passe une belle journée, je pense que tu dois avoir le même temps que chez moi ce qui nous permet de profiter encore de la nature.
Je t'embrasse.
Maryse

manou 21/01/2020 14:58

Ici il pleut depuis cette nuit après un journée ensoleillée hier mais froide. Nous ne voyons pas beaucoup le soleil cette année, mais il nous a fait plaisir d'être là en fin d'année quand nous avons gardé les petits, c'est déjà ça !! De toute façon je sors tout de même prendre l'air ! bisous et une douce journée

yannn 17/01/2020 12:08

Pour les question devinette 1 et 3, tu as tout juste.
Effectivement église orthodoxe, nouvellement construite.
Pour la question 2 j'ai changé de photo, et celle ci s'agrandit.$*Mais ne te sons pas obligée de reperdre du temps.
Bon Wend à suivre. Yann

manou 18/01/2020 11:55

Pas de soucis Yann, je reviendrai ! bises et bon week-end

yannn 17/01/2020 12:09

..... $*Mais ne te sons pas obligée de reperdre du " > ne te sens pas obligée ...... Erratum.

mouneluna77 17/01/2020 11:36

je cherche a me diversifier coté lecture, je note cette oeuvre , merci et bonne journée
bises

manou 18/01/2020 13:20

J'espère qu'il te plaira, l'auteur parle de ce sujet avec beaucoup de délicatesse. bises

Céline 17/01/2020 11:26

A en lire ta chronique, ce livre a l'air pas mal du tout par le sujet qu'il traite.
Merci pour la découverte, bonne journée, bises !

manou 18/01/2020 13:20

Le sujet est intéressant et c'est vrai que l'auteur met bien le doigt sur la souffrance des couples stériles et leurs difficultés à adopter facilement un bébé...bises

Elena800 17/01/2020 05:32

Un livre intéressant que jevais mettre de côté. Bisous

Philippe D 16/01/2020 21:01

Toutes les histoires ne finissent pas bien !
Pour moi "Pleurer des rivières", c'est une chanson de Viktor Lazlo, un slow d'enfer !
Bonne fin de semaine.

laramicelle 16/01/2020 20:17

coucou quand j'ai vu ton titre j'ai pensé à la chanson ; je ne connaissais pas l'expression avant :) je suis sûre que ce livre est dur, ma meilleure amie a vécu des drames à cause de sa stérilité :( bisous

Renée 16/01/2020 16:53

pas bien pigé là elle peut pas avoir d'enfant mais veut faire un échange comment c'est possible??? Mais bon toute façon trop a lire encore donc ça attends peut-être un jour. Bisous

manou 18/01/2020 13:18

Elles font un échange d'identité pour que le bébé lui appartienne au lieu d'être celui de Meriem mais je ne voulais pas dévoiler leur stratagème...tu m'y obliges ! bisous

Doc Bird 16/01/2020 16:52

Un roman intéressant sur le désir ou le non désir d'enfant, la vie des gens du voyage, bien différente de ce que les gens imaginent souvent. Et même si la fin peut paraître difficile, elle montre aussi que la vie ne fait pas toujours de cadeaux, et qu'il faut s'adapter pour pouvoir continuer. Bonne fin de semaine !

manou 18/01/2020 13:15

J'ai aimé cette lecture sans prétention et cet auteur qui parle de ce sujet avec beaucoup de délicatesse et de respect. Bon week-end

Mo 16/01/2020 16:26

Dommage que tu aies évoqué une fin cruelle parce que jusque là c'était tentant...
Bises,
Mo

manou 18/01/2020 13:15

Je parle rarement de la fin mais là, forcément vu le sujet, je m'y attendais...la loi existe et ne peut pas être contournée mais comme je le dis à Danièle, le bébé va bien et c'est ce qui compte :) bises

ruthiebear 16/01/2020 16:24

I like this review and your conclusion. friendship

Golondrina63Auv 16/01/2020 15:14

Et oui pas évident de s'en sortir de ce questionnement
En fait il parle un peu de tout le monde qui fait notre monde en qq sorte
Il faut savoir se brûler sans trop se faire mal
Merci à toi pour ton upinion
Je t'envoie un rayon de soleil
Bises

danièle 16/01/2020 14:44

On voudrait toujours des fins heureuses, mais la vie nous ramène à la réalité. Un livre qui doit être très intéressant, merci pour ton ressenti.
Très belle journée, bises

manou 18/01/2020 13:14

Et le sujet se prêtait aussi à un retour vers une réalité, forcément un peu brutale, mais le bébé va bien c'est ce qui compte :) bises et bon week-end

domi 16/01/2020 11:33

si c'est un bon moment de lecture...

écureuil bleu 16/01/2020 11:07

Bonjour Manou. Tu m'as donné très envie de lire ce livre même si tu nous laisses déjà présager la fin. Bonne journée et bisous

Claudine/canelle 16/01/2020 10:48

Un livre qui ne peut qu'interpeller .. merci pour sa présentation et ton ressenti
Bises

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -