Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 septembre 2019 4 05 /09 /septembre /2019 05:15
Trois petits tours / Hélène Machelon

J'ai tant de choses à raconter, je voudrais trouver un moment pour m'asseoir et écrire sur ce que je vis, ce que je vois. Pour ceux qui sont dehors, et qui n'imaginent pas.

Pas d'entorses, de points de suture, ni de poignets fêlés à notre étage. Chez nous les profils sont d'un autre type, celui qui s'installe, vit et prend racine pendant des mois voire des années dans mon service.

J'ai beau être cartésienne, je crois au miracle, au vrai, à celui qui n'a rien de scientifique. Lorsque nous avons tout tenté, et que plus rien ne dépend de nous, nous l'attendons. Le médecin lui laisse le temps et la chance de se pointer pour renverser le destin. J'ai été parfois témoin de cet élan irrationnel et surhumain du corps qui reprend vie et raye la maladie. Il nous laisse tous sans voix...

C'est un roman-témoignage, une auto-fiction que j'ai acquis pendant les vacances après avoir été sollicitée par l'intermédiaire de Babelio, par l'auteur elle-même. Comme je ne suis pas inscrite sur Netgalley (je le ferais peut-être), et que j'étais sur le départ vers ma maison de vacances, je n'ai pas profité de sa proposition de l'obtenir gratuitement.

Et puis, vous le savez.. je tiens aussi à mon indépendance et au départ vu le sujet, j'appréhendais cette lecture, je ne voulais pas avoir à formuler un avis négatif, sur un livre aussi personnel. Ainsi en le téléchargeant, je me sentais plus libre d'avoir mon propre avis sur cet écrit.

 

Je ne regrette pas un instant de l'avoir fait, même si le sujet ne fait pas partie de ce que je recherche habituellement.

D'abord avant de vous parler de l'histoire, je tiens à dire aussi que j'ai été agréablement surprise par la fluidité du texte et par la qualité de l'écriture.  C'était important de le dire maintenant car pour un auteur inconnu, ces qualités d'écriture sont très importantes pour moi...

 

Dans un service de pédiatrie particulier de l'Hôpital Necker, où l'on soigne les enfants et adolescents qui ont un déficit génétique, leur enlevant toute défense immunitaire, et les empêchant de vivre une vie normale, arrive la petite Rose et ses parents. Nous sommes en 2004.

Le lecteur sait dès les premières pages qu'il s'agit d'une autofiction car l'auteur dédicace son livre à sa petite Jeanne "tu n'étais pas née pour cette vie"...dit-elle, et précise que "des portraits dépeints, seuls les nôtres, du père et de la mère sont authentiques". 

 

L'auteur donne la parole à toutes les personnes qui entourent les parents et qui se sont occupées de la petite fille, et en miroir pour chacune d'elles, aux parents et à leurs ressentis face à la situation décrite, et à la personne concernée.

Ainsi le lecteur découvre les portraits de personnes formidables qui travaillent dans ces services où ils côtoient la mort à longueur de journée, mais où la vie est une victoire permanente sur le temps...

Leur ressenti, la façon dont ils arrivent à prendre un peu de recul pour se préserver, l'empathie dont ils font preuve envers les familles des enfants, tout est bouleversant, chacun réagissant avec son propre vécu, sa propre histoire familiale présente et passée. Nous constatons qu'ils n'ont pas choisi leur métier par hasard, que la vie ne leur a pas toujours fait de cadeaux à eux-aussi... 

 

Ainsi nous parle la pédiatre responsable du service, une infirmière qui fait tout pour se blinder face à la souffrance,  une maman bénévole qui vient animer les après-midis clown car "un enfant est un enfant avant d'être un malade", une secrétaire du service administratif, que tout le monde prend pour une peau de vache,  Aline, une amie devenue proche car elle a, elle-aussi, un enfant hospitalisé, l’aumônier, la vieille tante de la famille, et Jean-François, le thanatopracteur...

Tous ont des choses terribles à nous révéler et tous ont le cœur brisé chaque fois qu'un petit enfant s'en va...aucun enfant (et aucun parent) ne devrait vivre pareil destin.

Avoir des enfants en bonne santé est un bien précieux qui n'a pas de prix.  

Et bien entendu, il y a les parents, leur drame sans nom...

Comment appeler des parents ayant perdu leur enfant ? Rien n'est prévu dans le dictionnaire. C'est la plus grande douleur qui soit, même si la mort après la maladie est "adoucie" par l'idée que l'enfant ne souffre plus. 

 

C'est un premier roman poignant. Il sonne juste, il n'y a pas un mot de trop, aucun pathos...il parle directement à notre cœur avec beaucoup de délicatesse, des mots d'une grande douceur, mais il faut avoir le cœur bien accroché tout de même pour le lire.

 

En tous les cas, je peux vous dire que c'est mon coup de cœur parmi mes lectures d'été, sans aucun doute possible au sens propre et au sens figuré...alors que ce n'est pas du tout le genre de lecture que je recherche. 

 

Ce livre bouleversant est un bel hommage de l'auteur à cette petite fille, si belle et pétillante qui ne demandait qu'à vivre, un hommage aux personnels hospitaliers tant négligés aujourd'hui, alors qu'ils font des prouesses au quotidien et...une histoire d'amour, celle d'une mère et d'un père, mais la parole est donnée davantage à la mère, et de leur enfant partie trop tôt.

J'espère que l'écriture aura été bienfaitrice pour eux.

Pour nous, ce livre nous démontre qu'encore une fois il nous faut profiter de ce que nous avons... ici et maintenant.

A découvrir, même si la lecture est douloureuse pour nous parents, et grands-parents. 

Saviez-vous que les petites filles naissent pour faire tourner leur jupon de princesse jusqu'à s'étourdir, pour massacrer les bâtons de rouge à lèvres en se tordant les chevilles sur les escarpins de leur mère, pour sauter sur les lits et s'admirer dans le grand miroir de l'entrée en récitant des poèmes ?
La mienne aussi.
Enfin, c'est ce que je croyais...

Je vous invite à lire l'avis de Eve ci-dessous...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Philippe D 09/09/2019 08:32

Déjà la couverture m'attire !
Le sujet m'intéresse et ce que tu dis du livre me pousserait bien à le lire.
Merci pour la découverte et bonne semaine.

manou 09/09/2019 08:38

Franchement j'ai hésité mais pour moi c'est un énorme coup de coeur. Je suis sûre que tu aimeras...Bonne semaine

Caroline 08/09/2019 11:43

Celui-là aussi, c'est un livre que j'estime trop bouleversant pour moi :(

manou 08/09/2019 15:59

Je te comprends bien Caroline mais tu sais comme l'auteur m'a sollicité j'ai voulu me faire ma propre idée...je ne le regrette pas du tout. bon dimanche

Binchy 06/09/2019 21:00

J'imagine en effet que ce livre doit être bouleversant. Je te remercie pour le partage de cette excellente chronique Manou.
Doux week-end à toi.
Je t'embrasse très fort.
Bernadette.

manou 07/09/2019 08:37

Merci de ta visite Binchy, je sais que tu lis des choses plus légères mais je trouvais important d'en parler pour mettre à l'honneur le personnel médical et hospitalier tant critiqué de nos jours alors qu'il donne tant et tant à chaque famille croisé sur son chemin...Bisous et une douce journée

chemindetables 06/09/2019 15:09

dur et poignant j'imagine parfaitement, j'ai eu une période où j'ai lu beaucoup de livres d'histoires vraies, de témoignages si émouvants et difficiles mais ce n'est plus ce que j'ai envie de lire maintenant, ça reviendra peut être
merci de ta très bonne présentation comme toujours
bisous
patricia

manou 06/09/2019 16:20

Merci de ta visite, justement je me demandais si tu avais publié et j'allais venir voir, vu que de temps en temps je ne reçois les notifications que le lendemain même dans le reader !) J'espère que ta première semaine avec les élèves s'est bien passée. Bisous

Elena800 06/09/2019 04:22

Trop poignant pour moi du moins pas maintenant ! Bon Week end ! Bisous

manou 06/09/2019 16:19

Je comprends...Je pensais que je n'y arriverai pas et puis je n'ai pas pu le lâcher. bisous

Féelaure 05/09/2019 21:03

Tu étais passée dans les indésirables !
Merci pour ce nouveau partage, mais je passe mon tour, trop triste et dur pour moi
Bisous et douce soirée

manou 06/09/2019 11:06

ça arrive ! je regarde souvent mes spams et parfois j'ai ce genre de surprises ! bisous et une douce fin de semaine

cathycat 05/09/2019 20:47

Ce livre est poignant mais semble magnifique. Tout peut être dit de façon si subtile et ta critique ainsi que celle d'Eve, les extraits, montrent bien l'approche fine et emphatique de cette douleur. Je suis très tentée par ce livre. J'ai aimé "réparer les vivants", "Oscar et la dame Rose" qui au-delà de la tristesse m'ont apporté beaucoup de force et d'envie d'aider les accidentés de la vie. C'est tellement essentiel d'être entouré dans ces moments là... Merci pour ce partage, j'ai noté le titre. Bisous

manou 06/09/2019 11:07

Au début je ne voulais pas le lire et puis je ne le regrette pas...Il me marquera pour longtemps. Bisous

écureuil bleu 05/09/2019 20:11

Bonsoir Manou. Je ne pense pas le lire, il semble trop émouvant. Cela doit être horrible de perdre un enfant, de maladie ou d'accident. Bonne soirée et bisous

laramicelle 05/09/2019 19:53

coucou depuis la mort de mon petit frère par leucémie je n'arrive plus à lire ce genre de livre; tout est trop douloureux ; bisous

manou 06/09/2019 11:07

Je te comprends...bisous

Eve-Yeshé 05/09/2019 15:05

j'ai beaucoup aimé ce livre, l'auteure ne tombe pas dans le pathos, une capacité de résilience que j'admire, et l'idée de créer une vie personnelle aux différents protagonistes, corps de métier donne un relief particulier...
un texte qui reste bien présent dans la mémoire longtemps après avoir refermer le livre :-)

manou 06/09/2019 11:08

Comme toi je ne suis pas prêt de l'oublier...il est vraiment marquant et les mots sonnent si justes.

Floralie 05/09/2019 14:46

Bonjour ma douce Manou,
Voilà un livre qui m'intéresse vraiment, je pense le commander prochainement en tout cas je note le titre, merci à toi ma douce Manou.
Gros bisous et bel après-midi !

manou 06/09/2019 11:08

Il n'est pas très gaie tu sais Floralie, lis-le quand tu as le moral. bisous et une douce fin de semaine

Steph43Photography 05/09/2019 14:28

Bonjour Manou , thème assez particulier mais qui existe malheureusement :( , oui énorme chaleur puis souvent orage l'aprèm voir soir cet été , c'est comme ça lol , bonne lecture à toi , amitié d'Auvergne

maggie 05/09/2019 13:48

Je n'en ai pas du tout entendu parler alors je note même si moi aussi ce n'est pas un sujet qui m'attire particulièrement...

manou 06/09/2019 11:10

Je n'ai pas pu le lâcher dès les premiers mots. C'est tellement bien écrit et avec justesse que malgré le sujet douloureux je pense vraiment que ce livre mérite d'être connu.

Catherine GRENIER 05/09/2019 11:45

Bonjour,
Oui, je vais le rechercher en bibli, désirant le découvrir.
Merci Manou, pour votre texte. ... et vos précédentes belles photos du pays de Haute Loire.
Bonne rentrée.

manou 06/09/2019 11:12

C'est un livre poignant et inoubliable. Je ne sais pas s'il sera en médiathèque. Bonne rentrée et merci pour votre message

domi 05/09/2019 10:00

c'est claire, encore un choix à faire

manou 06/09/2019 11:12

Il faut le lire un jour où on a le moral...

virjaja 05/09/2019 09:41

je ne pourrais pas lire ça, mais une de mes filles travaille à Necker, ce livre devrait l'intéresser, je vais lui en parler! gros bisous Manou. cathy

manou 06/09/2019 11:13

Alors elle en a certainement entendu parler. Si elle le lit tu me diras son ressenti, le personnel est vraiment mis à l'honneur...bisous

Mimi 05/09/2019 09:07

Non, je ne lirai pas ce livre. Je n’en ai pas le courage...

manou 06/09/2019 11:14

J'ai trouvé qu'il était indispensable mais je comprends aussi ton point de vue...

Golondrina63 05/09/2019 08:22

Merci pour ton ressenti
En ce moment je suis souvent en milieu hospitalier
La santé c'est primordial , ce monde a de nombreuses facettes mais oui il faut respecter le personnel soignant
Mais oui il y a de tout pour faire un monde
Bisous
PS le personnel CHU de Clermont-ferrand E est adorable , après le coma suite à un AVC , mon frère y a été très bien entouré , actuellement il est en rééducation , il faut laisser le temps au temps
Mais j'avoue que je ne vais pas en ce moment lire ce genre de livre
Bisous

manou 06/09/2019 11:15

Je te comprends mais j'ai trouvé important d'en parler quand tant de critiques circulent sur les réseaux sociaux concernant les personnels hospitaliers...bisous

eMmA MessanA 05/09/2019 08:12

Oh la dernière citation !...
Très touchée.

manou 06/09/2019 11:15

Oui...en plein coeur !

CATALANE 05/09/2019 08:03

Ce n'est pas un sujet qui m'attire vraiment, et j'ai bien peur que si je prenais ce livre à la bibliothèque, je ne le finirai pas ! Bises.

manou 06/09/2019 11:17

Il est vrai qu'une fois lu on ne peut l'oublier, par contre impossible de le lâcher en cours de lecture, cela ne m'a pas effleuré...mais j'ai longtemps hésité avant de franchir le pas. bises

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -