Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 février 2020 5 07 /02 /février /2020 06:16
Liana Levi, 2011

Liana Levi, 2011

ça veut dire quoi, grandir dans un ensemble de quatre barres d'immeubles d'où tombent des morceaux de balcon et d'amiante, dans une cour où les enfants jouent à côté des jeunes qui dealent...

...on ne peut pas. Les deux mondes ne communiquent pas. Il ne suffit pas de faire un trou dans le grillage et d'y passer la tête pour vivre une autre vie...

Dans les années 2000, Piombino est une petite ville industrielle de Toscane où des barres HLM ont poussé en bord de mer, à proximité de l'aciérie, la Lucchini,  une usine qui fait vivre toute la ville.

En face à quelques kilomètres à peine, l'île d'Elbe attire touristes et gens aisés et apporte son lot de rêve à ceux qui n'ont que leur balcon pour toutes vacances, mais personne dans la cité n'y va jamais. 

 

Là, dans un des immeubles, Anna et Francesca sont deux gamines encore...Elle sont amies depuis leur plus tendre enfance. L'une est brune, l'autre blonde. L'une rêve de faire un jour de la politique, l'autre n'ose pas rêver de devenir mannequin. 

A presque 14 ans, elles sont belles, attirantes mais ne le savent pas encore et vont le découvrir. En ce début d'été, elles chantent et dansent des après-midi entières devant la fenêtre ouverte, tandis que leurs parents travaillent, attirant les regards des vieux libidineux de l'immeuble d'en face.

 

A défaut d'être totalement innocentes, elles respirent la joie de vivre et attirent forcément les garçons de leur âge. Ensemble, ils passent l'été à jouer sur la plage, à plonger dans la méditerranée, à s'asperger et à courir... Avec leur maillot mouillé, devenus transparents, elles attirent forcément tous les regards...mais aussi les jalousies. 

De temps en temps, elles s'éclipsent pour se rendre à des endroits secrets, petits coins de plage où personne ne va jamais, et là, elles laissent libre cours à leurs rêves. Comme toutes les adolescentes, elles aimeraient savoir de quoi demain sera fait et imaginent un avenir meilleur que celui qui les attend en réalité. Elles en deviennent émouvantes...

A la rentrée, Anna ira au lycée général tandis que Francesca s'inscrira au lycée professionnel ! 

 

Malgré qu'elles se soient jurées fidélité... leur amitié ne va pas résister à l'été, aux changements dans leur vie et à l'éveil des sens. Anna tombe amoureuse d'un copain de son frère, tandis que Francesca découvre qu'elle est profondément émue par les sentiments qu'elle éprouve pour son amie et qu'elle sent grandir en elle.

Mais en plus, rien ne va plus à la maison. Le père de Francesca veille sur sa fille en observant tout à la jumelle. Il va tout faire pour les séparer accusant Anna de compromettre sa petite fille...et devenir violent quand elle lui désobéit. 

Et le père d'Anna va choisir justement cet été-là pour s'éloigner de plus en plus de sa famille. Lui qui a toujours aimé flamber et attirer les regards va se lancer dans un trafic d’œuvres d'art qui ne peut que lui attirer davantage d'ennuis...

 

On est loin dans ce roman de l'image idéalisée de la Toscane, telle que le touriste la découvre en voyageant.

Dans ces barres HLM qui dominent la plage, dans la puanteur des égouts et des cages d'escalier, la chaleur est insoutenable. La lumière trop vive de l'été ne peut plus longtemps cacher la noirceur du monde qui entoure les deux jeunes filles, une noirceur que le lecteur découvre peu à peu au fil du récit : petites combines, drogue, alcool, sexe, violence sont évidemment bien présents mais l'amitié et l'amour sont bien là aussi, ainsi que les rêves qui permettent à chacun, à son niveau, de supporter le présent. 

 

Comment faire, quand on est si pauvre, pour sortir de cet engrenage qui est le leur et de cette cité dominée par l'aciérie toute proche, pour ne pas dire écrasée par elle, cette usine noire et brûlante qui donne pourtant du travail à tous les hommes de Piombino... 

Comment faire pour les hommes jeunes, ou pour les pères, pour échapper, même quand on est rentré chez soi, au danger de l'usine, un danger physique et psychologique, à la chaleur étouffante des hauts-fourneaux, échapper aussi à la crise économique qui touche le secteur et va donc entraîner des licenciements, détruire des familles et des vies, amener les hommes à boire et à devenir plus violents encore.

C'est de ce déterminisme social auquel il est difficile d'échapper, que l'auteur nous parle, et, même si certains tentent l'impossible, la nature humaine, et la noirceur des âmes y trouvent-là prétexte à toutes les dérives...

C'est le premier roman écrit par l'auteur. Il a fait grand bruit à sa sortie en Italie en 2010, car il l'a propulsé sur le devant de la scène littéraire malgré les critiques qui ont trouvé exagérée sa façon de décrire cette ville industrielle de bord de mer. 

L'écriture est incisive et tous les personnages sonnent juste.

La condition des femmes est particulièrement révoltante mais tellement réaliste. Jeunes, elles attirent le regard des hommes mais dès qu'elles se marient leur rêve d'être aimées s'amenuise au fur et à mesure qu'elles vieillissent.

Je n'ai pas trouvé comme j'ai pu le lire sur certaines critiques, que le roman tombait dans la caricature même si bien entendu on aimerait que chacun se comporte différemment. 

C'est donc une fresque sociologique intéressante et un roman à découvrir pour la plume réaliste et humaniste de l'auteur. 

Un film éponyme de Stefano Mordini, a été tiré de ce roman en 2013.

Peut-être l'avez-vous vu ?

Ils rirent tous les deux, enlacés et fatigués, dans la lumière de l'ampoule qui pendait du plafond et de l'aube qui se levait. A ce moment-là, appuyée au chambranle de la porte, Anna apparut. Elle ne dit rien. Resta là, toute propre et les pieds nus. Elle les regardait, sans qu'ils la voient, comme un petit ange en pyjama d'été. Dans son code à elle, c'était beau. Maman avec son visage niché dans le cou de son frère, la plus belle chose au monde peut-être. Une chose pour laquelle ça valait le coup, dans la vie, de ne jamais tricher.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Alex-Mot-à-Mots 11/02/2020 16:36

Je ne savais pas pour le film, merci pour l'info.

manou 12/02/2020 06:04

Il faudra que je regarde à la médiathèque si le DVD est disponible au prêt, j'aimerai le découvrir !

dasola 08/02/2020 09:57

Bonjour Manou, pas vu le film mais lu le roman avec un portrait de l'Italie pas très réjouissant. Mais ça se lit même si ce n'est pas de la grande littérature. Bonne journée.

manou 12/02/2020 06:05

C'est un auteur contemporain que j'aime lire de temps en temps car j'aime la façon dont elle nous parle de son pays...Belle journée à toi aussi

écureuil bleu 08/02/2020 08:45

Bonjour Manou. Je note le titre de ce roman qui devrait me plaire. Bisous

Claudine/canelle 08/02/2020 08:26

Une auteure que je ne connais pas du tout et vu l'avis général il va falloir que je m' intéresse ..merci Manou
Bises et bonne journée

missfujii. 08/02/2020 06:40

Toi ce qui concerne la condition de la femme m'interesse, ce roman doit être passionnant

manou 08/02/2020 07:42

C'est un sujet que je recherche aussi dans mes lectures...tu le sais !! bon we Miss

Mo 07/02/2020 20:23

D'elle, je n'ai pas lu ce livre mais je viens juste de prendre "La vie parfaite" .
Bises,
Mo

manou 08/02/2020 07:41

Un titre que j'ai lu récemment moi-aussi ! Je l'ai découverte avec Marina Bellezza et puis quand j'ai lu "La vie parfaite"" j'ai eu envie de poursuivre mes lectures...Bises

sotis 07/02/2020 15:19

encore un que j'ajoute a ma liste!!! bisous

Eve-Yeshé 07/02/2020 15:11

il est dans ma PAL depuis longtemps!!! c'est Daniel Pennac qui en avait l'éloge lors d'un passage à LGL
merci de me rafraîchir la mémoire avec ta belle chronique :-)

manou 08/02/2020 07:40

Ayant lu et aimé les deux derniers romans de l'auteur, je ne pouvais pas faire impasse sur celui-ci...Aucun regret !

Petits Bonheurs 07/02/2020 15:07

Bonjour Manou,
Les films Italiens sont souvent très durs et je ne peux m'empêcher de faire un peu la comparaison avec ce roman.
Je ne sais pas si ce livre me plairait et me changerait les idées ?
Merci tout de même à toi pour ce billet très descriptif. Bonne fin de journée. Bises

manou 08/02/2020 07:39

Je ne sais pas ce que tu aimes lire habituellement alors je ne peux pas te répondre...moi lire déjà me change les idées et comme je lis tous les styles, je ne suis pas bonne conseillère sur ce coup-là. J'ai aimé suivre ces gamines, entrer dans leur vie, chercher à les comprendre. Pour moi c'est déjà une lecture réussie...Bises et un doux week-end

ruthiebear 07/02/2020 14:27

Thank you for this review. Friendship

virjaja 07/02/2020 13:47

je lis pas mal de romans italiens, je ne connaissais pas celui la, je vais le chercher! gros bisous Manou. cathy

manou 08/02/2020 07:36

J'ai lu trois de ses romans et je ne regrette pas d'avoir découvert cet auteur (elle est toute jeune en plus elle est née en 1984).Bisous et bon we

Danièle 07/02/2020 13:33

Un livre sans aucun doute très intéressant.
Absente quelques jours de la blogo. Panne Internet dans le quartier.
Bises

manou 08/02/2020 07:36

Bien embêtant ces pannes, cela m'est arrivée aussi une fois :) A bientôt. Bises et bon week-end

domi 07/02/2020 12:44

encore une bonne lecture ! mais tu passes la journée dans tes bouquins, en tous cas bravo !

manou 08/02/2020 07:35

C'est amusant tout le monde croit ça ! Je ne lis que le soir Domi car je ne regarde la TV qu'un soir ou deux maximum...N'oublie pas que lorsque je mets mon blog en pause, je lis aussi donc j'ai du retard ensuite dans mes présentations...Comme tout le monde je me balade, j'ai des activités à l'extérieur de chez moi, et je cuisine, range, fais des courses...et bientôt le jardin va me demander aussi du temps :)

Lavandine 07/02/2020 12:25

En effet quand on voit le mot Toscane, on a l'idée d'une nature charmante, à la lumière douce...pas de barres HLM.

Sais-tu si l'auteur a continué à écrire avec succès ?

Je te souhaite un bon vendredi et t'embrasse bien fort.

Lavandine

manou 08/02/2020 07:31

Elle avait publié un recueil de poésie avant ce roman puis elle a publié ensuite trois autres romans...J'en ai déjà présenté deux en plus de celui-ci cela fait trois. J'en ai donc un seul à découvrir à présent ! bisous et un doux week-end

Farfadet 86 07/02/2020 11:50

Bonjou Manou,
Encore une lecture certainement passionnante ... Cela me fait penser à cette série diffusée en fin d'année 2018 sur C+ : "l'Amie prodigieuse" une adaptation du best-seller signé Elena Ferrante.
L'Italie terre de contraste entre esthétisme, charmes latins, et misères au soleil ...
Amitiés.

manou 08/02/2020 07:29

Je ne connais pas la série "L'amie prodigieuse" mais j'ai lu les 4 tomes et j'ai présenté les deux premiers sur mon blog. Il y a un peu de ça c'est vrai mais la période n'est pas la même et les occupations des deux gamines bien différentes...Bon week-end

7jardins 07/02/2020 11:45

Tu as l'art de donner envie de lire. Quel dommage que les journées ne soient pas extensibles.. Bonne journée à toi.

manou 08/02/2020 07:28

Je ne lis que le soir, heureusement pour mes lecteurs :) Passe un bon week-end

Céline 07/02/2020 10:52

Cela m'intrigue pas mal, je ne sais pas si j'aimerai mais je note ce livre.
Merci pour la découverte !
Bonne journée, bises

manou 08/02/2020 07:27

En tous les cas c'est un auteur que j'ai aimé découvrir et que je continuerai à lire...bises

emma 07/02/2020 10:35

une ambiance à la Elena Ferrante ?

manou 08/02/2020 07:27

Pas tout à fait car cela se passe plus récemment mais on retrouve tout de même l’Italie et l'ambiance des quartiers pauvres...

Rohnny 07/02/2020 10:13

Coucou Manou
Je ne connaissais pas, merci pour la présentation et la critique.
Merci pour le partage.
Je te souhaite une belle journée.
Rohnny

Pascale MD 07/02/2020 10:11

Je n'ai pas vu le film et le livre me tente bien, merci.
Bises et bonne journée Manou

manou 08/02/2020 07:25

Plus je lis cet auteur plus je l'apprécie...je comprends qu'elle ait du succès dans son pays. bises et un bon week-end

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -